Aller au contenu

Waren

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    177
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

30 Neutre

À propos de Waren

  • Rang
    Crypto Boutiquier
  • Date de naissance 08/05/1970

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral conservateur
  • Ma référence
    Jean-Marc Daniel

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon
  • Interests
    Bitcoin

Visiteurs récents du profil

458 visualisations du profil
  1. Hey ça CRASH !

    Oui, et c'est l'un des piliers de la fortune de Warren Buffet. Voici ma stratégie pour le moment: m'en fiche, la tendance ne m’intéresse pas.
  2. Hey ça CRASH !

    James de Rothschild "Je suis devenu riche parce que j'ai acheté trop tard et vendu trop tôt".
  3. Terrorisme et sécurité

    Présentée par Christian Estrosi, Reporty est une application de la Ville de Nice. En test pendant deux mois, Reporty permet aux habitants de filmer des actes d'incivilité. Mais selon deux associations, l'application cache des mouchards et collecte des données sur ses utilisateurs. https://www.numerama.com/politique/321656-reporty-lapplication-securitaire-de-la-ville-de-nice-contient-des-mouchards.html?utm_content=buffer9a5ab&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
  4. Ok, mais n'oublie pas toute l'infra réseau et stockage qu'il y a derrière tous ces serveurs. Aucune idée de ce que peut prendre un ESX qui te gère 100 CPU, mais cela ne doit pas être cadeau non plus. Ca représente quoi en consommation un mineur ASIC ? Moi, je suis plutôt côté réseau et les ASIC que l'on utilise sur les switch, c'est pas énorme. Un 48 ports non POE, ça ne doit même pas atteindre 350 watts. Par contre, si tu prends un châssis backbone avec par exemple du Nexus, là, tu peux monter facilement à 12000 watts.
  5. Ma descendance, elle s'en prenait en moyenne deux à trois "belles" par an, jusqu'à ses 11 ans. A la longue, la simple menace de châtiment corporel la faisait généralement plier, tellement je l'avais théâtralisé. A douze ans, elle a osé me dire que je n'avais plus le droit de lui donner des fessées, "c'est ce qu'a dit la maîtresse". (SIC) Je lui ai alors dit que la maison n'était pas une démocratie et qu'ici la loi ce n'était ni Bidochon 1er et encore moins Mme Belle Ca Seigne, mais bien uniquement papa et maman. Désormais, je lui coupe l'Internet à distance, et ca marche plutôt bien. La difficulté principale avec les ados, ca reste quand même de les obliger à sortir de leur lit
  6. Faudrait dire aux radis (rouge à l’extérieur, mais blanc à l'intérieur) qu'ils ne doivent plus utiliser, ni Google, ni Gmail, ni Google Map, ni Google Street, etc. Et qu'ils doivent immédiatement jeter leur smartphone qui fonctionne sous Android. Google est l'un des plus gros pollueurs de l'Internet. 2,5 millions de serveurs quand même. Qu'est-ce que l'on pourrait miner quand même avec tout ça.
  7. Hey ça CRASH !

    Exceptionnellement, je devrais pouvoir vous prévenir l'avenir: demain les gros titres de la presse spécialisée type Les Inrocks, Libé, le Monde écriront que le Bitcoin, c'est bien fini, mort et enterré, on vous l'avez bien dit , les penta-libéraux boivent la tasse, la morale enfin de retour, etc. Ouf, on a failli avoir peur.
  8. La mort des Gadzarts

    Moi non plus, pas beaucoup de regrets: que de bons souvenirs, et aussi que de bonnes pintes et de bien jolies Belges ;-) D'ailleurs, mon meilleur ami habite toujours là-bas, on se voit encore régulièrement après 30 ans, c'est peu dire. Je dois dire aussi que je remercie beaucoup le système éducatif Belge qui m'a laissé ma chance, contrairement au CIO Français qui voulait m"envoyer dans une de ses grosses usines de droit ou LEA à Lille pour m'y planter à coup sur. Ils ont même eu le culot de me dire que le niveau des facs Belges était très faible. Des nuls encore et toujours les mêmes histoires dès qu'il est question d'administration Dernier petite truc pour clôturer avec cette bonne histoire belge: il y a eu récemment un film qui a fait pas mal parler de lui: Grave. Il a été tourné en grande partie à l'ULG et y évoque la bleusaille. L'ambiance y est plutôt sulfureuse et très sordide. Mais ça m'a rappelé le "bon vieux temps". A voir, à condition d'avoir le cœur bien accroché.
  9. Tchao PS

