Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 22/08/2017 dans toutes les zones

  1. 3 points
    Un gouvernement libéral devrait : - accorder un accès sans droits et sans contingent à toutes les importations en provenance d'Afrique subsaharienne ; - mettre fin aux subventions agricoles au sein de l'Union européenne qui sapent les producteurs africains et maintiennent les prix des denrées alimentaires en Europe inutilement élevés ; - interrompre l'aide bilatérale aux gouvernements africains et s'opposer aux prêts du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale aux gouvernements de la région ; - cesser l'opération Barkhane qui pourrait attirer la France dans plus de conflits et être considéré par les Africains comme une entreprise néocolonialiste ; - imposer des sanctions « intelligentes » aux dirigeants soupçonnés de corruption et de violations des droits de l'homme. - abolir toute agence ayant pour objet l'aide au développement et mettre fin aux programmes d'aide aux gouvernements ; - se retirer de la Banque mondiale et des banques multilatérales régionales de développement ; - ne pas utiliser l'aide étrangère pour encourager ou récompenser des réformes, même "de marché" ; - éliminer les programmes qui accordent des prêts au secteur privé dans les pays en développement ; - libéraliser ou abolir toute agence faisant la promotion ou soutenant d'une manière ou d'une autre (aides aux exportations, crédit, protection sociale, etc.) les importations et exportations avec l'Afrique ; - mettre fin au soutien de l'Etat aux prêts aux microentreprises et aux organisations non gouvernementales.
  2. 3 points
    Le mieux : Mort de rire, tu fournis le document qui atteste que tu es propriétaire à un huissier et aux flics et tout ce que tu peux obtenir c'est le nom de l'emmerdeur, qui peut ensuite refermer la porte et aller chier dans ton lit.
  3. 3 points
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3233815/2017/08/16/Une-municipalite-de-Melbourne-refuse-de-celebrer-la-fete-nationale-australienne.dhtml Le genre de loi absolumnet pas ridicule. Et le passe droit accordé au prince est tout aussi beau, les lois a la con, c'est que pour les gueux
  4. 3 points
    Mon Dieu, tout cet étalage de confiture.
  5. 2 points
    Sur reddit : Réponse de quelqu'un
  6. 2 points
  7. 2 points
    C'est surtout que le bouddhisme n'est pas une religion mais une philosophie de vie. Et la on va partir sur quatre pages de noeuds au cerveau avec gio qui revient d'entre les morts pour demander une définition de "religion", JRR qui va paraphraser Nietzsche, Spinoza et Grand Corps Malade, PAB et Miss Lib vont s'embrouiller avec Johnnieboy et frigo va nous demander si on peut créer une Église pour agnostiques. T'es fière de toi j'espère?
  8. 1 point
    J'ai eu l'occasion de travailler sur le journal intime de Goebbels, on y trouve des manifestations de mysticisme chrétien incontestables. Voici également ce qu'en disait le fasciste belge Léon Degrelle (dont le témoignage prête parfois à caution, c'est vrai): "On se trompe là aussi à propos de Hitler. Il était intensément croyant et invoquait souvent le nom de Dieu. Il était de formation chrétienne, il avait même été enfant de choeur et chantre à l'église de sa paroisse. Certains leaders nationaux‐socialistes étaient hostiles à l'Eglise, notamment Bormann et Himmler, pour ne pas parler bien sûr de Rosenberg, mais leur influence sur Hitler était à peu près nulle. Il ne prenait pas très au sérieux les recherches de Himmler sur les anciennes religions germaniques." -Léon Degrelle, Pourquoi j'ai cru en Hitler, Interview recueillie par Jean Kapel et publiée dans la revue « Histoire magazine », N° 19, septembre 1981, p.5. PS: Onfray est un débile mental que je ne prend même plus la peine de lire depuis Politique du rebelle.
  9. 1 point
    Certaines zones de la région parisienne sont des déserts médicaux, ou en passe de l'être. Un désert médical n'est pas forcément le fin fond de la campagne, ça existe en zone dense aussi. Des incitations type prime d'installation sont en place -j'ai 15000€ en tête- mais apparemment ça ne suffit pas. La faute à la liberté ! La prochaine étape est donc un système d'attribution de poste à la mode de l'éducation nationale. C'est la suite logique de la "fonctionnarisation" de l'activité médicale dont un des derniers avatars est la loi de Marisol Touraine. Bref, il fait pas bon être jeune médecin.
