Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 11/08/2017 dans toutes les zones

  1. 3 points
    Dans une société libertarienne, pourquoi vouloir le contrer sur ses opinions ? Déjà qu'ils nous ont collé la religion dans les restrictions, on va pas non plus accélérer la pente avec les professions ou le compte en banque. Je vois bien le coup d'une petite blague vaseuse dans une boulangerie qui se termine en crime d'Etat. "Bonjour, appétissantes vos miches". Déjà que tu n'as même pas le temps de cligner des yeux, tu te colles les féministes, en plus on y ajouterait les professionnistes , pour injure à la profession de boulanger ? (je pourrai même rajouter un raccourci avec la LICRA mais je vais rester sage). Quant à, au hasard, interdire d'insulter quelqu'un sur le seul prétexte de la somme de son compte en banque, c'est clairement faire son jeu. Je le vois déjà : "En plus de nous imposer leur logique libérale et capitaliste mortifère, ils nous interdisent d'évoquer le fond du problème qui est l'appât du gain et la richesse indigne et indigeste! Pendant que nous, pauvres gens nous souffrons au quotidien, et qu'eux s'en mettent pleins les poches sur notre dos, les voilà les malins qui protègent leurs acquis en nous empêchant de parler et de pointer du doigt la source du mal. Devons-nous alors nous considérer comme des hors la loi ? La Vérité mes amis je vous le dit ne doit pas être cachée, ni enterrée au même titre que la dignité de toutes nos vies! blablabla rébellion, blablabla quinoa, blablabla +5°C etc etc..."
  2. 2 points
    Peut être mais il y a des trucs que l'on pourrait sans trop de problème appliquer à grande échelle, par exemple fournir l'eau de la chasse d'eau avec les eaux grises, une filtration et hop, l'économie est conséquente et est amortie assez vite. En france c'est interdit pour un motif douteux d'hygiène.
  3. 1 point
    C'est pas tellement qu'ils les soutiennent, c'est que donner un tant soit peu raison à Trump, plutôt mourir. Américain et "facho". Quel horreur.
  4. 1 point
    => http://www.institutcoppet.org/2011/03/25/mises-le-socialisme-etude-economique-et-sociologique-1922
  5. 1 point
    Je sais bien, c'est arrivé cette nuit à 3h, je ne savais pas que l'engin continuait de sonner tant qu'on ne changeait pas la pile.
  6. 1 point
    Si tu sais pas qu'est-ce qu'il faut trier ou pas, tu n'es pas un bon citoyen. Comme Al dans Malcolm.
  7. 1 point
    Non, non et non. Le tri sélectif je ne le fais pas. Déjà qu'on n'a pas le choix de l'entreprise qui collecte ses poubelles, si en plus on m'impose cela faut pas pousser. C'est mon côté agoriste et ma contribution à l'empreinte carbone dont je suis fier. Le jour où la collecte des déchets est libéralisé je paierai un abonnement à une entreprise qui fera le tri à ma place et pour beaucoup moins cher que les taxes actuelles.
  8. 1 point
    A mon avis c'est une idée à la con : j'ai lu ton trail, c'est bien mais le trail c'est gentil à côté d'un marathon fait en ville. Pour te dire en suivant mon expérience perso : j'ai eu les jambes plus détruites après le marathon de Paris (couru en sous vitesse car ça faisait partie de mon entrainement) que pour un ultra-trail (la transju) de 72 km avec 2000+ de dénivelé (ce pourquoi j'avais couru le marathon avant). D'ici octobre tu vas récupérer suffisamment vite le côté cardio mais ça me semble très court par contre pour préparer les articulations et le système osseux en général. Normalement 6 semaine c'est déjà rapide comme préparation pour un marathon mais si tu pars de quasi rien c'est presque dangereux. Mais bon moi je suis vieux et je sais qu'avant une prépa marathon je me ferais au moins 6 mois de course à pied pour préparer la préparation... Sinon aujourd'hui je viens de me réinscrire dans mon ancien club de judo. Je reprend le sport comme quand j'étais jeune, on verra combien j'ai perdu en souplesse (je me mets au full contact pour me défouler un peu). Je reprend demain après 7 ans sans sport (autre que les épreuves du quotidien familial) !
