FabriceM

Elections législatives de 2017 en France.

718 messages dans ce sujet

En Haute-Savoie, département qui n'a jamais vu l'élection d'un député de gauche hors proportionnelle pendant la Ve, LREM est en tête dans toutes les circonscriptions (PS, FI et FN sont évidemment éliminés partout :) ). Impressionnant.

 

edit: depuis 2007, tous les députés du département sont UMP, sauf un qui est divers droite. Avant, il y eu pas mal de centristes.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Najat est au second tour mais avec 20 points de retard.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Alchimi a dit :

12668723.png

 

LREM a pécho grave.

(Pas vu si méluche est élu ou pas).

"Autres" est PLD et Parti Libertarien Français?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Hugh a dit :

"Autres" est PLD et Parti Libertarien Français?

Bonne question, je n'arrive même pas à trouver. :D

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, DeadBot a dit :

Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse également éliminées... une des meilleures soirées électorales depuis longtemps. 

Ça va en faire des gens qui vont se retrouver désoeuvrés subitement. 

Il y a des trouzaines d'assoces bidons croisées qu'ils ont mis en place et bien subventionnées qui les attendent.

La plupart de ces gens sont prévoyants (pour eux).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La défaite du camps bas des lys et le discours l'accompagnant furent une douce musique à mes oreilles. 

 

Sérieusement : ils n'ont rien compris mais rien du tout. Un tel dénis de réalité a mis 30 ans à apparaître au grand jour mais mieux vaut tard que jamais.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 hours ago, Escondido said:

On m'avait pourtant dit que Macron que n'aurait jamais de majorité à l'Assemblée.

 On n'arrête pas de dire qu'une trop grosse majorité ça serait compliqué à gérer pour Macron (alors qu'il est la seule raison de l'élection de 90% des inconnus LREM). Il n'y a pas que les losers électoraux qui n'ont rien capté...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(Sur l'indiquation de Nathalie MP je mets ici le lien vers un candidat libéré de la sécu, de fort bonne qualité :

 

Dr Faraj Chemsi, Candidat Mouvement des Libérés aux élections législatives 2017

"Le but est de libérer l’économie et le social, seul moyen de redresser la France. Pour cela, il faut ramener du bon sens à l’Assemblée nationale, défaire les lois plutôt qu’en faire. Et pour défaire les lois, il faut des députés."
 
Il parle de libéralisme sans vraiment le dire, et ce serait une leçon tirée des contacts du mouvement des libérés de la sécu avec plein de personnes différentes ayant des idées politiques différentes.
 
Son site : http://www.buzzmii.com/fr/mlfche 
 

Citation

LIBERTÉ SOCIALE ET ÉCONOMIQUE POUR REDRESSER LA FRANCE

Je suis candidat et ne compte pas changer notre ruralité à travers ces perpétuels discours généreux, ces promesses sans véritables solutions qui ignorent les réalités économiques, la dette publique (2200 milliards soit 100% du produit intérieur brut, PIB.)

Je suis candidat car nous n’avons rien à attendre de la classe politique actuelle, cette association de gamellards sans foi ni loi.

Je suis candidat car nous n’attendons plus rien de leurs gesticulations électorales.

Je suis candidat car il nous appartient, à nous, la société civile plongée dans l’économie réelle, de reprendre rapidement la situation en main.

Je suis candidat car il faut remplacer ces moulins à vent et je vous engage à le faire avec moi.

Je suis candidat pour montrer qu’il est impératif que chacun de nous puisse se porter candidat aux législatives afin de balayer ces politiciens professionnels et les remplacer par de véritables acteurs socio-économiques.

Mes engagements reposent sur des valeurs simples que j’applique dans ma vie professionnelle et personnelle : naturel, impartial, juste, logique, prévoyant.