  10. 1 point
    C'est la vie si des gens meurent. (Je me devais de partager cette fulgurance).
  11. 1 point
    Je comprends les arguments des opposants aux statues confédérées, surtout vis-à-vis du fait qu'elles ont été érigées dans les années 20 et 60 en pleine ségrégation - difficile de ne pas y voir la volonté d'emmerder les noirs. Mais vu qu'elles n'ont pas posé problème pendant 50 ans, vu la rapidité du déboulonnage après les événements de Charlottesville, vu le contexte plus large de sensiblerie SJW et les tarés derrière ces opérations, je n'aime pas du tout l'odeur que ça laisse.
  12. 1 point
    Ce qui est une définition sans aucune utilité. Qu'est-ce que la plomberie ? Ce que font les plombiers. Qu'est-ce qu'un roman ? Ce que font les romanciers. Qu'est-ce que la chimie ? Ce que font les chimistes. Le marxisme ce n'est pas que Marx, quoi qu'en disent les intégristes.
  13. 1 point
    A loi ridicule, réponse ridicule. C'est assez logique.
  14. 1 point
    Et puis la sécurité nationale semble être un concept aussi flou que l'intérêt général, ou le bien commun. La sécurité concerne les individus, elle est un sentiment.
  15. 1 point
  16. 1 point
    J'imagine qu'il souhaite dire qu'il est stupide de sacrifier notre liberté pour la sécurité. Mais il le dit très mal.
  17. 1 point
    Il semble que ce soit une mauvaise traduction, au niveau de l'ordre des termes. "N'avez-vous pas baptisé votre mouvement national-socialiste d'un seul mot, Herr Hilter ? La grammaire allemande nous apprend que dans une combinaison de mot de cette sorte le premier terme [national] sert à qualifier le second [socialisme], qui est le terme essentiel." -Otto Strasser, Hitler and I (1940). p.9. "National" étant un prédicat, la bonne traduction de "Nationalsozialismus" est donc "socialisme-national". Par extension, en bon français il faudrait parler de " socialistes-nationaux* ", et non de "nazis". Il n'est pas impossible que cette mauvaise traduction perdure pour ne pas gêner la police de la pensée stalinienne (entre autres): « La variété la plus réactionnaire du fascisme, c’est le fascisme du type allemand. Il s’intitule impudemment national-socialisme sans avoir rien de commun avec le socialisme. » -Georgi Dimitrov, secrétaire général du Komintern de 1934 à 1943. *Ceux-ci s'opposant aux socialistes internationaux (marxistes, communistes): "A la droite nous devons prendre le nationalisme, qui a été désastreusement allié au capitalisme, et à la gauche nous devons prendre le socialisme, qui a fait une malheureuse union avec l'internationalisme. Ainsi nous donnerons forme au national-socialisme qui sera la force motrice d'une nouvelle Allemagne et d'une nouvelle Europe." -Gregor Strasser, cité par Otto Strasser, Hitler and I (1940).
  18. 1 point
  19. 1 point
    En se rend surtout compte qu'elle ignore totalement en quoi l'intervention étatique (et le contrôle des loyers en particulier) déforme les mécanismes de marché et empire la situation. Route vers l'Enfer, bonnes intentions, tout ça.
  20. 1 point
    Avec un nom tel USS John McCain, ce navire était à la base bien mal parti
  21. 1 point
    Encore un cas de virtue signaling, dans le monde bancaire cette fois et pour de la drogue. Tout ceci va réellement bien finir, c'est évident.
  22. 1 point
    Elle fait quoi comme boulot ta copine ? médecins, infirmière, radiologue, dentiste, kiné..... ce sont des brêles bénévoles ? des fonctionnaires ? bah non, ils sont profession libérale pour la plupart
  23. 1 point
    Ça peut être privé mais sous forme de mutuelle aussi, sans but lucratif.