  9. 1 point
    C'est quand même vraiment limité par les très faibles sections de bois qu'on peut faire rentrer dans le poêle. Les investissements dans les gadgets thermo-électriques pour les vêtements/chaussures et ce genre de conneries sont un bon indicateur de l'ignorance des décideurs et des investisseurs vis à vis de concepts de base en thermodynamique. Le rendement d'une machine thermique est directement proportionnel la différence de température entre la source chaude et la source froide. Avec une différence de quelques degrés (entre l'intérieur et l'extérieur d'un vêtement), même si tu peux toujours te débrouiller pour produire "quelque chose" ce sera toujours une puissance ridicule. Alimenter un portable me parait hautement douteux même en couvrant un marathonien avec une combinaison couverte de surfaces "productrices". L'ordre de grandeur c'est plutôt de dire qu'on est très satisfaits de réussir à alimenter un capteur et une petite mémoire capable d'enregistrer ce qu'il en sort. Dans la vidéo, il faut bien se rendre compte qu'il y a au moins 60 degrés de différence entre l'eau à gauche et l'eau à droite, et que le moteur tourne à vide. Même si la vitesse de rotation peut étonner, se rappeler que le couple moteur est négligeable et donc la puissance fournie aussi. A priori ça peut toucher n'importe quelle espèce.
  10. 1 point
    la petite voiture de sport de faible poids et à sensations se porte bien, ce qui est un bon signe pour une certaine A110, https://www.autocar.co.uk/car-news/new-cars/lotus-profits-soar-second-half-last-financial-year
  11. 1 point
    En fait les Etats poussent à la roue bien involontairement. Il y a pas mal d'argent qui ne sort pas des cryptos pour ne pas subir les affres de la taxation. Il y a des gens réinvestissent leurs cryptos dans les cryptos plutôt que d'être taxé pour pouvoir investir dans les actifs classiques.
  12. 1 point
    Un modele de poêle qui fait fureur dans la brousse. https://www.outils-autonome.fr/outils/rocket-stove/
  13. 1 point
    Je ne comprends pas. On veut construire des transports partout (il n'y a qu'à voir le nombre de nouveaux trams, nouvelles lignes de métro ou que sais-je encore) ; on a un réseau en partie vétuste qu'on a (enfin) décidé d'entretenir. Et ces décisions-là auraient un impact sur le coût du transport? Impossible. Incompréhensible. Absurde.
  14. 1 point
    Là je te rejoins, comme la taxe sur l'eau de pluie. L'État est stupide. Enfin, avide.
  15. 1 point
    Pour le code de la route, c'est inutile. C'est bien le zèle d'un petit merdaillon.
  16. 1 point
    ha ha, les parisiens férus de foot, absolument pas, à part avec l'argent du Qatar, le PSG peine à remplir 50000 places dans une région de 10 millions d'habitants, à comparer avec Londres et ses 7 clubs. C'est pour moi le drame du PSG, car un 2ème club de top de L1 ne peut pas émerger, or cette concurrence est un fort motivateur pour les clubs des très grandes villes.
  17. 1 point
    Ah non , j'ai des toilettes chimiques que je vidange dans la source, pardi.
  18. 1 point
    Je suis assez d'accord mais ces solutions un autonomes ont un gros avantage : @frigo ne nous demande pas d'argent, il ne nous pourrit pas le paysage, il ne dérange personne en somme. Si un peu plus de nos bobos urbains qui pensent "mieux que nous" raisonnaient comme ça, on n'aurait aucun problème avec l'écologie. Puis ça peut être satisfaisant l'autosuffisance presque individualisée.
