Aller au contenu

Messages recommandés

il y a 6 minutes, Koalib a dit :

 

Combien de temps a-t-il fallu pour faire condamner des marchands de tabac ..? Entre la découverte des effets du tabac et les premières condamnations ?

 

Exemple extremement foireux vu que ce ne sont pas les marchants de tabac qui émettent de la fumée de cigarette. 

Le seul tort possible des marchands de tabac c'est dol, publicité mensongère, escroquerie en bande organisée. Clairement pas d'émettre de la fumée de cigarette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors a-t-on déjà condamné un individu pour avoir provoqué un cancer dans son entourage professionnel ou familial par tabagisme passif ?

 

edit : ça reste relativement foireux comme analogie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Koalib a dit :

Alors a-t-on déjà condamné un individu pour avoir provoqué un cancer dans son entourage professionnel ou familial par tabagisme passif ?

 

As-t-on deja pu prouver qu'un cancer particulier avait été probablement provoqué par tabagisme passif ?

 

Le cas des fumeurs est plus difficile parce qu'il y a pleins de fumeurs différents avec qui on est en contact. Les centrales à charbon, c'est plus facile à identifier 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

 

As-t-on deja pu prouver qu'un cancer particulier avait été probablement provoqué par tabagisme passif ?

C'est l'objet de ma remarque : on ne peut jamais le prouver pour un cancer particulier, cela n'invalide pas le

fait qu'ils existent statistiquement ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Koalib a dit :

C'est l'objet de ma remarque : on ne peut jamais le prouver pour un cancer particulier, cela n'invalide pas le

fait qu'ils existent statistiquement ...

 

Ils existent probablement. C'est malhonnête de ne pas compter ce probablement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Tramp a dit :

 

Ils existent probablement. C'est malhonnête de ne pas compter ce probablement. 

Si tu compares une population exposée à un risque par rapport à une population qui ne l'est pas et qui présente des caractéristiques similaires par ailleurs, on peut très bien évaluer ce que vaut ce probablement et ça peut très bien être 1-1E-9... ça me semble bien caractériser la formule "au delà du doute raisonnable".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela me fait penser à la discussion sur les pesticides et le cancer... On ne peut pas prouver par A+B alors circulez il n'y a rien à voir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Tramp said:

As-t-on deja pu prouver qu'un cancer particulier avait été probablement provoqué par tabagisme passif ?

J'avais fait quelques recherches en m'intéressant à l'hystérie anti-tabac. Les deux grosses révélations sont (1) la nicotine est peu ou pas addictive et (2) le tabagisme passif c'est à condition de se faire souffler sur la gueule en permanence pendant des années, et même là l'augmentation du risque n'a aucune commune mesure avec celle des vrais fumeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Koalib a dit :

Je suis étonné. On parle souvent de là lignite allemande comme une des premières sources en Europe (et en France lors de certains épisodes de pics). 

 

giphy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Koalib a dit :

Si tu compares une population exposée à un risque par rapport à une population qui ne l'est pas et qui présente des caractéristiques similaires par ailleurs, on peut très bien évaluer ce que vaut ce probablement et ça peut très bien être 1-1E-9... ça me semble bien caractériser la formule "au delà du doute raisonnable".

 

Ce sont des corrélations. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
11 hours ago, Koalib said:

 

Je suis étonné. On parle souvent de là lignite allemande comme une des premières sources en Europe (et en France lors de certains épisodes de pics). 

"On parle souvent", source ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si le sujet sur les énergies renouvelables ou non et leurs externalités ne sont pas dé-corrélés des questions concernant le réchauffement climatique (du moins parait-il), il n'en reste pas moins que c'est un peu hors-sujet.

Merci donc d'en revenir au cœur du dossier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qu'il y a c'est insaisassabilité caractéristique des alarmistes climatiques : quand on demontre qu'il ne fait ni plus chaud ni plus vite que par le passé, on saute aux modèles, quand on démontre ce que valent les modèles on passe à l'acidification des océans, puis les évènements climatiques extrêmes, et là, pareil, et on se retrouve aux particules fines et aux externalités et que sais-je ? 

 

On peut reprendre ce fil depuis le début, à chaque alarmiste c'est pareil 

 

Que nous dit ce motif toujours répété ? 

  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Nick de Cusa a dit :

ce qu'il y a c'est insaisassabilité caractéristique des alarmistes climatiques : quand on demontre qu'il ne fait ni plus chaud ni plus vite que par le passé, on saute aux modèles, quand on démontre ce que valent les modèles on passe à l'acidification des océans, puis les évènements climatiques extrêmes, et là, pareil, et on se retrouve aux particules fines et aux externalités et que sais-je ? 

 

On peut reprendre ce fil depuis le début, à chaque alarmiste c'est pareil 

 

Que nous dit ce motif toujours répété ? 

