Aller au contenu
Lancelot

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants

Messages recommandés

il y a 2 minutes, Tramp a dit :

 

La mere du gosse, qui est probablement noire, n'a pas vu le problème. Elle a même dit aux choqués d'Hollywood de grandir et de se taire.

 

Ca n'invalide pas ce que je dis, n'ayant jamais dit ou pensé que c'était 100% universel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est assez similaire, en moins pire, à une histoire qui date de quelques années sur un pyjama rayé avec un "étoile de shériff" :

Zara_holocaust_shi_3018032b.jpg

 

Quote

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/israel/11058577/Zara-apologises-for-striped-Holocaust-pyjamas-with-yellow-star.html

 

The long sleeved pyjama top for toddlers has been described by the Israeli press having a "fresh-from-the-concentration-camp look" with a strong resemblance to the uniforms worn by the inmates of Nazi death camps.

Following a storm on social media such as Twitter, Zara has withdrawn the clothing, manufactured in Turkey, while insisting that the yellow star was supposed to resemble the golden badge of an American sheriff.

"We honestly apologise, it was inspired by the sheriff's stars from the Classic Western films and is no longer in our stores," the store said this morning.

"Nevertheless, we can understand the sensitive context and connotation that was created. We sincerely apologise if, as a result, we have offended the feelings of our customers."

Dimi Reider, an Israeli journalist and Associate Fellow at the European Council on Foreign Relations (ECFR) blogged: "A striped pyjama with a yellow star for your child. It's a SHERIFF shirt for your three year olds. Obviously. What else could it be?".

Adding insult to injury, Zara’s apology following the outcry over the t-shirt stated that the offending item will be “removed from the shelves across the world and destroyed” - but the Hebrew word chosen to say ‘destroyed’ has another meaning which means ‘to exterminate’.

The result was that the same word used in the Zara apology is used in the Hebrew phrase for ‘extermination camps’ [Mahanot haHashmada].

“Few Israeli readers would miss the connotation”, noted Mr Reider sarcastically, in a follow up post on the issue.

“You’d think Zara would take the time to thumb through a thesaurus or something”, he wrote.

It is not the first time that Zara, which has 17 shops in Israel, has run into trouble. In September 2007, the Spanish owned fashion chain was forced to withdraw a line of handbags emblazoned with swastikas from its stores in Britain.

Rabbi Dr Jonathan Romain, minister of Maidenhead Synagogue, said: "This is an unfortunate coincidence rather than a deliberate insult. It was right that the error was pointed out and all credit to Zara for withdrawing the product immediately.

"However innocent the design, anything that is reminiscent of the Holocaust will cause offence, not just for the descendants of survivors, but for anyone opposed to genocide and the forces that led to it."

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'empêche que dans les deux cas les gars du département comm / créa sont des grosses buses atomiques 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, NoName a dit :

N'empêche que dans les deux ça s'est gars du département comm / créa sont des grosses buses atomiques 

 

Dans le cas d'H&M c'est plutôt le photographe du catalogue le coupable, la même avec un enfant blanc passait inaperçue.

Pour Zara c'est bien les stylistes qui sont à secouer, une étoile de shérif sur une marinière c'est totalement incongru donc tu penses tout de suite à une étoile de David sur une chemise de déporté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le photographe n'est qu'un maillon du fail, il y a les directeurs de communication et sans doute un tas de personnes que je n'imagine pas. Une pub doit être validée en aval du photographe.

 

En fait, en y repensant, ce genre de situation est quelque part réconfortante : il y a encore pas mal de gens sur Terre pour ne pas être atteint de sjwisme aigu et qui voit le mal partout. Mais c'est quand même inquiétant de naïveté de se dire que personne chez HM ou Zara n'a percuté, moi ça fait le chemin tout de suite : chemise rayée + etoile jaune, enfant noir avec un pull "singe" écrit dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, poney a dit :

Le photographe n'est qu'un maillon du fail, il y a les directeurs de communication et sans doute un tas de personnes que je n'imagine pas. Une pub doit être validée en aval du photographe.

 

Je ne connais pas le contexte donc je suppute, ce n'est pas une pub c'est une page de catalogue donc ce n'est pas soumis à la même scrutation, peut-être que c'est passé sans vérification.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
19 hours ago, poney said:

Le photographe n'est qu'un maillon du fail, il y a les directeurs de communication et sans doute un tas de personnes que je n'imagine pas. Une pub doit être validée en aval du photographe.

Oui seulement le fail vient aussi probablement de ce qu'on ne voit pas dans l'histoire.

Ça m'étonnerait mais alors beaucoup beaucoup que le photographe n'ait eu que celle là à exploiter. Si ça se trouve ils ont fait des dizaines de photos avec 5-6 gamins probablement aussi des blancs et des asiats etc etc et 5-6 sweat différents.

En essayant plusieurs combinaisons pour voir ce que ça donnerait et à un moment donné il y a quelque chose qui leur a plu dans celle là. La photo était mieux réussie ? Plus spontanée ? J'en sais rien, en plus elle avait même le point bonus diversité. Et ils ont juste loupé le gros truc qui était littéralement sous leur nez.

C'est à dire qu'à un moment lorsqu'on a vu X fois les mêmes photos on ne s'intéresse pas aux détails minuscules, on se concentre sur l'aspect marketing etc etc.

Par exemple avant de publier un article scientifique là où je bossais on le faisait toujours relire par une personne qui n'avait pas participé du tout à la rédaction pour éviter ce effet là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Riffraff a dit :

 

Je ne connais pas le contexte donc je suppute, ce n'est pas une pub c'est une page de catalogue donc ce n'est pas soumis à la même scrutation, peut-être que c'est passé sans vérification.

