Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 28/05/2017 dans toutes les zones

  1. 11 points
    A seulement 270 sièges près, Jean-Luc Mélenchon était premier ministre.
  2. 11 points
    C'est touchant d'entendre les représentants de tous les partis vaincus se pencher avec attention sur le taux d'abstention. C'est encore plus touchant de les voir s'inquiéter d'une concentration des pouvoirs entre les mains du président. C'est beau la lucidité des opposants. Dommage qu'elle ne dure que le temps de l'opposition.
  3. 9 points
    Ils disent de la merde socialiste, font de la merde socialiste, et rabotent un programme vaguement lib-cons pour le transformer en merde socialiste puis, après, viennent les yeux pleins de larmes se plaindre qu'ils subissent le même sort que ... les socialistes. Ces types sont des abrutis. Ils ont ce qu'ils méritent. Bien fait, bien fait, bien fait.
  4. 9 points
    Cela prouve encore une fois que les décisions politiques prévues pour être temporaires sont en fait là pour être dans la durée et qu'il faut doublement s'en méfier.
  5. 9 points
    Je réponds en vrac, il y a plusieurs choses. Je cite, ou plutôt je paraphrase de mémoire les données de l'INSEE, je n'ai pas le temps de partir à leur recherche (faudra me faire confiance ou partir à la recherche des données en question). Je sais que les ordres de grandeurs sont les même en Belgique mais on a pas l'équivalent de l'insee donc c'est compliqué de trouver les données et cette sociologie n'est pas du tout ma tasse de thé bien que je m’intéresse professionnellement aux classes sociales depuis quelques semaines. Le problème est dans l'immigration particulière des maghrébins, pas spécialement dans leur culture comme certains aiment à le penser, même si ça peut jouer un rôle catalyseur à un moment. Je m'explique. Grosso modo : 50% des enfants d'immigrés ont le bac pour 65% des Français "de souche" (je crois que l'insee calcule ça sur base des parents). Mais ce chiffre cache une dispropotion interne : quand les enfants immigrés ont des parents éduqués, ils performent tout aussi bien que les enfants "de souche" (a hauteur de 80 ou 90% d'enfants de parents éduqués ont le bac). Les parents immigrés ayant tendance à être des cul-terreux pour le dire vite, leurs enfants sous-performent à l'école a peu près au même niveau que les petits Français de souche. Donc le problème scolaire est d'abord un problème social : on a une immigration très peu qualifiée proportionnellement à la population française donc leurs enfants sont en moyenne moins bons à l'école. Je dis d'abord social parce qu'à ce souci s'ajoute un problème culturel inhérent à l'immigration : la non maitrise des codes, notamment scolaires, locaux. La sociologie de l'éducation montre bien que les enfants de prolos par leur comportement plus remuant en général à l'école multiplient malgré eux les difficultés avec le cadre enseignant qui dès le départ les catalogues comme "turbulents". Un exemple qu'on retrouve chez Bourdieu est ce prof de primaire qui compare la manière dont les enfants jettent leur cartable : ils sont d'autant plus soigneux avec leurs affaires qu'ils sont issus de classes sociales supérieures. Ils sont aussi moins bruyants, plus polis (tendance à lever le doigt contre intervention intempestive, ...). C'est pour ça que la sociologie de l'éducation a tendance à dire que l'école renforce les inégalités puisqu'elle a tendance à favoriser les comportements des enfants issus des classes CSP+. Bien entendu c'est compréhensible. Ça s'est pour les classes populaires. Pour les classes populaires immigrées se rajoutent le problème de ne pas du tout maitriser le système scolaire français. Non seulement les parents n'ont pas été à l'école, ou très peu, mais en plus ils ont été dans un autre pays, avec une autre culture scolaire, un autre bagage, ... Bref, quand tu es issus de l'immigration, tu multiplies les problèmes par deux. Ensuite, je change de sujet, il y a le problème qui est un mélange de social et de culturel et qui a été en son temps plus ou moins bien soulevé par Lagrange dans "le déni des cultures", je veux pas revenir sur ce débat que je ne maitrise pas, mais au combo "classe populaire" et "immigration", il faut rajouter la figure du père souvent absente et donc le syndrome de la mère célibataire, les familles nombreuses, qui renforcent les problèmes de pauvreté, de suivi scolaire, d'attention quotidienne, ... d'éducation en général. Enfin les problème identitaires qui viennent se superposer. Après avoir été parqués dans des ensembles urbains des années 60s qui sont inhumains au sens ou aucune société humaine n'aurait spontanément créé de tel bordels (voir la critique des ensembles urbains modernistes style Le Corbusier par James C. Scott dans "Seeing like a state"), après subir le chômage, le racisme réel