Aller au contenu
Nigel

Macron : ministre, candidat, président... puis flan ?

Messages recommandés

Macron libéral :facepalm:

 

Il ne faut rien lâcher les gars, sinon vous finirez comme le MR Belge, c'est à dire socialistes. Ça ne sert à rien de s'accrocher à des branches pourries.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au début de l'année le plébiscite validant l'évolution "libérale" de l'empire avait été un très grand succès pour le régime donc il ne se sentait pas menacé.

 

Au contraire, la plupart des grandes villes françaises avaient voté non au plébiscite.

 

Cf de 12 min à 15min.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Henri Guillemin, l'ancêtre de Michael Moore :P

 

 J'ai regardé sa conférence sur la commune, Thiers était un peu un salaud... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Au contraire, la plupart des grandes villes françaises avaient voté non au plébiscite.

 

Cf de 12 min à 15min.

 

 

Ras le bol de ce parisianisme qui veut que Paris puisse dicter à la France ce qu'elle doit faire ou penser...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Paris va en prendre plein le tête dans les mois qui vont suivre cette affaire. Ca équilibre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ras le bol de ce parisianisme qui veut que Paris puisse dicter à la France ce qu'elle doit faire ou penser...

On sait, tu préfèrais quand c'était Versailles. :D

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On sait, tu préfèrais quand c'était Versailles. :D

 

 

Même quand Versailles donnait le ton la vie artistique et intellectuelle en province est restée très riche. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je note par contre que certains ici ne veulent pas entendre parler de Macron mais essayaient de nous vendre leur soupe pas fraîche (je parle de Fillon) il y a peu,

 

  :facepalm: Je propose un nonossage direct pour tous ceux qui tentent un entrisme aussi grossier sur le forum.

 

Ce qu'il faut reconnaitre à Macron, c'est qu'il n'est pas (encore) un politicien. Il est donc compréhensible par tous, on n'a pas l'impression de perdre son temps quand on l'écoute.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien à voir. Là, il s'agit d'un mec au P.S qui se dit libéral. Ce n'est donc pas le dévoiement d'un parti censé être libéral mais une (légère) inflexion vers le libéralisme d'un parti qui se qualifie de socialiste. C'est donc bon à prendre puisque l'on y perd rien.

Je note par contre que certains ici ne veulent pas entendre parler de Macron mais essayaient de nous vendre leur soupe pas fraîche (je parle de Fillon) il y a peu,

J'applique à Macron ce qui fut appliqué à Fillon. Je note que certains ont appliqué un traitement différent à Macron par rapport à Fillon ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'applique à Macron ce qui fut appliqué à Fillon. Je note que certains ont appliqué un traitement différent à Macron par rapport à Fillon ;)

 

Mais bien sûr, comme si les deux profils étaient comparables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais bien sûr, comme si les deux profils étaient comparables.

Même illusion en fonction de ses penchants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même illusion en fonction de ses penchants.

Aucune illusion pour ma part : je prends ce qu'il y a à prendre : c'est à dire un tout petit peu de Macron, rien du tout de Fillon.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Macron a été premier ministre et a déposé des budgets qui ont fait exploser les dépenses publiques, la dette et les impôts ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut comparer ce qui est comparable.

 

Fillon est peut-être préférable à Estrosi, Ciotti, Morano, Wauquiez, Sarkozy. C'est vrai. Mais il reste une girouette. La méfiance est toute naturelle.
Macron semble prêt à défendre ses convictions libérales, timorées sans doute, bridées peut-être, mais on ne saurait l'accuser d'être une girouette à ce stade. Je préfère également un Macron à un Valls, une NVB, une Taubira, un Hamon, un Montebourg ou -Dieu nous en préserve- un Filoche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même illusion en fonction de ses penchants.

Non.

 

Les différences entre Macron et Fillon:

 

- Fillon est un vieux briscard de la politique qui a été ministre cinq fois et Premier Ministre pendant 5 ans entier quand même, en plus d'être une des figures majeures du mouvement UMP;  Macron est relativement inexpérimenté dans le monde politique représentatif (il a essentiellement fait de la Haute administration, ce qui est de la politique de cabinet, et pas de représentation). On pourrait s'attendre à ce que Fillon ait eu un peu plus de pouvoir, de talent et d'influence pour appuyer sur l'action gouvernementale que Macron, et donc un peu plus à présenter à son bilan, même en projet échoué (parce qu'après tout, ça arrive)

 

- Fillon s'est découvert une fibre libérale dans un bouquin qu'il a sorti alors qu'il n'a plus de mandats; Macron parle explicitement de libéralisme alors même qu'il est en fonction actuellement au gouvernement, bousculant d'ailleurs une partie de son propre camps idéologique. Que ce soit une stratégie délibérée de manipulation, une méthode pour prendre la température ou bien que ce soit sincère ne change rien.

 

- Fillon a voté des budgets qui ont fait pété les scores de la dette; Macron a proposé une loi d'ouverture à la concurrence des métiers protégés. Là encore, que ce soit une manière de prendre la température, une stratégie délibérée de manipulation ou que ce soit sincère ne change pas grand chose. 

