Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 18/08/2017 dans toutes les zones

  1. 5 points
    Qui se dévoue pour aller déboulonner les statues de Mao et Lénine que Frêche avait fait installer à Montpellier ? Parce que bon, là, on peut pas dire que leurs actions bienveillantes étaient inconnues.
  2. 4 points
    Un peu ? UN PEU ? Mais diable foutre merde, c'est 100% du virtue signaling surtout pour des politocards qui aiment se rouler dans la crotte SJW si ça peut leur rapporter des voix. Toute cette histoire, et une partie de ce fil, c'est une longue litanie de putain de virtue signaling qui oblige même certains à devoir prendre des pincettes et devoir écrire, quasiment en toutes lettres, que comprendre les mécanismes qui amènent les uns à réagir contre les autres ainsi n'est pas justifier et encore moins adouber. Putain. Même ici ! Brodel de mrde.
  3. 4 points
    Non c'est moi qui suis super fort.
  4. 4 points
    D'ailleurs, j'ai vu un porte-savon Che Guevara dans une boutique de souvenirs hier. J'aurais du péter tout le rayon ; ça m'oppressait.
  5. 4 points
    Bon bah procédure standard ? Drapeau facebook, éclairage de tour Eiffel, #SoyEspaña et salve de mesures autoritaristes ?
  6. 3 points
    "Plus à droite que toi", c'est l'ED ? C'est nouveau, ça. Ou alors tu ne lis pas ce que j'écris parce que je suis un extrémiste auquel il ne faut pas parler ? Du coup, ça ne s'adressait pas spécialement à toi (mais c'est un fait assez bien montré par la criminologie que traiter tous les musulmans comme des terroristes en fait basculer certains ; sans même parler du recrutement facile des Talibans après le bombardement d'un mariage). Erreur. Petit indice : tu es sur liberaux.org, pas socdem.org. Evidemment, si pour toi un anarcap, ou même un minarchiste, ou même toi ou moi ne sommes pas des extrémistes aux yeux de 98 % de la population, alors je suis au regret de t'annoncer que tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.
  7. 3 points
    Surenchère moralisatrice. Déluge de bonne conscience progressiste. Gesticulations bien-pensantes. Démonstrations de conformité avec l'Axe du Bien. Belles-âmes tape-à-l’œil.
  8. 3 points
    Mais que vous êtes snobs et élitistes, vraiment ! Comme si il n'y avait qu'une forme de voyage, blablabla imprégnation blablabla culture blablabla blaireau J'attends le laïus "oui mais de toute façon, il n'y a qu'en vivant sur place longtemps, 1 mois c'est encore trop court, dans un contexte hors tourisme, pour le travail gnagnangna, authenticité, blablabla". On voyage avec ce qu'on est, on se tranforme pas en globe trotter ou en clochard céleste. Être face au grand canyon, ou un canaletto vénitien, c'est autre chose que de les voir en photos, même si on est un inculte à sac banane
  9. 3 points
    Oui continuons d'effacer l'histoire. Super idée. Voilà qui devrait calmer les esprits.
  10. 3 points
    Depuis le début des attentats, si les mecs avaient été malins, il y aurait eu un autre body count et c'est relativement heureux ainsi.
  11. 2 points
    Ça me semble évident, mais parfois il faut expliciter ce qui va sans dire pour que ça aille mieux. Pour citer Barry Goldwater, qui lui-même reprenait une citation de Cicéron inventée par Harry Jaffa, l'extrémisme pour la cause de la liberté n'est en rien un vice, tout comme la modération dans la poursuite de la justice n'a rien d'une vertu.
  12. 2 points
    Des libéraux ont soutenu Macon en se disant qu'il était un zeste plus libéral que les autres. Pour l'instant, c'est ce cas. Y'a a discuter sur le niveau du zeste, mais je me rappelle pas avoir vu parler du grand soir libéral autrement qu'ironiquement chez les désabusés. Est-ce que Macron peut rayer d'un trait de plume son passé? L'ensemble de sa vie montre que c'est un apparatchik de la politique française. Il est énarque,il est devenu banquier d'affaire durant quelques années grâce à des amis bien placés,il a été ensuite secrétaire à l'élysée sous Hollande puis ministre de ce dernier. Ce n'est parce qu'il a créé un parti qui s'appelle la république en marche qu'il est devenu un outsider antisystéme. D'ailleurs on remarque qu'il ne voulait pas du pouvoir. Il s'attendait absolument pas à devenir président. C'était sa toute première présidentielle. Son but était de faire connaître le parti qu'il a créé. D'ailleurs quelques mois avant la présidentielle,il n'avait pas de programmes et ses meetings étaient creux. Ce sont les médias et "L'Etat profond" français qui l'ont propulsé en tant que président. L'ensemble de ses concurrents ont été écartés par ces derniers. Fillon a été destabilisé par les affaires,Marine Le Pen par l'antifascisme caricatural,le PS de Hamon a été affaibli par Mélenchon Pour moi il n'est un zeste plus libéral que les autres. Il n'est pas libéral du tout. S'il était ne serait-ce qu'un zeste plus libéral que les autres candidats,il ne vivrait pas en France. Les axes de la politique de Macron ne diffère en rien de ceux de Hollande ou de Sarkozy:people,néoconservateur en politique étrangére et antilibéral économiquement et politiquement. Les impôts resteront élevés,l'Etat d'urgence ne sera pas remis en cause,la liberté d'expression restera restreinte. Je pense que le libéralisme contemporain n'a pu émergé uniquement de la droite conservatrice(Thatcher en GB et Ron Paul aux US). Le changement ne peut venir que de l'extérieur du système,uniquement au sein de la société civile.
