Aller au contenu

Messages recommandés

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fait naître de nombreuses oppositions comme en témoigne l'article ci-dessous ( de violents affrontements ont eu lieu entre les forces de l'ordre et les opposants hier, et même aujourd'hui ). Pourquoi n'y a-t-il pas d'opposition libérale (visible) alors que ce projet implique notamment des expropriations pour utilité publique, négation complète de l'individu et de sa propriété légitime ?

Notre-Dame-des-Landes : nouvelle opération d'évacuation des opposants

Les forces de l'ordre ont lancé mardi matin une nouvelle opération pour faire évacuer les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes a constaté un photographe de l'AFP.

Quatre gendarmes ont été légèrement blessés selon la préfecture, lors de la troisième vague d'expulsions de maisons et terrains occupés illégalement. Les militants anticapitalistes de la "zone à défendre" ont indiqué pour leur part dans un communiqué qu'au moins trois opposants avaient été "blessés par des tirs de flash-ball ou de grenades assourdissantes lors des charges".

"DES OPPOSANTS TRÈS DÉTERMINÉS"

"Ces interventions se sont déroulées face à des opposants très déterminés dont le nombre a notablement augmenté ce week-end, suite aux nombreux appels relayés sur les sites Internet. Les forces de l'ordre ont dû faire face à de violentes attaques par jets de projectiles et éloigner les groupes d'assaillants par l'usage de lacrymogènes", indique le communiqué de la préfecture de Loire-Atlantique. "La déconstruction des squats se poursuit sous la protection des forces de l'ordre", poursuit le texte. Cette opération, rappelle la préfecture, "est rendue nécessaire pour permettre les travaux préparatoires prévus début 2013 (défrichements, déplacements des premières espèces, diagnostics archéologiques, premiers travaux de desserte routière)".

Les forces de l'ordre ont eu recours aux grenades explosives, des grenades à poivre, ainsi que des lacrymogènes, a-t-on constaté de même source. Un hélicoptère survole la zone en permanence. Après de vifs affrontements, allant jusqu'au corps à corps, une pause s'est instaurée peu avant 8 h 30, les forces de l'ordre semblant attendre l'arrivée de renforts. Les deux camps se faisaient face à moins de 200 mètres.

APPEL AU "RETOUR À LA RAISON"

Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a dénoncé mardi cette violence de la part des forces de l'ordre. "Alors que l'Etat poursuit avec violence ce qu'il appelle une opération de 'nettoyage' sur le site de Notre-Dame-des-Landes, Europe Ecologie-Les Verts exige l'arrêt immédiat des opérations de destruction en cours et appelle au retour à la raison", déclare le parti écologiste dans un communiqué. "L'entêtement irraisonné du gouvernement à poursuivre cette démonstration de force ne pouvait que produire l'escalade de violence à laquelle nous assistons et qui a ce matin encore provoqué des blessés", ajoutent les écologistes.

Pour ces derniers, "l'avis de la commission d'enquête doit ouvrir les yeux aux porteurs du projet. L'Etat doitcesser immédiatement les destructions en cours, qui créent la situation irréversible que craint la commission d'enquête, dans un processus de passage en force mis au service d'un projet inacceptable". EELV appelle "à la poursuite de la mobilisation contre ce projet inutile sur le terrain et invite toutes les organisations associatives, syndicales et partis politiques à s'unir pour une action de plus grande ampleur".

TRANCHÉES ET BARRAGES

L'annonce de cette évacuation avait filtré dès lundi soir. En prévision de cette opération, les opposants, qui tentent de ralentir les opérations d'expulsions entamées il y a deux semaines, avaient creusé ces derniers jours des tranchées et érigé des barrages pour ralentirla progression des forces de l'ordre, avec notamment des arbres coupés en travers des voies d'accès. Des feux, notamment de palettes, avaient également été allumés.

A l'appel de plusieurs organisations agricoles, un rassemblement était prévu mardi matin au Sabot, également lieu de cultures maraîchères, en soutien aux agriculteurs menacés par le projet de nouvel aéroport.

(Source : lemonde.fr)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fait naître de nombreuses oppositions comme en témoigne l'article ci-dessous ( de violents affrontements ont eu lieu entre les forces de l'ordre et les opposants hier, et même aujourd'hui ). Pourquoi n'y a-t-il pas d'opposition libérale (visible) alors que ce projet implique notamment des expropriations pour utilité publique, négation complète de l'individu et de sa propriété légitime ?

Excellente idée je trouve : fais un petit topo de l'histoire (chronologique), mets en exergue les violations dont tu parles et la malfaisance de l'Etat, ensuite appelle une des assos qui lutte contre cet aéroport pour une très courte interview, et hop ça fait un article pour Contrepoints en très peu de temps.

