Aller au contenu
Chitah

[modéré]Hollande, le départ du comique français

Messages recommandés

il y a 30 minutes, DiabloSwing a dit :

Ce qui coïncide bien avec la définition liborgienne de socialiste mais pas avec la définition classique du coup ?

 

Oui. Socialisme =/= étatisme, comme les communistes le disaient pour critiquer l'Etat-providence du IIème Reich allemand.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le socialisme/communisme c'est quand y a la famine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant de ça, je relis la Critique du programme de Gotha (1875) ; Marx nous refait encore du crypto-libertarianisme à l'encontre des socialistes allemands:

 

"Une « éducation du peuple par l'Etat » est chose absolument condamnable. Déterminer par une loi générale les ressources des écoles primaires, les aptitudes exigées du personnel enseignant, les disciplines enseignées, etc., et, comme cela se passe aux Etats-Unis, surveiller, à l'aide d'inspecteurs d'Etat, l'exécution de ces prescriptions légales, c'est absolument autre chose que de faire de l'Etat l'éducateur du peuple ! Bien plus, il faut proscrire de l'école au même titre toute influence du gouvernement et de l'Eglise. Bien mieux, dans l'Empire prusso-allemand (et qu'on ne recoure pas à cette échappatoire fallacieuse de parler d'un certain « Etat de l'avenir » nous avons vu ce qu'il en est), c'est au contraire l'Etat qui a besoin d'être éduqué d'une rude manière par le peuple."

  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 
Oui. Socialisme =/= étatisme, comme les communistes le disaient pour critiquer l'Etat-providence du IIème Reich allemand.

Parce que la dépense publique française n'est pas utilisée à but social ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Neomatix a dit :

Parce que la dépense publique française n'est pas utilisée à but social ?

 

Pas uniquement (coucou le ministère de la culture) ; et de toute façon, le socialisme ce n'est pas des dépenses sociales (une bonne partie de la droite conservatrice serait socialiste dans ce cas), mais la lutte pour le renversement du capitalisme, l'abolition du salariat et la socialisation des moyens de production. Et, pour contrer par avance une objection, ces objectifs ont précédé historiquement le marxisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 
Pas uniquement (coucou le ministère de la culture) ; et de toute façon, le socialisme ce n'est pas des dépenses sociales (une bonne partie de la droite conservatrice serait socialiste dans ce cas), mais la lutte pour le renversement du capitalisme, l'abolition du salariat et la socialisation des moyens de production. Et, pour contrer par avance une objection, ces objectifs ont précédé historiquement le marxisme.

Donc Mélenchon n'est pas socialiste non plus, lui qui est vent debout contre la disparition du salariat (la paupérisation qu'y disent).
J'ai l'impression que le renversement du capitalisme est une ligne qui a été progressivement délaissée par le PCF et les autres partis d'extrême gauche en France depuis la chute du mur, au profit d'une "sociale démocratie hardcore" à base de dépenses sociales monstres. Ne pourrait-on pas considérer que ces personnes se revendiquant socialistes le sont ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Neomatix a dit :

Ne pourrait-on pas considérer que ces personnes se revendiquant socialistes le sont ?

 

Je trouve plus clair de parler de sociaux-démocrates: https://fr.wikipedia.org/wiki/Social-démocratie C'est le nom de la gauche non libérale, non communiste dans plusieurs pays. Historiquement la social-démocratie constituait la tendance réformiste du mouvement socialiste (révolutionnaire en parole, réformiste dans les faits). A la rigueur je veux bien qu'on désigne cette forme d'étatisme de gauche comme "socialiste", sauf que de glissement en glissement, on ne voit plus la différence avec la droite (sauf sur les valeurs sociétales, etc.), et au bout de la chaîne on trouve des liborgiens pour dire que le FN est "socialiste" et/ou "de gauche/d'extrême-gauche". Donc un peu de rigueur sémantique serait sympathique.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui en conseil des ministres ...

 

http://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2017-04-26/prise-en-compte-de-l-anciennete-dans-les-contrats-de-travail

 

Citation

L’ordonnance prévoit, [..] que pour calculer l’ancienneté du salarié, les contrats de travail à caractère saisonnier dans une même entreprise seront considérés comme successifs lorsque conclus sur une ou plusieurs saisons, y compris lorsqu’ils auront été interrompus par des périodes sans activité dans cette entreprise.

 

[..] l’ordonnance crée un droit à la reconduction du contrat de travail à caractère saisonnier, lorsque le salarié a effectué deux mêmes saisons sur deux années consécutives, et lorsque l’employeur dispose d’un emploi compatible avec sa qualification.

 

L’employeur informe le salarié sous contrat de travail à caractère saisonnier de son droit à la reconduction du contrat.

 

En favorisant la prise en compte de l’ancienneté et la reconduction des emplois d’une année sur l’autre, sans rigidifier les relations entre employeurs et salariés, les dispositions encourageront les employeurs à améliorer les compétences de leurs saisonniers. En stabilisant ces salariés, ces dispositions faciliteront l’insertion des saisonniers. Les territoires pourront ainsi bénéficier d’une sédentarisation accrue des salariés concernés.

 

L’ordonnance prévoit qu’un arrêté du ministre chargé du travail établira la liste des branches où l’emploi saisonnier est particulièrement développé et auxquelles s’appliqueront ces dispositions, à défaut d’accord de branche ou d’entreprise.