  13. 2 points
    Je ne comprends pas où va ce débat. J'avais réussi à ramener ça vers la matérialité des faits. Le débat s'est élargi sur le point plus général de la mémoire et du mobilier urbain, avec soupçon dopportunisme politique. Personne n'a justifié les nazis. Pourquoi cet homme de paille?
  14. 2 points
    Je vais me bourrer la gueule puisque c'est comme ça, j'aurai une raison pour ne pas être clair (et pour ne pas être sur le forum).
  15. 2 points
    Dans ce cas tu me permettras de douter du mécanisme d'émergence de mouvements de crânes rasés à cause des démocrates. Il me semble qu'ils font assez de merdes comme ça pour pas leur coller la responsabilité de la connerie des autres en plus de la leur.
  16. 2 points
    C'est plus facile d'idéaliser quelque chose de lointain (géographiquement et/ou temporellement). Ce n'est pas seulement le cas pour les régimes fascistes ou communistes, ça marche aussi pour le tiers-mondisme de gauche, le primitivisme ("les Indiens d'Amazonie sont tellement plus heureux que nous sans la société de consommation"), ou l'exotisme courant de certains groupes sociaux ou politique. Ou encore pour certains préjugés nationaux.
  17. 2 points
    Soyons sérieux deux minutes, ce n'est pas parce qu'il y a un mouvement pour enlever ces statues que tous ceux qui le rejoignent sont des SJW hystériques qui veulent génocider les blancs, ou que la seule raison pour les enlever serait de faire plaisir aux hystériques. Il y a bien des raisons pour vouloir enlever ces statues qui sont entièrement légitimes et ne reposent pas sur le revanchisme social. Du reste ce sont des municipalités qui décident d'enlever ces statues apparemment, et je ne vois pas pourquoi les habitants du cru, ou leurs représentants élus, ne pourraient pas décider des symboles qu'ils laisseraient sur la place publique.
  18. 2 points
    Pour être sûr qu'ils passent à l'acte et de dégonflent pas.
  19. 2 points
    Mais c'est toujours mieux que ce qu'écrivent les MSM sur le sujet. Ah non, là ça marche pas.
  20. 2 points
    Non. 1) je déteste sincèrement voyager. J'aime bien être quelque part mais je déteste voyager. Je déteste ne pas être chez moi. Je pourrais habiter n'importe où dans le monde mais je n'aime pas spécialement voyager. Je le fais par curiosité. Si demain on invente un moyen de découvrir l'Italie du nord sans voyager, je le ferai. 2) je hais littéralement les explorateurs, les backpackers, Les trimbaleurs, Les gens qui "font le Tibet", qui ont "fais l'Amérique du Sud" en passant 3 jours ici et 4 jours là bas, ou en ayant vécu 3 mois en auberge de jeunesse avec d'autres backpackers, sur d'avoir tout compris et tout découvert sur le monde qui les entouraient. Et enfin : http://m.ina.fr/video/I06298103
  21. 2 points
    Le mot que tu cherches n'est pas "simple" mais "con". Le fait que l'une soit déboulonnée dans l'année qui suit la mise à bas d'une dictature et l'autre, 200 ans après les faits et plusieurs dizaines d'années après son érection ne semble pas devoir rentrer en ligne de compte. Ce serait trop simple. Pardon. Con.
  22. 2 points
    Le marché des topics sur liborg. Tu peux pas test.
  23. 1 point
    Je ne parle pas que de la droite mais ça compte pas venant de moi j'imagine. Y'a rien à comprendre : les mécanismes sont toujours les mêmes depuis des millénaires. Isoler, c'est ma seule politique. Depuis toujours. Ils ne méritent pas mon attention. Oui mais Sanson il fait pas de bruit.
  24. 1 point
    Pincez moi, on est bien sur lib.org ?
  25. 1 point
    Encore quelques mois et Trump se retire dans la Trump Tower, alternant entre minigolf, foxnews, et twitter. Et pendant ce temps là, Pence gouverne.