ou fantasmé (il ne faut pas être grand clerc pour savoir que les gens agissent en fonction de ce qu'ils tiennent pour vrai), vivre au milieu d'agitateurs communautaire ou gauchistes, subir la guerre des drogues, la loi des caïds, les écoles en mauvais état, l'impression plus ou moins fantasmée aussi que le monde occidental est en guerre contre les arabes et les musulmans, l'impression de décalage (ni français en France ni algérien en Algérie, la religion comme moteur identificatoire, le rejet de la culture des parents jugée trop soft et trop assimilatrice, l'envie de vengeance contre un système qu'on trouve injuste, ... Il n'est pas étonnant qu'on retrouve une proportion plus élevée de musulmans dans les prisons, à hauteur de plus de 50% de mémoire. Il y a deux écueils idiots : celui du raciste qui ne veut voir que des musulmans, celui du journal l'Humanité qui ne veut voir que des pauvres. C'est pas que la bonne position est bayrouiste et qu'il faut prendre le juste milieu, c'est que les trajectoires des individus sont souvent multiples et complexes et que sociologiquement, le profil du prisonnier lambda est un homme jeune (autre variable importante dont je n'ai pas parlé d'ailleurs), issu de l'immigration, issu des classes populaires, issu des quartiers compliqués (je n'ai pas de chiffres ou d'étude en tête sur les différences urbain/rural mais je ne serais pas surpris que cela soit des données intéressantes), souvent avec des problèmes familiaux, ... C'est cet ensemble de points qu'il faut prendre en conséquence. Alors pourquoi est-ce que ça touche particulièrement les maghrébins et pas les immigrés asiatiques ? Je connais quelques réponses mais je ne prétends pas les avoir toutes. -D'abord le mode d'immigration. Je sais que pour ce qui est des Chinois, on rentre par un système quasi mafieux où le cliché du migrant est celui qui a emprunté de l'argent pour venir en France et qui doit bosser au noir durant quelques années dans un restaurant de Paris pour rembourser ses dettes. Ça te fait rentrer dans un système économique et communautaire très fermé mais qui est une modalité différente de l'immigration maghrébine et qui est peut-être moins sujette à la violence quotidienne (déjà parce que tu taffes, rien que ça). -la question identitaire liée à l'islam, aux guerres du moyen-orient mais également du racisme est moins présente. Le stigmate à malheureusement vertu de prophétie autoréalisatrice. Les musulmans sont vus comme potentiellement délinquants et difficiles, les asiat' comme bon en math et bon à l'école. Sur une carrière scolaire puis professionnelle, à grande échelle, ça change bien évidement le regard porté sur les communautés et sur les individus. Comme disait mon prof de math : si tu répète à un étudiant qu'il est nul en math il va finir par le devenir. Les a priori communautaires deviennent vrai parce qu'ils nourrissent les comportements, qui nourrissent les a priori, qui nourrissent les comportement, etc -l'habitat : est-ce qu'il y a beaucoup de migration asiatique dans ces cités loin de tout ? -le rapport à l'école : c'est un a priori de ma part, mais il me semble que l'investissement scolaire est beaucoup plus présent chez les immigrés asiatiques que chez les immigrés d'ailleurs. Je n'en connais pas la raison -la structure familiale : moins de familles nombreuses mais beaucoup de migrations célibataires de mémoire, je ne sais pas après 2/3 générations ce que ça peut donner.
  6. 8 points
    De manière générale, l'islam est en crise et les musulmans, dans les pays musulmans et ailleurs, vivent dans une sorte d'état de remise en question profonde de leur identité, de ce qui les entoure. Cela aboutit à ce qu'une infime fraction de cette population décide radicalement de vouloir détruire et de se détruire. Il faudrait creuser la question mais ça me fait un peu penser à ce qui est arrivé aux Japonais entre la réouverture du pays à la fin de l'ère Edo et maintenant. Un tel changement requiert des ajustements qui se font parfois dans la douleur. Les musulmans ont besoin de s'ajuster à notre monde contemporain. Un monde dans lequel ils pensent disposer de la vraie foi (comme la plupart des croyants) et, pourtant, un monde dans lequel ils se retrouvent à la ramasse dans tous les domaines (scientifique, culturel, etc) Critiquer la foi des musulmans ne servira par ailleurs à rien. Le changement viendra des musulmans eux-mêmes mais il n'arrivera pas tant que leurs instances religieuses seront aux mains de dictatures liberticides qui les instrumentalisent pour assoir la domination de leur peuple. Et évitons de juger trop durement un monde que nous ne connaissons pas. Personne ici ne peut se tenir au courant des publications intellectuelles et théologiques du monde arabo-musulman. Il y a probablemet déjà des forces qui tentent d'œuvrer dans le bon sens.
