Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 19/10/2017 dans toutes les zones

  1. 11 points
    C'est un pur truc d'élites intellectuels, urbanisés et conscientisés, d'un progressisme béat qui impose ses comportements et sa morale sur le déroulement spontané sur les interactions humaines. C'est d'une violence symbolique terrible envers les classes populaires qui se retrouvent dès lors rembarrées au rang de réacs ou conservateurs, puisqu'ils ne maitrisent pas les codes et ne les appliquent pas par défaut. Je me suis amusé ce WE avec mes amis d'enfances, qui sont ouvriers ou "petits" employés, à leur parler de ça. La plupart ne savaient pas que ça existait et tous se demandaient si les z'élites zélotes n'avaient rien d'autre à foutre de leur temps, en particulier à l'université ("c'est pour ça qu'on te paye ??"). Le fait que ça vienne, encore une fois, de la gauche rajoute une double couche de n'importe quoi. Ca devient difficile de résister à ça dans l'université, tous les mails qui passent à la communauté doivent etre dans ce bordel, j'ai envoyé un mail à tous les mémorants, j'ai reçu des "plaintes" (auxquelles je n'ai pas répondu bien entendu). J'ai une revue qui demande que tout l'article soit écrit en inclusif. Je ne donnerai pas suite non plus (de toute façon c'est une revue de 5ième division totalement nulle). On est quelques-uns à résister dans mon labo. Et comme par hasard, on est justement le petit groupe suspect de scientisme, ceux qui se moquent des tartuffes des sciences sociales, des "machins studies", ceux qui demandent de mettre fin à la métaphysique sociologique, qui réclament des faits et des arguments. Les emmerdeurs de service en conférences ou en séminaires (ce qui n'empêche pas les deux collègues que j'ai en tête d'être des marxistes pur jus, mais "à l'ancienne"). Y a une vraie guerre qui s'installe autour de ce truc, assez violente dans les propos tenus.
  2. 9 points
    J'ai acheté un PC hier pour pouvoir m'y mettre. Je vais essayer de faire un article ou plusieurs qui font le tour de la question sur toute l'hypocrisie, les conflits d'intérêts et l'idéologie nauséabonde agitée pour se justifier.
  3. 8 points
    Tout ça est terriblement niais et n'aboutira à rien d'autre que créer des emplois pour les féministes professionnels aux frais du contribuable. Voilà, c'est dit.
  4. 7 points
    J'ai l'impression qu'un facteur important qui explique le grand déballage vient du fait que beaucoup se croient à Hollywood. Dans le cas Weinstein, la stratégie des plaignantes ne peut pas tout miser sur le judiciaire, il faut gagner la bataille des relations publiques. Quelqu'un comme Weinstein, en position de force, a un pouvoir démesuré sur les réputations et les vies de n'importe qui. Il ne faut pas oublier non plus que témoigner publiquement a aussi pour objectif de faire sortir du bois d'autres victimes potentielles et de les inciter à porter plainte, renforçant ainsi le dossier. Ce n'est pas un rapport de force que l'on trouve couramment dans la vie réelle. Témoigner sur Twitter ne fera rien avancer sur son cas personnel, mais ça c'est plus un travers de l'époque qui veut nous faire croire qu'exposer à tous ses failles et ses traumatismes est courageux et thérapeutique. Imaginer que la majorité des agresseurs et des violeurs aient un pouvoir si démesuré qu'on ne peut rien faire, si ce n'est profiter d'un moment de catharsis collectif, est bien loin du compte. Quand cette fenêtre d'opportunité se refermera, que restera-t-il aux individus? Ce n'est pas facile mais on peut agir pour soi sans soutien médiatique, parce que bien peu d'hommes ont le pouvoir qu'avait Weinstein. On peut porter plainte, on peut démissionner, on peut s'éloigner d'un milieu toxique, on peut en parler à son entourage et à des professionnels de santé (qui seront d'un bien meilleur soutien que 100 abonnés Twitter) et surtout on peut dire non. C'est ce qui m'interpelle le plus, le nombre de femmes qui nous disent «j'ai cédé pour qu'il me laisse tranquille». Je sais qu'il existe des zones grises et que l'on peut facilement isoler et rendre malléable toute personne à l'estime de soi un peu chancellant mais quelle société de merde dans laquelle on vit si on croit sincèrement que l'on n'a pas d'autre alternative que de tailler une pipe à son N+1.