Je suis candidat aussi suite à des constats, constats qui sont ceux d’une majorité d’entre nous :

• Les hauts fonctionnaires sont au pouvoir et en ont fait une chasse gardée en contrôlant les partis politiques sans l’investiture desquels on n’a aucune chance de se faire élire : les Français n’ont le choix qu’entre les extrêmes et le système.
• Il existe en France deux catégories de citoyens : les assistés et les esclaves. Les premiers vivent assez bien avec les 200 milliards d’euros qu’emprunte l’Etat chaque année. Les esclaves, qu’ils soient salariés du privé ou du public, ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts; s’ils sont créateurs de richesses, ils travaillent la tête dans le guidon sous les menaces de l’administration, du fisc et des miliciens de l’URSSAF.
• Le poids excessif de l’Etat entrave toujours plus nos libertés, avec une inflation législative, une accumulation de normes, de règlementations et de lois que plus personne ne comprend.
• La protection sociale coûte 5 points de PIB de plus en France qu’en Europe.
• Un quart de la population seulement est créatrice d’activité marchande : la société civile doit vite retrouver son indépendance et les moyens pour prospérer.
• Le modèle social détruit des emplois et crée des travailleurs pauvres (7,1% de travailleurs pauvres en France, 3,5% en Allemagne).


Je suis donc candidat :

✓ contre le trop-plein administratif français
✓ pour la possibilité de jouir pleinement du fruit de son travail
✓ contre les politiciens professionnels cumulards
✓ pour apporter le « bon sens » de la société civile
✓ contre les mandats multiples et le clientélisme
✓ pour défaire les lois plutôt que d’en faire
✓ contre le mille-feuille des collectivités territoriales, pour plus de proximité avec les citoyens
✓ pour la liberté économique et sociale qui garantit la liberté d’entreprendre, le développement économique et l’emploi

Je m’engage à :

✓ respecter le mandat accordé par mes concitoyens
✓ rendre compte de mes actions
✓ veiller à l’équité entre les communes de la circonscription
✓ travailler en synergie avec les élus - maires, conseillers régionaux, généraux et territoriaux - dans le cadre des projets structurants
✓ porter et promouvoir les projets véritablement innovants
✓ faire de notre 10ème circonscription une priorité
✓ soutenir les projets viables économiquement en tenant compte de leur rentabilité afin de ne pas endetter le citoyen
✓ ne faire qu’un seul mandat
✓ promouvoir absolument une agriculture rentable de qualité
✓ ce que nos commerçants ne soient pas nos nouveaux pauvres
✓ être le défenseur des libertés de tout un chacun
✓ réduire les dépenses de fonctionnement de l’État

 

Pourquoi je suis candidat aux législatives ?

56 ans, chirurgien-dentiste à Héricourt-en-Caux, habitant à Lindebeuf, je vois dans les législatives l’opportunité d’une action purement citoyenne. Je ne cherche pas le mandat. Nous avons créé, en janvier, un petit parti ni de droite, ni de gauche, ni du centre : le Mouvement des Libérés. Le but est de libérer l’économie et le social, seul moyen de redresser la France. Pour cela, il faut ramener du bon sens à l’Assemblée nationale, défaire les lois plutôt qu’en faire. Et pour défaire les lois, il faut des députés.


Ce candidat "libéré" est très intéressant. Sa campagne me semble professionnelle mais je me demande dans quelle mesure les candidats mono-thème peuvent réussir. Il est vrai que sa profession de foi dépasse ce thème unique et décrit l'ensemble du problème. Il aurait eu mon vote s'il était candidat dans ma circonscription. A retenir et à creuser. En tous cas, bravo à lui pour son engagement.)

à l’instant, G7H+ a dit :

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, Hugh said:

"Autres" est PLD et Parti Libertarien Français?

J'en doute ;)

 

Pour le coup, c'est aussi les indépendantistes divers et autres élus locaux (Bompard, un gars d'extrême droite très bien implanté chez lui par exemple).

 

En corse ils sont en tête sur 2 circonscriptions par exemple.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Sisteron la participation monte à 50,83%,

C. Castaner: 44%

L. Walter: 13% (FI)

Je suis bien content que le candidat FN ne soit pas au second tour ni dans la première circo!

Aucun candidat PLD non plus dans les Alpes!