  7. 8 points
    L'échec de Fillon a quelque chose de rageant, mais en attendan, t mieux vaut un Macron que tout le reste. Quant à souhaiter son échec, c'est quelque chose que j'estime incompréhensible : souhaiter "son" échec, c'est souhaiter l'absence de prospérité, le chaos institutionnel, l'insécurité, des attentats terroristes...un souhait plutôt étrange, à vrai dire.
  8. 8 points
    Oui, pas qu'à long terme, ma belle famille est hollandiste et c'est déjà leur étendard. Autant j'ai toujours pensé qu'il était temps que la France se mette à l'ordre du jour en laissant les gays se marier entre eux si ça leur chante, puisque le président qui voudra abolir le mariage civil n'est pas encore né, autant ça en dit long sur la nullité générale de la politique moderne si c'est tout ce qui reste de la grandeur d'une présidence.
  9. 7 points
    Bon ça fait un peu plus de 7 mois que je suis passé low-carb, c'est l'heure d'un petit bilan personnel que je partage ici : Je ne l'ai pas fait pour perdre du poids, mais pour améliorer mon hygiène de vie (dans un état d'esprit "philosophie antique" -> un esprit sain dans un corps sain). Je n'ai perdu que deux kilos en tout et pour tout (pour atteindre 60 kg, je suis un petit format), mais ma silhouette s'est sensiblement rapprochée de celle d'un gars qui marche toute la journée dans la pampa avec un bâton pointu dans la main droite (d'ailleurs je marche énormément, presque tous les jours, et je fais de la muscu de façon très légère mais régulière, au poids du corps). -> On perd du gras et on ne perd pas de muscle/ voir on en gagne un peu, même avec une perte de poids globale quasi-nulle, et on se stabilise autour d'un poids "naturel" qui peut varier selon la morphologie de chaque individu. CHECK. Mon adaptation a été plus lente que dans beaucoup des témoignages que j'avais lu, peut-être parce que je n'avais pas beaucoup à perdre. Ma phase d'adaptation initiale (les 15 premiers jours) a aussi été un peu brutale (mais j'ai été radical donc c'est sans doute normal). Ce n'est qu'au cours du mois dernier que j'ai vraiment senti un très net changement global (excellent niveaux d'énergie toute la journée mais surtout le matin, sommeil très amélioré, pellicules disparues, transit très amélioré, résistance incroyable à la faim, endurance augmentée). Ça fait un peu recette miracle comme celles qu'on nous distribue à la sortie du métro et qui peuvent aussi faire démarrer les motos russes, mais je confirme : -> On pète le feu et beaucoup de "petits désagréments" qu'on croyait inhérents à notre humaine condition s'atténuent voir disparaissent. Ce n'est pas magique, on ne devient pas un "surhomme" mais tout va mieux, tout se gère mieux, les signaux sont toujours là mais ils ne sont pas débilitants, pas de stress excessif. CHECK. MAIS ! J'ai mis un certain temps à identifier le facteur qui faisait que ma progression était lente mais je crois y être parvenu : dans mon cas, c'est le magnésium. Je devais être en grosse carence. Depuis que je me complémente, toutes les pièces se sont mises en place. C'était celle qui manquait... beaucoup en ont déjà parlé sur ce fil mais ça peut faire toute la différence. Au début j'étais réfractaire à l'idée (parce que je me disais qu'une alimentation bien ciblée devrait suffire) et puis j'ai repensé à certains posts de Jesrad, Rincevent ou Nick et j'ai testé ça. Et bien ce fut radical ! Finalement, je prends du magnésium, de la vitamine D (seulement en hiver), je mange de plus en plus de poissons gras (j'ai découvert le foie de morue, c'est très bon !), je marche énormément, je fais un peu de muscu et je pense déjà avoir atteint un bon équilibre personnel. Je ne me suis jamais senti aussi bien (ou alors j'ai oublié). Comme l'a fait remarquer Restless, j'ai aussi constaté l'appel incroyable du sucre dans les rares occasions où j'en ai repris (anniversaires des gamins, principalement), mais aussi l'absence de finesse de sa saveur. C'est vraiment comme une drogue, ça stimule un truc profond et on peut vite perdre le contrôle alors que ce n'est vraiment pas meilleur au goût que le gras. Ça m'a conforté dans l'idée que nous avons évolué pour adorer le sucre et s'en empiffrer dès qu'on tombe dessus car c'étaient des occasions rares qu'il ne fallait pas rater dans la nature, mais qu'il faut soigneusement contrôler cette pulsion dans notre contexte moderne. Voilà, c'est tout...pour le moment.
