178 messages dans ce sujet

il y a 13 minutes, coup_du_sombrero a dit :

Inexact, Guaino a été exclu de LR.

 

Il semble pas, sa fiche Wikipédia n'en dit rien et je trouve pas d'articles de presse sur ça.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est toujours chez LR mais n'est pas officiellement investi par le parti (a contrario de NKM) à cause de son opposition à Fillon après les primaires.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Il semble pas, sa fiche Wikipédia n'en dit rien et je trouve pas d'articles de presse sur ça.

 

Oui enfin, il est toujours chez LR tout comme Richard Ferrand ou Castaner sont inscrits dans les fichiers adhérents de la rue de Solférino. :D

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'écoute Baroin, c'est un gros keynésien. Je pense pas que ce serait bon que la droite gagne.

8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20 mai 2017 à 13:48, coup_du_sombrero a dit :

Inexact, Guaino a été exclu de LR.

Trop libéral à leur goût. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 hours ago, Neuron said:

Trop libéral à leur goût. 

Ton message est ironique, non ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Neuron a dit :

Trop libéral à leur goût. 

 

il y a 46 minutes, Jukebox a dit :

Ton message est ironique, non ?

 

Stadire que bon, ya des limites quoi, ca se voit qu'il deconne...

 

Ca reste un troupeau de conservateurs keynesiens qui rejettent un autoritariste semi-facho... Meme dans leur referentiel c'est trop gros.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Hayek's plosive a dit :

qui rejettent un autoritariste semi-facho...

 

Toi aussi, ça se voit bien quand tu déconnes.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12 hours ago, Tramp said:

J'écoute Baroin

 Nuff said...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois qu'on part en total free style chez LR...

 

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout que bon, après nous avoir fait l'UMP puis avoir utilisé ça pour grignoter l'UDI d'une part et le FN d'autre part, après avoir jeté Bayrou aux orties parce qu'il ne voulait pas les suivre (on en pense ce qu'on veut, mais c'est quand-même son droit) c'est un peu gonflé.

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils osent tout, c'est à ça qu'on les reconnaît...

 

S'ils pensent pouvoir inverser les courant des élections prez' avec ce genre d'arguments à la graisse d'Urus, ils se mettent le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Et que penser de la douceur angélique avec laquelle ils ont tenté de virer Fillon de la course, pendant les primaire et pendant la campagne.

 

Je veux bien croire que plus c'est gros mieux ça passe, mais là, ça fini quand même par se voir, ce comportement de cloporte.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Copé : «LR a besoin d'être revu de fond en comble, du sol au plafond»

 

Citation

 

L'ancien président de l'UMP estime qu'il «faut qu'il y ait (plusieurs) sensibilités» qui cohabitent au sein des Républicains.

 

Jean-François Copé plaide pour une refondation des Républicains. «Je pense que le parti LR a besoin d'être revu de fond en comble. Du sol au plafond», a-t-il dit lundi sur France 2. L'ancien président de l'UMP juge qu'il «faut tout recommencer». «De toute façon au lendemain du 18 juin (le second tour des législatives, NDLR), quoiqu'il arrive, il faudra tout réorganiser», a insisté le député-maire de Meaux, qui n'est pas candidat à sa réélection au palais Bourbon.

 

«Pour faire quoi? Pour faire en sorte que les voix différentes soient mieux entendues. Pour faire (en sorte) qu'il n'y ait pas une seule ligne avec le doigt sur la couture du pantalon», a poursuivi l'ancien ministre. Alors que le parti se divise entre ceux favorables à une main tendue à Emmanuel Macron d'une part et de l'autre ceux qui plaident pour que LR se place dans l'opposition, Jean-François Copé a estimé qu'il ne faut pas que le chef, «s'il doit y en avoir un, vire tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui». «Nous avons tellement souffert de ça avec François Fillon et Nicolas Sarkozy, il faut changer, il faut ouvrir, il faut qu'il y ait des sensibilités, des tendances différentes comme j'avais voulu le faire quand j'étais à la tête de ce parti», a-t-il insisté. En 2012, il avait permis à des «motions» d'être soumises au vote des militants. Un projet abandonné à son départ de l'UMP, en 2014.

 

[...]

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haha ce tirage dans les pattes de Baroin. :D

 

L'ambiance dans les locaux du parti, ça doit être épique. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/05/2017 à 08:49, José a dit :

Je vois qu'on part en total free style chez LR...

 

 

Je suis d'accord avec Woerth au sujet du parti unique espéré par Macron lorsque je disais qu'il fera du Erdogan soft

-4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, coup_du_sombrero a dit :

Je suis d'accord avec Woerth au sujet du parti unique espéré par Macron lorsque je disais qu'il fera du Erdogan soft

 

C'est sûr que c'est d'une grande violence pour la concurrence quand elle n'est pas capable de proposer une offre suffisamment attractive pour conserver ses membres et séduire son marché d'électeurs.