  5. 7 points
    Outreau c'était le juge d'instruction qui a fait du zèle, sur le fondement des dires d'une mythomane et les interrogatoires (mal menés, semble-t-il) des enfants victimes. Le crime étant exceptionnel, pas besoin d'écouter les versions des accusés. Comme l'expriment nos commentateurs : à crime extraordinaire, droit extraordinaire. Autrement dit, plus on t'accuse de quelque chose de grave, moins il faudrait respecter les droits de la défense (avoir sa version entendue, avoir des preuves minimales...). En lisant tout ça (je vogue entre l'Immonde, le Figaro, le Point, j'hésite à jeter un oeil à Libé...), je me dis : ces gens-là votent. J'ajoute certains avocats des parties civiles à ma détestation. Quand j'entends une phrase comme "les familles des victimes peuvent difficilement comprendre, et on les comprend, que face à de tels actes de terrorisme et d'une telle gravité, une décision d'acquittement sur la complicité puisse être rendue", je me dis : WTF...puisque l'accusation est très grave, alors il est coupable? Je vais mettre ça sur le compte de la fatigue...
  6. 7 points
    C'est des conneries, il n'y a jamais eu aussi peu de palu depuis 50 ans, les épisodes de canicules sont 7 fois moins mortifères que les grands froids. On est dans la propagande pre cop 23 (Bonn2017) On a eu 3 semaines non stop contre Monsanto avant la décision de prolonger le glyphosate. Je n'ai jamais vu cela depuis 50 ans un tel torrent de propagande sur les média. Les journalistes, les politiques, tout le monde DELIRENT plein pot. Orphelin du communiste, orphelin d'une cause, tout ces cons vautrent dans le pathos millénaristes. ON VA TOUS MOURIR.
  7. 7 points
    DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISEsur l'ÉCRITURE dite « INCLUSIVE » adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017
  8. 7 points
    Je crois que dans mon club, discuter de foot pourrait entraîner une procédure d'exclusion. L'idée est aussi pour l'animateur de créer ses propres topics et son propre agenda (et donc des conversations originales).
  9. 6 points
    Non. Faut lire ce que j'écris, qui est le résumé du verdict des juges. Ils disent exactement le contraire. Explique-nous comment Abdelkader Merah a aidé à voler le scooter. Si tu regardes ce qui a été dit, tu verras que "l'aide" en question, c'est d'avoir été dans une voiture à 100 mètres dudit vol, sans être le conducteur de ladite voiture d'ailleurs... Indubitablement. S'il y avait eu des preuves, je ne pense pas que les juges auraient fait preuve de mansuétude à son endroit. En l'occurrence, le Figaro était le plus complet dans le détail de la réponse des juges aux 82 questions posées ; les points mis en exergue semblent factuels. Ce qui est regrettable. Tout à fait. Une Justice parfaite étant une Justice qui applique les grands principes qui nous protègent de l'arbitraire et de l'erreur. Et, en matière pénale plus qu'ailleurs, nous sommes en droit d'attendre à ce que ces principes-là soient respectés dans toute leur rigueur et toute leur grandeur. Ce n'est pas une question de liberté de parole. C'est une question qu'on ne condamne pas les gens sans preuves, peu importe qui sont "ces gens". D'autant plus, et je vais en choquer plus d'un, que je ne suis même pas convaincu à la lecture de tout ce qui a pu ressortir qu'il ait un quelconque rapport avec ce qu'a commis son frère. On n'est donc même pas au niveau du "bénéfice du doute", mais de l'innocence pure et simple. L'impression que j'ai, désagréable et tenace, c'est qu'il paie pour sa soeur, il paie pour son frère, et il paie pour certains cadors du djihadisme toulousain qui ont échappé à nos bons soins. Mon souhait, c'est que soient condamnés les vrais responsables, pas un substitut ; en tout état de cause, s'il doit être condamné, je veux qu'on me prouve sa complicité. Si je dois être un bobo gauchiste islamophile du fait de cette exigence, ainsi soit-il.