  10. 7 points
    Sensibilité aux opinions dominantes, confusion entre objectifs affichés et moyens employés pour les atteindre (ou entre objectifs recherchés et effets réels), inculture historique, croyance en une forme plus évoluée du socialisme qui ne referait pas les erreurs du passé, etc., les personnes intelligentes ne sont pas forcément plus immunisées que les autre contre ces travers (Enstein, Hawking, etc. en sont de bons exemples). Je l'ai déjà dit par le passé, mon entourage me le rappelle régulièrement, on peut parfaitement être socialiste (même hardcore) tout en étant intelligent et sincère, ce n'est pas incompatible.
  11. 7 points
    c'est prendre le problème à l'envers, ça devrait être une assurance, comme avec la voiture, avec la prime calculée en fonction du risque, tabac, glucides, etc.
  12. 7 points
    Ma position sur la question. Il aurait été préférable dans un monde parfait que le type soit maitrisé. Mais ça demande d'abord de la ... maitrise du flic qui dans le contexte qui est le notre (terrorisme islmamique) avec une attaque pareille (se faire frapper à coup de marteau par un type qui gueule "allah" ou "syrie" je sais plus) à préféré tirer. Pourquoi pas. Personnellement, déséquilibré ou pas, un type qui agresse au marteau, une arme parfaitement létale, des flics en rue, ça ne me choque pas s'il se fait descendre, je considère ça comme de la légitime défense. Si ils avaient essayer de le maitriser et que le type avait ouvert le crane d'un flic et en avait fait un légume on se demanderait pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas tiré.
  13. 7 points
    Pour ma part, je suis ravi de la décision de Trump car elle fait tomber les masques. Les adversaires les plus virulents de Trump dans cette affaire sont ceux qui en croquent le plus. Les 90000 milliards de dollars (!) investis dans "le combat contre le réchauffement climatique" ne vont pas aller dans n'importe quelles poches. On dépasse de très très loin le chiffre d'affaire de toute l'industrie du pétrole. Alors quand des politiques corrompus viennent brailler sur les lobbyistes pétroliers, il y a de quoi s'étrangler. Quand je lis que 100 milliards de dollars (par an ! ) vont être donnés aux pays africains pour "les aider à lutter contre le réchauffement climatique", combien de ces dollars vont revenir en cash dans des valises comme cela se fait déjà depuis des lustres? Cette fois l'escroquerie est énorme! C'est le hold up du millénaire.
  14. 7 points
    Haha, ce moment ou Macron met ses couilles sur la table en parlant de Sputnik et RT et que Poutine regarde le sol puis devant lui en ouvrant deux fois la bouche pour ravaler sa salive est magique. Je l'aime bien Macron.
  15. 7 points
    Je connais très bien la constitution, inutile de me sortir les textes. Mais les textes ne disent rien du fonctionnement réel d'un régime. Allez lire les lois constitutionnelles de 1875, vous y chercherez en vain le président du conseil, personnage clé de la IIIe. Charles de Gaulle a instauré une pratique suivi par ses successeurs. En France, les textes constitutionnels sont surtout utiles comme papier.
