Aller au contenu

Messages recommandés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Le Figaro c'est vraiment n'importe quoi, et un n'importe quoi liberticide, par-dessus le marché. Admirer ce splendide non sequitur avec un sophisme ad populum en bonus.

Le Figaro va dans le sens du sondage qu'il a commandé...

J'ose espérer que la méthodologie est douteuse parce que 8 personnes sur 10, je trouve ça énorme mais je sous-estime peut-être la prégnance de la mentalité de mouton chez mes compatriotes.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour interdire. On est en France : l'État a le droit d'interdire des livres, des films, des spectacles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Tramp a dit :

Pour interdire. On est en France : l'État a le droit d'interdire des livres, des films, des spectacles...

 

Sous le motif que ça tomberait sous le coup de la loi Pleven 1972 qui punit l'incitation à la haine raciale, je présume.

 

Je suis pour abroger cette loi. Ou du moins couper dans le périmètre ("« auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence » "), en restreignant à l’appel à la violence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Tramp a dit :

Pour interdire. On est en France : l'État a le droit d'interdire des livres, des films, des spectacles...

ahah, oui ça j'avais compris, je voulais dire pour quel motif ? injure et antisémitisme, ou bien d'autres choses encore ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Restless a dit :

ahah, oui ça j'avais compris, je voulais dire pour quel motif ? injure et antisémitisme, ou bien d'autres choses encore ?

Promotion de l'eugénisme. Incitation à se désaffilier de la Sécu. Et pas mal d'autres trucs encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci à Daniel Tourre et Contrepoints pour cet article: https://www.contrepoints.org/2018/01/13/307196-democratie-liberte-dexpression-fake-news-2500-ans-de-cohabitation

 



La censure souhaitée par Emmanuel Macron contre les fausses nouvelles est bien sûr profondément anti-libérale, mais elle n’est même pas démocratique. Elle est plutôt le signe d’un camp progressiste social-démocrate tétanisé par la montée des populismes de droite ou de gauche et qui montre qu’en matière de mépris des libertés ou même de l’idéal démocratique, il n’a pas tant de leçons que cela à donner.

Un camp qui se considère comme tellement légitime pour gouverner qu’il ne peut expliquer la victoire de Donald Trump ou du brexit autrement que par des trolls étrangers manipulant des citoyens idiots et ingrats. Un camp qui considère les autres, non comme des adversaires légitimes du pluralisme démocratique, mais comme des anomalies que des lois de circonstances doivent permettre d’affaiblir, au risque d’augmenter encore davantage la défiance généralisée.

Une défense réelle de la démocratie libérale serait d’abolir plutôt les lois liberticides qui s’accumulent contre la liberté d’expression, y compris d’ailleurs celles inusitées qui prétendent lutter contre les fausses nouvelles. Et faire confiance aux individus et aux citoyens pour mener le débat démocratique, y compris avec les nouveaux outils.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Chine nous impose sa censure :

 

China urges hotels to review websites as 'country' crackdown grows
http://uk.reuters.com/article/uk-china-taiwan-country/china-urges-hotels-to-review-websites-as-country-crackdown-grows-idUKKBN1F20AC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×