  10. 6 points
    A mon avis c'est multifactoriel. - il y a un effet de groupe : si on ne t'a jamais appris à répliquer vertement, tu ne le fais pas - la société moderne est même plus que pacifiste, elle est violemment anti-violence - judiciarisation d'un peu tout le domaine public ce qui fait qu'envoyer un pain dans la gueule d'un malotru peut coûter cher en poursuites - démission culturelle : après tout, l'Etat est là pour ça (et si tu t'interposes, l'Etat le prend mal) ; de surcroît, le malotru est maintenant de plus en plus souvent plus nombreux que toi - donc un peu tout ce que tu dis
  11. 6 points
    Peut-être pas, effectivement, mais ton insistance à faire état de tendances à déformer la réalité, travestir des faits consciemment ou pas, pourrait le laisser penser, surtout lorsqu'on connait ton fort attachement au féminisme de combat. Tout comme @Rincevent du reste. Du coup, tu rencontres le féminisme attendrissant de @Johnnieboy qui de son côté, sur-réagit parce qu'il est un garçon sensible Moi je suis d'accord avec vous trois, en fait. Les délires de certain.e.s (arf) ne doivent pas masquer la réalité des autres. Ce déballage de culottes sales, de lynchage médiatique, est déplaisant ; il ne faut pas oublier à la base le principe de présomption d'innocence et le droit, beaucoup ont souffert à être dénoncés de façon calomnieuse, et beaucoup se sont tus aussi, de peur de se confronter, bah, à ce qui se passe actuellement, en gros. J'espère que ça va faire débander les gros pervers. Quant aux gros lourdauds, j'ai appris à ma fille à se faire respecter, et pas à chougner, et elle s'y emploie. Nanmého !
  12. 5 points
  13. 5 points
    Houla, je suis obligé de downvoter ton message. Toutes mes excuses. On ne s'attaque pas impunément à Tintin !
  14. 5 points
    Vous êtes sérieux de chercher qui a la plus grosse sur le fil féminisme ?
  15. 5 points
    Le refus de la conscription n'est pas forcément couplé avec l'antimilitarisme. La conscription c'est du servage alors que l'armée (de métier) à une fonction utile. Je fus moi même militaire et pourtant farouchement opposé au service militaire obligatoire.
  16. 5 points
    Et si on montait un dossier sur la manière dont les médias échappent aux impôts ? #PapersPapers
  17. 5 points
    Les journalistes font baisser leurs impots parce que ce sont de petites putes serviles qui font la réclame pour, entre autres, augmenter ceux des autres. On ne félicite pas des hypocrites.
  18. 5 points
    Pour faire court, déjà que nous avons une grosse charge mentale du fait de nos journées doubles, on a pas de temps à consacrer à ces futilités Allez y lâchez vous. C'est sur un plateau les mecs
  19. 5 points
    C’est sûr que Merah n’est pas Dreyfus mais c’est ce genre de cas qui viennent tester les limites de notre tolérance et de notre système juridique. C’est facile de défendre un mec sympathique et innocent. Ce Merah ne me semble être qu’innocent, ça devrait être suffisant. Quand des neo-nazis se faisaient un peu ratonner, ça chialait dans tous les sens mais filer 20 ans de prison à un mec pour ses idées ? Ça va, ça passe. Par ailleurs, vous pouvez être sûrs qu’il va radicaliser plein de teubés en prison et que son cas ne va qu’accentuer la défiance de certaines populations envers la France.
  20. 5 points
    Si le Droit ne devait s'appliquer qu'aux gentils, on n'en aurait pas besoin, tu sais. Faut pas tomber dans la mentalité tribale et condamner un homme pour les crimes de son frère. Ni condamner quelqu'un parce qu'il est un sale con, un enculé, un illuminé. On condamne pour des faits et le doute bénéficie à l'accusé. C'est le b.a-ba de la justice.