  24. 1 point
    ll doit y avoir 1 milliard de systèmes dont le but premier est le profit ... et qui fonctionnent très bien. J'étais chez le boucher hier. Son but 1° est le profit (croyez-moi !). Je suis (sans surprise) ressorti content de la boucherie. Et le boucher est content aussi. Explain me where is or could be a problem ?
  25. 1 point
    Soyons sérieux deux minutes, ce n'est pas parce qu'il y a un mouvement pour enlever ces statues que tous ceux qui le rejoignent sont des SJW hystériques qui veulent génocider les blancs, ou que la seule raison pour les enlever serait de faire plaisir aux hystériques. Il y a bien des raisons pour vouloir enlever ces statues qui sont entièrement légitimes et ne reposent pas sur le revanchisme social. Du reste ce sont des municipalités qui décident d'enlever ces statues apparemment, et je ne vois pas pourquoi les habitants du cru, ou leurs représentants élus, ne pourraient pas décider des symboles qu'ils laisseraient sur la place publique.
  26. 1 point
    D'ailleurs, j'ai vu un porte-savon Che Guevara dans une boutique de souvenirs hier. J'aurais du péter tout le rayon ; ça m'oppressait.
  27. 1 point
    Il y a un paquet d'années, et on connait aussi leurs références (marxistes, post-modernes, "french theory" et ce qui s'ensuit). Supprimons tous les gens méchants des livres d'histoire. Nous avons toujours été en guerre avec l'Eurasia.
  28. 1 point
    Washington était un esclavagiste. Jefferson aussi. Ou Philip Cook. Ou Jefferson Davis. Ou Benjamin Franklin. Ou Madison. Que dire de Simon Bolivar? De César? Ou Hannibal? De Cicéron? De Claude? Ou Hadrian? De Christophe Colomb? De Magellan? Que dire des oeuvres de Mahomet, ce possesseur d'esclave, qui en justifie la possession? Doit-on brûler Platon? Doit-on mettre à bas les représentations de Napoléon? On peut étendre la chose aux auteurs et artistes sexistes, racistes ou homophobes. Je propose donc qu'on brise les Eglises, les statues des papes, qu'on rase le palais d'Avignon, qu'on brûle les livres de Tolkien, Lovecraft, Baudelaire et d'autres encore !
  29. 1 point
    La corruption est immense et le droit n'existe pas. Si je suis le premier à considérer la corruption comme un bienfait qui permet d'outrepasser les réglementations absurdes et tatillonnes, déployée à une telle échelle, la corruption est hautement nuisible. En effet, a chaque besoin administratif (passeport, permis de construire, autorisations diverses, etc.), TOUS les fonctionnaires font durer la procédure indéfiniment jusqu'à ce que tu alignes les biftons ou que tu fasses intervenir un ami haut placé. Par ailleurs, niveau business, tant que tu restes à l'échelle artisanale, c'est à dire tant que tu restes sous les radars, ça va mais dès que tu marches sur des platebandes ou dès que les gens s'aperçoivent que tu es "riche" alors les ennuis pleuvent et une série de racketteurs te tombent dessus. Ici encore, il te faut des "protecteurs" que tu vas payer grassement bien entendu. Quant à la France, nous n'en sommes pas là, fort heureusement mais le pays vit sur ses acquis et sa réputation (pays riche, pays des droits de l'Homme, pays de la culture, etc.). Les immigrés tombent de très haut mais ils ont honte de rentrer les mains vides au pays et préfèrent s'entasser à 10 dans la même chambrette (dorment à tour de rôle) et envoient une grosse partie de leur salaire de misère chez eux. Note cependant que de plus en plus d'immigrés n'ont aucune intention de rester en France, leur but est la Grand Bretagne ou l'Allemagne. Ils commencent à prendre en compte la décrépitude accélérée de la France.
  30. -1 points
    Juste pour redonner un peu de perspective : Dans mon département de 150.000 habitants, depuis le 1/1/2017 il y a eu 17 morts sur les routes. 17/150.000 = 170/1.500.000 = 1700/15.000.000 = 8500/75 millions ça, c'est juste au 22 août. La proba de croiser un dinguo sur la route. Il n'est pas terroriste, mais il vous envoie au cimetière tout pareil, et vous avez ~100 fois plus de chances au grattage. Moi, c'est sûr la route que je fais gaffe.
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
×