KeLkUn

Justice Anarcho-Capitaliste

148 messages dans ce sujet

Bonjour,

 

Je pense avoir compris ici et là qu'en anarcapie on pouvait faire appel à une tiers personne pour régler un conflit.

 

J'ai aussi compris qu'il était possible de rendre justice par soi même, c'est à dire être défenseur de sa propre personne (ce que je conçois), juge et bourreau en cas d'agression (ce que je conçois plus difficilement).

 

Concrêtement j'ai du mal à comprendre comment une société peut se maintenir si chacun est son propre juge et bourreau.

 

Pouvez vous m'apporter quelques précisions sur ce point?

 

Edit: En fait la plupart de mes recherches aboutissent à un fonctionnement basé sur une tiers personne. Mais comment passe t-on d'un système système de justice par soit à un système de justice par une tiers personne?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Friedman: les assureurs doublés de sociétés de gardiennage sont parfaitement placés pour prendre la place de l'état dans le maintien de l'ordre, et les tribunaux privés existent déjà: ce sont les compagnies d'arbitrage (qui traitent dores et déjà une grande majorité des litiges commerciaux dans le monde).

Ellickson: une norme légale commune est superflue, les gens devisent déjà entre eux, de manière principalement informelle, des codes régissant ce qui est permis ou pas de faire entre eux. Il fait aussi un historique de quelques systèmes légaux polycentriques sans autorité centrale.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Friedman: les assureurs doublés de sociétés de gardiennage sont parfaitement placés pour prendre la place de l'état dans le maintien de l'ordre, et les tribunaux privés existent déjà: ce sont les compagnies d'arbitrage (qui traitent dores et déjà une grande majorité des litiges commerciaux dans le monde).

Ellickson: une norme légale commune est superflue, les gens devisent déjà entre eux, de manière principalement informelle, des codes régissant ce qui est permis ou pas de faire entre eux. Il fait aussi un historique de quelques systèmes légaux polycentriques sans autorité centrale.

 

Friedman: Il s'agit du cas d'un tiers partit du coup...

 

Ellickson: Intéressant, dommage qu'il n'existe aucune traduction française j'aurais aimé en savoir davantage.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

En fait, Molinari fait appel à une tiers personne pour résoudre un conflit.

 

Ce que je voudrais savoir c'est comment je peux, concrêtement, faire justice par moi même si je me fais agresser?

Ma décision de justice sera assurément subjective et "engagée", elle ne sera pas neutre et difficilement juste.

Je me pose la question de la crédibilité de cette vision concernant la justice. Ne faut-il pas inévitablement abandonner son droit de faire justice soi même en société?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca marche mieux comme ça :

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ;)

 

Je croyais que c'étaient les balises media pour mettre une video Youtube sur le forum, c'est quoi désormais ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Simplement l'adresse url correcte.

Ainsi, on respecte la Loi naturelle de Youtube et la finalité de la vidéo.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le feature=player_embedded qui aide pas mal aussi :P

 

Bref, je devrais utiliser la fonction Share plutôt que de copier/coller l'adresse.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concrêtement j'ai du mal à comprendre comment une société peut se maintenir si chacun est son propre juge et bourreau.

Personne ne dit ça, à ma connaissance.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je voudrais savoir c'est comment je peux, concrêtement, faire justice par moi même si je me fais agresser?

Ma décision de justice sera assurément subjective et "engagée", elle ne sera pas neutre et difficilement juste.

 

Pour Rothbard en tout cas, la règle en justice est que la victime a le choix d'appliquer au maximum le double de ce que le criminel a fait subir (ça suit la logique de la loi du talion ).

Donc, concrètement, si quelqu'un se fait voler de l'argent et qu'il veut faire justice lui-même. Il récupère au maximum du double de la somme chez le voleur, par ses propres moyens.

S'il va trop loin, s'il prend beaucoup plus d'argent par exemple, le voleur peut faire de même pour la somme d'argent non justifiée. 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Rothbard en tout cas, la règle en justice est que la victime a le choix d'appliquer au maximum le double de ce que le criminel a fait subir (ça suit la logique de la loi du talion ).

Donc, concrètement, si quelqu'un se fait voler de l'argent et qu'il veut faire justice lui-même. Il récupère au maximum du double de la somme chez le voleur, par ses propres moyens.

S'il va trop loin, s'il prend beaucoup plus d'argent par exemple, le voleur peut faire de même pour la somme d'argent non justifiée. 

 

Un type génial, ce Rothbard.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Rothbard en tout cas, la règle en justice est que la victime a le choix d'appliquer au maximum le double de ce que le criminel a fait subir (ça suit la logique de la loi du talion ).

Donc, concrètement, si quelqu'un se fait voler de l'argent et qu'il veut faire justice lui-même. Il récupère au maximum du double de la somme chez le voleur, par ses propres moyens.

S'il va trop loin, s'il prend beaucoup plus d'argent par exemple, le voleur peut faire de même pour la somme d'argent non justifiée. 

 

 

Un type génial, ce Rothbard.

