Aller au contenu
EvaristeGallois

Nyansapo : Les racisés sont ils en droit d'être racistes ?

Messages recommandés

Pour résumer pour ceux qui n'ont pas suivi, Nyansapo organise une festival divisé en 4 espaces, cf francetvinfos  "un "non mixte femmes noires (80% du festival)", un "non mixte personnes noires", un autre "non mixte femmes racisées" et enfin un "espace ouvert à tou.te.s".  " )

Hidalgo est montée au créneau et veut faire interdire le festival.
Je trouve que pour une fois Hidalgo fait une bonne chose. Parce que certes, en libéralie, si quelqu'un veut réserver un évènement aux gens de telle ou telle couleur, c'est son bon droit, les cons on les exclue par le marché, pas par la législation. Mais quand on a des lois sanctionnant strictement le racisme, je trouverais ça dommageable qu'on les applique que dans un sens, ce qui légitimerait dans l'autre.

(L'article de France TV infos ici http://www.francetvinfo.fr/france/ile-de-france/paris/trois-questions-sur-le-festival-interdit-aux-blancs-qu-anne-hidalgo-veut-bannir-de-la-capitale_2210806.html )

 

L'assoc se défend sur facebook à grand coup de "nous sommes les racisés du coup on fait ce qu'on veut" et "quand tu te seras fait refuser un job à cause de ta couleur de peau tu parleras". Ah oui, l'imparable logique "quelqu'un m'a volé mon portable donc si je vole un autre portable aussi c'est legit".

 

 

Mention spéciale "Rois des cons" pour libé avec son article là dessus

http://www.liberation.fr/france/2017/05/28/aux-origines-de-la-polemique-sur-le-festival-afrofeministe-nyansapo_1572874

Avec là encore une logique imparable "les premiers à avoir critiqué ce festival c'est le fn et fdesouche donc tous ceux qui critiquent sont des fachos".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais surement être le seul à les défendre ici mais bon ça fait toujours un peu de diversité dans les points de vue.

Des espaces de non-mixité, il y en a déjà plein aujourd'hui. Des espaces où on convie les personnes concernées par un sujet - et seulement elles - à venir discuter ou s'exprimer, ça existe déjà aussi. Ici même on est sur un forum réservé à la communauté libérale, où les intrus ne tardent pas à se faire bazarder. Pas de raison que ça fasse scandale donc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les gens ont le droit de se réunir dans des endroits privés selon des critères d'inclusion/exclusion aussi arbitraires que le veut l'organisateur, dans les limites de l'accord avec le propriétaire du lieu de réunion.

 

Les gens peuvent aussi créer des critères invraisemblables pour être discriminant sans avoir mauvaise conscience tout en donnant des leçons aux autres. Les autres ont le droit de les envoyer péter, de leur dire leurs quatre vérités sans risquer le lynchage ou la prison, et d'organiser eux aussi des réunions selon les critères qui leurs plaisent.

 

En clair : ce terme de "racisés" me pue au nez. Qu'il assument le fait de faire des réunions communautaires. Qu'ils laissent aux autres communautés la liberté de faire éventuellement, si ça leur chante, des réunions de racist-é-e-s.

  • Upvote 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vrai question : combien de subvention ici ?

il y a 10 minutes, FabriceM a dit :

 

En clair : ce terme de "racisés" me pue au nez. Qu'il assument le fait de faire des réunions communautaires. Qu'ils laissent aux autres communautés la liberté de faire éventuellement, si ça leur chante, des réunions de racist-é-e-s.

On pourrait faire un truc entre blancs ? Genre penard ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, FabriceM a dit :

Les gens ont le droit de se réunir dans des endroits privés selon des critères d'inclusion/exclusion aussi arbitraires que le veut l'organisateur, dans les limites de l'accord avec le propriétaire du lieu de réunion.

 

Les gens peuvent aussi créer des critères invraisemblables pour être discriminant sans avoir mauvaise conscience tout en donnant des leçons aux autres. Les autres ont le droit de les envoyer péter, de leur dire leurs quatre vérités sans risquer le lynchage ou la prison, et d'organiser eux aussi des réunions selon les critères qui leurs plaisent.

 

En clair : ce terme de "racisés" me pue au nez. Qu'il assument le fait de faire des réunions communautaires. Qu'ils laissent aux autres communautés la liberté de faire éventuellement, si ça leur chante, des réunions de racist-é-e-s.