 

- Fillon a été pseudo gaulliste, sarkozyste, maintenant il à l'air de se découvrir libéral-conservateur; à ma connaissance, Macron a toujours suivi sa ligne politique social-libérale / blairiste / clintonienne. Je ne dis pas que ça recouvre quelque chose de réel, encore moins que ce truc soit libéral, mais en tout cas lui a l'air d'y croire.

 

Il faut comparer ce qui est comparable.

 

Fillon est peut-être préférable à Estrosi, Ciotti, Morano, Wauquiez, Sarkozy. C'est vrai. Mais il reste une girouette. La méfiance est toute naturelle.

Macron semble prêt à défendre ses convictions libérales, timorées sans doute, bridées peut-être, mais on ne saurait l'accuser d'être une girouette à ce stade. Je préfère également un Macron à un Valls, une NVB, une Taubira, un Hamon, un Montebourg ou -Dieu nous en préserve- un Filoche.

c'est également ce que je pense

 

 

Et le pire dans tout ça c'est que je ne pense même pas que Macron soit libéral ou que je défende son action en tant que telle. Simplement, comme je l'avais fait remarquer dans mon premier message, lui, il a l'air d'y croire à son social-libéralisme.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les actions menées par Macron jusque maintenant ne permettent clairement pas de le désigner comme libéral (son attitude sur le dossier Renault, très récemment, le discrédite d'office).

 

Cependant, il "libère" (faut le dire vite) certains pans très précis de notre économie du joug l’État, et c'est bon à prendre, mais c'est tout.

 

 

Ça reste un socialiste, no illusions.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le court terme il vaut mieux plus de Macron qu'autre chose venant du PS. (De ce que je perçois c'est lui ou les soviets.)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça reste un socialiste, no illusions.

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les actions menées par Macron jusque maintenant ne permettent clairement pas de le désigner comme libéral (son attitude sur le dossier Renault, très récemment, le discrédite d'office).

 

Cependant, il "libère" (faut le dire vite) certains pans très précis de notre économie du joug l’État, et c'est bon à prendre, mais c'est tout.

 

 

Ça reste un socialiste, no illusions.

 

Je ne dis pas qu'il n'est pas socialiste (encore que, je ne crois pas que lui même s'appliquerait cette étiquette, et rien que ça ça fait un sacré changement), mais qu'au vu des éléments dont on dispose, la possibilité que Macron soit vaguement libéral est infiniment plus élevée à l'heure que celle que Fillon le soit.

 

Donc non, on ne peut pas dire Fillon = Macron, bonnet blanc et blanc bonnet.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les actions menées par Macron jusque maintenant ne permettent clairement pas de le désigner comme libéral (son attitude sur le dossier Renault, très récemment, le discrédite d'office).

 

Cependant, il "libère" (faut le dire vite) certains pans très précis de notre économie du joug l’État, et c'est bon à prendre, mais c'est tout.

 

 

Ça reste un socialiste, no illusions.

 

Franchement pour l'instant il a bien plus de positions libérales que de positions socialistes. Personnellement, ça me suffit largement pour avoir envie de le voir agir en roue libre au nom du PS. Ca donnerait une bonne libéralisation de l'économie avec quelques points de blocages, ce serait déjà l'avancée la plus grande qu'on aie jamais eue (en fait ce qu'il fait actuellement, bien que très peu, l'est peut-être déjà)

Y'a un moment, faut arrêter d'être puriste et binaire. Qu'il ne soit pas 100% libéral n'en fait pas pour autant un socialiste collectiviste classique - en l'occurrence il ne l'est clairement pas.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès fois je me demande si Hollande pourrait tenter un pari : virer Valls suite à l'année 2015 catastrophique et nommer Macron pour le peu de temps qui reste avant l'élection de 2017.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Si Hollande est réélu, Macron comme premier ministre est une grande probabilité. 

 

 Mais à l'heure actuelle, l'heure est au combat sécuritaire, Valls l'incarne plus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 Mais à l'heure actuelle, l'heure est au combat sécuritaire, Valls l'incarne plus. 

 

J'ai pas l'impression que ça fonctionne très bien comme stratégie que ce soit au niveau électoral et au niveau opérationnel.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends toujours pas. Quand j'entends la grand-mère dire qu'elle l'aime bien, genre qu'il est beau, je suis toujours sur le cul (mais je crois qu'elle trolle un peu XD).

 

Et sur le pari Macron, je ne pense pas qu'Hollande en aie besoin pour être réélu. Il lui servirait surtout à gagner l'Assemblée Nationale, mais est-ce qu'il veut...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Macron PM? Lool, ne prenez pas vos rêves pour des réalités. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne crois pas que Macron serve vraiment électoralement parlant. (Ce serait une bonne nouvelle.)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Macron est là pour donner le change à Bruxelles et Berlin. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • Par F. mas
      Bonjour à tous,
       
      Ce soir, EM et MLP vont débattre dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. L'événement est important, peut être même l'un des plus importants de l'histoire de la Ve république. Nous souhaiterions faire un compte rendu demain matin pour Contrepoints sur le sujet, avec comme fil directeur : quelle est la place du capitalisme dans le débat ? Quel rôle ce dernier joue-t-il dans les argumentaires et qui le défendra (si toutefois EM prend le risque de le défendre) ? 
       
      Toute info sur le sujet est bienvenue. En particulier citations exactes. Merci à tous !
    • Par PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • Par Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
×