FabriceM

Aujourd'hui, en France

2 929 messages dans ce sujet

Il y a 1 heure, Flashy a dit :

Le confort, je comprends bien.
Mais à moins de ne pas sortir de sa voiture, la foutre à 16 degrés pour sortir dehors où il fait 39, je ne vois pas en quoi ça maximise le confort : la sortie va être d'autant plus rude.

Je trouve pas. Ça rafraichit l'habitacle rapidement, ensuite, je baisse ou même j'éteins, et j'ouvre la fenêtre. Évidemment, sur autoroute, c'est différent, mais sur un petit trajet, l'idée c'est de pas étouffer dans sa voiture. Les magasins étant climatisés, il y a pas trop de choc thermique.

En fait, il faudrait que je mette la clim à 20°, par exemple ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudrait demander au gouvernement de nous faire un petit article "Comment bien utiliser la clim", parce qu'il y a trop de citoyens qui ne le savent pas.

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'UE devrait plutot interdire les clims qui vont en dessous de 23 degrés.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:unsure:ouèèèèè bon, j'ai compris, il est préférable de mettre sur 23° ; mais préférable pour ma conso de carburant, donc....

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bisounours a dit :

:unsure:ouèèèèè bon, j'ai compris, il est préférable de mettre sur 23° ; mais préférable pour ma conso de carburant, donc....

Pour sauver la planète. :mrgreen:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La clim c'est très bien.

Se mettre 20°C dans la gueule en sortant de la voiture, c'est un choix que je fais pas.

Ce que le corps n'aime pas : avoir trop chaud, avoir trop froid, se prendre des variations brusques. Alors je le fais pas chier avec ça.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici, hiver, avec 15°C (la nuit avec 10°C).

 

Mais quand j'étais petit, était bien plus faible (hiver avec 5°C/-5°C).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marseille : les agents de la ville bientôt obligés à faire leurs heures de travail

Citation

Il faut dire qu'à Marseille, la réputation qu'ont les agents de la ville de ne pas se brusquer n'est pas totalement fausse. Les 11 556 agents titulaires et 6 000 non titulaires de la ville décrochent la seconde place sur le podium de l'absentéisme en France, derrière Amiens, rappelle le quotidien. Ils travaillent également 40 heures de moins que la durée légale (1 567 au lieu de 1 607 heures). En dehors de cet écart justifié par la spécificité des conditions de travail à Marseille, il semblerait qu'il y ait des dysfonctionnements dans l'organisation du temps de travail des différents services. Une enquête préliminaire a même été ouverte après le récent scandale du Samu social où les agents ne travaillaient que 10 à 12 jours par mois depuis une dizaine d'années.

 

Si, sur le fond, les syndicats sont d'accord pour effectuer leurs heures complètes, ils pointent du doigt le timing qui leur est imposé : « Se mettre en conformité avec la loi, nous ne sommes pas contre. Nous aussi sommes des contribuables soucieux de la bonne gestion de la collectivité. Mais cela ne peut se faire dans la précipitation, sans aucune concertation, simplement parce que l'administration s'est fait taper derrière la tête à cause du Samu social », déplore Christine Donnadieu, secrétaire générale adjointe de la FSU. Même son de cloche du côté de FO, qui estime normal de mettre « fin aux petits arrangements ». Pour Jean-Claude Gondard, le directeur général des services de la ville, il s'agit surtout d'expliquer aux agents que le droit « va désormais remplacer les usages ».

 

Il ne faudrait pas que ce soit trop douloureux pour les agents :facepalm:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut chaud donc ..


Canicule à Paris et en petite couronne : un millier de bouches à incendie ouvertes

 

Citation

Ils sont agacés, lassés et… inquiets. Les pompiers de la BSPP (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) ont fait les comptes ! En ces quatre jours de canicule, un millier de bouches à incendie ont été ouvertes «sauvagement» à Paris et dans les trois départements de petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis). Tout ça pour se rafraîchir !

 

«Cette tendance surnommée Street pooling (NDLR : piscine de rue), apparue lors des épisodes caniculaires de 2015, plus en banlieue que Paris intra muros, n’est pas sans danger et sans conséquence», martèle Clément Cognon, porte-parole de la BSPP. Et d’énumérer : les accidents d’électrocution que peuvent provoquer ces espèces de geyser d’eau, notamment aux abords des lignes électriques aériennes, lignes de tramway, caténaires SNCF. Ça peut aussi causer des électrocutions avec les installations électriques souterraines. Par ailleurs, le risque de glissade et de chute sur la chaussée mouillée et glissante est non négligeable. Et enfin, le plus grave… l’ouverture intempestive de ces bouches crée une pénurie d’eau préjudiciable lors d’interventions des pompiers sur un incendie.

 

[..]

Enfin, le street pooling coûte cher à la collectivité. En 2015, 250 000 m3 d’eau ont été gâchées. Ça a coûté la bagatelle d’1 millions d'euros. 

 

Geysers sauvages en Seine-Saint-Denis : six maires en colère en appellent à l’Etat

 

Citation

Réunis en mairie d’Aubervilliers à l’initiative de Meriem Derkaoui, la maire PCF, ils ont appelé l’Etat à « débloquer des crédits exceptionnels » pour faire cesser ce fléau. « Mardi, 53 poteaux à incendie ont été ouverts sur le territoire de Plaine Commune », précise Patrick Braouezec, son président (FG). Avec le retour de la canicule, les élus redoutent de battre les records de 2015. A l’époque, Veolia Eau d’Ile-de-France avait recensé 500 ouvertures sauvages par jour.

