Aller au contenu

Kassad

Habitué
  • Compteur de contenus

    8 112
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Kassad a gagné pour la dernière fois le 30 novembre 2017

Kassad a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

610 Populaire

2 abonnés

À propos de Kassad

  • Rang
    Scribe
  • Date de naissance 17/12/1972

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Diderot

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon

Visiteurs récents du profil

2 593 visualisations du profil
  1. Si : les gens veulent de l'or pour l'or lui même. Les femmes portent des bijoux en or et les hommes sont prêts à faire beaucoup de choses pour rendre les femmes contentes. Je n'ai encore vu personne se parer d'adresses. Non je dis que la confiance n'est pas aussi stable qu'un morceau de matière.
  2. Je ne comprend pas le lien entre ce que jai dit et ce que tu as écrit. Le fait que je critique l'idée que les protocoles cryptos soient de bons candidats pour implanter une monnaie n'implique en rien que je trouve les monnaies fiat géniales, ni que le contrôle de la population soit une bonne idée. C'est un joli cas de dissonance cognitive. D'autre part je ne dis pas que les gens sont irrationnels mais que l'analyse d'un phénomène intersubjectif comme celui de la confiance dans une structure politique l'est très certainement. Il existe des théorèmes mathématiques (domaine éminément rationnel s"il en est) qui sont vrais par hasard, c'est à dire sans raison (cf le nombre omega de Chaitin). J'ajoute que comme les cryptos n'ont rien d'autre que cette confiance partagée pour soutenir leur valeur ça implique que ses capacités en termes de réserve de valeur sont plus volatiles que pour d'autres types de monnaies.
  3. Images pas cool, justice sociale & steaks saignants

    Oui bon d'un autre côté dans les pubs de rasoir les mecs ont généralement pas un brin de barbe, les épilateurs sont passés sur des jambes lisses et les verres mis dans le lave vaisselle sont toujours propres... mais wtf est passé de une fois de temps en temps à permanent.
  4. Pour l'incitation à maintenir la structure : toute entreprise qui ne veut plus se payer les services d'un notaire, et ne pas dépendre de décisions arbitraires, y trouve un intérêt et peut donc dédier une partie de ses ressources pour faire fonctionner le service. Pour l'état civil on peut imaginer que ce sont x, y et z qui déclarent que w est bien le fils de machin ce n'est pas forcément w ou machin qui font la déclaration.
  5. oui c'est ce que je dis explicitement non ?
  6. L'or n'a pas à s'en faire car il est son propre collatéral. Les manipulations de cours ne changent pas sa valeur intrinsèque (ie celle que lui reconnaisse l'immense majorité des gens depuis des millénaires). Pour les monnaies fiat le collatéral existe : c'est la capacité de production ponctionnable par l'impôt du pays émetteur. Elle peut se changer d'un trait de plume : révolution etc (cf ce qui s'est passé au début des années 2000 en Argentine par exemple). En ce qui concerne les cryptos, le fait que personne en particulier ne puisse prendre une telle décision ne signifie absolument pas qu'elles sont à l'abrit. Comme je l'ai déjà dit c'est surtout parce qu'en dernière analyse on veut faire jouer un rôle éminemment matériel à une idée. On a beau être malin et se débrouiller pour éviter le double spending, créer de la rareté artificiellement et décentraliser le tout il reste qu'il faut un moment donné passer de l'idée à l'objet. Cette transformation n'existe pas avec l'or qui est un objet (même si je suis d'accord le prix qu'on lui accorde est une idée). Pour les monnaies fiat traditionnelles cette transformation se fait sur la promesse de pouvoir recouvrer l'impôt (et de vous obliger de payer votre impôt avec) ou tout le moins de pouvoir exercer la contrainte (par la police, l'armée, la justice etc.) qui in fine traduira le bout de papier fiat en objet/service tangible. Pour les cryptos on est encore un cran plus loin : je ne vois pas d'explosion de commerces acceptant les cryptos. D'ailleurs quand je l"ai demandé sur ce forum j'ai eu 3 réponses à la question "avez vous déjà utilisé des cryptos pour faire un achat directement ?". Il y a une indirection de plus : il faut transformer la crypto en fiat qui sera utilisée pour le paiement. Je pense que l'intérêt de ce type de protocoles cryptos tient plus aux smart contracts (on peut imaginer des contrats dynamiques impossibles à réaliser avec du papier) et aux certificats de propriétés. A la limite c'est la fonction de notaire qui devrait être impactée bien plus que la monnaie par ce type de technologie. Pourquoi pas l'état civil également. Mais je suis loin d'être convaincu par les aspects monnaies.
  7. C'est toi qui caricature mon argument pour dire qu'il n'a pas de portée. Je dis que présenter l'infrastructure derrière une crypto comme un collatéral c'est un peu tiré par les cheveux car cette infrastructure n'est pas spécialisée pour une crypto particulière, que cette dernière soit en toc ou pas. La discussion porte sur ce qu'est une crypto au sens philosophique. On est tous d'accord que la valeur des choses est ce que les gens en pensent en dehors de toute autre mesure. C'est vrai pour les cryptos comme pour l'or. Cependant il y a une différence de nature entre les deux. Déjà on ne peut pas substituer l'or pour autre chose pour certaines applications (électronique, blindages spatiaux etc.) ensuite on ne peut pas changer l'or avec sa volonté alors qu'on peut changer le code qui s'exécute sur un noeud du réseau par simple volonté. Si tu ne vois pas que c'est une différence de nature philosophique entre les deux je pense que poursuivre la discussion n'a que peu d'intérêt. De manière générale je vois comment la discussion sur les aspects "les cryptos sont ils une plus ou moins une monnaie que l'or" prennent le tour des digressions des vegans qui cherchent à montrer qu'on peut faire du tofu qui a le gout de la viande. Etrangement personne n'a jamais voulu donner le gout du tofu à la viande. Les cryptos permettent des protocoles très intéressants par certaines propriétés : est ce que la monnaie est la meilleure (voire une bonne) utilisation pour ces protocoles ? Je n'en suis pas persuadé et quand on me sort les arguments sur les noeuds du réseaux ça a plutôt tendance à me faire penser que non car on n'a pas trouvé de meilleure réponse que ça à me fournir.
  8. J'ai déjà répondu à cela : cette infrastructure n'est pas inféodée à ethereum. Ce n'est qu'un protocole qui peut se changer aussi facilement qu'une mise à jour. En outre si je regarde la puissance de calcul derrière ethereum elle doit être rachetable (au pire je commande l'équivalent) et donc le collatérale de ta crypto ne pèse pas si lourd que ça. A moins que les bactéries aient un accélérateur de particules inside qui leur permettent d'ajouter des protons à des atomes de plomb je pense que ce dont tu parles est juste une autre manière, biologique, de miner. Ça ne change pas le stock ni les intérêts psychologiques et industriels de l'or et donc n'impacte pas son rôle de collatéral ultime.
  9. Aujourd'hui, en France