  21. 5 points
    @RinceventÇa me rappelle quand même Jean-François Kahn et ses délicieux commentaires sur l'affaire DSK. Si ce type de sorties médiatiques qui donnent l'impression de minorer le viol et les agressions sexuelles s'accumulent, il n'est guère étonnant que beaucoup en déduisent qu'il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark. Certains, ou plutôt certaines, y voient la culture patriarcale en action, je vois plutôt un petit milieu qui se protège et pour qui le viol et toutes les bassesses humaines sont le fait de Dédé le plombier électeur FN et certainement pas d'un cinéaste qu'ils admirent par exemple. Les gens éclairés (de gôche), les gens comme eux ne peuvent pas être des violeurs. Le vent est en train de tourner et je comprends parfaitement que de nombreuses victimes aient pu se taire pendant si longtemps, pensant, à tort ou à raison, qu'on ne les prendraient pas au sérieux. J'espère un peu naïvement que s'il doit ressortir quelque chose de positif de cette histoire c'est que les victimes d'hommes puissants hésitent moins à porter plainte et puissent le faire immédiatement, le caractère récent des faits augmentant la probabilité de voir un violeur condamné. Avec Weinstein, c'est un travail de journalisme qui aura permis que des femmes puissent porter plainte en faisant en sorte que les violeurs potentiels ne soient plus soutenus par leur milieu. La contrepartie c'est la mise au pilori médiatique, la dénonciation du patriarcat, un discours martelé qui veut nous faire croire qu'il y a un continuum entre le rustre qui zyeute un décolleté et le violeur, l'émergence du concept de «violence sexiste» (j'aimerais bien qu'on m'explique ce que c'est), etc. J'ai très peur de la contre-réaction à tout ça et que les victimes qui prennent sur elles pour parler et porter plainte (et dans l'affaire Weinstein il y en a, si les faits sont avérés, pour qui la catégorisation de viol ne fait aucun doute) soient décrédibilisées par ces pseudo militantes féministes qui expliqueront que c'est la faute de notre société patriarcale qui fabrique en série des violeurs.
  22. 5 points
    Pas dans la gauche américaine, dans la société américaine en général. La principale ligne de fracture aux US aujourd'hui (et de plus en plus en Occident plus généralement), c'est les centre-ville, mondialisés, contre le reste des pays, enracinés. Ce qui se traduit, pour le dire comme l'autre, en "anywhere progressivism versus somewhere populism". Regarde bien ce graphique : c'est l'explication la plus frappante de l'élection de 2016 (et évidemment tout le monde a cherché d'autres facteurs, comme l'âge, les études, le sexe, la couleur de peau... alors que le plus évident était ceci).
  23. 5 points
    Si j'ai bien compris, des fonctionnaires idéologues anti-progrès, anti-raison et anti-vie sont en train de tuer littéralement le jardin, et la fondation américaine qui compte en reprendre la gestion commence à comprendre que le problème vient de ces cinglés.
  24. 5 points
    Une petite BD repérée sur twitter, vraiment pas mal. (ci dessous, liens vers les images+ source) (la BD en images)
  25. 5 points
    On ne gagne pas contre un Etat en respectant les règles : L'Etat fait lui même les règles et décide si et comment il les applique.
  26. 5 points
    C'est à cause de la fin des quotas laitiers. Vu qu'il y a surproduction de lait, il y a rupture de stock de beurre. J'ai lu ça dans l'Immonde.
