Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'législatives'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • FORUM ACTIONS
    • Action !
  • FORUMS GENERAUX
    • Politique, droit et questions de société
    • Economie
    • Science et technologie
    • Europe et international
    • Philosophie, éthique et histoire
    • Lectures et culture
  • LIBRE-ECHANGE
    • Actualités
    • Forum des nouveaux
    • La Taverne
    • Sports et loisirs
    • Annonces, aide et tests

1 résultat trouvé

  1. On parle énormément de l'élection présidentielle. Cet évènement a toujours tendance à éclipser les élections législatives qui se tiennent juste après. En l’occurrence les 11 (5 semaines après le second tour de la présidentielle) et 18 juin. Pourtant, l'enjeu des législatives est tout aussi important et, par exemple, un Macron élu par le jeu de la présidentielle aurait toutes les chances de se retrouver avec une majorité de droite à l'assemblée le rendant incapable d'actionner le levier législatif. A l'inverse, une Le Pen élue par accident pourrait permettre à la gauche de maintenir sa majorité parlementaire, par effet de réaction. La probabilité de cohabitation semble, dans tous les cas, assez élevée, ce qui permet, d'une certaine manière, de relativiser l'impact de cette présidentielle pour le moins chaotique, tout en renforçant le chaos et la confusion qui vont suivre. On peut saluer le fait qu'une cohabitation lie les mains des pilotes dégénérés à la tête du navire. Mais ça n'est pas spécialement rassurant pour autant vu la trajectoire (économique) du pays. Quelques données de base : La structure actuelle de l'assemblée : Socialistes, écologistes et républicains (290) dont 11 EELV Les Républicains (196) Union des démocrates et indépendants (30) Groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste (18) Gauche démocrate et républicaine (15) dont 9 Front de Gauche Non-inscrits (25) La seule différence notable par rapport à la structure post-élection est la fusion du groupe écologiste et du groupe socialiste : La carte des circonscriptions à la sortie de l'élection de 2012 Vote majoritaire par commune : Alliance centriste - Centre pour la France - Nouveau Centre Divers droite Parti socialiste / Divers gauche - Parti radical de gauche Europe Écologie Les Verts / Divers écologistes Front national / Extrême droite Front de gauche Union pour un mouvement populaire / Divers droite Régionalistes Divers Le tableau des scores : Partis politiques Premier tour Second tour Élus Voix % Elus Voix % Sièges % Parti socialiste (PS) 7 618 326 29,35 22 9 420 889 40,91 280 48,53 Europe Écologie Les Verts (VEC) 1 418 264 5,46 1 829 036 3,60 17 2,95 Divers gauche (DVG) 881 555 3,40 1 709 395 3,08 22 3,81 Parti radical de gauche (PRG) 428 898 1,65 1 538 331 2,34 12 2,08 Majorité présidentielle 10 347 043 39,86 25 11 497 651 49,93 331 57,37 Union pour un mouvement populaire (UMP) 7 037 268 27,12 9 8 740 628 37,95 194 33,62 Divers droite (DVD) 910 034 3,51 1 417 940 1,82 15 2,60 Nouveau Centre (NCE) 569 897 2,20 1 568 319 2,47 12 2,08 Parti radical (PRV) 321 124 1,24 - 311 199 1,35 6 1,04 Alliance centriste (ALLI) 156 026 0,60 - 123 132 0,53 2 0,35 Droite parlementaire 8 994 349 34,66 11 10 161 218 44,12 229 39,69 Front national (FN) 3 528 663 13,60 - 842 695 3,66 2 0,35 Front de gauche (FG) 1 793 192 6,91 - 249 498 1,08 10 1,73 Le Centre pour la France (CEN) 458 098 1,77 - 113 196 0,49 2 0,35 Extrême gauche (EXG) 253 386 0,98 - - - - - Écologistes (ECO) 249 068 0,96 - - - - - Régionalistes (REG) 145 809 0,56 - 135 312 0,59 2 0,35 Autres (AUT) 133 752 0,52 - - - - - Extrême droite (EXD) 49 499 0,19 - 29 738 0,13 1 0,17 Inscrits 46 082 104 100,00 43 233 648 100,00 Abstention 19 712 978 42,78 19 281 162 44,60 source de tous les graphs/tableaux/illustration : wikipedia A noter, l'abstention record lors de ces législatives de 2012, indiquant de possible variations importantes du taux de participation cette année, avec d'éventuels bouleversements politiques à la clé. edit : A vrai dire, l'actualité sur ce sujet est déjà bouillonnante. http://www.la-croix.com/France/Politique/Legislatives-candidats-bousculent-chez-Emmanuel-Macron-2017-02-28-1200828297 http://www.lopinion.fr/edition/politique/lr-udi-accoyer-annonce-conclusion-d-accord-121283 Pour plus d'articles : https://www.google.fr/search?q=législatives+11+juin&safe=off&source=lnms&tbm=nws