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/05/2017 à 20:33, coup_du_sombrero a dit :

Je suis d'accord avec Woerth au sujet du parti unique espéré par Macron lorsque je disais qu'il fera du Erdogan soft

 

C'est soirée mousse dans ta tête ?

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain qu'assécher les vieux partis trados de postes bien rémunérateurs c'est super violent. Les priver de marocains à pompes à phynance généreuses c'est ultra-violent.

en résumé, priver LR d'une victoire imperdable pour continuer à vivre en parasite et poursuivre leur carrière tranquille sans jamais ne rien faire, c'est vraiment de la violence indécente.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Groucho Marx a dit :

Les priver de marocains

 

Ça fait quelques siècles que l'esclavage est interdit en france quand même...

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bouhouhou, je peux plus éditer... tans pis, maroquins donc.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez LR, François Baroin et les illusions rapidement perdues
 

Citation

 

[...]

 

Pour regagner les suffrages des électeurs de droite, le chef des candidats LR défend un projet rédigé à la hâte qui donne la priorité absolue à «la défense du pouvoir d’achat». A l’opposé de celui de Fillon qui prétendait, lui, avoir «le courage» de demander les efforts nécessaires au redressement national. Mais Macron ne laissera pas à la droite le loisir de défendre son projet. La formation du gouvernement, dirigé par le juppéiste Edouard Philippe, portera un coup fatal à la droite. Baroin croise partout des électeurs plutôt enclins à vouloir aider le nouvel exécutif à réussir. En déplacement en Gironde au lendemain de la nomination du Premier ministre, il jure qu’il ne veut pas d’un affrontement mais d’une «coexistence tout à fait pacifique». Jugé trop dur, le terme de cohabitation est abandonné. On parle plutôt de coalition, et même d’un sympathique «covoiturage» parfaitement inoffensif. Mais rien n’y fait. Sondage après sondage, le présage d’une raclée se confirme tandis que le nouveau président fait le spectacle devant Trump et Poutine.

 

Héritier
A bout de souffle, Baroin tentera sans succès de se relancer à grand renfort de fake news : En marche ne serait qu’une «mutation du PS», où 70 % de ses candidats seraient «originaires de gauche», Macron aurait prévu de faire payer des loyers aux propriétaires, etc. Pour Baroin, il est temps que cette campagne s’arrête. On lui sait gré, à droite, d’avoir au moins retardé l’implosion. Ce chiraquien héritier de Sarkozy aura rassuré les juppéistes qui s’inquiétaient d’une OPA de Laurent Wauquiez sur le parti. En enterrant le «ni-ni» et en plaidant très en amont pour des désistements en cas de triangulaires face au FN, il leur aura rendu l’air à peu près respirable.

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si cette élection pouvait nous permettre de nous débarrasser de Baroin...

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est surprenant que ce sujet puisse progresser !

Il se passerait quelque chose chez ces gens là ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wauquiez veut nous faire une Sarkozy2007 en 2022. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://twitter.com/BFMTV/status/874024634114551809

 

Henri Guaino, candidat dans la 2e circonscription de Paris, a tenu des propos surprenants sur BFM TV ce dimanche soir : « L’électorat qui a voté dans la 2e circonscription de Paris aujourd’hui (…) est à mes yeux à vomir. A vomir hein, vous m’entendez bien. Entre les bobos d’un côté qui sont dans l’entre-soi (…) et leur égoïsme et puis il y a cette espèce de bourgeoisie traditionnelle de droite, celle qui va à la messe, qui envoie ses enfants au catéchisme et qui ensuite vote pour un type qui pendant trente ans s’est arrangé, a triché par tous les moyens. Voilà, c’est tout. J’ai voulu aller jusqu’au bout, je suis allé jusqu’au bout. »

 

:icon_volatilize:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il va nous faire pleurer le pauvre.

Mais quel rage, quel sel. Imaginez Jospin réagir comme ça en 2002. "Pays de merde !"

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Législatives : la déroute de Sens commun, émanation de la Manif pour tous

 

Citation

 

C'est une déroute dans la défaite. Aucun des six candidats de Sens commun, l'émanation politique de la Manif pour tous, investis par Les Républicains, n'entrera à l'Assemblée nationale. Cinq d'entre eux ont été éliminés dès le premier tour. Seul Maxence Henry est parvenu à accéder au second tour mais il est en grande difficulté face à la candidate d'En Marche ! dans la 2e circonscription du Maine-et-Loire.

 

C'est la fin d'une aventure pour Sens commun, qui a commencé lors du ralliement du mouvement à François Fillon pendant la primaire de la droite et du centre. Une alliance arrachée grâce à un putsch interne. C'était il y a moins d'un an. C'était presque une autre vie.

 

[...]

 

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Librekom
      Voici un petit sondages, sont listés les candidats declarés et les candidats les plus probables.
       
      il arrive souvent que lorsqu'on demande qui va gagner, les participant coche la case de celui qu'il prefererait voir gagner.  C'est pour cette raison qu'il Il y a deux questions bien distinctes.