Potentiel de Trolling : Très Elevé (en effet, des libéraux qui soutiennent ce genre de mouvements d'opposition remplis d'écolos et de gauchistes, ça va surprendre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je monterais bien une asso pour protester contre le nom de cet aéroport qui ne respecte visiblement pas la laïcité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi n'y a-t-il pas d'opposition libérale (visible) alors que ce projet implique notamment des expropriations pour utilité publique, négation complète de l'individu et de sa propriété légitime ?

Qui plus est, les opposants accusent en général le capitalisme pour cette situation…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce stade, ce fil est typique de liborg : quelque soit la question, pour une réponse constructive, il y a au moins une vanne (politique évidemment) et au moins une pleurnicherie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente idée je trouve : fais un petit topo de l'histoire (chronologique), mets en exergue les violations dont tu parles et la malfaisance de l'Etat, ensuite appelle une des assos qui lutte contre cet aéroport pour une très courte interview, et hop ça fait un article pour Contrepoints en très peu de temps.

A voir. Je sais qu'après la tempête Xynthia en 2010, il y avait eu des expropriations pour utilité publique des maisons se trouvant en zone potentiellement submersible. L'Etat avait d'abord proposé de racheter ces maisons et les avait ensuite prises de force (moyennant indemnisation mais quand même).

Il y a d'autres exemples récents comme ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente idée je trouve : fais un petit topo de l'histoire (chronologique), mets en exergue les violations dont tu parles et la malfaisance de l'Etat, ensuite appelle une des assos qui lutte contre cet aéroport pour une très courte interview, et hop ça fait un article pour Contrepoints en très peu de temps.

Potentiel de Trolling : Très Elevé (en effet, des libéraux qui soutiennent ce genre de mouvements d'opposition remplis d'écolos et de gauchistes, ça va surprendre)

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce stade, ce fil est typique de liborg : quelque soit la question, pour une réponse constructive, il y a au moins une vanne (politique évidemment) et au moins une pleurnicherie.

Liborg style!

Bon, cette histoire d'aéroport est une bonne occasion pour lancer un débat qui divise les libéraux, je ne parle pas d'avortement ni de mariage gay, mais d'expropriation.

Toute expropriation est-elle mauvaise?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas de bonne raison, aucune, pour qu'un gouvernement expulse des gens ayant acquis un bien immobilier dans les règles de l'art.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas de bonne raison, aucune, pour qu'un gouvernement expulse des gens ayant acquis un bien immobilier dans les règles de l'art.

Même pour les libéraux classiques? Je rappelle que l'expropriation est autorisée dans la déclaration des droits de l'homme de 1789 d'inspiration libérale, article XVII:

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/dudh/1789.asp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toute expropriation est-elle mauvaise?

Oui, les intéressés n'ont qu'à faire monter les prix pour motiver les gens à partir, ou à aller voir ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même pour les libéraux classiques? Je rappelle que l'expropriation est autorisée dans la déclaration des droits de l'homme de 1789 d'inspiration libérale, article XVII:

http://www.assemblee...e/dudh/1789.asp

Voui, au moment où j'ai cliqué sur "ajouter ma réponse", j'ai repensé à un truc : mes gd-parents se sont fait expulser, back in the time, pour l'autoroute. Ils ont été largement indemnisé pour ça (ce qui a en fait permis à mon gd père d'acheter deux maisons…), et pour l'anecdote, la maison n'a jamais été rasée…

Le vrai problème devient plutôt alors "l'utilité publique". Pour ce que j'en sais, mes gd parents voulaient l'autoroute, ils n'ont fait aucune manière quand on leur a expliqué que leur maison était sur le trajet. A partir du moment ou il semble que toute la région s'oppose a l’aéroport, il n'y a plus d'utilité publique, merci au revoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La déclaration de 89 ne peut être " d'inspiration libérale " puisque ce que nous appelons " libéralisme" n'existait alors pas… elle vient de la (confuse ) philosophie des Lumières -- de laquelle certains libéraux s'inspirent en partie ( sur tout ça, lire essentiellement Taine, ou Nemo )

mais en dehors de ces questions de généalogie des idées, ce n'est pas parce qu'une absurdité figure ( parmi tant d'autres… ) dans cette déclaration que les libéraux doivent la considérer comme une autorité…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mes gd-parents se sont fait expulser, back in the time, pour l'autoroute. Ils ont été largement indemnisé pour ça (ce qui a en fait permis à mon gd père d'acheter deux maisons…), et pour l'anecdote, la maison n'a jamais été rasée…

Moi, j'ai été "expulsé" d'un bois reçu en héritage. L’État a fixé le prix de l'indemnité, je n'ai eu le droit que de fermer ma gueule. Une mafia n'aurait pas fait autrement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour quelle raison d'utilité publique ? :icon_confus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rappelle que l'expropriation est autorisée dans la déclaration des droits de l'homme de 1789 d'inspiration libérale, article XVII.

Il y a quand même une différence de degré entre la "nécessité publique" de la Déclaration des Droits et "l'utilité publique" de l'art. 545 du Code Civil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La possibilité d'expropriation en cas de travaux d'utilité publique n'est pas en soit aberrante, ça serait probablement le cas dans une copropriété d'une taille suffisante pour nécessiter parfois des chantiers importants, ce qui est aberrant, c’est que l’entité qui indemnise soit celle qui détermine l’indemnisation juste.