Comme dit dans mon premier post, en Libéralie ça serait vrai. On se contenterait d'ostraciser les communautaristes à deux balles.
Par contre la " Subordination de la fourniture d'un bien ou d'un service ou d'une offre d'emploi à une condition discriminatoire" et le " Refus de fournir un bien ou un service fondé sur une discrimination nationale, ethnique, raciale ou religieuse " sont condamnés par le code pénal.

Tant qu'on pénalise le racisme, il est bon qu'on que ça soit appliqué dans tous les sens. Sinon, cela revient à décréter que cela ne relève pas du racisme.
 

P.S en checkant leur site on retrouve le pire de l'auto proclamé féminisme, anti racisme, et même de l'anticapitalisme.

" Intersectionnalité: nous souhaitons montrer comment les oppressions liées au racisme, patriarcat et capitalisme "

 

Q: Qui peut entrer dans le collectif?

Les afrodescendantes, soit les Femmes cisgenres et trans Noires ou Métisses, qui s’identifient légitimement comme des noires ou métisses.

Q: Je suis métisse, l’un.e de mes parents est noir.e mais je n’ai pas l’air noire moi-même

Si tu t’identifies comme une Femme Noire et te sens en accord avec nos principes mais reconnaîs ton privilège de white-passing (passe-blanc) tu es la bienvenue dans notre collectif.

Q: Je suis originaire du maghreb, puis-je intégrer le collectif puisque je suis “africaine”

Comme il a été clairement défini dans sa charte, le collectif MWASI est accessible aux femmes africaines et afrodescendantes NOIRES, autrement dit, des femmes qui vivent dans leurs quotidien l’expérience de la négrophobie.  Notre non-mixité est un choix politique qui nous permet d’échanger et de  lutter entre personnes concernées.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Neuron a dit :

La vrai question : combien de subvention ici ?

On pourrait faire un truc entre blancs ? Genre penard ?

 

À Lille, ça s'appelle la Citadelle. Donc, oui.

 

Sinon, @EvaristeGallois, relis bien ton premier message et tu verras que tu te contredis tout seul comme un grand. Donc /thread.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qui s’identifient légitimement "

Il faut s'identifier légitimement maintenant ?

 

 

6 minutes ago, Johnnieboy said:

À Lille, ça s'appelle la Citadelle. Donc, oui.

Ce n'est pas tout à fait pareil, c'est un club privé pour toqués, pas un festival.

 

Elles ont bien le droit de se réunir entre nana bien sûr. En faire un festival c'est une grosse faute de goût quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Mathieu_D a dit :

qui s’identifient légitimement "

Il faut s'identifier légitimement maintenant ?

 

 

Ce n'est pas tout à fait pareil, c'est un club privé pour toqués, pas un festival.

 

Elles ont bien le droit de se réunir entre nana bien sûr. En faire un festival c'est une grosse faute de goût quand même.

 

 

Aucune différence fondamentale. Disons qu'ils ouvrent un club privé pendant 3 jours. Ça ne change rien.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Johnnieboy a dit :

 

À Lille, ça s'appelle la Citadelle. Donc, oui.

 

Sinon, @EvaristeGallois, relis bien ton premier message et tu verras que tu te contredis tout seul comme un grand. Donc /thread.

A quel endroit ?

Je t'invite à relire toi, tu sembles avoir mal compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, EvaristeGallois a dit :

A quel endroit ?

Je t'invite à relire toi, tu sembles avoir mal compris.

 

Tu te moques de leur logique 'on est victimes de racisme donc on peut être racistes" mais tu dis vouloir leur interdire de se réunir entre Noirs car les Blancs ne seraient pas libres d'en faire de même.
C'est quand même fou d'avoir pour pseudo le nom d'un mathématicien de génie et de mépriser à ce point la logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
26 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Aucune différence fondamentale. Disons qu'ils ouvrent un club privé pendant 3 jours. Ça ne change rien.

 

Si il y a une différence, pas a mes yeux (je pense que chacun organise les festivals qu'il veut), mais aux yeux de l’état et des français.

Un festival réservé aux blancs serait tout bonnement impossible, c'est inimaginable.

Des clubs ou des fêtes privés réservés aux femmes, aux hommes, aux noirs etc. ça existe surement déja.

 

Mais sur le fond je vois pas pourquoi interdire un truc au noirs sous prétexte que ça serait déjà interdit au blancs.

