Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 19/10/2017 dans toutes les zones

  1. 0 point
    C'est tout à fait possible, simplement à partir de ce moment là je ne vois pas trop l'intérêt de raconter ça à la terre entière sur facebook ou twitter. Qu'une victime se confie à des gens réceptifs parce qu'elle a besoin de soutien ou d'aide c'est tout à fait naturel et je n'ai pas la moindre chose à dire là-dessus. J'aurais toujours une oreille à disposition pour une amie s'il arrivait quoi que ce soit à une d'entre elle et une chambre s'il s'avère qu'elle doive fuir un foyer devenu dangereux. Par contre je ne suis absolument pas près à accorder le même crédit à des allégations vague sur Internet. C'est pour ça que je n'arrive pas à comprendre comment balancer des histoires personnelles invérifiables à une foule avide d'outrages permettrait de résoudre le moindre problème. Il y a cette article de Wired que j'ai trouvé plutôt pas mal sur le sujet. https://www.wired.com/story/the-problem-with-me-too-and-viral-outrage/
  2. 0 point
    La structure du test est : - 3 questions dont la réponse est "c'est de la drague" - 7 questions dont la réponse est "c'est lourd" - 7 questions dont la réponse est "c'est du harcèlement" - 3 questions dont la réponse est "c'est une agression" J'ai choppé les 3 points en répondant systématiquement "c'est une agression" (j'espère que personne n'a cru une seconde que j'avais fait le test sérieusement ).
  3. 0 point
  4. 0 point
    Sauf que tu oublies un énorme détail: La contraception efficace, bon marché, populaire et connue de tout le monde avant la pilule, ça s'appelle l'abstinence ou le retrait. Et ça, c'est pas madame qui décide. Les trucs à base de poudre abortive ou d'irritation des muqueuses c'est quand même pas ce qui est le plus répandu, ni le plus fiable, ni le plus facile à faire, ni le moins cher
  5. 0 point
    Je ne pense pas non plus que l'exhibitionnisme mérite la prison.
  6. 0 point
    Oui pour tous les députés Modem et apparentés neuneus. Ah ben non, en fait, en présence d'enfants ça reste un crime, donc rien ne change pour les amis de l'homme à tête de chou.
  7. 0 point
    Ce génocide de chatons mignons...
  8. 0 point
    la vidéo ressemble surtout à du spectacle pour les caméras, comme pour les manifs
  9. 0 point
    Ce qui n'est pas plus mal parce que se retrouver en taule pour ça, c'est un peu sec.
  10. 0 point
    Et on "oublie" souvent les choses suivantes: - Presque toujours accolée à la CSG, il y a aussi la CRDS (taux de 0,5%) - Les taux de la CSG et de la CRDS peuvent varier suivant la nature des revenus (en 2018 : 9,2% sur les revenus d'activité et 9,9% sur les revenus du patrimoine) - il existe également le prélèvement social de 4,5%, auquel s'ajoute un prélèvement additionnel au taux de 0,3%, sur les revenus du capital, - sans oublier le prélèvement de solidarité au taux de 2% sur les revenus du patrimoine On parle toujours de la CSG sur les salaires mais on omet toujours la CSG et ses soeurs sur les revenus du capital/patrimoine.
  11. 0 point
    On le savait déjà ça. Mort de rire, t'as des enculés de politiciens qui continuent à vouloir l'interdire parce que c'est "gateway drug" mais concrètement c'est le contraire. A l'heure d'aujourd'hui, les politiciens qui s'opposent à la légalisation du cannabis ne sont rien de moins que des complices de crimes et mériteraient de chopper un cancer de l'anus.
  12. 0 point
    Non, c'est en millions. Ce qui donne 7,5 milliards. Cela dit, c'est énorme.