  26. 1 point
    @Tremendo : T'inquiète pas, j'avais bien compris. J'ai l'impression qu'il y en a qui vont "critiquer contre" parce que ceux d'en face sont des SJW ou des gauchistes. C'est complètement absurde. C'est du pur tribalisme politique où l'on se base sur des étiquettes et l'appartenance à un camp pour se situer. Putain, les SJW sont des guignols dont on se fout sur tumblrinaction, pas la plus grande menace pour la liberté depuis Hitler. @Bisounours : le débat est plus compliqué, et de toutes façons ceux qui prennent ces décisions sont ceux qui sont légitimes pour le faire.
  27. 1 point
    Voilà, des statues de fachos sont en train d'être retirées, très bien, on ne va pas s'en plaindre . Maintenant si on passait aux statues de SJW, les rues Pablo Neruda et autres squares Salvador Allende, la boucle serait bouclée. Et sur le timing bon courage pour refaire la chronologie des événements , les neo-nazis et les progs violents dans la rue c'est pas quelque chose de nouveau c'est une bataille qui dure depuis des décennies et ce n'est que partie remise à chaque fois. Ce débat en bois sérieux
  28. 1 point
    Je n'ai pas le temps de regarder l'historique de ces décisions de "purger" les symboles du passé. Je ne veux pas trop me mouiller sur le fondement d'une citation, trouvée sur wikipédia après trois minutes de recherche. D'après cette citation, ça ressemble fort à du virtue signaling. Idem à New York avec Pétain. Le timing est un autre indice fort (avec des vagues de décisions politiques suivant des faits divers). Mais à ce stade de mes recherches, j'ai deux pauvres citations trouvées sur wikipédia et un journal 'ricain (que j'ai dû voir passer sur FB). Dans ce contexte, quelques précautions oratoires me semblaient justifiées. Précautions que je n'ai pas toujours prises, j'essaie de corriger ça.
  29. 1 point
    Pas de problème, je ne retire à personne sa responsabilité dans cette histoire : les politiciens, l'alt-right, antifa, et les politiciens qui en remettent joyeusement une couche histoire de bien s'assurer que ça continue de partir en couille.
  30. 1 point
    En effet, ce sont d'autres démocrates avant lui.
  31. 1 point
    Ecrire ça, c'est écrire qu'à partir du moment où une connerie est faite, les suivantes se justifient. Ca marche pas comme ça. Il y a des gros cons qui rencontrent un autre genre de gros cons à cette occasion et la police ne fait rien de correct. C'est un peu différent que de passer directement de la statue aux émeutes.
  32. 1 point
    Oui, rien ne veut un CDG-JFK en Business. Blague à part, d'accord avec toi sur le fait qu'il y a un juste milieu entre faire un voyage comme une succession de cases à cocher sans regarder autre chose et acheter des pommes à Sydney pendant 1 mois. Faites ce qui vous fait plaisir quand vous le voulez et c'est tout. Ouvrez les yeux, profitez du spectacle et oubliez un peu le smartphone.
  33. 1 point
    Les vieux, faudrait en faire des pilules et les bouffer. Ça ferait un bon film
  34. 1 point
    Dommage. S'ils avaient tous finis congelés, on aurait pu les naturaliser en un magnifique monument à la gloire des darwins awards. Ca peut être vraiment incapacitant, une migraine. Après, est-ce que l'hélico était la seule solution ...¯\_(ツ)_/¯ Sur le fond, la bonne question a été posée mais les réponses restent floues : si le lieu était une propriété privée, la question serait rapidement résolue avec le proprio qui établit les règles qui lui siéraient. Mais même si on dit "privatisons le mont blanc", on peut imaginer pleins de systèmes amenant à un résultat final a priori différent : faire un seul lot et vendre tout à un unique acheteur. Fractionner à divers degrés. Beaux emphytéotiques sur tout ou parties du domaine ... et ensuite se pose la question de la répartition de l'argent : qui prend quoi, au nom de quoi ? Et pour des considérations moins ... abstraites, si on regarde la situation actuelle ceux qui ont le le rôle qui se rapproche le plus de celui d'un proprio, malgré le fait que le lieu soit public, c'est/ce sont le ou les maires des communes sur lesquelles se trouve le mont blanc, représentant des citoyens de la commune qui apparaissent, de fait, comme des genres de copropriétaires du lieu. Et qui l’apparaitraient d'autant plus que l'organisation locale du pouvoir se rapproche de la démocratie directe. La question du pouvoir des maires, de la démocratie locale, est très intéressante. Je sais bien que tout ça fait grincer des dents mais c'est quand même intéressant, non ?
  35. 1 point
    L'EI a son propre service de communication et ses publications officielles.
