Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Roniberal

Les Deux Derniers Prix Nobel D'economie

Messages recommandés

Toute la question est dans le sous-titre: les connaissez-vous? Moi non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu allais faire un petit tour sur wikipedia ?

Je tiens par ailleurs quand même à signaler qu'il se pourrait qu'ils aient une ou deux choses intéressantes à dire même s'ils n'étaient pas libéraux…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si tu allais faire un petit tour sur wikipedia ?

Je tiens par ailleurs quand même à signaler qu'il se pourrait qu'ils aient une ou deux choses intéressantes à dire même s'ils n'étaient pas libéraux…

Je sais bien, Mélodius, mais j'aurais juste aimé analyser l'attribution des Prix par l'Académie de Stockholm: l'année dernière, ce sont deux économistes (plutôt) libéraux qui l'ont emporté.

Je suis allé sur Wikipedia et je n'ai pas été convaincu par leurs thèses: ce qui me chagrine aujourd'hui, c'est qu'on ne peut plus faire de l'économie "à haut niveau" sans savoir résoudre toutes sortes d'équations mathématiques: à l'heure actuelle, je ne suis pas sûr qu'un Hayek aurait à nouveau remporté le Prix Nobel (d'ailleurs Rothbard ne l'a pas eu)…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je sais bien, Mélodius, mais j'aurais juste aimé analyser l'attribution des Prix par l'Académie de Stockholm: l'année dernière, ce sont deux économistes (plutôt) libéraux qui l'ont emporté.

Je suis allé sur Wikipedia et je n'ai pas été convaincu par leurs thèses: ce qui me chagrine aujourd'hui, c'est qu'on ne peut plus faire de l'économie "à haut niveau" sans savoir résoudre toutes sortes d'équations mathématiques: à l'heure actuelle, je ne suis pas sûr qu'un Hayek aurait à nouveau remporté le Prix Nobel (d'ailleurs Rothbard ne l'a pas eu)…

Je suis entièrement d'accord avec toi. On dérive vers une modélisation souvent inutile et qui ne prouve souvent pas plus que la virtuosité mathématique de ses auteurs. Espérons que ce ne soit qu'une mode passagère…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis entièrement d'accord avec toi. On dérive vers une modélisation souvent inutile et qui ne prouve souvent pas plus que la virtuosité mathématique de ses auteurs. Espérons que ce ne soit qu'une mode passagère…

Il est en tout cas assez incroyable de voir le succès rencontré par les théories néo-classiques en ce moment dans de nombreux domaines alors que l'école autrichienne avait montré leur inanité scientifique.

Quant à savoir s'il s'agit d'une mode passagère ou pas, je crains malheureusement qu'on doive supporter l'ingérence des mathématiques pendant un long moment.

Le hold-up principal a été réalisé en 2000 par ces deux mathématiciens qui ont remporté le Prix Nobel (Heckman et Mc Fadden, je crois).

RK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il est en tout cas assez incroyable de voir le succès rencontré par les théories néo-classiques en ce moment dans de nombreux domaines alors que l'école autrichienne avait montré leur inanité scientifique.

Quant à savoir s'il s'agit d'une mode passagère ou pas, je crains malheureusement qu'on doive supporter l'ingérence des mathématiques pendant un long moment.

Le hold-up principal a été réalisé en 2000 par ces deux mathématiciens qui ont remporté le Prix Nobel (Heckman et Mc Fadden, je crois).

RK

Quoiqu'il en soit, on ne peut rien y faire. Et si tu briguais le prix nobel, je suis désolé d'apprendre tes lacunes mathématiques….

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quoiqu'il en soit, on ne peut rien y faire. Et si tu briguais le prix nobel, je suis désolé d'apprendre tes lacunes mathématiques….

Je ne le brigue pas! :icon_up:

Mais je pense que Nozick ou Rothbard l'auraient mérité!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne le brigue pas! :icon_up:

Mais je pense que Nozick ou Rothbard l'auraient mérité!

Si Nozick mérite le prix nobel d'économie, Sartre méritait celui de biochimie..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si Nozick mérite le prix nobel d'économie, Sartre méritait celui de biochimie..

:icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si Nozick mérite le prix nobel d'économie, Sartre méritait celui de biochimie..

… notamment pour ses études fort poussées des effets des terminaisons du groupe hydroxyle en solution aqueuse et des conséquences psychotropes sur le corps humain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
… notamment pour ses études fort poussées des effets des terminaisons du groupe hydroxyle en solution aqueuse et des conséquences psychotropes sur le corps humain.

Je vois qu'on a un spécialiste de Nozick sur le fil (désolé) :icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
… notamment pour ses études fort poussées des effets des terminaisons du groupe hydroxyle en solution aqueuse et des conséquences psychotropes sur le corps humain.

Je me disais bien que le simple nom de cet horrible Sartre ferait bientôt rugir certains anarcho-capitalistes.

:icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info, l'un des deux lauréats du prix nobel, Thomas Schelling, a écrit de multiples ouvrages s'appuyant sur un raisonnement type théorie des jeux sans quasiment aucune formalisation mathématique. Rien à voir donc avec la mathématisation de l'économie…

Par contre, les deux lauréats de l'année dernière, Kydland et Prescott, que l'on peut voir comme des libéraux, appartiennent à la nouvelle économie classique : c'est à dire le courant qui pousse le plus loin et surtout le plus à l'absurde l'usage de l'outil mathématique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Par contre, les deux lauréats de l'année dernière, Kydland et Prescott, que l'on peut voir comme des libéraux, appartiennent à la nouvelle économie classique : c'est à dire le courant qui pousse le plus loin et surtout le plus à l'absurde l'usage de l'outil mathématique.