  27. 5 points
    Diabète, hypertension, maladies CV, cancer sont des maladies parmi les plus graves et les plus couteuses pour les système de soin et qui sont en bonne partie évitables en soignant son mode de vie. Pas de drogues/clope/alcool (enfin, surtout la clope), l'exercice régulier (notamment le fait de ne pas garder position assise prolongée), éviter la malbouffe (au sens de trucs bourrés de sucre et d'huiles riches en omega6), et surveiller ses apports en micro-nutriments, sont clairement des facteurs essentiels. Un tel "régime" a aussi un impact sur les maladies respiratoires, qui sont une source importante de morbidité en vieillissant : L'exercice protège des infections respiratoires (probablement car ça permet une meilleure mobilité des globules et par une meilleure évacuation des fluides) de même que les apports en micronutriments sont essentiels pour avoir une bonne réponse immunitaire. (D'ailleurs, toujours sur ce sujet, l'hygiène dentaire a aussi un impact documenté significatif sur le risque de pneumonie et plus encore car une bouche en mauvaise santé crée de l'inflammation systémique affectant l'ensemble du système cardiovasculaire avec risque d'AVC et d'infarctus à la clé). Pour revenir sur l'hypertension par exemple, on sait que le stress aussi bien que les douleurs chroniques sont des facteurs de risque. Changer de mode de vie pour sortir de la pénibilité (psychologique/physique) c'est aussi faire un pas vers la santé. Et tout ce qui vaut pour les adultes est 10 fois plus vrai pour les gosses. Les slogans de santé publiques finissent par nous sortir par les trous de nez c'est normal mais à la base, oui, bien manger et bouger, c'est la base pour être un adulte en bonne santé. Après, voilà, si on ne veut pas se lancer dans la polémique sur les carbs et éviter de retomber dans les slogans de santé publiques, c'est chaud. Un truc sur lequel on peut insister c'est l'importance de sortir. Sortir c'est prendre le soleil (et faire le plein de vitamine D), c'est bouger, c'est être incité à sortir des coins moroses. Les dangers qui nous guettent en ne faisant rien sont bien pires que ceux qui nous guettent, éventuellement, à l'extérieur. Même l'air intérieur est souvent largement plus pollué que l'air extérieur.
  28. 4 points
    Mouais: http://www.slate.fr/story/153986/metoo-cris-de-detresse Je pense que c'est surtout car c'est ceux qui touchent les gens et qui font vendre que l'on en entend le plus partler. Nous balancer le nom de Momo, le contremaitre d'une société de nettoyage, tout le monde s'en fout. Si demain, c'est le nom de Julliard qui sort, là tu vends du papier coco.
  29. 4 points
    Ça me semble quand même un sacré souci dans la théorie socialiste que même en acceptant que ce soit un système génial et que les mecs à la tête n'ont que l'intérêt du peuple en tête (ce qui est déjà assez risible quand on connaît un peu le Public Choice), il suffit d'avoir un mec vaguement incompétent au pouvoir pour que le tout s'effondre. Avec le fait troublant que ça se répète à chaque régime socialiste. Enfin bref, c'est le genre de trucs qui me faisait tiquer quand on te présente Lénine/Staline en cours d'histoire au collège en mode "Lénine était un mec bien, c'est Staline qui a tout foiré avec ses goulags".
  30. 4 points
    Prenons ce qui s'est passé au RU : http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/08/un-elu-gallois-retrouve-mort-apres-avoir-ete-mis-en-cause-pour-harcelement-sexuel_5211905_3214.html Un suicide, des carrières brisées, pour avoir touché un genou il y a quinze ans pour les uns, pour avoir eu une requête inappropriée (achat de sex-toy) pour un autre... J'attends également les conséquences législatives, qui pourraient aboutir dans quelques années à d'autres suicides et des innocents en prison, sans compter un recul de l'Etat de droit, sacrifié sur l'autel des bons sentiments (charge de la preuve, imprescriptibilité et autres présomptions irréfragables pourraient être au programme...).
  31. 4 points
    https://sciencetonnante.wordpress.com/2017/11/12/glyphosate-le-nouvel-amiante/
  32. 4 points
    Oppposition franche au socialisme et au communisme, euro-réalisme, antifiscalisme, scepticisme affiché sur les sujets relatifs au féminisme de troisième vague ou au réchauffisme, refus de la culture de l'excuse, et bien d'autres encore. Quoique je formulerais ça de la manière inverse : sur ces sujets, il ne s'agit pas tant de points communs avec l'ED, que l'ED qui se trouve avoir des positions qui se rapprochent de la vérité, tout comme une horloge arrêtée donne l'heure exacte deux fois par jour (qu'elle fasse partie d'un club ou non).