  16. 6 points
    J'ai pas pu regarder non plus la vidéo à cause de la présentation que je vous paraphrase : -"Qu'est-ce que c'est les libertariens, dites nous ? -"Ben c'est chacun pour soi, tout est privé, on ne partage rien, il n'y a pas de règle en commun" -"et qu'est-ce que ça donne quand il n'y a pas de règles ?" -"Ben c'est le far-west, ça donne des mecs bourrés avec des armes..." Après je ne sais pas pourquoi mais mon cerveau a fait fermer cette vidéo de merde. Maintenant je vais faire un test. En supposant que parfois ces gens google un peu quelques mots clefs et qu'ils tomberont ici : Daphné Roulier de l'émission L'effet Papillon ton reportage sur les libertariens c'est de la merde. Tu es nulle et tu n'as rien compris et les pseudo journalistes qui t'accompagnent sont encore plus nuls que toi. Restez dans votre caca mental et contentez vous de parler de François Hollande en disant comment il était bien comme président ou de Mélenchon qui franchement ferait un bon président s'il avait les dents lavées et que Marine elle est méchante et facho, restez chez vous, entre vous, à Paris, évitez de voyager, ça va vous faire mal.
  17. 6 points
    Joe Dalton. Voleur aussi colérique qu'ambitieux qui n'accumule que les échecs. Dirigeant pathétique d'une bande de nuls.
  18. 6 points
    Son équipe de com' a déserté? Avec Villani, on sent le type jaloux de la célébrité d'un autre député que lui. C'est complètement idiot de s'attaquer à quelqu'un qui a un aussi grand capital sympathie chez beaucoup de monde et qui est loin de représenter ce que Mélenchon dénonce. A ce rythme-là, je ne désespère pas de le voir imploser en plein vol avant la fin de l'année et de décrédibiliser tout son mouvement avec lui.
  19. 6 points
    Les habituels sangloteurs pétitionnent : En L/ES, ils s'attendaient à une première partie en géographie sous prétexte que l'an dernier la première partie était en histoire. Ils exigent des excuses et de l'indulgence, tout à la fois, de l'institution. Ces pauvres chérubins étaient persuadés d'une alternance chaque année. On a cruellement déçu leurs délicates espérances. Ouin, ouin…
  20. 6 points
    ce n'est pas ampoulé, c'est notre belle langue avant qu'on ait décidé qu'il fallait abondonner la notion d'exigence
  21. 6 points
    Cette histoire sur l'etat d'urgence est vraiment scandaleuse. Macron redescend dans mon estime au niveau du putassier de politicien de base, comme prévu du reste.
  22. 6 points
    Un type du centre de sauvetage d'Etel présentait à Macron différents types de bateaux, et quand il a parlé des Kwassa Kwassa et des Tapouilles Macron a répondu "Ah non, c'est à Mayotte le kwassa-kwassa, mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c'est différent. Les tapouilles, c'est les crevettiers". Et gnagnagna deux poids deux mesures dans le traitement de la citation par les journalistes d'après Morano, et gnagnagna 12 000 morts ce n'est pas un sujet de rigolade d'après les groupes d'amitié mayotto-comorienne, et gnagnagna il a dit "du comorien", c'est déshumanisant... Polémique à la con sur du vent, quoi. Mais comme c'est pile-poil le champ de compétence maximal des journalistes et du grand public, ça fait du bruit.
  23. 6 points
    C'est le malheur des oeillères idéologiques chez certains conservateurs qui les poussent à souhaiter ardemment l'échec de la présidence Macron. Tout plutôt que quelques (éventuelles) avancées libérales venant de gauche. Macron a le don de susciter la détestation, d'une part des extrémistes des deux bords, et d'autre part des droitards qui ruminent encore l'échec du Tartuffe de la Sarthe.
  24. 6 points
    Y a rien à expliciter. Depuis 15 ans on à eu un excité sous coke dont l'exploit à l'international qu'on retiendra est d'avoir expliqué aux Africains qu'ils n'ont pas d'histoire et un autre dont on ne retiendra rien, si ce n'est d'avoir fait courir des enfants entre des tombes pour les commémorations franco-allemandes de 14-18. Et là, paf, en 15 jours, on a un type qui vient expliquer aux deux plus gros bolosses du moment qu'il va pas se laisser marcher sur les pieds. Bien, ça manquait.
  25. 6 points
    C'est dire la joie de vivre.