 

Tu fais l'erreur d'embaucher 2 fois un glandu, et te voilà coincé avec lui, et obligé de le lui rappeler chaque année. Super.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est Myriam la liberalocapitaliste qui nous a pondu ca, attention ca secoue severe du bizness

 

"sans rigidifier les relations entre employeurs et salariés,"

ca va etre dur vu la raideur deja cadverique de la chose :D

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Monde - Décret « Airbnb » : les villes peuvent contrôler les loueurs

Les communes de plus de 200 000 habitants peuvent désormais contraindre les loueurs sur les plates-formes numériques à se déclarer en mairie.

http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2017/04/30/decret-airbnb-les-villes-peuvent-controler-les-loueurs_5120324_1656968.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 24/04/2017 at 7:47 AM, Johnnieboy said:

 

Les mêmes qui tiennent ce discours nous disaient que Macron était un traître qui l'avait fait à l'envers à Hollande. Faudrait savoir.

Macron est un genre un peu différent de sociopathe: il prend l'apparence, les manières, les passions de sa victime pour la charmer, la vampirise progressivement en s'ingérant de plus en plus dans son existence, et finalement le dépossède de tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, dire que Macron c'est Hollande, ca ne veut pas dire que Hollande commande Macron mais que ce sont les mêmes idées et les memes pratiques (+ la filiation).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Jesrad a dit :

Macron est un genre un peu différent de sociopathe: il prend l'apparence, les manières, les passions de sa victime pour la charmer, la vampirise progressivement en s'ingérant de plus en plus dans son existence, et finalement le dépossède de tout.

ENFJ ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas, mais c'est ce que me disent les motifs qui ressortent de son histoire personnelle, en particulier son mariage et son instruction post-BAC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Tramp a dit :

Pour moi, dire que Macron c'est Hollande, ca ne veut pas dire que Hollande commande Macron mais que ce sont les mêmes idées et les memes pratiques (+ la filiation).

 

Mouais. Vous imaginez Macron dire : «Je n'aime pas les riches» (phrase la plus emblématique de Hollande sur lib.org). Moi, non. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

5b6ac8c1-565f-4971-a40c-88fb0da6380d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les idées et pratiques semblent différentes, aussi. Enfin, si tant est que Hollande ait véritablement des idées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Mouais. Vous imaginez Macron dire : «Je n'aime pas les riches» (phrase la plus emblématique de Hollande sur lib.org). Moi, non. 

 

Oui clairement, ceux qui font la comparaison n'ont jamais regardé ce que disait Macron.

On pourrait éventuellement dire que Macron serait ce que Hollande aurait souhaité devenir (s'il avait eu des cojones), mais bon, guère plus.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hollande n'avait pas la main sur les investitures aux legislatives. C'est un truc qu'il ne faut pas oublier. Tout le monde a des couilles quand il n'est pas au pouvoir. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des idées plus que des couilles.


Créer son propre parti ex-nihilo sans base militante, ça c'est avoir des couilles.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'a pas grand chose à perdre du point de vue personnel. Il peut retourner quand il veut se gaver à l'IGF ou dans une quelconque banque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

Il n'a pas grand chose à perdre du point de vue personnel. Il peut retourner quand il veut se gaver à l'IGF ou dans une quelconque banque.


Juste tout à perdre d'un point de vue ambition personnelle, il s'est mis quasi toute la scène politique à dos avant de briller ces derniers jours.

 

Sa situation était tout à fait convenable, il était pénard, et il s'est clairement mis en risque en quittant le gouvernement. Et passer d'un ministère à une "quelconque banque" c'est un sacré échec, d'autant plus quand tu t'es mis une tonne de réseaux à dos (retrouver une planque c'est bien, mais faut voir laquelle).

 

Bref il était en pleine ascension, et n'avait pas nécessairement besoin de ça. Mais ça a payé, ce type est clairement né sous une bonne étoile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la fin du mandat Hollande il n'avait pas de perspective s'il ne se lançait pas seul vu qu'il n'avait aucun poids, et qu'Hollande etait bien parti pour perdre. Donc rien à perdre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr que si il avait des perspectives, il représentait la new wave au PS (même si non encarté), on ne savait pas du tout les intentions d'Hollande à l'époque (prise de risque x2).

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus ses possibilités dans le privé.

 

Après en terme de cojones, contrairement à Hollande il ne se fait pas élire sur de fausses promesses, et n'a aucun problème à déclarer vouloir utiliser le 49.3 pour faire passer ses réformes (again, contraiement à un Hollande qui en blâmait l'utilisation avant de l'utiliser, donc risque pris en période d'élection). On sent qu'il se laissera beaucoup moins bloquer par les conservatismes syndicaux et administratifs. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/04/2017 à 20:46, FabriceM a dit :

Aujourd'hui en conseil des ministres ...

 

http://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2017-04-26/prise-en-compte-de-l-anciennete-dans-les-contrats-de-travail

 

 

Tu fais l'erreur d'embaucher 2 fois un glandu, et te voilà coincé avec lui, et obligé de le lui rappeler chaque année. Super.

Ouha j'ai relu deux fois et j'arrive toujours pas à y croire.

Moi qui n'embauche que des saisonniers je me retrouverais bien dans la merde à devoir reprendre tous les glandeurs d'une année sur l'autre.

Déja que c'est pas facile de les virer alors si en plus on nous les impose....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, christophe15 a dit :

Déja que c'est pas facile de les virer alors si en plus on nous les impose....

tu ne les reprendras pas d'une année sur l'autre, tu embaucheras chaque année de nouveaux saisonniers, donc ça emmerdera ceux qui ont de l'expérience, qui vont tourner dans les entreprises. Toujours le même bigntz, qui fait que d'une "bonne intention" visant à protéger les salariés, ça va être une grosse bouse

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×