  13. 0 point
    je pose ca la On a ici un homme qui a eut droit a un proces, appuyé par des temoignages de pas moins de 89 femmes, qui ne se connaissent pas, qui a ete condamné par la justice de son pays (et qui a ete re-condamné pour d'autres faits similaires depuis) et qui a ete defendu par tout le gratin jusuq'au bout. "Il y a vingt ans, Jean-Pierre Bourgeois, et sa complice, une Suédoise, ont été accusés d'avoir prostitué des dizaines de jeunes filles. Des étudiantes, des mannequins en herbe, des apprentis comédiennes qu'ils repéraient dans la rue ou les agences de casting. L'homme photographiait les jeunes femmes nues et parfois abusait d'elles en leurs faisait miroiter des publicités pour une grande marque de cosmétiques ou un petit rôle dans les films d'un grand producteur" "Au total, 89 femmes ont témoigné, parmi elles il y avait des callgirls, une actrice de X mais aussi des jeunes apprenties comédiennes parfois mineures." L'avocate défendait l'une d'entre elles, une jeune Suédoise de 16 ans, "violée sur un yacht au large de Saint-Tropez pendant le Festival de Cannes par un ex-ambassadeur de quarante ans plus âgé qu'elle." Comme d'autres jeunes filles, elle avait été recrutée sur la plage ou dans la rue, pour participer à des faux castings. "Tout le monde savait que cela existait, du producteur aux acteurs, jusqu'aux concierges des hôtels. Dans ces palaces, il y avait un nom de code, "un oreiller complet", cela voulait dire une chambre avec une fille." Jean-Pierre Bourgeois a été condamné à cinq ans de prison pour proxénétisme en 1999, puis à deux ans de prison pour agression sexuelle en 2000. En 2015, il a à nouveau été condamné à huit mois de prison pour proxénétisme.
  14. 0 point
    Maintenant que j'ai lu lárticle, ce n'est pas une declaration que c'est legal, juste que ce n'est pas un crime au regard de la loi qui a change l'an dernier. La haute court ne fait pas la loi, elle l'applique. Hors au moment ou les deputers et senateusr ont reecrit la loi pour la rendre plus severe quand l'acte est commis en presence d'enfants, ils ont decriminalisé l'acte quand il est commis en l'absence d'enfant. De decriminaliser ne veut pas dire qu'il est legaliser, cela signifie juste qu'il ne peut donner lieu qu'a une amende administrative et non pas a une privaton de liberte. Pn peut lire a la fin de l'article "The case has been sent back to local courts in Catania to determine exactly what the administrative fine -- between €5,000 ($5,651) and €30,000 ($33,912) -- will be." Sachant que l'acte a ete commis en sicile ou le salaire median est autour de 600€/mois, l'amende sera donc entre 8 et 50 mois de salaires median tout de meme!!! On est loin du "vous pouvez vous masturber en rue, y a pas de soucis) Bref, cet article est une puteaclick, il est fait pour offusquer et cliker, plutot qu'informer (parce qu'au final, l'info brute n'est pas tres interressante)
  15. 0 point
    A la suite d'un courrier de Puigdemont qui nous explique que l'indépendance n'a pas été déclarée. Je me pose une question bête : comment a-t-il suspendu l'indépendance s'il ne l'a pas déclarée? Surprenant, comme mécanisme, de suspendre un acte qui n'existe pas. Je suppose que cela démontre sa grande intelligence, si ce n'est son machiavélisme.
  16. 0 point
  17. 0 point
    Je sais pas si c'est une vanne, du coup dans le doute je te réponds : meilleur RPG de la décennie, haut la main. Fonce, si en plus tu fais les extensions, tu vas pas être déçu.
  18. 0 point
    214 partages Facebook, un signe que ça intéresse les gens, partagez encore, ce genre d'initiative c'est vraiment la liberté qui avance concrètement dans la réalité
  19. 0 point
  20. 0 point
  21. 0 point
    Je pense que JohnyB voulait parler de contraception efficace et moderne et légale, pas de persil dans le minou ou d'aiguille à tricoter Parce que oui, les femmes ont du tenter de réguler leur fécondité avec plus ou moins de bonheur dès que le processus de la grossesse a été connu
  22. 0 point
    Voici ce que l'auteur de HackYourFuture met comme matériel de cours à dispo en open source : https://github.com/HackYourFuture/curriculum/ Je ne sais si c'est ce que vous cherchez ...
  23. 0 point
  24. 0 point
    Ou extrapolent, ou se souviennent mal, ou exagèrent, ou se mélangent les pinceaux, ou sont partielles, ou se trompent tout simplement... Bien sûr que c'est le cas quand n'importe qui raconte n'importe quel souvenir. C'est encore plus le cas quand ça porte sur un sujet très émotionnel, et encore plus le cas dans un environnement social favorisant la théâtralisation et encore plus le cas dans un contexte d'hystérie collective et de chasse aux sorcières. Croire que les gens sont des caméras sur pattes avec une mémoire objective et photographique c'est juste ridicule. Bien sûr qu'il ne faut pas croire quelqu'un qui balance ce genre de trucs a priori, ce qui n'empêche pas d'être poli et d'offrir son support tout en cherchant discrètement la vérité. La recherche de la vérité est malsaine quand elle s'oppose aux larmes d'une femme. Très romantique. Et pourtant c'est ce qui est fait. N'y aurait-il pas un peu d'hystérie derrière cette volonté de balancer ainsi son linge sale aux yeux de tous ? N'est-ce pas une occasion idéale pour certains parasites émotionnels d'obtenir de la sympathie en se faisant plaindre, et pour d'autres d'en obtenir en plaignant bruyamment les premiers ? Quelle place pour les victimes dans cet écosystème peu reluisant ? Encore une fois qui parle de ça ? Merci.