  26. 6 points
    Les gens ont le droit de se réunir dans des endroits privés selon des critères d'inclusion/exclusion aussi arbitraires que le veut l'organisateur, dans les limites de l'accord avec le propriétaire du lieu de réunion. Les gens peuvent aussi créer des critères invraisemblables pour être discriminant sans avoir mauvaise conscience tout en donnant des leçons aux autres. Les autres ont le droit de les envoyer péter, de leur dire leurs quatre vérités sans risquer le lynchage ou la prison, et d'organiser eux aussi des réunions selon les critères qui leurs plaisent. En clair : ce terme de "racisés" me pue au nez. Qu'il assument le fait de faire des réunions communautaires. Qu'ils laissent aux autres communautés la liberté de faire éventuellement, si ça leur chante, des réunions de racist-é-e-s.
  27. 5 points
    Quelques perles (mais globalement c'était plutôt correct) puisque j'ai fini de corriger mes copies : un sens critique indéniable : "Le lien du site finit par .org cela indique que le site relève des informations confirmés et véridiques" Des investissements pourvus de curiosité : "Les IDE cherchant de nouveaux secteurs sont intrigués par ce pays" (le « pays » étant l’Afrique) Un scoop : "La Chine des communistes et celle des nationalistes se réunifie pour combattre ensemble en guerre d’Indochine" Un sens des chiffres intéressant pour des S : "La Chine connaît une grande famine avec plus de 30 000 victimes" Variante : "une famine sans précédent causant des milliers de morts" Une affirmation trop rare (les autres copies n'étaient pas d'accord) : "Le Grand bon(sic) en avant de Mao Zedong en 1959 a été une réussite économique" Quelques aperçus de la géographie chinoise et du monde : "La côte est de la Chine appelé le Sinaï" "L’annexion du Cachemire par la Chine" "La tournée de Zhou en Lai au Bandung permet de resserrer les liens avec l’Afrique" Un peu de poésie : "La Chine a des nombreuses percussions" "Symbole de la culture chinoise le manga" La liste des présidents français avec leurs mandats : De Gaulle 1942-1957 Mitterrand 1967-1972 VGE 1997-2002 Chirac 2002-2007 VGE subit quelques malheurs : Valérie Giscardestin Giscard despain Et enfin un message plein d'espérance : "La sécurité sociale protège contre les maladies"
  28. 5 points
  29. 5 points
    Tûtûtût ! Seules les douanes ont été évoquées. Plus qu'inutile, cette fonction est parasitaire. Les policier, les profs, les magistrats sont des métiers utiles qu'ils soient fonctionnaires ou pas. Mais douanier ??
  30. 5 points
    Ca va, elle en a de l'expérience. Pour ce qui est de batailler, patauger dans la boue, gérer des ennemis prêts à tout et de l'organisationnel critique... Elle a dirigé la SNCF, quand même.
  31. 5 points
    Le problème des politiques entrepreneurs, c'est qu'ils se rendent compte au bout de deux mois que dans "entreprendre", il n'y a pas que le verbe "prendre".
  32. 5 points
    Quand un mec débarque avec des sacs de pièces rouges pour payer ses impôts, tout lib.org applaudit et vante la bravoure de ce héros randien. Quand une musulmane tente de faire respecter un droit autrement plus fondamental que celui du choix du moyen de paiement de ses impôts, on en a deux, trois pour nous rappeler qu'il faut être pragmatique. Intéressant contraste, n'est-ce pas.
  33. 5 points
    C'est une caractéristique du métier. Le douanier est une espèce méprisable, partout, tout le temps.
  34. 5 points
    Faut arrêter de parler de lui maintenant. Il s'agite désespérément parce qu'il sait qu'il va cesser d'exister jusqu'à peut-être la prochaine présidentielle.
  35. 5 points
    Cambadélis, Hamon, Filippetti, Fekl, Karine Berger, Jean Glavany éliminés dès le premier tour
  36. 5 points
    Nan méattendez. Si tous ces gens s'inquiètent de l'abstention, c'est essentiellement parce que les subventions aux partis sont directement corrélés aux nombres de votes reçus !
  37. 5 points
    Ce qui compte pour Mélanchon c'est le score de Mélanchon.
  38. 5 points
    Le pire dans ce match c'est que Lloris va etre le bouc-émissaire alors qu'avec les joueurs qu'il a à dispo Deschamps aurait du leur marcher dessus. C'est lui le vrai fautif. On avait la qualif assurée, on filait un coup de main aux Néerlandais. Mais non, pas de prise de risque alors qu'on a des joueurs techniques, on attend des plombes avant de faire des remplacements... On dirait Marc Wilmots. Vivement que Zidane prenne la releve apres la CDM...
