Ben

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    104
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Ben

  • Rang
    Jeune Padawan

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  1. … il faut avoir le sens de l'humour.
  2. Un grand merci à la défense du PSG qui fut extraordinaire hier soir.
  3. The sentinel est sur le forum !
  4. J'opterai plutôt pour ça :
  5. Il aurait aussi dit que selon lui le meilleur modèle de société c'est le capitalisme mais sans libéralisme …. la Chine quoi. Par contre les Universités populaires je trouve ca bien, et pour une fois que quelque chose n'est pas créé à Paris mais en Province.
  6. Tu penses à Hannibal Lecter ?
  7. Ce n'est pas le débat ici, pas la peine de rajouter de la confusion. Dans ce cas là il s'agit d'éviter la mort d'une victime. Une fois qu'il est en prison, le tuer ne protège personne.
  8. Oui enfin cela me semble être tout à fait normal comme procédure si jamais on veut appliquer cette peine non ?
  9. Débat passionant (et passioné …) ! Je me permet de rectifier quelque chose qui n'as pas été corrigé jusque là : certains ont avancé l'argument que faire supporter le coût de l'emprisonnement à la famille de la victime (ou de la société) n'est pas justifiable et que la peine de mort "coûtait" moins cher. Tout dépend de la facon dont vous voyez l'application de la justice (à la chinoise ou à l'américiane) mais aux EU l'application de la peine de mort coûte beaucoup plus cher que la prison à perpétuité (de l'ordre de 4 à 5 fois plus, je ne connais plus précisément les chiffres, mais la peine de mort aurait un coût de 2M$) du fait de toutes les mesures exceptionnelles nécessaires : armée d'avocats, contrôle par plusiseurs juges différents, saisi de la Cour suprême, condition d'incarcération de l'accusé et application elle même : nécessité de nombreux "techniciens", convocation de la presse … En se basant sur les coûts un emprisonnement est plus économqiue.
  10. Je ne pense pas que la peur de la mort arrête réllement les tueurs en séries, violeurs et décapiteurs d'enfants. La cause utilitariste de la peine de mort face à la perpétuité me parraît assez bancal.
  11. Le juge ne juge pas si "oui ou non", il juge selon "son intime conviction". Qui par définiton est faillible et ne peut donc rendre que des conclusions faillibles. Appliquer une peine irréversible contre une personne à partir de ca me parraît être indéfendable.
  12. Certes, mais tu parles d'une exception et je ne pense pas que cela soit une bonne chose de mettre des * dans le "Non à la peine de mort" De plus s'il se vante ce n'est pas parce qu'il n'est pas mis à mort mais parce qu'il est libéré et qu'on lui donne la parole. Si la jsutice l'avait laissé dans son trou il aurait pu s'en vanter à son mur ca ne changerai pas grand chose.
  13. Quand tu dis : "il a tué" tu annonces ca comme une véríté absolue, donc tu exclu l'erreur judiciaire comme le fait remarquer free jazz. Je suis sensible à l'argument du caractère irréversible de cette peine. Une justice condamnant quelqu'un à mort doit être sûr à 100% de son infaillibilité ce qui me parraît bien présomptueux. Pourquoi parler de vengence dans ce cas ? Par ce que comme le ditLaFéeC "je créverai ce mec". Il me semble que pour régler un conflit, il faut : - soit trouver un accord à l'amiable avec l'autre personne, ce qui n'est pas le cas ici - soit trouver une tierce personne qui arbitrera entre les deux partis et le "je le créverai" ne me fait pa non plus penser à cette voie.
  14. Pour ce qui est de l'application de la peine ce n'est pas le même sujet. Je pense aussi que j'aurai envie d'éliminer la personne qui se vante d'avoir tuer quelqu'un de proche. Mais ca me semble plus proche de la vengence que de la justice.
  15. Pourquoi pas plutôt la perpétuité ? Je reste contre la peine de mort en toutes circonstances.