Dans un cadre contractuel, les indemnités minimales seraient explicites, et pour ma part, jamais je n’achèterai pour du résidentiel une propriété ou les indemnités d’expropriation ne seraient pas le cumul d’une propriété équivalente dans la même copropriété et d’une indemnité de dérangement non négligeable (que ce soit pour résider moi-même ou pour du locatif long).

Il y a quand même une différence de degré entre la "nécessité publique" de la Déclaration des Droits et "l'utilité publique" de l'art. 545 du Code Civil.

Oui, la "nécéssité publique" de la déclaration de 89 ressemble fortement a la "force majeure", ce n'est pas du tout la mme chose que l'utilité publique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le vrai problème devient plutôt alors "l'utilité publique". Pour ce que j'en sais, mes gd parents voulaient l'autoroute, ils n'ont fait aucune manière quand on leur a expliqué que leur maison était sur le trajet. A partir du moment ou il semble que toute la région s'oppose a l’aéroport, il n'y a plus d'utilité publique, merci au revoir.

Preuves? Sources?

Je suis pret a parier qu'il doit bien y avoir quelques irréductibles affidés vénérant Das Grosseu Kapital qui sont prets a faire du business et qui seraient intéressés pour développer leurs activités avec un arèoport.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour quelle raison d'utilité publique ? :icon_confus:

Autoroute.

Autant je pourrais presque comprendre l'utilité publique, mais l’État s'arrange pour ne donner aucune possibilité de négociation. C'est lui qui fixe le prix et entérine la vente. Pratique hein? A moins de dépenser une fortune en frais de justice, tu n'as plus qu'à sortir le pot de vaseline (que je peux à peine payer avec l'indemnité "mirobolante" dont il m'a gratifié).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l’État s'arrange pour ne donner aucune possibilité de négociation. C'est lui qui fixe le prix et entérine la vente. Pratique hein?

La ou c'est le plus fendard (si on a un humour particulierement noir et sovietique) c'est qu'il n'est pas du tout contraint d'utiliser le meme modele pour calculer la valeur d'indemnisation en cas d'expropriation, et pour calculer la valeur 'patrimoniale' pour l'ISF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La ou c'est le plus fendard (si on a un humour particulierement noir et sovietique) c'est qu'il n'est pas du tout contraint d'utiliser le meme modele pour calculer la valeur d'indemnisation en cas d'expropriation, et pour calculer la valeur 'patrimoniale' pour l'ISF.

Tres juste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Preuves? Sources?

Je suis pret a parier qu'il doit bien y avoir quelques irréductibles affidés vénérant Das Grosseu Kapital qui sont prets a faire du business et qui seraient intéressés pour développer leurs activités avec un arèoport.

Ben on en sait queud, justement, d'où l'intérêt de poser la question.

La ou c'est le plus fendard (si on a un humour particulierement noir et sovietique) c'est qu'il n'est pas du tout contraint d'utiliser le meme modele pour calculer la valeur d'indemnisation en cas d'expropriation, et pour calculer la valeur 'patrimoniale' pour l'ISF.

héhé… :dentier:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la relecture, c'est moi. J'avais en tête le principe d'enquête publique, ou simplement de referendum, sur les questions dite "d'utilité publique", mais c'est resté au stade d'idée et ce n'est pas venu jusqu'à mes doigts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@neuneu2k. celui qui veut indemniser est aussi celui qui fixe le prix, c'est justement le principe de l'expropriation, t'as pas le choix, tu dois laisser ton bien et le vendre à tel prix. Si les deux parties doivent s'entendre et négocier l'indemnisation librement avec possibilité de renonciation pour l'un d'entre eux alors on rentre dans le cadre contractuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
@neuneu2k. celui qui veut indemniser est aussi celui qui fixe le prix, c'est justement le principe de l'expropriation, t'as pas le choix, tu dois laisser ton bien et le vendre à tel prix. Si les deux parties doivent s'entendre et négocier l'indemnisation librement avec possibilité de renonciation pour l'un d'entre eux alors on rentre dans le cadre contractuel.

Pas nécéssairement, le cadre contractuel peut tout a fait prévoir l'option d'expropriation, auquel cas, c'est en effet négocié, mais pas au moment de la décision d'expropriation mais au moment de la transaction initiale, qui inclus le prix de l'option d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même pour les libéraux classiques? Je rappelle que l'expropriation est autorisée dans la déclaration des droits de l'homme de 1789 d'inspiration libérale, article XVII:

http://www.assemblee...e/dudh/1789.asp

C'est pas ce texte qui nous a sorti que la loi est l'expression de la volonté générale? Ce texte qui fut voté trois mois avant la nationalisation des biens du Clergé?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'expropriation, c'est mal, quelqu'en soit la justification.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×