Aller au contenu

Nigel

Animateur
  • Compteur de contenus

    7 263
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

Tout ce qui a été posté par Nigel

  1. Je lance un sujet sur Macron, car je pense qu'on risque de se le taper un petit moment - l'homme pouvant très bien se retrouver dans le gouvernement de droite lors de l'investiture de celle-ci. Je commence par l'article du jour sur lui par Contrepoints. https://www.contrepoints.org/2015/12/04/231414-le-socialisme-si-particulier-de-m-macron Je persiste à penser que si ce n'est pas forcément un camarade libéral, il peut s'agir d'un allié objectif dirons-nous. Certes rentier de l'Etat, mais pas de la politique. Donc moins de raison de faire de la démagogie électorale étatiste. Certes, ministre dans un gouvernement socialiste, mais pas socialiste et détesté par eux. Bref, mieux que rien.
  2. Entre deux conneries, la lumière passe des fois chez De Lesquen (Bon homme de gauche, c’est clairement du troll) : Hitler était socialiste L’homme politique allemand Adolphe Hitler (1889-1945), né autrichien, était socialiste. Il était le chef du NSDAP, parti socialiste-national des ouvriers allemands (“National-Sozialistische Deutsche Arbeiterpartei”). Il faut traduire national-sozialistische par “socialiste-national” et non par “national-socialiste” comme on le fait presque toujours à tort, puisque l’ordre des mots n’est pas le même en français qu’en allemand. Ainsi, Hitler et son parti étaient socialistes avant d’être “nationaux” ou nationalistes. “Nazi” est une abréviation péjorative forgée par les adversaires de Hitler et rejetée par ses partisans pour NAtional-SoZIalistische. (On a eu l’astuce de prendre la deuxième syllabe du second mot, “zi”, et non la première, “so”, comme il eût été normal, parce que “naso” aurait été trop transparent et que l’on aurait deviné sozialistische ou socialiste dans cette abréviation...). L’usage quasi exclusif du mot “nazi” sert à dissimuler la nature socialiste du régime hitlérien ; il relève de la désinformation et de la propagande. Hitler déclara en 1934 : “Le socialisme-national emprunte le socialisme vital et créateur aux enseignements du marxisme.” Socialiste, Hitler n’était évidemment pas de droite, encore moins d’extrême droite ! Hitler était un homme de gauche. Socialiste, le mouvement hitlérien était aussi par là-même égalitariste, étatiste, collectiviste et révolutionnaire. Socialiste, il a fait une politique de dépenses publiques et de redistribution des revenus. Egalitariste, il a sapé les hiérarchies traditionnelles afin de réaliser une “société sans classes” où tous les Allemands devaient devenir des “camarades”. Etatiste, il a établi une économie dirigée où la liberté d’entreprise avait disparu. Collectiviste, il a aboli les libertés fondamentales et embrigadé la jeunesse. Révolutionnaire, il s’est attaqué à la famille, à la religion et à la tradition. Il ne se référait à la tradition indo-européenne (autrement dit arya ou aryenne), sous le signe du svastika ou croix gammée, que pour rejeter la tradition chrétienne de l’Allemagne et de l’Occident. Comme celle de Marx, l’idéologie de Hitler était un messianisme millénariste qui voulait construire une société parfaite (le “Reich de mille ans”) sur les ruines de l’ancienne. Le régime hitlérien est dit “totalitaire”. Au même titre que “nazi”, le mot est employé pour dissimuler le fait qu’il était socialiste et collectiviste. La notion de totalitarisme avait été conçue à l’origine par le philosophe italien Gentile pour qualifier la société selon lui idéale que l’Etat aurait investie en totalité, en sorte que l’individu n’aurait plus existé que par et pour l’Etat. Mussolini l’avait adoptée pour faire l’apologie du régime fasciste, qui devait réaliser l’idéal totalitaire. En réalité, le concept était inutile, puisque le prétendu “totalitarisme” n’était jamais que le socialisme ou collectivisme porté au plus haut degré. Il a pourtant fait florès quand Hannah Arendt l’a repris en mauvaise part après la guerre pour regrouper dans une même catégorie cauchemardesque l’URSS et l’Allemagne hitlérienne tout en escamotant le fait central qu’elles partageaient une même idéologie socialiste. C’est bien parce qu’elle était socialiste et collectiviste que l’Allemagne hitlérienne ressemblait tant à l’URSS, Union des républiques socialistes soviétiques, au point d’en être structurellement homologue. Certes, le régime hitlérien n’était pas communiste : il n’avait pas aboli la propriété privée des moyens de production. Il était cependant calqué sur celui de l’URSS, qu’il avait pris pour modèle et dont il avait reproduit les grands traits : toute-puissance de l’Etat, dictature du parti unique, conditionnement des masses par la propagande d’Etat, culte du Guide : Hitler en Allemagne (le Führer), comme Staline en URSS (le Vojd). “Nazi” et “totalitaire” pour ne pas dire socialiste et collectiviste... “extrême droite” pour qualifier (et disqualifier) un parti de gauche : nous baignons dans un flot de mensonges. Son racisme étant parfaitement réductionniste, le mouvement hitlérien ne pouvait être réellement “national” ou nationaliste, car aucune nation, l’Allemagne pas plus qu’une autre, ne coïncide avec une race (comme la race caucasoïde) ou une sous-race (comme la sous-race nordique de la race caucasoïde). Il était donc en fait européiste : le Troisième Reich était un empire en voie de constitution, non une nation. De fait, après la guerre, de nombreux responsables ou militants hitlériens se sont reconvertis sans encombre dans la “construction européenne” derrière Walter Hallstein, qui avait été membre de l'Association des juristes socialistes-nationaux et qui fut le premier président de la Commission de la Communauté économique européenne (on l’appelait la Commission Hallstein). Hallstein est considéré comme l'un des “pères de l'Europe”... et l’Union européenne est parfois qualifiée de Quatrième Reich ! Hitler fut l’ennemi de la France, qu’il vainquit en 1940 et qu’il occupa jusqu’en 1944. Belliciste, il mit l’Europe à feu et à sang et il perdit la guerre, entraînant son pays dans la catastrophe. Un Français vraiment de droite qui fait sienne la doctrine nationale-libérale et qui est donc attaché à la patrie, aux traditions et aux libertés, opposé au socialisme et à l’européisme, ne peut que rejeter l’idéologie socialiste et collectiviste de Hitler, cet homme de gauche, et son entreprise révolutionnaire. A lire : Le Club de l’Horloge, Socialisme et famille, une même famille ?, Albin Michel, 1984. David Schoenbaum, La Révolution brune. Une histoire sociale du IIIe Reich (1933-1939), Robert Laffont, 1979 (traduction de Hitler’s Social Revolution, Doubleday, New York, Etats-Unis d’Amérique, 1966).
  3. Bon en fait, ils ont été malins. Les youtubeurs politiques ont rien eu. J'attendais que ça pour cracher sur le truc.
  4. Hey ça CRASH !