Mais c'est jouissif de les voir prendre les interventionnistes macrobsessionnels à leur propre jeu :icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais c'est jouissif de les voir prendre les interventionnistes macrobsessionnels à leur propre jeu :icon_up:

Les interventionnistes n'ont jamais formalisés plus que les libéraux microbsessionnels. Je ne crois pas que ta réflexion soit utile… Et si Hayek est en grand littérateur, Keynes n'est pas moins virtuose sur ce point…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les interventionnistes n'ont jamais formalisés plus que les libéraux microbsessionnels. Je ne crois pas que ta réflexion soit utile… Et si Hayek est en grand littérateur, Keynes n'est pas moins virtuose sur ce point…

Parce que les néo-classiques étaient libéraux, peut-être… :icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Parce que les néo-classiques étaient libéraux, peut-être… :icon_up:

Il y a de tous chez les néoclassiques : libéraux (Barro, Friedman etc…), keynésiens (Samuelson, Hicks, Stiglitz), marxistes (Roemer) etc…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les interventionnistes n'ont jamais formalisés plus que les libéraux microbsessionnels. Je ne crois pas que ta réflexion soit utile… Et si Hayek est en grand littérateur, Keynes n'est pas moins virtuose sur ce point…

De 1 je n'ignore rien de l'estime réciproque que se portaient Hayek et Keynes malgré leurs débats contradictoires - et je ne vois pas pourquoi tu les sors du chapeau dans cette discussion. De 2, les libéraux microbsessionnels "mathématisent" peut-être autant, mais avec un réalisme des hypothèses de formalisation qui n'est pas comparable, au regard du degré d'abstraction de certains modèles macroéconomiques. Ce n'est pas la même chose que de chercher à représenter les courbes de préférences des agents individuels et de balancer une notion comme l'agent représentatif pour définir une demande globale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a de tous chez les néoclassiques : libéraux (Barro, Friedman etc…), keynésiens (Samuelson, Hicks, Stiglitz), marxistes (Roemer) etc…

ROMER.

Ah bon, il était marxiste?

RK.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour Roemer, voir marxisme analytique.

J'ai un petit souci avec mon ordinateur (de merde): c'est de Paul Romer dont on parle bien, c'est ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir au départ, un néo-classique "formalisateur" ne peut pas être taxé légitimement de libéral: c'est impossible!

Notre slogan est "essai, erreur, correction": on ne peut pas formaliser la vie économique, ça, c'est le postulat premier du libéralisme.

Et je maudis ces professeurs d'économie "imposteurs" qui nous ont fait gober le contraire pendant des années en classant Barro parmi les libertariens: je ne nie pas l'héritage de Barro mais peut-on le considérer ainsi?

RK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ROMER.

Ah bon, il était marxiste?

RK.

John Roemer, et non Paul Romer, un des initiateurs de la théorie de la croissance endogène !

Pour en revenir au départ, un néo-classique "formalisateur" ne peut pas être taxé légitimement de libéral: c'est impossible!

Notre slogan est "essai, erreur, correction": on ne peut pas formaliser la vie économique, ça, c'est le postulat premier du libéralisme.

Et je maudis ces professeurs d'économie "imposteurs" qui nous ont fait gober le contraire pendant des années en classant Barro parmi les libertariens: je ne nie pas l'héritage de Barro mais peut-on le considérer ainsi?

Il n'y a, selon moi, aucune incompatibilité entre être libéral et faire usage de l'outillage néoclassique. Le libéralisme, c'est une doctrine philosophique normative qui défend une certaine conception du juste et du bien.

La théorie néoclassique, c'est un ensemble de concepts et d'outils qui repose sur certains présupposés épistémologiques puisés notamment dans la philosophie analytique et le positivisme logique : les néoclassiques sont sincèrement convaincus (la plupart en tout cas) que l'on peut faire de l'économie comme on fait de la physique et qu'à ce titre, la science économique (enfin, "leur" science économique) est totalement neutre. Ensuite, toute leur méthode repose sur l'idée d'instrumentalisme : on ne formalise pas la vie réelle car les hypothèses n'ont pas à être réalistes ; par contre, la formalisation permet de mieux comprendre la vie réelle et surtout de faire des proposition/prédictions quantitatives falsifiables. Ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a a priori aucune connexion entre outils scientifiques positions normatives.

D'ailleurs, David Friedman, libertarien s'il en est, quand il fait de l'économie du droit (sa spécialité), est un bon mouton néoc…

Après, tout ça on peut le contester. Mais si on veut montrer que l'approche néoc n'est pas pertinente, ce n'est pas en essayant de montrer qu'elle conduit nécessairement à défendre des thèses opposées au libéralisme ; erreur qui est par ailleurs caractéristiques des guignols genre attac qui défendent la même idée en sens inverse (la théorie néoc défendrait par nature le libéralisme)…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
John Roemer, et non Paul Romer, un des initiateurs de la théorie de la croissance endogène !

J'avoue que je ne connaissais pas: j'irai voir le lien.

Sans indiscrétion, qui sont les autres initiateurs de la croissance endogène?

RK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'avoue que je ne connaissais pas: j'irai voir le lien.

Sans indiscrétion, qui sont les autres initiateurs de la croissance endogène?

RK

Barro et Lucas entre autre…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barro et Lucas entre autre…

Heureusement qu'eux ne sont pas des marxistes analytiques: c'est quand même bizarre qu'un type comme Lucas, libertarien, ait été attiré par la modélisation.

Au Centre d'Analyse Economique d'Aix-en-Provence, pareil: il y a une forte attirance très inquiétante pour les modèles…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×