  36. 1 point
    @Restless merci Et juste pour compléter si je pense qu'on peut supprimer des statues dans un square public il est évidemment exclu de s'en prendre à ce qui est contenu dans un musée. Le déplacement de statues controversées dans un musée existant dédié au sujet peut être tout à fait adéquat. On peut aussi placer une plaque d'explication à côté pour contextualiser plutôt que de tout faire sauter. Ou comme dit Tramp, vendre le terrain et laisser le propriétaire décider. Oui, ce sont des réactions à ce qu'il c'est passé à Charlottesville.
  37. 1 point
  38. 1 point
    U.S. Navy, citing poor seamanship, removes commanders of warship in deadly crash http://uk.reuters.com/article/uk-usa-navy-asia-idUKKCN1AX2TG
  39. 1 point
    Tu places la barre si bas, aussi, faut dire. La réalité est qu'il enfile les conneries comme Sarko et Hollande, mais au moins a-t-il le panache de la jeunesse pour lui. C'est tout.
  40. 1 point
    J'ai l'impression que tu ne sais pas de quoi ni de qui tu parles.
  41. 1 point
    Mouarf. Ou alors c'est un anti-touriste qui a fait le coup.
  42. 1 point
    Washington était un esclavagiste. Jefferson aussi. Ou Philip Cook. Ou Jefferson Davis. Ou Benjamin Franklin. Ou Madison. Que dire de Simon Bolivar? De César? Ou Hannibal? De Cicéron? De Claude? Ou Hadrian? De Christophe Colomb? De Magellan? Que dire des oeuvres de Mahomet, ce possesseur d'esclave, qui en justifie la possession? Doit-on brûler Platon? Doit-on mettre à bas les représentations de Napoléon? On peut étendre la chose aux auteurs et artistes sexistes, racistes ou homophobes. Je propose donc qu'on brise les Eglises, les statues des papes, qu'on rase le palais d'Avignon, qu'on brûle les livres de Tolkien, Lovecraft, Baudelaire et d'autres encore !
  43. 1 point
    C'est un peu dystopien tout ça au fond
  44. 1 point
    Si. La SACEM a un monopole national. Osef, la propriété intellectuelle est une notion qui n'a aucun sens, donc la "collecte de droit" s'apparente à du racket, rien de moins. Et seuls les sociétaires touchent des droits.
  45. 1 point
  46. 1 point
    Sur Liborg, juger les intentions des gens pour la couleur de leurs fringues et parce qu'ils exercent leur droit inaliénable à porter les armes ? Le fait est que ces armes n'ont pas servies. C'est une voiture qui a servi à tuer, pas les armes à feu.
  47. 1 point
    Déjà tenté de se suicider sans réussir... mec, plutôt que de tuer une gamine, y'a la SNCF, au moins pour ça ils sont efficaces...
  48. 1 point
    Trump fait tout ce qu'il ne faut pas, dans le problème nord-coréen et le problème vénézuélien. Toutes les fois où ils montrent les biscotos il renforce les theories du complot des régimes en question sur les tentatives de subversion de l'Amérique en sous-mains, et par là-même le soutien de la population à ses dictateurs. Quand on est sûr de soi face à des pays en lambeaux et proches de l'abîme on n'a pas besoin de se montrer plus que ça. A moins que Trump ne soit pas sûr de lui et de ses soutiens aux Etats-unis, et que tout cela soit une campagne interne pour remonter dans l'estime des américains échaudés par ses renoncements sur des sujets majeurs tels l'Obamacare, la réforme de l'impôt etc...
  49. 1 point
    .... le rêve de tous les dirigeants
  50. 1 point
    En bref : le marxisme culturel est une notion qui n'a pas de sens ; mieux vaut remplacer cela par "gauchisme culturel" : le gauchiste culturel s'en bat les steaks de l'analyse économique et favorise le sociétal au social. Autre différence : là où le marxisme raisonne en terme de classe sociale, et défend le prolétariat, le gauchisme culturel s'en bat les steaks et analyse les choses à travers des opprimés de remplacement : la femme, l'immigré, l'homosexuel etc. Petite parenthèse : à mon avis, le gauchisme culturel fonctionne bien dans une certaine bourgeoise car cela lui évite de se remettre en cause : après tout, oui, certes, ils ont reçu une éducation bourgeoise, ils ont eu les moyens, ils peuvent avoir un bon job MAIS ils sont défavorisés car femme, basané ou homosexuel. Autre différence : là où le marxisme s'appuie sur une théorie, le gauchiste culturel s'appuie sur un faisceau "d'analyses" et de ressentis et est tout entier tourné vers l'action (la théorie suivra plus tard). De facto, le débat d'idées est impossible puisque leurs "idées" sont plus proches du dogme que d'une approche intellectuelle. J'ai bon?
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
×