  33. 4 points
    Tellement spontané que t'as des certificats prévus par le ministère de l'EN à l'Education inclusive : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=36001 Que t'as un comité théotrucbidule qui écrit des guides à destination de l'Administration sur la façon d'écrire : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pour_une_communication_publique_sans_stereotype_de_sexe_vf_2016_11_02.compressed.pdf Quant au CESE, il nous explique que : http://www.lecese.fr/sites/default/files/communiques/20160620_CP Amendement PL Egalité et citoyenneté.pdf Que c'est tellement spontané que le Ministère du Travail a payé des gens pour écrire un guide pour expliquer aux entreprises ce qu'il convenait de faire : http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2017/10/Guide-Egalite-femmes-hommes-Mon-entreprise-sengage.pdf Que t'as des évolutions du droit pénal et du droit du travail pour opérer un glissement du sexe au genre, et des "violences sexuelles" aux "violences sexistes". Faudra pas venir chouiner le jour où, faute de t'être conformé aux instructions ministérielles & légales, tu auras commis des violences sexistes dans un mail écrit à l'ancienne et que tu seras sanctionné par les RH. En effet, l'enjeu c'est une "communication non sexiste". Autrement dit, si tu ne t'exprimes pas conformément aux délires féministes, tu commets un acte sexiste (une violence sexiste?)
  34. 4 points
    Tout ça ne sert qu'à masquer leur incapacité à apprendre le français à leurs élèves.
  35. 4 points
    Je pense que tout est question de transparence, perso consommer du contenu de qualité sans pub en échange de ma puissance de calcul, je dis "pourquoi pas"
  36. 4 points
    Pour fêter dignement le centenaire de la révolution d'octobre, un petit bilan des sept décennies de "socialisme réel" en URSS : https://www.contrepoints.org/2017/11/07/301811-siecle-apres-bilan-positif-socialisme-reel
  37. 4 points
    Que l'on pense qu'il aurait put être innocenté dans une société parfaitement juste, je suis d'accord. De là a sortir les pancartes: "Merah, victime de la répression d'état contre la liberté d'expression" je vais te laisser passer devant.
  38. 4 points
    Referendum, démocratie, etc. Tout ça, on s'en tape un peu. En quoi serait-ce largement plus légitime si 50% + 1 un mec étaient pour l'indépendance ? Imaginez que ce groupe soit légèrement pour l'indépendance mais que les 49,9999 autres % soient farouchement contre. Que se passerait-il à votre avis ? La vérité, c'est qu'il s'agit de différentes volontés qui s'affrontent (au sein de la Catalogne et entre la Catalogne et l'État espagnol) et que c'est la plus forte qui vaincra.Le nombre d'individus de chaque côté est bien sûr important mais il ne veut pas tout dire.
  39. 4 points
    C'est quoi cette histoire de Californie? Moi je dirais qu'il est étonnant de ne pas voir plus de liberaux , a part les libertariens américains, soutenir les catalans, tous les ingrédients sont pourtant là, séparation verticale des pouvoirs, révolte fiscale, opposants en prison, censure de l'Internet, tabassage de la population...