  39. 5 points
    Le probleme c'est que le centrisme en France c'est pas le meilleur de la droite et de la gauche... Mais le pire!
  40. 5 points
    Happy fuckin' Slayer Day
  41. 5 points
    Pas d'accord, le culte de la personnalité n'est pas le propre d'une dictature. Il y a eu des dictatures sans culte de la personnalité. Mais plus important : une dictature ne demande pas un culte de la personnalité. Mais bon, c'est un détail dans le sens où le totalitarisme comme concept est nécessairement un idéal-type et certaines de ses caractéristiques définies théoriquement peuvent ne pas se retrouver dans certaines expériences totalitaires. Toutefois, noter que dans les expériences acceptées comme totalitaires par les politologues (le fascisme italien, le national-socialisme allemand et le la Russie soviétique), il y a bien culte de la personnalité dans tous les cas.
  42. 5 points
    J'ai vu captain fantastique Très bien mais je pense encore que ça ne fait que confirmer ce que je pense déjà. Nous avons besoin d'occuper de l'espace culturel
  43. 5 points
    S'il est coupable de quelque chose, à dégager via la justice. S'il a eu des actes moralement discutables, à dégager via les électeurs. Comme pour Fillon quoi.
  44. 5 points
    Le rap est souvent, pas toujours, la culture de l'aigreur. Une sorte d'aigri-culture.
  45. 5 points
    Le problème de l' "extrémisme" c'est que quand tu conseille de voter Baroin dans le même texte tu passes pour un con.
  46. 5 points
    Ce sont des cons racistes. Ils ont le droit fondamental d'être cons et racistes. Ce serait con de notre part de croire une seule seconde qu'ils ne saisiraient pas la moindre opportunité d'inscrire leurs conneries racistes dans la loi.
  47. 5 points
    Il y a une petite marche entre refuser l'entrée à quelqu'un sur ses idées ou la refuser par rapport à son essence supposée. Encore, on comprendra, par exemple, qu'on interdise les hommes dans une assemblée de femmes violées, parce que ça va jouer sur des failles psychologiques importantes... On interdit parce qu'il pourrait y avoir des réactions psychologiques individuelles fortes (mais c'est pas le genre de réunion qu'on fait dans un festival). Les délires du collectif moisi et de leurs copains relèvent d'une essentialisation de la couleur et du sexe qui confine au racisme/sexisme le plus obtus. Le blanc/homme qui entre dans la salle incarne réellement pour eux l'oppression avec laquelle ils ne veulent pas discuter. Ils appellent ça systémique parce que ça leur donne l'air intelligent, mais bon. Sur la décision politique, c'est du Hidalgo et c'est très con ; ne pas prendre au sérieux ces guignols et leur couper les subventions éventuelles est la seule chose à faire. Je pense aussi qu'une certaine partie de la gauche panique parce qu'elle voit bien que leurs petits protégés d'hier ont glissé trop loin dans la connerie et que ça nuit à leur crédibilité ; d'où les réactions violentes. On n'est qu'au début d'ailleurs, parce qu'ils vont ressentir le besoin de marquer leur différence avec le PIR, le CCIF et toutes les officines du genre.
  48. 5 points
    Les complications et autres infections nosocomiales, c'est une chose. Ne pas traiter une maladie correctement et en temps utile, ça en est une autre. Le plus gros problème, c'est ça : " était soigné uniquement à l'homéopathie depuis l'âge de trois ans et que de précédentes précédentes otites avaient été traitées ainsi sans conséquence " Confondre guérison spontanée par l'action normale du système immunitaire et "traitement", c'est forcément dangereux.
  49. 4 points
    Moi j'ai pas suivi. C'est dingue comme je suis déconnecté de la vie politique depuis que l'élection est passée.
  50. 4 points
    Ce que vous ne voyez pas, c'est que ni pour Fillon, ni pour Ferrand, il n'y a eu d'illégalité. Et il est très probable que pour les deux cas, on aura droit soit à un non lieu, soit à un vice de procédure, soit les deux. Dans les deux cas, il s'agit d'un problème de moralité, et pas celle du bon sens de l'homme de la rue, mais la moralité choisie par la presse (qui recouvre parfois la précédente, mais pas toujours). Or, la presse qui brandit sa moralité en bandoulière est assez mal placée pour le faire compte tenu de ses propres turpitudes. C'est ça, le coeur du problème en République du Bisounoursland.
Ce classement est positionné à Paris/GMT+02:00