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Adrian a dit :

 

 

 

Au moins on est aussi débarrassé de Guaino pour toujours, même s'il lui venait l'envie de revenir. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Ixnay a dit :

A seulement 270 sièges près, Jean-Luc Mélenchon était premier ministre.

Tiens, celle-là, je vais la retweeter, tiens.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Regarder le meltdown de Guaino en direct hier soir était jubilatoire. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Hayek's plosive a dit :

meltdown de Guaino

 

Des électeurs à vomir, entre les bobos égoïstes et les bourgeois cathos pétainistes...

L'électorat qui a voté aujourd'hui dans la 2e circonscription de Paris est à mes yeux, à vomir. Vous m'entendez bien, à vomir.

Et puis il y a cette espèce de bourgeoisie traditionnelle de droite. Celle qui va à la messe, qui amène ses enfants au catéchisme et qui après vote pour un type qui pendant trente ans s'est arrangé, a triché par tous les moyens.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis déçue, Merluche va très certainement être élu, et va pouvoir faire son cinéma à l'Assemblée. La tête du monstre insoumis n'est pas coupée.

Mais c'est satisfaisant d'assister à la débâcle du PS. Et Najat va dégager.

En revanche, je ne suis pas certaine qu'on puisse se réjouir de l'abstention à ce type d'élections, après tout, il s'agit de voter pour les représentants de son département, sa commune, bref pour des plus proches du terrain. En ce sens, le fait que soient élues des personnes vierges de toutes magouilles politiciennes, peut être que ça va permettre de changer vers du mieux ?

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les subventions se cassent la gueule. Sans argent, le PS est mort (ce ne sont pas les idées qui permettront de faire rebondir le PS...).
LR voit son décès repousser, je pense. Mais ce n'est que partie remise.

 

Motifs d'inquiétude : LREM va avoir une majorité, ce qui permettra d'éviter le bordel. C'est bien.
Mais n'y a-t-il pas un risque de procès constants en représentativité? De radicalisation de la FI s'ils n'ont pas leur groupe parlementaire? La déliquescence du PS ne risque-t-il pas de renforcer les plus radicaux?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Guaino, c'est vraiment ouf... 

 

 On sent que la droite conservatrice/souverainiste/gaulliste etc, etc, qui avait pignon sur rue sur internet - et un peu dans les médias via les succès de librairies et d'audimat de certains -, ne digèrent vraiment pas d'être minoritaire dans ce pays et que tant de monde soient derrière Macron. 

 

 Mine de rien, c'est un peu la fin de leur aventure pour cette ligne...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 minutes ago, Bisounours said:

Je suis déçue, Merluche va très certainement être élu, et va pouvoir faire son cinéma à l'Assemblée. La tête du monstre insoumis n'est pas coupée.

Mais c'est satisfaisant d'assister à la débâcle du PS. Et Najat va dégager.

 

  Melenchon va finir sa vie aux crochets du contribuable il n'aura jamais rien fait d'autre que d'aligner des propos de bistro. C'est surtout ça qui m'énerve. Il aura eu un business plan tout à fait similaire à la famille Le Pen au fond : ne jamais gouverner tout en se servant dans la gamelle.

 

  Pour Najat elle va finir à poil car elle n'a plus aucun mandat. Félicité suprême :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Flashy a dit :

n'y a-t-il pas un risque de procès constants en représentativité

 

En 1993, la droite (RPR+UDF) a raflé 458 députés (79,4% des sièges) avec 25,1% des inscrits.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Nigel a dit :

Guaino, c'est vraiment ouf... 

 

 On sent que la droite conservatrice/souverainiste/gaulliste etc, etc, qui avait pignon sur rue sur internet - et un peu dans les médias via les succès de librairies et d'audimat de certains -, ne digèrent vraiment pas d'être minoritaire dans ce pays et que tant de monde soient derrière Macron. 

 

 Mine de rien, c'est un peu la fin de leur aventure pour cette ligne...

 

Ils disent de la merde socialiste, font de la merde socialiste, et rabotent un programme vaguement lib-cons pour le transformer en merde socialiste puis, après, viennent les yeux pleins de larmes se plaindre qu'ils subissent le même sort que ... les socialistes.