    La faute à Nabilla.
  5. Sharables pour la page facebook de Contrepoints

    Oué je sais. Mais faut que je place une leçon libérale et une blague. Pas toujours simple. Peut-être la densité peut se calmer avec une autre mise en page...
  6. Le fil des questions alakons

    Faut être courageuse pour monter une entreprise en France. Tu devrais t'expatrier à Londres comme tout le monde
  7. Animes, japoniaiseries & confiture de bibaces

    J'ai commencé à regarder aussi. Mais je suis vite passé sur Devilman Crybaby. Allez voir ce chef d'oeuvre. Les petits animes de saison, c'est sympa. Mais un chef d'oeuvre intemporel de temps en temps, c'est bien mieux.
  8. Vidéos diverses intéressantes

    Les Sith ont l'air beaucoup moins dogmatiques. Qu'il faille éviter de trop ressentir de sentiments, c'est une des bases que doit apprendre tout génie du Mal qui se respecte. Cela dit, dans les films, ce n'est jamais mis en avant. Genre quand le Comte Dooku semble être un peu triste de devoir tuer tous les Jedis, personne ne lui fait "sale fragile ! Fais gaffe tu vas repasser du côté lumineux !". Et encore, tout ça se base sur ton article. Car j'avais jamais entendu parler de ça de la part des Sith. Après tout, Anakin devient un Sith justement par amour, preuve que l'amour devrait être valorisé par les Sith. Peut-être pas en politique Sith mais au niveau individuel.
  9. Vidéos diverses intéressantes

    Je suis très content de ce qui se passe en ce moment sur Youtube à propos de Star Wars. Les fanboys en PLS.
  10. Donald Trump : candidat puis président

