Aller au contenu
Bastiat

Mes lectures du moment

Messages recommandés

Il y a 5 heures, Kassad a dit :

 

Extraordinaire de voir la pensée de Schrödinger et son intuition de l'ADN bien avant que cette dernière ne soit découverte pour de bon. Ca me sert toujours d'exemple pour montrer comment à partir d'une observation du réel pointue et un esprit acéré on peut voir bien plus loin que n'importe quel instrument. En nos temps où on pense facilement que tout est technologiquement soluble (par exemple l'espionnage qui se limiterait aux "écoutes" et autre) c'est salutaire.

C'est à la fois un bel exemple d'intuition au sens commun du terme et de réflexion intuitive au sens bryggesien du terme 

 

 

Il y a 3 heures, Johnnieboy a dit :

 

C'est très drôle. Et bien écrit comme toujours avec Gary : «Dieu vous pardonnera, il ne sait plus faire que ça depuis qu'il est devenu catholique.» :D

Très drôle en effet :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu les onze mille verges d'Appollinaire. 

 

Sans intérêt, passez votre tour. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, NoName a dit :

J'ai lu les onze mille verges d'Appollinaire. 

 

Sans intérêt, passez votre tour. 

 

Totalement.

 

Je suis dans Les Liaisons dangereuses de Laclos, qu'une amie m'a prêté. J'aime bien le style.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup aimé ce bouquin. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Totalement.

 

Je suis dans Les Liaisons dangereuses de Laclos, qu'une amie m'a prêté. J'aime bien le style.

J'ai eu du mal mais la prose ampoulee a tendance à me gonfler. Par contre ça vaut le coup pour la construction de l'histoire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
24 minutes ago, NoName said:

la prose ampoulee a tendance à me gonfler.

 

 

- S'il est vrai que j'aie pu croire un instant que vous fussiez un gentilhomme, et si votre orgueil autant que votre audace n'avait d'égal que votre galanterie ...

- JT'EMMERDE MERTEUIL, ET TU VAS M'LE PAYER !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement, ce qui est bien c'est l'immersion dans une autre époque ! Et franchement c'est mieux que de se taper du Robbe Grillet. Et l'histoire en elle même, les personnages, c'est  tellement  fort. La narration est géniale.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
19 hours ago, Lancelot said:

- S'il est vrai que j'aie pu croire un instant que vous fussiez un gentilhomme, et si votre orgueil autant que votre audace n'avait d'égal que votre galanterie ...

...

ce n'est pas ampoulé, c'est notre belle langue avant qu'on ait décidé qu'il fallait abondonner la notion d'exigence 

  • Upvote 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la chute selon Marsault c'est la beigne ou la Browning 50. Du coup il n'y a guère de risque d'être déboussolé par l'exigence, dans son cas 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la même période, grosso modo, il y a Diderot, dont j'ai beaucoup apprécié la lecture de Jacques le Fataliste

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je lis Les Détectives sauvages de Roberto Bolaño. Ça me fait penser à du Kerouac, je suis aux anges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis lancé dans Les Confessions de Saint Augustin. 

 

Le mélange de sa vie de débauche avec ses copains, et Hippo, Carthage et Milan autour de l'an 400, plus les questionnement philosophiques, c'est un des livres les plus rocks qu'il m'ait été donné de lire. Très sympathique et bien plus distrayant qu'on ne peut le penser. Ça se lit de façon assez proche d'un roman, même si évidemment les théologiens vont me trouver un peu vulgaire à écrire ça. 

 

Entre Apulée et lui, ces siècles ont été l'âge d'or de l'Algérie 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Johnnieboy a dit :

Ça me fait penser à du Kerouac, je suis aux anges.

hahaha, Kerouac, mes lectures de jeunesse, avec celles d'Henri Miller, Anaïs Nin, Hesse, entre autres....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
13 minutes ago, Nick de Cusa said:

ce n'est pas ampoulé, c'est notre belle langue avant qu'on ait décidé qu'il fallait abondonner la notion d'exigence 

En l'occurrence c'est une parodie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Lancelot a dit :

En l'occurrence c'est une parodie.

 

Avec une faute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Totalement.

 

Je suis dans Les Liaisons dangereuses de Laclos, qu'une amie m'a prêté. J'aime bien le style

 

La lettre 81 de la Marquise de Merteuil décoiffe. Quelle femme mais quelle femme sexy. 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de finir Mhudi de Sol T Plaatje.

 

Roman historique inclassable, sur une guerre entre Matabele et Barolong, et l'arrivée des Boers au milieu de tout ça. Quel éclairage inattendu de l'Afrique du Sud. Le récit n'est pas manichéen, les atrocités de chaque tribu est donné clairement, et leurs points de vues et raisons aussi. Les blancs sont donc décrits comme les autres, bons et mauvais. 

 

Et c'est entrecoupé de scènes de vie qui te donnent envie d'y être 

 

C'est court et ça vaut la peine 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fini Libéralisme de Pascal Salin et j'ai trouvé cela très moyen, cela ferait mieux de s'appeler le libéralisme de Salin. L'auteur présente le libéralisme comme un bloc, il ne fait aucune part aux différentes traditions libérales ce qui fait qu'il est assez dur de s'y retrouver pour quelqu'un qui s'y connait un peu et reste assez pauvre pour quelqu'un qui voudrait en savoir plus. Un des défauts que j'ai trouvé est qu'il mélange philosophie et économie ce qui donne une grosse impression de fouillis. Il y a des passages intéressants mais j'ai été déçu vu la réputation de l'ouvrage.