 

« Les habitants n’en peuvent plus, les maires se font houspiller en permanence, les agents sont agressés et des bâtiments publics inondés », résume l’édile d’Aubervilliers. La semaine derrière, elle n’a pas hésité à « mouiller » sa chemise en se rendant au pied d’un geyser. « J’ai attendu une heure l’agent de Veolia car il était déjà en train d’intervenir à Saint-Ouen. »

 

A ses côtés, les élus de Saint-Denis, Stains, l’Ile Saint-Denis, La Courneuve et Pantin acquiescent. Tous témoignent d’une même impuissance. « Je ne veux pas croire qu’il n’y a pas de solution technique et que personne ne soit capable de sécuriser un simple robinet », s’emporte la maire. « Les agents sont épuisés et nous sommes démunis : nous avons tout essayé la piscine à 1 €, l’arrêté municipal et les amendes », soupire Azzedine Taïbi, maire (PCF) de Stains. Même le clip de Youssoupha, financé par Veolia a fait flop.

 

Xavier Metteil, directeur Centre Oise chez Veolia est venu rappeler l’énorme gaspillage que représentent ces ouvertures sauvages : « Cela représente des millions de litres d’eau chaque été ». Sachant que le coût d’1 m3 est de 4 €, la facture s’annonce colossale. « Le service de l’eau supporte cette perte mais le coût sera répercuté sur la facture des usagers », n’a pas manqué d’ajouter le directeur.

 

Outre le gaspillage, ces actes délictueux génèrent des problèmes en cascade. Ils compliquent la tâche des pompiers en cas d’incendie, mettent en danger les imprudents qui ouvrent les bouches d’incendie et donnent lieu à des violences. Un élu de La Courneuve rapporte que quatre agents municipaux qui venaient couper l’eau ont été agressés par des jeunes. « L’un de nos employés est à l’hôpital ». Mardi c’est le T8 qui a dû être interrompu à Villetaneuse car deux automobilistes gênés par les geysers s’étaient percutés.

 

Parmi les maires, l’abattement fait rapidement place à la colère. « On me dit que les policiers sont réquisitionnés pour le salon aéronautique du Bourget. Mais de qui se moque-t-on ! », s’étrangle le maire de Stains. « L’Etat doit prendre ses responsabilités et doit nous déclarer en situation de catastrophe naturelle », s’enflamme Meriem Derkaoui.

 

"Catastrophe naturelle" :facepalm:

 

L'ouverture des bornes incendie permet aux jeunes de St-Denis de se familiariser avec la natation

 

ils renversent la camionnette de la mairie pour lutter contre la chaleur
 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/06/2017 à 11:33, JulesVil a dit :

Faudrait demander au gouvernement de nous faire un petit article "Comment bien utiliser la clim", parce qu'il y a trop de citoyens qui ne le savent pas.

 

J'y étais presque....

http://www.gouvernement.fr/partage/7629-fortes-chaleurs-adoptez-les-bons-gestes

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

 

Alerte déferlante de claquettes-chaussettes dans les lycées français

 

A cause d’un clip de rap, l'anomalie vestimentaire jusque-là réservée aux touristes allemands est en train de s’imposer tranquillement dans les établissements scolaires.

 

 

http://www.liberation.fr/france/2017/06/14/alerte-deferlante-de-claquettes-chaussettes-dans-les-lycees-francais_1576732

 

CPEF

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Astha said:

 

Au contraire j'adore, un défi au bon gout c'est toujours un défi, et ça rend le monde plus bariolé donc plus beau.

Sur un plan personnel c'est aussi intéressant d’expérimenter avec le regards des autres.

 

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jubal a dit :

 

Au contraire j'adore, un défi au bon gout c'est toujours un défi, et ça rend le monde plus bariolé donc plus beau.

Sur un plan personnel c'est aussi intéressant d’expérimenter avec le regards des autres.

 

 

 

+1

Ya que les conformistes et les gauchistes pour chouiner de cette non-histoire.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jubal a dit :

un défi au bon gout [...] ça rend le monde plus bariolé

Si seulement...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Mathieu_D a dit :

C'est bien de promouvoir l'amitié franco-allemande.

 

De l'amitié avec des Allemands ? :jesaispo:

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La chaussette empêche justement la claquette de glisser entre les orteils, à moins de bousiller la chaussette.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • Par Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
    • Par Cugieran
      Pour récompenser un groupe qui a présenté des comptes truqués, l'Etat est là.
       
      http://www.lefigaro.fr/societes/2016/12/16/20005-20161216ARTFIG00178-l-etat-va-preter-70-millions-d-euros-a-william-saurin-garbit-et-madrange.php
       
      PS : ne me remerciez pas pour le titre, ça me fait plaisir.
    • Par PABerryer
      Ah, les taxis français, plus con non ça peut pas. Ils bloquent le périphérique, font brûler des pneus, jettent des pierres et des bouteilles sur les voitures. c'est bien, ils vont encore plus se faire détester. User les remercie pour ce coup de pub !
    • Par Adrian


        
       
      :facepalm:
       
      La liste des signataires :