  25. 0 point
    Non mais c'est pas comparable ! Cette "folie" est consécutive au vertige qu'implique le problème de la mort. Ça n'a tout simplement rien à voir.
  26. 0 point
    Ils peuvent se la mette où je pense leur "présence digitale significative".
  27. 0 point
    La "libération de la parole" est sans doute sincère pour certaines. Pour d'autres, ce n'est qu'un outil utilisé dans le cadre de leur agenda politique. Cette libération de la parole me dérange pour une chose : l'instrumentalisation qui en est faite. Ainsi, un récent article de l'Immonde sur une jeune femme harcelée sexuellement en agence bancaire. Problème : elle n'a absolument aucune preuve ; sa plainte est classée sans suite. Conclusion de l'article : la parole de la victime n'est pas assez considérée. Le souci n'est pas qu'elle ose parler de ce qu'elle a subi ; mon souci vient de la conclusion de l'article : quoi, il faudrait abandonner toute exigence probatoire quand la victime est une femme? Ou un enfant? Cette instrumentalisation au nom de sentiments généreux vise un affaiblissement des garanties procédurales assurées à chaque citoyen. C'est d'autant plus dangereux que cet affaiblissement n'est pas le fait de nazillons mais de personnes se voulant généreuses. Moi non plus, d'où mon ajout. Voilà, c'est ça qui m'a crispé avec Léa Seydoux. Quand tu as été témoin de faits répréhensibles, que tu n'as rien dit, il serait commode de ne pas jeter la pierre sur celles et ceux qui ont eux aussi gardé le silence... Je le sais bien, hein. Quand j'identifie un harceleur sexuel, je le purge. Quand il conteste son licenciement, j'essaie de le crucifier et de l'humilier. Je ne suis pas dans l'optique "ça n'arrive qu'aux autres" ou "ce n'est que le fait des puissants". Par contre, oui, il faut parler/alerter et oui, il faut penser à trouver des preuves, ou réussir à se souvenir de faits précis sur lesquels enquêter... Je suis fort gêné de constater que le rappel de ces évidences est, désormais, taxé de sexisme. Comment je fais pour enquêter, moi, si je n'ai aucune alerte ou aucun fait précis sur lesquels enquêter? Comment je fais si je n'ai pas le droit de demander à la victime alléguée de me décrire lesdits faits?
  28. 0 point
    Tu m’étonnes que ça faisait un moment. Ce type dit que de la merde depuis plus de dix ans.
  29. 0 point
    J'ai entendu parler de l'Ecole privée hors contrat La Cordée, ça m'a intéressée, et je suis allée y faire mon petit reportage, dans l'idée d'alimenter une rubrique Les Lib'Héros du Quotidien. Ce projet est vraiment bien, mais vous verrez aussi à quel point l'emprise de l'Etat est forte sur les esprits français, y compris chez des gens qui se lancent par eux-mêmes tant ils sont convaincus des carences de l'Etat : Ecole « La Cordée » : privée, hors contrat, et pourtant elle tourne ! https://leblogdenathaliemp.com/2017/10/15/ecole-la-cordee-privee-hors-contrat-et-pourtant-elle-tourne/
  30. 0 point
    sa destruction des anti-riches est quand même pas mal. "vous ne pouvez pas à la fois vous plaindre que les grands groupes français se fassent racheter par les capitaux étrangers et vouloir chasser de France ceux qui ont des capitaux", kaboom l'EG/ED.
  31. 0 point
    "-- Monsieur le Président, êtes-vous le président des riches ? -- Je n'aime pas cette jalousie. J'ai face à moi trois personnes qui font statistiquement partis des riches..." Ah, ah ! Franchement, j'ai bientôt 50 balais... je n'avais jamais vu de ma vie aucun président expliquer de façon aussi claire que l'enrichissement n'était pas un mal. Jamais.
  32. 0 point
    Il est aussi en train d'expliquer qu'il ne faut pas protéger les gens du changement (exemple typique de l'automatisation des emplois) mais leur créer de nouvelles opportunités. Rien que ça c'est un changement de discours infiniment bienvenu par rapport aux habitudes françaises. Evidemment qu'il va se défendre de faire de l'hyper-libéralisme/destruction de droits, ce serait suicidaire de faire l'inverse.