    Gorafisation complète : https://www.lci.fr/sante/les-cotons-tiges-bientot-interdits-a-la-vente-pourquoi-nos-oreilles-s-en-porteront-mieux-conseils-orl-2075602.html Interdiction des cotons tiges en 2020. Trop dangereux. J'imagine qu'on a retrouvé des usines de cotons tiges à Raqa et qu'ISIS voulait s'en servir pour commettre des attentats sanglants.
  10. Notre-Dame-des-Landes

    Excellent les zadistes vont devenir une nouvelle catégorie comme les gens du voyage ils vont aller là ou la planification étatique leur dira de se rendre. On pourrait les piéger comme ça dans le trou du cul de la France en montant de toute pièce un projet à la con qui tuerait les escargots et grenouilles locaux... Une sorte de paratonnerre à connards à dreads.
  11. La confiance de la masse c'est un truc mystérieux. Un jour les gens ont confiance dans le PCUS et le lendemain c'est un alcolo qui prend le pouvoir. Les gens font encore globalement confiance au gouvernement du Venezuela, je n'arrive pas a comprendre ça puisse être rationnellement le cas mais ça l'est. Pour BTC il peut simplement s'agir d'une mode (en dehors de tout problème scientifique ou technologique) car un autre protocole peut tourner sur exactement les mêmes infrastructures du jour au lendemain : il suffit juste de faire une mise à jour du soft qui tourne. La raison ? On peut chercher et en trouver des tonnes : l'écologie si je fais un protocole qui gère mieux les ressources et communiquer là dessus), la hype si une star dit que machincoin ctrocoool, la politique : si les états font un crackdown sur ce protocole en particulier et ferment les plateformes de changes avec les monnaies étatiques (ok on peut toujours contourner à la marge mais comme le montre la Chine on peut faire un grand mur pour 98% de la population), etc. et si ça se trouve il n'y a même pas d'explications c'est juste comme ça. Le fond du problème est que les cryptos sont des fiats chimiquement pures et sont donc plus volatiles, par essence même. Le fait que ce soit décentralisé et qu'on crée de la rareté par design ne change pas cela.
  12. Petits problèmes de math

    Ah oui on peut gagner un peu de côté pour optimiser plus !
  13. Hey ça CRASH !

    Le meilleur moment pour une action peut être (et encore faut voir pourquoi elle décroche) : car derrière il reste une entreprise. Derrière le BTC il n'y a que le consensus. Si le crash est l'illustration de la perte de ce consensus que BTC vaut quelque chose il ne reste rien, même pas les murs à vendre. C'est un peu comme le mariage moderne vis à vis du mariage comme il était vécu avant : un élément stabilisateur de la société, une technique pour transmettre la propriété à travers les générations etc. Aujourd'hui comme il est vu de manière romantique, et donc quasiment uniquement basé sur des sensations (l'amuuuuur comme chantait johnny), quand ce dernier s'atténue c'est le divorce. Et puis la question qui tue est celle du timing : si je pouvais savoir quand les crash se terminent je serais plus riche que Jeff Bezos en quelques décennies.
  14. Hey ça CRASH !

    Je ne suis pas aigri du tout ! Vu la tournure de la conversation sur les crash etc. je vois que c'est surtout pas le moment de mettre des ronds dans le nourrain. A la limite ce qui me chagrine le plus est que comme j'ai connu BTC du début j'aurais pu miner et créer de l'argent à partir de quasi rien. Juste d'un point de vue intellectuel je m'en veux d'avoir raté ça : transformer la recherche d'un hash en argent puis en objet ça m'aurait vraiment fait kiffer.
  15. Hey ça CRASH !

    La réponse est : arrête de rêver et met toi à bosser. Si par ailleurs tu as un coup de bol (type loto) qui te permette de prendre ta retraite à 33 ans alors, avoir travaillé avant et savoir la valeur de l'argent te sera utile pour ne pas te retrouver en slip une fois ta fortune amassée.
×