 

Ces types sont des abrutis. Ils ont ce qu'ils méritent. Bien fait, bien fait, bien fait.

9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 minute ago, Nigel said:

Guaino, c'est vraiment ouf...

 

  Il avait déjà bien pété son câble durant la présidentielle et notamment des sorties assez hallucinantes contre Fillon.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Flashy a dit :

Les subventions se cassent la gueule. Sans argent, le PS est mort (ce ne sont pas les idées qui permettront de faire rebondir le PS...).
LR voit son décès repousser, je pense. Mais ce n'est que partie remise.

 

Motifs d'inquiétude : LREM va avoir une majorité, ce qui permettra d'éviter le bordel. C'est bien.
Mais n'y a-t-il pas un risque de procès constants en représentativité? De radicalisation de la FI s'ils n'ont pas leur groupe parlementaire? La déliquescence du PS ne risque-t-il pas de renforcer les plus radicaux?

Je vois plutôt un risque bien connu dans la cinquième comme à travers le monde : discipliner une majorité aussi large. Sur cinq ans, c'est dur.

Pour la représentativité, on en a vu d'autres et je pense que ça en restera aux mots.

Par contre, Macron doit être conscient qu'il faut désormais qu'il aille vite, tant que sa majorité est unie et tant que les autres sont sonnés. On peut pas savoir de quoi demain sera fait.

Le PS est mort, mais pas ses idées. Une grosse partie est allée à LREM (les modérés). L'autre filera tôt ou tard plus à gauche.

LR se retapera un peu mais il va falloir qu'ils clarifient pas mal de choses en interne (rapport au centre, rapport au FN, gouvernance, affaires etc.).

 

Pour moi, au final, je n'attends pas grand chose.

La prolongation de l'état d'urgence était actée dès sa première prolongation. Son passage dans le droit commun sera largement censuré par le conseil constitutionnel mais est la seule sortie possible dans le contexte, ce que je déplore.

Je crains les 50 Mds d'investissements et j'espère que le compte n'y sera pas.

 

J'attends de petites avancées sur le travail, ce sera toujours ça.

J'attends la baisse de l'IS, ce sera toujours ça.

J'attends la loi de moralisation qui bien qu'incomplète sera un sacré pas en avant et en direction de nos voisins.

J'attends la retraite par points qui pourrait, à l'avenir, devenir un premier pas vers plus de capitalisation individuelle. 

Sur ces quatre derniers chantiers, je pense qu'il ne faut pas croire que ça ira trop loin.

Je veux pour exemple le passage très progressif de beaucoup de soins vers les mutuelles qui préfigure une privatisation très partielle de la santé, qui va à mon avis s'étaler sur 30 ans et qui ne dira jamais son nom.

Personne n'ira vite dans ce pays. Tout ce qu'on peut espérer, c'est que les bases d'autre chose soient posées, qu'on aille au moins dans la bonne direction. A charge au suivant de continuer la progression... mais nous, libéraux, on sera éternellement condamnés à trouver ça insuffisant et à ramasser des miettes de bonnes choses. C'est ça ou rien.

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, José a dit :

 

En 1993, la droite (RPR+UDF) a raflé 458 députés (79,4% des sièges) avec 25,1% des inscrits.

Je parie que EM en aura davantage encore. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous  les journaleux disent que notre ami Guaino a craqué, non non non, il a juste dit ce que tous pensent tout bas. Enfin un gars honnête en fin de course, il vient de dire ce que chaque politocard pense réellement des gens. C'est magnifique!! Ce type est une crevure hors catégorie, il finit en beauté! 

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Cugieran a dit :

Je vois plutôt un risque bien connu dans la cinquième comme à travers le monde : discipliner une majorité aussi large. Sur cinq ans, c'est dur.

Pour la représentativité, on en a vu d'autres et je pense que ça en restera aux mots.

Par contre, Macron doit être conscient qu'il faut désormais qu'il aille vite, tant que sa majorité est unie et tant que les autres sont sonnés. On peut pas savoir de quoi demain sera fait.