    Je pense qu'il l'a dit. Par contre, il n'y aura jamais aucunes preuves officielles donc il va le nier.
  11. Oh et au fait, Nixon connaissait visiblement tous ces trucs. Je ne sais pas si c'est un gage de qualité ou pas
  12. Je précise à @L'affreux qu'une partie des réponses à tes questions était déjà donnée dans mes liens de la première page. Et effectivement, comme le dit @Eltourist, les matrices de Raven ne sont pas biaisées culturellement. On a même fait passer des tests où il faut se contenter d'appuyer sur un bouton lorsque qu'une lumière s'allume pour observer une corrélation avec les résultats au test de QI standard.
  13. Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Il y a une lourde opération de suppression sur Facebook depuis quelques semaines. C'est un peu con pour Droitiseunfilm, qui me paraît être purement dans l'humour. Triste.
  14. Quelle tristesse que le meilleur président français depuis longtemps ne soit que Macron :
  15. Immigration : questions de chiffres

    +1 Cette enquête est finalement ridicule, surtout qu'il n'y a même de juste milieu ou de "ne se prononce pas". Bref c'est con.
  16. Flims du moment

    @NoName, j'ai le Fossoyeur avec moi. J'ai gagné
  17. Sharables pour la page facebook de Contrepoints

    Episode III
  18. Donald Trump : candidat puis président

    Bah K. West, c’est pas prévu ? Puis Marc Z (Facebook) aussi ?
  19. Front National

    C'est pas con. L'argent économisé retournera dans les poches du contribuables qui achèteront de la bouffe à leurs gamins. Mais bon, on en demande trop aux français. Et il n'empêche que cette décision est un peu salaud.
  20. Oué le Calexit c'est marrant. Mais on est clairement dans le fantasme. Autant de chances qu'Hollande revienne pour un second mandat.
  21. Oyez Oyez chers amis libéraux de toutes tendances, j'ai pris la décision de me lancer dans le Youtube Game ! Bon il se trouve que voyant ce qui se fait sur Youtube, j'ai vu que les vidéos pédagogiques avaient le vent en poupe ( E-penser et compagnie ), et j'ai bien regardé, il y a rien sur l'économie o_O Etant donné que c'est un sujet que je pense maîtriser pas trop mal - en tout cas les simples bases nécessaires à une vidéo pédagogique -, j'ai décidé d'essayer de me lancer. Après tout, pourquoi pas moi ? Je n'avais jamais fait de montage avant, etc, etc. Donc je suis un peu un néophyte dans tous ça... Mais bon j'ai fait ce que j'ai pu. J'avais pensé me filmer au début, mais la caméra me stressait trop donc j'ai fais un simple montage à la Linksthesun, PauseManga ou d'autres. J'espère m'améliorer et apprendre à faire des trucs car la qualité reste très basique. Mais je pense avoir une large marge de progression technique. Concernant le son - et même la prononciation - si ce n'est pas parfait, il s'agit de la première d'un débutant donc je suis globalement satisfait. J'ai acheté un micro donc la deuxième devrait être de meilleure qualité. Enfin j'espère... Le but de ses vidéos serait de faire de la pédagogie économique non de la "propagande" libéral - bien qu'il m'arrive de céder à certains travers -, alors si je ne prends pas officiellement position, sachez que ce n'est pas le but et m'en voulez pas. Cela dit, si la chaîne marche, j'aimerais bien donner mon avis l'occasion et donc défendre le libéralisme - si cela peut vous motiver à m'aider un peu^^ Bref j'aimerais connaître votre avis. La vidéo est-elle claire ? Suis-je un bon pédagogue ? Est-ce chiant à regarder ? Je souhaite m'améliorer car je risque d'avoir du temps cette année donc autant le rentabiliser dans une activité comme celle-ci. Bon allez, trêve de blabla, je partage la première vidéo sur la main invisible d'Adam Smith : Tchao, ne me trollez pas trop, merci^^
  22. Réduit en pièces ! Émission d'économie pour YouTube

    Encore un rappel, si vous cherchez des vidéos faciles à partager : Et j'ai mis un long commentaire dans le fil des commentaires justement.
  23. Vidéos diverses intéressantes

    Une vidéo qui fera plaisir à ceux qui aiment cracher sur Youtube, vous connaissez l'affaire Logan Paul ? C'est assez fou et scandaleux.
  24. Théorie du complot et vie quotidienne

    Les seules théories du complot - au sens psychiatrique - sont celles listées page 67. Enfin quasiment.
×