  40. 4 points
    Ils peuvent chougner tout leur saoûl, je ne pense pas qu'ils soient franchement prioritaires... Tout au plus celles et ceux qui sont partis là-bas sans qu'on puisse prouver qu'ils aient commis la moindre exaction pourraient être extradés en France et être condamnés (il y a un délit pour ça, en France). Par contre, si les locaux peuvent prouver qu'untel a activement participé aux saloperies sur leurs citoyens, je ne vois aucune raison de le rapatrier. Quant à la grand-mère, c'est normal qu'elle veuille le rapatriement de ses petits-enfants. La mère est une folle, d'amener sa progéniture sur un champ de bataille pour des raisons idéologiques... Bah oui, ils doivent bénéficier du soutien diplomatique de l'Etat Français, dans la proportion des moyens qu'on peut leur offrir. A mon sens, cela signifie veiller à ce qu'ils ne soient pas torturés ou violés ou assassinés. Ils sont français si leurs parents le sont. Du coup, je ne vois pas le souci. Bah oui ils sont français. C'est toi qui retourne la question. La question n'est pas de savoir si on doit leur octroyer ou non la nationalité française : ils l'ont déjà. La question est donc bien de savoir si on doit la leur retirer et, de ce fait, créer des apatrides. Je vais être très clair : la faillite morale, intellectuelle et politique que constitue le fait que des citoyens français étant nés en France, ayant grandi en France, étant allé à l'école en France, préfèrent aller pratiquer l'esclavage et tuer des mécréants que de vivre à l'occidentale est imputable pour une part notable à l'Etat Français. Je trouve cela profondément irresponsable de vouloir faire comme si la France n'avait rien à voir avec ces djihadistes. En résumé, je pense que la France doit garder un oeil sur ses djihadistes sans vouloir se substituer aux locaux (syriens, irakiens) qui sont les premiers concernés par les exactions de nos djihadistes. Une fois leurs peines purgées, je ne vois aucune raison pour qu'ils restent en Irak ou aient à rester à la charge des contribuables irakiens ou syriens.
  41. 4 points
    Franchement, pour répondre aux prohibitionnistes, et en restant utilitariste, il suffit de parler des conséquences de la prohibition sur les prostitués. Bon après, ils s'en foutent, l'important pour eux c'est d'être moralement supérieur, pas d'aider qui que ce soit, mais bon.
  42. 4 points
    Je pense qu'il faut partir du principe que les Insoumis ne comprennent pas le quart de la moitié du commencement d'un truc en économie. Le monde est plus rassurant comme ça.
  43. 4 points
    Mmmmhhh... Il fait quand même pas bon de s'opposer au grand manitou. Ce matin : http://www.bfmtv.com/politique/hidalgo-envoie-une-lettre-aux-locataires-de-hlm-contre-la-politique-de-macron-1285862.html Et cet après-midi, bim, emploi fictif dans ta gueule : https://www.capital.fr/economie-politique/exclusif-les-preuves-quanne-hidalgo-avait-un-emploi-fictif-1251966 "Tout le monde le savait depuis 15 ans, mais on avait pas les preuves" "Enfin, sauf les mecs de Sud qui avaient tellement les preuves qu'ils ont réussi à la faire virer" Hidalgo est un parasite, mais la presse aux ordres qui ne se cache même plus de se foutre de notre gueule, c'est encore pire.
  44. 4 points
    Le premier d'une série de trois articles sur la Révolution russe : Octobre 1917, le mythe tenace de la révolution https://www.contrepoints.org/2017/10/25/300741-octobre-1917-mythe-tenace-de-revolution
  45. 4 points
    Ça commence à se tendre côté viennoiserie industrielle des échos que j'en ai. 'fin bon on ne va pas reprocher aux producteurs de vendre à ceux qui paient le prix.
  46. 4 points
    La pub a raison, il y a vraiment presque tout sur Amazon. Bon sinon, le cap est franchi :
  47. 4 points