Le PS est mort, mais pas ses idées. Une grosse partie est allée à LREM (les modérés). L'autre filera tôt ou tard plus à gauche.

LR se retapera un peu mais il va falloir qu'ils clarifient pas mal de choses en interne (rapport au centre, rapport au FN, gouvernance, affaires etc.).

 

Je ne suis pas convaincu que les critiques sur la représentativité en restent aux mots. Le discrédit des canaux traditionnels de l'expression politique pourraient conduire à la violence. Jeter le discrédit sur l'AN, certains le feront très certainement. Et ce ne ne sont pas les médias, ni les syndicats qui pourront canaliser l'expression politique vu leur état déplorable.

J'en viens à espérer que la FI puisse avoir un groupe parlementaire.

 

Citation

Pour moi, au final, je n'attends pas grand chose.

La prolongation de l'état d'urgence était actée dès sa première prolongation. Son passage dans le droit commun sera largement censuré par le conseil constitutionnel mais est la seule sortie possible dans le contexte, ce que je déplore.

Je crains les 50 Mds d'investissements et j'espère que le compte n'y sera pas.

 

J'attends de petites avancées sur le travail, ce sera toujours ça.

J'attends la baisse de l'IS, ce sera toujours ça.

J'attends la loi de moralisation qui bien qu'incomplète sera un sacré pas en avant et en direction de nos voisins.

J'attends la retraite par points qui pourrait, à l'avenir, devenir un premier pas vers plus de capitalisation individuelle. 

Sur ces quatre derniers chantiers, je pense qu'il ne faut pas croire que ça ira trop loin.

Je veux pour exemple le passage très progressif de beaucoup de soins vers les mutuelles qui préfigure une privatisation très partielle de la santé, qui va à mon avis s'étaler sur 30 ans et qui ne dira jamais son nom.

Personne n'ira vite dans ce pays. Tout ce qu'on peut espérer, c'est que les bases d'autre chose soient posées, qu'on aille au moins dans la bonne direction. A charge au suivant de continuer la progression... mais nous, libéraux, on sera éternellement condamnés à trouver ça insuffisant et à ramasser des miettes de bonnes choses. C'est ça ou rien.

 

On verra bien, oui. Je ne crois pas qu'il y ait eu de "Macronmania" sur ce forum. Une méfiance (peut-être excessive, du moins je l'espère), mais pas d'enthousiasme.

J'espère simplement que les petites avancées pourront se maintenir, sans revirements étatistes qui tachent.

Et que les reculs, eux, seront passagers...

 

EDIT : en regardant le lien de Kara (que je remercie), j'ai l'impression que l'UDI fait le job (comparativement à la taille de leur parti), non? Du moins, en comparaison avec LR ou le PS.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par PABerryer
      Parti avec une très large avance les Conservateurs sont aujourd'hui à la peine. May souhaitait avoir une forte légitimité pour négocier le Brexit. Depuis, entre une campagne ratée et les attentats, les intentions de votes ont fortement reculées au point que l'élection est très incertaine. Vote aujourd'hui. 
    • Par PABerryer
      Les premiers résultats donnent le parti au pouvoir en tête avec une trentaine de siège, l'extrême droite ne gagne que 4 sièges, la participation est en forte hausse.
    • Par Flashy
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html
       


       
      Projet de "modernisation" des présidentielles.
      Cela sent très mauvais.
      Déjà, sur les parrainages, le but est évidemment de déterminer qui supporte qui. De là à soupçonner d'éventuelles contre-mesures, il y a un pas que je franchis allègrement.
      Ensuite, sur le temps de parole...que dire? Si ce n'est qu'il s'agit d'officialiser l'éviction des petits partis des grands médias.
      Enfin, sur le contrôle des dépenses des candidats, je ne peux m'empêcher d'y flairer quelque chose. J'ignore quoi, encore. Mais je suis méfiant. Il va falloir suivre cette loi de très très près, non pas qu'ils soient du genre à modifier les règles d'une élection pour limiter la casse -c'est impensable, n's'pas, mais on ne sait jamais.