 

ah oui, c'est fort possible

 

il y a 10 minutes, Noob a dit :

Oui seulement le fail vient aussi probablement de ce qu'on ne voit pas dans l'histoire.

Ça m'étonnerait mais alors beaucoup beaucoup que le photographe n'ait eu que celle là à exploiter. Si ça se trouve ils ont fait des dizaines de photos avec 5-6 gamins probablement aussi des blancs et des asiats etc etc et 5-6 sweat différents.

En essayant plusieurs combinaisons pour voir ce que ça donnerait et à un moment donné il y a quelque chose qui leur a plu dans celle là. La photo était mieux réussie ? Plus spontanée ? J'en sais rien, en plus elle avait même le point bonus diversité. Et ils ont juste loupé le gros truc qui était littéralement sous leur nez.

C'est à dire qu'à un moment lorsqu'on a vu X fois les mêmes photos on ne s'intéresse pas aux détails minuscules, on se concentre sur l'aspect marketing etc etc.

 

fort possible aussi

 

il y a 10 minutes, Noob a dit :

Par exemple avant de publier un article scientifique là où je bossais on le faisait toujours relire par une personne qui n'avait pas participé du tout à la rédaction pour éviter ce effet là.

 

oui, en théorie ça fait partie du cheminement normal d'un article scientifique. En théorie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant parce que sur Liveleak l'usage du mot 'monkey' est interdit dans les commentaires parce qu'il est trop utilise pour decrire des gens.Le probleme c'est qu'il n'existe pas de singes roses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Hayek's plosive a dit :

 

La culotte "inclusive". 

 

Lolwat

Quelqu'un leur a expliqué qu'un homme et une femme, c'est anatomiquement et géométriquement différent, surtout à cet endroit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

Quelqu'un leur a expliqué qu'un homme et une femme, c'est anatomiquement et géométriquement différent, surtout à cet endroit ?

 

Tu sais bien que le genre c'est une construction mentale pas du tout génétique, enfin !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du même acabit, cette personne  un "white male american" qui se prend pour une "filipino women" chez Tucker Carlson de Fox News.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, Riffraff a dit :

Tu sais bien que le genre c'est une construction mentale pas du tout génétique, enfin !!!!

Mouais. M'enfin pour ma part, je continuerai de choisir des boxers avec une "poche" profonde, parce que si je n'ai pas la place de caser ma géométrie, les coutures lâchent vite. Je laisse les culottes unisexe à ceux qui ont été élevés au soja. :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Hayek's plosive a dit :

Mouais... On n'a pas l'article en entier mais j'y vois un beau cas de prisme journalistique du «tout est politique». En gros, on parle juste d'une marque qui propose des modèles homme et femme répondant à la même esthétique que l'on peut qualifier d'androgyne dans la mesure où un pantalon noir l'est. Je n'ai pas l'impression qu'on ait le même modèle taillé pour contenir aussi bien Monsieur que Madame. Calvin Klein a un design plus épuré qu'Aubade, big news, ça méritait un article. Les dessous genrés ont encore de beaux jours devant eux :lol:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des rondes dans les chambres ? La realite a rattrapé South Park. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

«C'est une manière de fairer rentrer les gens dans le moule». Il n'y a que moi qui y vois un trait d'humour involontaire? :dents:

Ces assos sont tout bonnement des ligues de tempérance et j'imagine que lorsque les BDE les invitent à prendre la parole ça tient du dîner de cons (encore des moules).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Romy a dit :

«C'est une manière de fairer rentrer les gens dans le moule». Il n'y a que moi qui y vois un trait d'humour involontaire? :dents:

Mieux qu'un double sens, un triple sens. Le sens intenté, inscrire la patriarchie hétérofasciste dans la promo N+1. Le sens figuratif, heu, crac crac toussa. :lol: Et le sens miroir, où cette phrase décrit parfaitement non pas le WEI mais les cinglés qui l'ont écrit et veulent eux faire rentrer de force les gens dans leur moule, qui se trouve avoir une forme différente (et généralement anti-ergonomique au possible).

 

Bref, ce genre de militants décérébrés prêtent bien trop souvent leurs propres intentions et schémas mentaux aux ennemis qu'ils s'inventent, et ne parlent jamais tant d'eux mêmes que quand ils parlent des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Romy a dit :

Ces assos sont tout bonnement des ligues de tempérance

c'est exactement ça. Tempérance étant à comprendre comme freinage/régulation/coercition.

Le machin moral (du moment) exhibé est sans aucune importance, c'est juste un prétexte commode (car dans l'air du temps) pour tenter de permettre à leur amour de la coercition de s'exercer.

Et l'amour de la coercition, c'est bien le point commun avec les saloperies passées identiques, même si les prétextes moraux étaient très différents.

 

Comme les saloperies passées, ça devrait connaître exactement le même sort, ie une pure hypocrisie de surface qui n'empêche pas les choses naturelles de se faire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Pardonnez-moi de vous interrompre pendant votre coït, nous voulions simplement vérifier que le coït susmentionné était consentant ; pourriez-vous remplir ce formulaire? Merci d'avance :)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on se demande si c'est de la vraie pub avec un but marketing ou du lechage de cul culturel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça me rappelle une pub des Nuls pour du dentifrice avec des nanas en niqab. 

 

Marrant comment en vingt ans l'humour Canal est devenu raciste. :D

 

Edit

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Adrian said:

L'Oréal met en scène une mannequin voilée pour une publicité de shampoing

 

2018, une marque de shampoing vend des shampoings sans montrer de cheveux !

 Oui bon d'un autre côté dans les pubs de rasoir les mecs ont généralement pas un brin de barbe, les épilateurs sont passés sur des jambes lisses et les verres mis dans le lave vaisselle sont toujours propres...  mais wtf est passé de une fois de temps en temps à permanent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×