    Quitter le libéralisme ? Ca existe ça ? Des noms, des noms !
  10. La mort des Gadzarts

    Les 24 heures de LLN, que de souvenirs ;-) Baptisé en 1988 pour ma part à Mons. Les fossiles étaient regroupés dans certaines zones d'amphi. Je me rappelle qu'il y avait un écriteau "interdit aux fossiles" à l'entrée du bar, pour le fun sans doute, mais dans les faits, peu de fossiles le fréquentaient à cause des railleries des poils et des plumes. Les fossiles qui kottaient sur place étaient régulièrement "flottés". Pour participer aux activités, il te fallait une carte que tu obtenais lorsque tu étais baptisé. Cette carte te donnait accès à plein de choses (sport, voyage, etc.). J'ai souvenir aussi de petits trafics entre "toggés" et fossile pour en obtenir. Par dépit, je me rappelle aussi que certains fossiles se faisaient baptisés la deuxième année. C'était plus facile pour eux parce qu'ils s'étaient fait des potes qui les protégeaient. En définitive, la vie estudiantine n''était pas très marrante lorsque tu n'étais pas baptisé.
  11. La mort des Gadzarts

    Je suis un très vieux "POIL" et à l'époque (fin des années 80), on était à plus de 80% de baptisés. Je n'en garde pas un très bon souvenir parce que franchement cela allait un peu loin et j'en ai vu de toutes les couleurs. Mais d'un autre côté, les "FOSSILES", ceux qui refusaient la bleusaille (le terme employé en Belgique) en bavaient pendant toute la scolarité. Et en plus, ils n'avaient pas droit à aux réductions accordées au comité des étudiants.
  12. "Au bout du compte, on retombe toujours sur le même raisonnement des libéraux : pour que tout aille mieux en France, il faut que les pauvres soient plus pauvres et les riches plus riches." Laurent Joffrin
  13. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Incroyable ! Mais les mecs, ils ne se rendent même pas compte à quel point ils font ch.... les gens jusqu'à chez eux et qu'en faisant cela, ils prennent des risques considérables pour leur intégrité physique. Quand je vous dis qu'il faut franchement se barricader. Moi, j'en viens presque à regretter les "subdivisions" d'Asie du Sud-Est: des quartiers entièrement barricadés, avec des types lourdement armés qui veillent au grain à l'entrée.
  14. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Je m'interroge aussi toujours sur les conséquences d'un tel manquement au vivre-ensemble, parce que lorsque je dis que je me tape ouvertement des obligations de déclaration, j'entend toujours autour de moi: "tu vas avoir un contrôle, une amende, c'est illégal, pas honnête, tu risques la prison (authentique), ils utilisent des hélicoptères pour voir si tu n'as pas des ruches d'abeilles chez toi, blablabla". Hormis les types qui débarquent chez toi pour vérifier s'il y a la télé (Parait que cela ne se fait pratiquement plus) et ceux qui utilisent Google Map pour voir si tu as une piscine, je me demande franchement si l'état est assez culotté pour aller sonner chez toi pour y enquêter lorsqu'il a un doute. Ça me parait quand même bien difficile à croire. En tout cas moi, c'est clair: personne ne rentre jamais chez moi sans y être invité. La sonnette est en panne depuis des années, et elle le restera.
  15. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Ma femme est conseillère municipale au village, et il a été récemment question des taxes sur les abris de jardin. Il y a un type qui a fait un scandale et je le comprend: on lui a réclamé 700€ au nom de l'aménagement du territoire J'en ai profité pour regarder ce qui été taxable ou déclarable lorsque l'on fait des "modifications" sur ce que je croyais être une propriété privée. La liste non exhaustive: un colombier, un pigeonnier, un poulailler (si plus de 50 poules), une serre, un récupérateur d'eau, une piscine, une ruche, un mobile-home, une éolienne, des panneaux photo-voltaïques. Et bien entendu, à chaque fois c'est l'argument de l'aménagement du territoire qui ressort. Ce qui me fait dire que l'administration a une vue toute relative sur la notion de propriété privée.
×