L’idéal ça serait que ça soit interdit a personne évidemment, mais autant que ça soit pas interdit a tout le monde.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, jubal a dit :

 

Si il y a une différence, pas a mes yeux (je pense que chacun organise les festivals qu'il veut), mais aux yeux de l’état et des français.

Un festival réservé aux blancs serait tout bonnement impossible, c'est inimaginable.

Des clubs ou des fêtes privés réservés aux femmes, aux hommes, aux noirs etc. ça existe déjà surement.

 

Le festival serait probablement interdit mais je maintiens qu'il n'y a pas de différence fondamentale. Le festival me semble même moins important car il n'est que temporaire. Tandis que la Citadelle à Lille, par exemple, sert de base permanente à tous les skinheads et racistes violents du coin.
Et puis, faut peut-être pas oublier qu'il y a à peu près 70 ans (une vie d'homme, donc), des Blancs en Europe ont essayé de se retrouver qu'entre Blancs et que cela a causé entre 50 et 70 millions de morts et a précipité le monde entier au bord du chaos. Pas étonnant que les autorités et la société soient un peu plus angoissées lorsqu'il s'agit de ce genre de rassemblement plutôt que lorsqu'il s'agit de Noirs voulant chanter "kumbaya, kumbaya !" pendant trois jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Le festival serait probablement interdit mais je maintiens qu'il n'y a pas de différence fondamentale.

 

Ben la différence fondamentale c'est qu'il serait interdit, c'est tout.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, jubal a dit :

 

Ben la différence fondamentale c'est qu'il serait interdit, c'est tout.

 

 

Prouve-le.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 minutes ago, Johnnieboy said:

Et puis, faut peut-être pas oublier qu'il y a à peu près 70 ans (une vie d'homme, donc), des Blancs en Europe ont essayé de se retrouver qu'entre Blancs et que cela a causé entre 50 et 70 millions de morts et a précipité le monde entier au bord du chaos.

 

Si on pense que c'est dans les gène des blancs de faire ce genre de chose on peut effectivement les surveiller de plus près, et faire des lois qui limite la liberté des blancs en particulier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, jubal a dit :

 

Si on pense que c'est dans les gène des blancs de faire ce genre de chose on peut effectivement les surveiller de plus près, et faire des lois qui limite la liberté des blancs en particulier.

 

Personne n'a tenu ce genre de propos. Mais il faut remettre les choses dans leur contexte, voilà tout. Tu noteras que j'ai écrit des Blancs pas les Blancs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10 minutes ago, Johnnieboy said:

 Mais il faut remettre les choses dans leur contexte, voilà tout. 

 

Ok mais est ce que ce contexte justifie un traitement différent par l’état ?

Personnellement je ne pense pas.

 

Mais encore une fois si on peut faire des festivals réservés aux noir mais pas aux blancs, c'est injuste mais c'est mieux que de l'interdire a tout le monde.

Donc si ce festival peut avoir lieu tant mieux.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Tu te moques de leur logique 'on est victimes de racisme donc on peut être racistes" mais tu dis vouloir leur interdire de se réunir entre Noirs car les Blancs ne seraient pas libres d'en faire de même.
C'est quand même fou d'avoir pour pseudo le nom d'un mathématicien de génie et de mépriser à ce point la logique.

Visiblement tu souffres d'un gros problème de compréhension du français (ou alors de la logique la plus basique, à voir).

 

Il n'est écrit nulle part que je suis pour interdire aux noirs de se reunir d'entre eux parce que les blancs ne peuvent pas non plus.
J'ai écrit qu'à partir du moment où refuser l'exécution d'un service pour des raisons racistes est déjà punie pénalement, ne pas l'appliquer dans ce sens reviendrait à de facto à considérer publiquement que cela n'est pas du racisme. Il ne s'agit donc pas de  "les blancs n'ont  pas le droit donc les noirs non plus". 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Et puis, faut peut-être pas oublier qu'il y a à peu près 70 ans (une vie d'homme, donc), des Blancs en Europe ont essayé de se retrouver qu'entre Blancs et que cela a causé entre 50 et 70 millions de morts et a précipité le monde entier au bord du chaos. Pas étonnant que les autorités et la société soient un peu plus angoissées lorsqu'il s'agit de ce genre de rassemblement plutôt que lorsqu'il s'agit de Noirs voulant chanter "kumbaya, kumbaya !" pendant trois jours.