    Elle s'en est platement excusée. Je comprends que ce genre de tribune suscite des reactions assez acides. Je ne sais pas si c'est de la maladresse de la part de l'auteur mais son texte n'est pas dénué d'un ton passif-agressif qui suinte le complexe de supériorité vis-à-vis des bimbos («J'ai un doctorat en neurosciences vous savez»). Je trouve qu'il y a quelques points assez valables pour Hollywood ; en jouant le jeu de la séduction on peut se retrouver sur une pente glissante et se voir suggérer que le rôle de sa vie n'attend plus que quelques dezippages de braguettes. Cependant, je suis persuadée que les femmes qui «gardent leur sexualité pour leur vie privée» comme le dit Bialik font aussi face à ce genre de propositions, peut-être moins, mais certains hommes ne verront toujours que la sexualité chez une femme. On peut agir sur la perception qu'a de nous autrui mais en aucun cas totalement l'influer et encore moins en être responsable. Par contre, je ne crois pas qu'on puisse appliquer la logique du crevard libidineux à quelqu'un capable d'agresser ou de violer. C'est un état d'esprit différent, et non un prolongement, d'une envie de baiser qui se passe de morale. Sur un point, je crois que Mayim Bialik évoque, maladroitement, dans son essai quelque chose qui rejoint ce que @Bisounours disait. C'est qu'il existe des attitudes pour faire face aux malotrus et aux harceleurs (les violeurs et agresseurs c'est bien autre chose), que ce soit avoir confiance en soi, confiance en ses aptitudes et non en son physique, avoir du répondant ou ne pas hésiter à afficher bruyamment les comportements de gros degueulasses quand ça arrive. C'est plus facile à dire qu'à faire et certaines personnes n'ont pas ou pas encore cette force de caractère. J'ai toujours eu l'impression que pour beaucoup dire ou affirmer que les victimes peuvent agir et se prémunir d'un risque reviendrait à les blâmer. Au contraire, je trouve ça plus libérateur et ça n'altère en aucun cas la responsabilité individuelle de ceux qui font du mal. Je lisais le témoignage d'une jeune femme qui avait fini par coucher avec son patron car elle n'en pouvait plus de son harcèlement et qu'elle trouvait plus simple de lui donner ce qu'il voulait. Je ne la blâme pas mais ça me fait froid dans le dos qu'on puisse avoir une estime de soi aussi basse et ça fait partie du problème. Un marché du travail plus libre qui nous donnerait plus d'emplois et plus de mobilité permettrait à bon nombre de ne plus supporter ces situations. Bien sûr, ce serait des effets macro pas adaptables à toutes les situations individuelles mais c'est un tel gâchis de voir tant de monde supporter des conditions de travail qui leur bouffent leur santé physique et mentale juste parce qu'ils n'ont pas la possibilité de gagner leur croûte autrement.
  48. 4 points
    Le plus courant dans le milieu de travail n'est pas l'invention pure et simple, mais une interprétation différente des mêmes faits. Prenons le collègue lourd qui fait des blagues salaces. Il estime la chose bon enfant. Celle qui se plaindra appellera cela "harcèlement sexuel". Les mêmes faits, pas la même interprétation. Ensuite, il y a le problème de la matérialité des faits. La parole d'une personne est tout ce qu'on a, souvent, au départ. Ainsi, il faut un maximum de détails pour pouvoir enquêter : où, quand, qui était là, comment étiez-vous habillé, qu'avez-vous vu de l'agresseur, qu'a-t-il fait, qu'a fait la victime etc... Et, une enquête, c'est nécessairement violent. Si on t'accuse d'avoir violé, on te demandera si tu regardes du porno, ce que tu penses des femmes, comment se passe ta vie sexuelle, ta femme est-elle satisfaite? As-tu des penchants particuliers? Où tu étais, le 3 septembre à 20h? Tu aimes séduire? Tu es en contact avec des femmes dans le cadre de ton travail, que pensent-elles de toi? Que penses-tu d'elles? Qui sont tes collègues? Ta femme peut confirmer ce que tu faisais le 3 septembre à 20 heures? Pareil pour la victime, en mettant des formes : vous étiez à tel endroit pourquoi? D'où veniez-vous? Aviez-vous bu? Combien de verres? Vous alliez vers où? Vous étiez en train de faire quoi au moment des faits? Vous avez réagi comment? Pourquoi? Qu'avez-vous vu? Vous portiez quoi? Vous avez dit avoir un haut rouge tout à l'heure, à présent il est bleu : pourriez-vous nous confirmer la couleur du haut? Vous ne connaissez pas votre agresseur? Avez-vous où il est parti? Vous ne vous êtes pas débattue, pourquoi? Qu'est-ce qu'il a fait, exactement? Combien de temps ça a duré? A-t-il éjaculé? Où? Qu'avez-vous fait ensuite? Pris une douche? Etc etc.
  49. 4 points
    Moi je l'envisage pour pouvoir faire des groupes de travailler sur un sujet particulier. Faisable ?
  50. 4 points
    Oui pour tous les députés Modem et apparentés neuneus. Ah ben non, en fait, en présence d'enfants ça reste un crime, donc rien ne change pour les amis de l'homme à tête de chou.
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
×