 

Là, je suis parti dans Ayn Rand and the wold she made, c'est très intéressant, j'aime beaucoup. Merci @Rincevent pour la découverte.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Nick de Cusa a dit :

ce n'est pas ampoulé, c'est notre belle langue avant qu'on ait décidé qu'il fallait abondonner la notion d'exigence 

 

Faire des phrases à rallonges est à la portée de n'importe quel semi-habile. C'est de placer exactement le nombre nécessaire de mots, et pas un de plus, qui est difficile. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/06/2017 à 22:25, Lancelot a dit :

- S'il est vrai que j'aie pu croire un instant que vous fussiez un gentilhomme, et si votre orgueil autant que votre audace n'avait d'égal que votre galanterie ...

Bordel.

il y a 16 minutes, NoName a dit :

Faire des phrases à rallonges est à la portée de n'importe quel semi-habile. C'est de placer exactement le nombre nécessaire de mots, et pas un de plus, qui est difficile. 

Bon, il faut aussi que ce soit agréable à lire. Apprécier un roman écrit avec un style journalistique est une mission impossible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allé chercher le texte du sketch sur Google et j'ai fait un copié-collé. Sue me.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15 juin 2017 à 21:58, NoName a dit :

J'ai eu du mal mais la prose ampoulee a tendance à me gonfler. Par contre ça vaut le coup pour la construction de l'histoire. 

 

Tu dois pas trop aimer Celine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Tramp a dit :

Tu dois pas trop aimer Celine.

 

Pour le coup je vois pas comment on peut appeler Céline ampoulé. J'adore Céline.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, PABerryer a dit :

J'ai fini Libéralisme de Pascal Salin et j'ai trouvé cela très moyen, cela ferait mieux de s'appeler le libéralisme de Salin. L'auteur présente le libéralisme comme un bloc, il ne fait aucune part aux différentes traditions libérales ce qui fait qu'il est assez dur de s'y retrouver pour quelqu'un qui s'y connait un peu et reste assez pauvre pour quelqu'un qui voudrait en savoir plus. Un des défauts que j'ai trouvé est qu'il mélange philosophie et économie ce qui donne une grosse impression de fouillis. Il y a des passages intéressants mais j'ai été déçu vu la réputation de l'ouvrage.

 

Là, je suis parti dans Ayn Rand and the wold she made, c'est très intéressant, j'aime beaucoup. Merci @Rincevent pour la découverte.

 

Je te trouve sévère avec le livre de Salin. Je le trouve très bien pour ce qu'il est: une introduction à la pensée libérale. Ce n'est pas un livre d'histoire des idées (il existe déjà plusieurs histoires du libéralisme ou des libéraux, dont les ouvrages de P. Manent), c'est un livre théorique qui pose les principes du libéralisme et propose des applications dans divers domaines (y compris ceux où les libéraux s'aventurent peu, comme le chapitre sur la défense de l'environnement). Après on peut critiquer tel ou tel point (par exemple le propriétarisme de Salin), mais ça reste un ouvrage de bonne qualité.

 

L'ouvrage de Anne C. Heller est très bien, je m'en suis servi pour ce billet: https://www.contrepoints.org/2016/03/13/242583-qui-est-ayn-rand-2#fn-242583-4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

(par exemple le propriétarisme de Salin)

 

C'est quoi exactement le proprétarisme ? Plusieurs fois que je lis ce terme ici mais je comprends pas vraiment ce à quoi ça fait référence. L'anarcho-capitalisme rothbardien ?

 

Sinon, quelqu'un aurait des conseils de livres de Thomas Sowell ? C'est apparemment un génie mais j'ai encore rien lu de sa part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Extremo a dit :

C'est quoi exactement le propriétarisme ?

 

Proposition métaphysique selon laquelle la liberté découle du fait que l'individu est propriétaire de lui-même (ou proposition morale selon laquelle il devrait l'être). Ce qui me semble faux: https://www.wikiberal.org/wiki/Propriétarisme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Je viens de lire ça : 

9782343100593r.jpg

 

 Et c'est bien. Un petit livre qui synthétise bien le sujet, tout en répondant aux critiques habituels sur le modèle anglais ( les mini-jobs etc). Nathalie est offensive qui plus est, elle parle d'idéologie communiste en France et cite Charles Murray - certes c'est juste comme ça en pensant mais quand même. 

 

 Je recommande donc. Je vais sans doute en faire une petite vidéo. 

 

 Là où je ne suis pas - quoique ? - c'est que j'ai l'impression qu'elle survalorise un peu le rôle des think tanks. En gros, le Royaume-Uni s'est réformé car en possédant deux fois plus. 

 Ca se discute fortement. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le proprietarisme c'est très bien parce que c'est un concept qui peut facilement être dumbdownisé, facile à expliquer et à vendre. Très bien pour recruter des gens qui ont pas le temps de réfléchir de manière subtile. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×