Tout à fait.
De manière générale, il est normal que le racisme anti-blanc soit moins présent dans l'actualité politique, tant il représente une part infime du racisme en France. Mais ce n'est pas pour autant qu'on doit dire que ce racisme est justifié ou qu'il n'existe pas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, EvaristeGallois a dit :

Visiblement tu souffres d'un gros problème de compréhension du français (ou alors de la logique la plus basique, à voir).

On se calme et on baisse d'un ton, sur ce fil.

  • Upvote 1
  • Downvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, EvaristeGallois a dit :

Q: Je suis métisse, l’un.e de mes parents est noir.e mais je n’ai pas l’air noire moi-même

Si tu t’identifies comme une Femme Noire et te sens en accord avec nos principes mais reconnaîs ton privilège de white-passing (passe-blanc) tu es la bienvenue dans notre collectif.

C'est incroyable ces délires, je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à un jeu de société. Et plus précisément à ça :

Je sais, ce devrait plutôt être Skippy le Grand Gourou pour ces illuminé-e-s.

 

Plus sérieusement, l'argument qu'ils utilisent en retour c'est qu'ils ont le droit de bloquer l'accès aux white car les blancs sont fondamentalement racistes. Ça peut servir de justification pour n'importe quel genre d'exaction, non ? Je trouve que ça fait froid dans le dos. On peut les brûler, c'est pas grave, ils sont blancs donc racistes.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Philiber Té a dit :

Je vais surement être le seul à les défendre ici mais bon ça fait toujours un peu de diversité dans les points de vue.

Des espaces de non-mixité, il y en a déjà plein aujourd'hui. Des espaces où on convie les personnes concernées par un sujet - et seulement elles - à venir discuter ou s'exprimer, ça existe déjà aussi. Ici même on est sur un forum réservé à la communauté libérale, où les intrus ne tardent pas à se faire bazarder. Pas de raison que ça fasse scandale donc.

 

Il y a une petite marche entre refuser l'entrée à quelqu'un sur ses idées ou la refuser par rapport à son essence supposée. Encore, on comprendra, par exemple, qu'on interdise les hommes dans une assemblée de femmes violées, parce que ça va jouer sur des failles psychologiques importantes... On interdit parce qu'il pourrait y avoir des réactions psychologiques individuelles fortes (mais c'est pas le genre de réunion qu'on fait dans un festival).

Les délires du collectif moisi et de leurs copains relèvent d'une essentialisation de la couleur et du sexe qui confine au racisme/sexisme le plus obtus. Le blanc/homme qui entre dans la salle incarne réellement pour eux l'oppression avec laquelle ils ne veulent pas discuter. Ils appellent ça systémique parce que ça leur donne l'air intelligent, mais bon.

 

Sur la décision politique, c'est du Hidalgo et c'est très con ; ne pas prendre au sérieux ces guignols et leur couper les subventions éventuelles est la seule chose à faire. Je pense aussi qu'une certaine partie de la gauche panique parce qu'elle voit bien que leurs petits protégés d'hier ont glissé trop loin dans la connerie et que ça nuit à leur crédibilité ; d'où les réactions violentes. On n'est qu'au début d'ailleurs, parce qu'ils vont ressentir le besoin de marquer leur différence avec le PIR, le CCIF et toutes les officines du genre.

  • Upvote 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, tomrobo a dit :

C'est incroyable ces délires, je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à un jeu de société. Et plus précisément à ça :

Je sais, ce devrait plutôt être Skippy le Grand Gourou pour ces illuminé-e-s.

 

Plus sérieusement, l'argument qu'ils utilisent en retour c'est qu'ils ont le droit de bloquer l'accès aux white car les blancs sont fondamentalement racistes. Ça peut servir de justification pour n'importe quel genre d'exaction, non ? Je trouve que ça fait froid dans le dos. On peut les brûler, c'est pas grave, ils sont blancs donc racistes.

 

J'ai trouvé la phrase sue les métisses particulièrement choquantes. Comme si les métisses étaient moins discriminées que les noires "pure souche"... Du grand n'importe quoi.
 

 

Et oui pour le problème de l'argumentation. D'ailleurs ce genre de discours on l'entendait régulièrement aux USA mais pas en France, je trouve ça assez inquiétant que ça s'exporte chez nous.
 