 

Tu n'as rien démontré de tout ça. À part qu'il ne fait pas plus chaud que dans le passé lointain, ce que personne ne nie dans la communauté scientifique.

Il y a des gens avec qui il y a discussion (parfois tendue) sur ce fil, et qui apportent des éléments de contradiction que je trouve intéressants (par exemple sur les mesures), il y a des gens qui ont un discours épistémologique construit (par exemple sur les modèles), mais en ce qui concerne tes contributions vraiment je ne me sens pas visé par la critique. Tu ne m'as pas encore apporté un élément de contradiction que je juge crédible ...

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'ai pas dis moi dans le poste auquel tu réponds. 

 

Essaie tout de même de répondre à ce qu'on t'écrit 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/03/2017 à 21:50, Lancelot a dit :

J'avais fait quelques recherches en m'intéressant à l'hystérie anti-tabac. Les deux grosses révélations sont (1) la nicotine est peu ou pas addictive  

Bon... je refais une tentative (c'était sur un autre post) en retrouvant le vieil article qui estime la proportion d'usagers de drogue (dont le tabac) devenus dépendant (aujourd'hui on dirait addic):

Tabac 32%

Héroïne 23%

Cocaïne 17%

Alcool 15%

...

https://pdfs.semanticscholar.org/60cd/d49b5ed6a84423762a366727ae4880c6f255.pdf

 

Alors on peut toujours dire que l'addiction tabagique n'a aucun rapport avec la nicotine, ou que ce n'est pas la nicotine mais ses métabolites à propriété IMAO qui sont addictogènes (qu'est ce que ça change?), ou encore que le pourcentage d'usagers dépendant n'est pas en relation avec la définition de l'addictogénicité... mais à la lumière de cet article, je ne le pense pas!

Bien sûr que rien n'est simple, que la dépendance n'est pas exactement l'addiction, que cette dernière est la rencontre d'une personnalité, d'un milieu et d'une substance comme le disait le pape "Oliverstein", bien sûr qu'il s'agit d'une stratégie neuro-addaptative et qu'une foule de facteurs entre en jeux, bien sûr...mais dire que la nicotine est peu ou pas addictive...d'où sorts tu ça bon sang?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article comme celui-ci est inutile dans la mesure où "nicotine" est utilisé comme synonyme de "cigarette" (dans laquelle il y a donc de la nicotine + une tonne d'autres merdes  + l'aspect comportemental et social).

Si on regarde une étude qui s'intéresse purement à la nicotine :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4000725/

Quote

Tobacco smoking has been shown to be quite addictive in people. However, nicotine itself is a weak reinforcer compared to other commonly abused drugs, leading speculation that other factors contribute to the high prevalence of tobacco addiction in the human population. In addition to nicotine, there are over 5000 chemical compounds that have been identified in tobacco smoke, and more work is needed to ascertain their potential contributions to tobacco’s highly addictive properties, or as potential candidates for smoking cessation treatment.

Sinon plus concrètement : ça existe des gens addicts aux patchs de nicotine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Lancelot a dit :

Un article comme celui-ci est inutile dans la mesure où "nicotine" est utilisé comme synonyme de "cigarette" (dans laquelle il y a donc de la nicotine + une tonne d'autres merdes  + l'aspect comportemental et social).

Si on regarde une étude qui s'intéresse purement à la nicotine :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4000725/

Sinon plus concrètement : ça existe des gens addicts aux patchs de nicotine ?

 

 

http://www.slate.fr/tribune/69679/dependance-tabac-finir-nicotine

 

La nicotine seule = pas addictif.
A ma connaissance il n'existe pas de trafic de nicotine , genre à s'injecter etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/03/2017 à 19:10, Lancelot a dit :

Sinon plus concrètement : ça existe des gens addicts aux patchs de nicotine ?

 

Pour ma part je n'en ai jamais rencontré, mais des addicts au swing gum nicotiniques on en trouve! Il reste à déterminer s'il s'agit plus d'une dépendance à la gestuelle et au rituel de mâchouiller, ou d'un effet du produit, ou des deux et en quelle proportion et d'évaluer les variations individuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quote

Think about it for a minute. Every climate model manages to accurately reproduce the 20th century global warming, in spite of the fact that that the climate sensitivity to CO2 among these models varies by a factor of two. How is this accomplished? Does model tuning have anything to do with this?” 

http://notrickszone.com/#sthash.i2grKIFq.dpbs

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Is this the first sign of the much-trumpeted Trump Data Deletion, that I mocked so mercilessly? Or is it just one woman who is unable to write clearly?

 

+ 10 000

 

Franchement, cette histoire est très confuse et ça nous montre surtout que la direction éditoriale au guardian est à chier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/04/2017 à 13:51, Nick de Cusa a dit :

Haha Werner Schmutz, pas connu dans les couloirs pour être un sceptique pourtant.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×