:D

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Rothbard en tout cas, la règle en justice est que la victime a le choix d'appliquer au maximum le double de ce que le criminel a fait subir (ça suit la logique de la loi du talion ).

Donc, concrètement, si quelqu'un se fait voler de l'argent et qu'il veut faire justice lui-même. Il récupère au maximum du double de la somme chez le voleur, par ses propres moyens.

S'il va trop loin, s'il prend beaucoup plus d'argent par exemple, le voleur peut faire de même pour la somme d'argent non justifiée. 

 

Oui, même s'il me semble que Rothbard n'est pas aussi explicite. Dans la pratique c'est un peu irréalisable, il faudrait qu'après une agression je reste calme, que je maitrise ma colère et que j'ai suffisamment de recul et de retenue pour appliquer une juste peine à mon agresseur.

 

Mais enfin, les gens ont le choix et je suppose que naturellement ils se tourneront vers une justice avec un tiers parti.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, Molinari fait appel à une tiers personne pour résoudre un conflit.

 

Ce que je voudrais savoir c'est comment je peux, concrêtement, faire justice par moi même si je me fais agresser?

Ma décision de justice sera assurément subjective et "engagée", elle ne sera pas neutre et difficilement juste.

 

 

Si t'as les sous tu poursuis l'agresseur devant un tribunal arbitral.

 

Si tu n'as pas les sous, tu vends ton droit de réparation à une entreprise  ou association spécialisée. Elle fera la poursuite "à ta place".

 

Exemple: tu peux prétendre à 100 000 euros de dommages et intérêts. Tu n'as pas les sous pour engager une action en justice. Une entreprise, ou un individu pourquoi pas, t'achète ces drois à réparation pour 40 000 euros. Rien ne leur assure de gagner le procès mais ils peuvent faire un bénèf' de 60K (moins les frais de justice).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc tu perds 60000 €.

 

Oui mais au moins tu as l'argent tout de suite (ça peut être utile en cas de frais médicaux). De plus, tu n'as pas les moyens juridiques d'une entreprise spécialisée, donc moins de chance de succès.

 

Une autre solution est de signer un contrat avec un avocat qui prendra un pourcentage sur les dommages intérêts perçus.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Une autre solution est de signer un contrat avec un avocat qui prendra un pourcentage sur les dommages intérêts perçus.

Ce qui est d'ailleurs plus ou moins interdit en France. Ce qui est dommage, surtout pour les cas de personnes relativement pauvres lésées, souvent, par l'Etat (amiante, sang contaminé, etc).

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faudrait qu'après une agression je reste calme, que je maitrise ma colère et que j'ai suffisamment de recul et de retenue pour appliquer une juste peine à mon agresseur.

 

Pas vraiment. Il se peut que la peine aille trop loin. Mais dans ce cas, le criminel devient la victime d'une peine trop lourde et peut lui-même réclamer justice et appliquer une peine. Mais si lui aussi va trop loin, la victime du début peut appliquer une peine pour avoir subit une peine trop lourde. Et ainsi de suite...      

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, même s'il me semble que Rothbard n'est pas aussi explicite. Dans la pratique c'est un peu irréalisable, il faudrait qu'après une agression je reste calme, que je maitrise ma colère et que j'ai suffisamment de recul et de retenue pour appliquer une juste peine à mon agresseur.

 

Mais enfin, les gens ont le choix et je suppose que naturellement ils se tourneront vers une justice avec un tiers parti.

 

Il semble que vous mélangez deux choses, à savoir que Rothbard explique qu'on a le droit de faire X et que pour lui X serait ce à quoi on doit s'attendre comme pratique dominante dans l'état de droit.

Aussi, on aurait pu dire "dans une société libre, n'importe qui a le droit de produire des pommes." et enchainer sur "mais n'est-ce pas complètement absurde comme modèle que tout le monde produise des pommes?" comme si la première thèse impliquait la seconde. L'erreur de raisonnement est la même. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc tu perds 60000 €.

Non, tu gagnes 40 000€ moins le préjudice initial. Tu aurais peut-être pu en gagner plus si tu avais investi du temps dans une formation juridique et pour gérer toi-même ta plainte, temps qui n'est pas gratuit.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi compris qu'il était possible de rendre justice par soi même, c'est à dire être défenseur de sa propre personne (ce que je conçois), juge et bourreau en cas d'agression (ce que je conçois plus difficilement).

 

Eh bien, en tant qu'agressé tu n'a pas de doute raisonnable sur l’identité de l'agresseur, tu peux donc lui casser la gueule en restant conforme au droit naturel.

Sur le plan utilitaire en revanche, tu as intérêt à ce que son délit passe à la notoriété publique, sinon ta vengeance sera vengée, et tu te prendra la famille/tribu/clan/assureur de l'agresseur sur la gueule. 

Donc, il est plus intéressant de faire appelle à un arbitre. Ce sont des choses qui ont toujours existé dans les sociétés traditionnelles, ça marchais plutôt bien tant que ça restait dans le même groupe.

 

Sinon, la théorie habituellement partagée c'est celle des juges privés indépendants sélectionnés par les deux partis, et payés par eux (ou alors par le perdant)

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.