Depuis une quarantaine d'années on a vu les populations immigrées être de mieux en mieux acceptées même si il reste pas mal de chemin, et on peut espérer que d'ici une cinquantaine d'années les problématiques raciales relèvent du négligeable (ça m'arrive d'être très optimiste oui). Du coup ce genre d'initiatives du "on rejette le blanc parce qu'il nous a rejeté" qui accentuent les tensions raciales, je trouve ça très dérangeant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, EvaristeGallois a dit :

Visiblement tu souffres d'un gros problème de compréhension du français (ou alors de la logique la plus basique, à voir).

 

Il n'est écrit nulle part que je suis pour interdire aux noirs de se reunir d'entre eux parce que les blancs ne peuvent pas non plus.
J'ai écrit qu'à partir du moment où refuser l'exécution d'un service pour des raisons racistes est déjà punie pénalement, ne pas l'appliquer dans ce sens reviendrait à de facto à considérer publiquement que cela n'est pas du racisme. Il ne s'agit donc pas de  "les blancs n'ont  pas le droit donc les noirs non plus". 

 

Le fait est que tu souhaites priver de certaines de leurs libertés un groupe d'individus parce qu'un autre groupe d'individus est privé de ces mêmes libertés. Tu te contredis donc car tu trouves ce raisonnement stupide et absurde dans ton message originel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, EvaristeGallois a dit :

 

-J'ai trouvé la phrase sue les métisses particulièrement choquantes. Comme si les métisses étaient moins discriminées que les noires "pure souche"... Du grand n'importe quoi.
 

-Depuis une quarantaine d'années on a vu les populations immigrées être de mieux en mieux acceptées même si il reste pas mal de chemin, et on peut espérer que d'ici une cinquantaine d'années les problématiques raciales relèvent du négligeable (ça m'arrive d'être très optimiste oui).

- Dans leur logique débile ça tient la route parce que plus t'es blanc plus t'es oppresseur, plus t'es noir plus t'es oppressé. SI t'es noir charbon femme lesbienne c'est multi combo gagnant. C'est comme au monopoly.

Ça fait longtemps que ça existe hein. Si tu ne connais pas, renseigne-toi sur une île des caraibes (je crois que c'était dans les caraibes) où toute la population -qui comporte plein de métis entre blancs et anciens esclaves- se classait de manière raciale en fonction de la couleur de peau et du degré de noirceur de leur complexité. Ça allait loin, et je suis pas sûr que ce soit fini. (Le nom de l'île m'est complétement sorti de la tête et je vais pas faire une recherche google à 3h du mat passé, sorry!)

 

-Hmm, ce genre de trucs peuvent malheureusement facilement durer quelques siècles sans problème...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

du degré de noirceur de leur complexité

Leur complexion, sans doute. ;)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca ressemble a la mouvance du parti des indigènes de la république ce type d'action, en tous les cas le discours est le même.

Des groupes "racisés" ont fait le coup de main plusieurs fois l'an dernier pour imposer leur logique dans les millieux d'extreme gauche.

https://www.non-fides.fr/?Marseille-Descente-racialiste-a-Mille-Babords

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais surement être le seul à les défendre ici mais bon ça fait toujours un peu de diversité dans les points de vue.

Des espaces de non-mixité, il y en a déjà plein aujourd'hui. Des espaces où on convie les personnes concernées par un sujet - et seulement elles - à venir discuter ou s'exprimer, ça existe déjà aussi. Ici même on est sur un forum réservé à la communauté libérale, où les intrus ne tardent pas à se faire bazarder. Pas de raison que ça fasse scandale donc.

Tu n'es pas le seul à les défendre.

Le truc ici c'est que l'endroit de leur festival appartient à la mairie. Le propriétaire d'un lieu ayant le droit de déterminer quel type d'événement peut s'y tenir, je ne vois pas pourquoi ce serait illégitime qu'il (la mairie) le refuse chez lui.

Personnellement ça me ferait chier d'accueillir chez moi un événement​ raciste, peu importe les racisés.

 

Point de vue libéral, tant qu'on peut éviter de respecter des lois illiberales, allons-y franchement.

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne trouver que "l'entre soi" comme réponse au racisme est une impasse et un aveux d'impuissance.

D'autre part comme le souligne @Neomatix le seul scandale c'est le fait que ce festival ne se déroule pas chez les organisateurs. Chacun doit être libre de préparer des manifestations débiles du moment qu'il est chez lui.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×