Aller au contenu
Bézoukhov

Quel avenir pour la ville ?

Messages recommandés

Un autre soucis est que justement avec le rejet des immeubles dans les pays riches notamment, les villes s'étalent avec leurs beaux pavillons (de nos jours les villes perdent même légèrement en densité !). Mais si ça tout le monde le sait ils pensent moins au fait que ces villes se sont à la base installées dans les zones les plus fertiles et qu'en s’étalant elles détruisent de très bonnes terres. C'est un peu schizophrène tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En quoi c'est un soucis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En rien. Mais les socialistes fantasmes en ce moment sur la ville dense car elle leur évite de se ruiner en assurant le déploiement de services et réseaux publics sur des zones étendues (péréquation des couts...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
59 minutes ago, Loi said:

En rien. Mais les socialistes fantasmes en ce moment sur la ville dense car elle leur évite de se ruiner en assurant le déploiement de services et réseaux publics sur des zones étendues (péréquation des couts...).

 

C'est surtout les écolos qui fantasment sur les viles danses villes denses, afin de réserver le maximum d'espace à l'agriculture et à la nature.

C'est un point de vue écolo intégré aux agendas 21, malthusianiste mais cohérent.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Stuart Tusspot a dit :

Un autre soucis est que justement avec le rejet des immeubles dans les pays riches notamment, les villes s'étalent avec leurs beaux pavillons (de nos jours les villes perdent même légèrement en densité !). Mais si ça tout le monde le sait ils pensent moins au fait que ces villes se sont à la base installées dans les zones les plus fertiles et qu'en s’étalant elles détruisent de très bonnes terres. C'est un peu schizophrène tout ça.

Ce qui détruit les "très bonnes terres", c'est d'abord et surtout leur utilisation planifiée étatiquement.

100 ou 1000 fois plus que l'" étalement urbain".

Donc, s'il faut commencer par qq chose, c'est par là. Par sur un "problème" aussi bidon que microscopique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lameador a dit :

 

C'est surtout les écolos qui fantasment sur les viles danses villes denses, afin de réserver le maximum d'espace à l'agriculture et à la nature.

C'est un point de vue écolo intégré aux agendas 21, malthusianiste mais cohérent.

 

Je trouve cela cohérent. Si tu valorises les espaces naturels, tu ne peux que te méfier de l'étalement urbain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, Flashy said:

 

Je trouve cela cohérent. Si tu valorises les espaces naturels, tu ne peux que te méfier de l'étalement urbain.

 

Voilà

 

Rajoutes-y le fait que densité urbaine > infrastrucutres collectives > yabon collectivisme qui tache.

 

Pas de métro efficace sans forte densité urbaine, par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Lameador a dit :

Pas de métro efficace sans forte densité urbaine, par exemple.

Évidemment (mais ça vaut aussi dans une mesure décroissante pour les tramways, trolleys, et bus).

 

En plus, il n'y a guère que les centre-villes denses qui votent écolo. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Flashy a dit :

 

Je trouve cela cohérent. Si tu valorises les espaces naturels, tu ne peux que te méfier de l'étalement urbain.

 

Il faut parquer les humains dans des clapiers pour que les lapins puissent gambader.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 minutes ago, Tramp said:

 

Il faut parquer les humains dans des clapiers pour que les lapins puissent gambader.

C'est une autre façon de le formuler.

 

L'écologisme n'est pas un humanisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, Rincevent a dit :

Évidemment (mais ça vaut aussi dans une mesure décroissante pour les tramways, trolleys, et bus).

 

En plus, il n'y a guère que les centre-villes denses qui votent écolo. 

 

Oui tout à fait. La voix des écolos ne portent pas si loin aujourd'hui, celle des socialistes par contre (qui se nourrissent d'une toute petite partie des logiques écolos), c'est autre chose.

Les ecolos sont pour la decroissance, pas la ville dense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Lameador a dit :

 

C'est surtout les écolos qui fantasment sur les viles danses villes denses, afin de réserver le maximum d'espace à l'agriculture et à la nature.

C'est un point de vue écolo intégré aux agendas 21, malthusianiste mais cohérent.

 

Ce que tu pointes là est secondaire dans le sens où ce n'est pas la justification première de leur propagande (celle de nos gouvernants, pas des écolos purs et durs). Ces motivations existent mais servent surtout d'alibi et de caution morale pour justifier qu'on vive tous dans la promiscuité, les uns sur les autres. Même le plus con des écolos ne pourrait vanter pareille société. La ville dense c'est bien, mais chez les autres. L'écolo ce qu'il veut lui c'est son espace vert dans lequel passer ses semaines (hors ses 32h de boulot hebdo) et des pistes cyclables pour se deplacer de restaurant bio en restaurant bio, pas de vivre comme une poule en batterie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×