  19. 1 point
    De toute façon j'ai match ce jour là à midi, je peux pas faire les deux. Hier j'ai fait un trail, 6h en tout, parti de 550m, sommet à 2000m, avec deux cols en rab (parce que je me suis trompé de sentier lol) 2000m d d+ d'après mon smartphone, 23km en tout. Seul. Avec une pause d'une heure à midi parce que merde, ça donne e 3h de montée, 1h de plat sur le haut plateau, 1h de descente. J'ai marché la moitié de la montée, je ne sais pas comment font les mecs de course en montagne pour courir dans des sentiers avec des pentes à 40% ou plus parfois. Ceux qui ont déjà randonné en montagne savent de quoi je parle. J'y ai laissé ma pompe gauche déchirée en descente dans la caillasse. J'ai les jambes en feu, je boitille. Je suis quand même super content. Le Vercors c'est top !
  20. 1 point
    Une ICO c'est aussi une levée de fonds sans abandonner d'equity de sa boite, n'importe quel founder sera extrêmement sensible à cela. Du côté de l'investisseur, le placement est immédiatement liquide alors que pour le capital-risque traditionnel il faut attendre plusieurs années, ça aussi c'est révolutionnaire.
  21. 1 point
    C'est le modèle économique de ces projets et entreprises qui est à repenser, et c'est ce qui rend si fascinantes les ICO ! Typiquement, il faut se mettre à penser en "On Demand", ou "Software / Hardware As A Service". Seuls les tokens permettront d'utiliser le bien ou le service en question, et tu réserves des tokens pour ton usage personnel ou spécules sur la demande à venir. Imagine par exemple : la "CoinCar". Une startup propose de développer un réseau de voitures de location de très courtes durées (HaaS business model). Il faut développer le modèle de voiture, et le système interne qui ne permet de la faire démarrer que si tu insères un jeton (1 jeton = 1 minute par exemple). Sauf que le jeton est numérisé, tu le transmets via une app installée sur ton smartphone : voilà concrètement ce que peut être le token. On pourrait aussi payer la minute en euros ou bitcoins ou toute autre monnaie, mais le principe est justement de verrouiller l'usage de la voiture à l'usage de ces jetons "CoinCar". La startup CoinCar n'a pas un sou, et pour développer son projet elle a besoin d'argent, elle cherche donc à lever des fonds. Elle propose la prévente de ses tokens "CoinCar" à un certain prix, exactement comme des auteurs ou éditeurs proposent une souscription pour un projet de livre. Ce que l'on obtient en échange de sa monnaie de départ, c'est donc une nouvelle monnaie : en échange d'1 xbt j'obtiens par exemple 1000 CoinCars (inexploitable voire inexistante tant que le système CoinCar n'a pas été développé). La startup pourra à son tour échanger les xbt récoltés contre des euros ou toute autre monnaie, si nécessaire, à moins qu'elle dispose de développeurs et ingénieurs qu'elle peut directement payer en xbt. Si le projet CoinCar finit par voir le jour, alors tes tokens CoinCar seront utilisables - et utiles - et pourront probablement être revendus. Toutefois, tant que CoinCar n'existe qu'en temps que projet, il est déjà possible de spéculer dessus sur des exchanges - ce qui est largement suffisant pour la plupart des acquéreurs de tokens CoinCar, qui se fichent probablement de les utiliser, mais qui veulent avant tout les revendres 2 à 20 fois le prix qu'ils les ont achetés. Les tokens permettent donc essentiellement la location d'un bien (ou l'abonnement, ou achat ponctuel d'un service) à venir.
  22. 1 point
    Le jeu vidéo reste théoriquement l'art ultime puisqu'il combine son image texte et même interactivité. Mais la littérature a comme gros avantage d'être plus facile à produire et de prendre très peu de place sur le disque dur.
  23. 1 point
    Non non c’est juste la preuve qu’on a pas d’autre sujet pour fighter.
  24. -1 points
    Ce phénomène se retrouve t il dans des pays comme l'Argentine ou les Philippines? Si c'est non arrêter vos explications de comptoirs, on dirait un journaliste d'Arte entrain d'expliquer l'économie libérale.
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
×