  33. 0 point
    3.8 fois le Bois de Boulogne. C'est plus clair ?
  34. 0 point
    1/ La coalition de Rajoy est tout autant fragile. Le PSOE appelle a une reforme constitutionnelle et Podemos a discuter au lieu de cravacher. Il n'y a que Ciudadanos les potes de Koenig dont le poids est peu considerable au congres des deputes espagnol qui le suit sur toute la ligne. Puigdemont ne s'est pas encore aliene definitivement la frange decue et minoritaire extremiste de la CUP, en revanche centre-gauche d'ERC et centre-droite du PdeCAT restent sur la meme ligne. Il doit y avoir a mon avis des garanties en coulisse, genre que la declaration d'independance se fasse effective d'ici les prochains jours ou semaines. 2/ Oui l'Espagne est en meilleure position en principe puisqu'ils ont l'armee et le soutien de l'UE qui est un cartel d'Etats dont les dirigeants ne veulent pas subir le meme sort, mais ca tout le monde le sait depuis des annees et pourtant ca n'a pas empeche l'escalade et la tenue du referendum. Le fait de forcer la partie pour l'instant a plutot bien reussi aux catalans, puisque le conflit s'est internationalise alors qu'il n'etait qu'un debat espagnol auparavant, et qu'ils arrivent a exposer leurs arguments. Si ces derniers jours de nombreuses voix un peu partout dans le monde ont appele au dialogue, surtout depuis la repression du 1er octobre, c'etait une chose impensable auparavant. Il y a 10 ans tout le monde disait qu'il y avait deux pequins separatistes, ce qui etait vrai, aujourd'hui 80% des habitants de la region sont en faveur d'un referendum officiel, a peu pres 50% separatiste. Il y a une progression indeniable qu'a force de nier l'Espagne va se retrouver finalement plume par plus machiaveliques qu'eux. 3/ Les etatistes de tout bord, de tous les pays et meme des regions qui cherchent l'independance se fichent totalement du principe d'auto-determination des peuples sauf si cela leur sert. Les independantistes ne cherchent pas tellement a convaincre pour le moment les autres Etats, ca viendra plus tard quand ils se trouveront face a un fait accompli (s'il s'accomplit), mais plutot alerter les medias et l''opinion publique internationale, voire Bruxelles. Car que tu le veuilles ou non, le droit a l'autodetermination est vu moralement comme une chose au premier abord relativement positive, et avec sympathie en particulier pour les petits. C'est sur cette fibre que tentent de jouer les independantistes qui politiquement font du Machiavel (car c'est la seule arme qu'ils ont veritablement). 4/ Cet argument on l'a vu chez les anti-brexit egalement. En l'absence de stabilite juridique et du manteau de la zone euro, il est evident que d'investir en Catalogne parait plus risque. C'est sur la duree qu'il faut juger, et aux actes des futurs dirigeants. Un an apres son independance, toutes les entreprises etaient revenues en Slovenie. La Catalogne c'est pas le Kosovo ou la Tchetchenie en terme de puissance economique et industrielle d'autre part.
  35. 0 point
    Wow, une nouvelle taxe, c'est vraiment novateur. Ils ont bien dû réfléchir 5 minutes entre le dessert et le café. C'est du communisme en plus leur truc. Probablement anti-constitutionnel. Toute expropriation ne peut se faire sans juste et préalable indemnité.
  36. 0 point
    "Sur cent hommes, dix ne devraient pas être là et 80 ne sont que des cibles. Neuf sont de vrais combattants, et nous leur en sommes reconnaissants, car ils se battent. Mais un seul, un seul est un véritable guerrier et il ramène les autres en un seul morceau." Héraclite
  37. 0 point
    La violence est commune mais généralement elle sert un objectif : cet objectif peut être social (acquérir le statut de celui qui a la plus grosse) ou utilitaire (je te tabasse pour te voler, te violer etc.) où l'autre est vu comme un moyen. Il y a peu de raisons de tuer pour tuer : généralement après une bonne raclée on arrête de taper le mec au sol car il est clair qu'on a gagné (reconnaissance sociale) ou quand on lui a pris son porte-monnaie (objectif atteint) et aller plus loin c'est plus de risque (par exemple judiciaire ou de voir le mec donner tout ce qu'il a comme un fauve acculé) pour rien. Dans la video postée par Jesrad il y a ces statistiques de guerre justement : 50% des avions abattus par l'USAF sont le fait de 1% des pilotes, 80% des personnes ayant reçu une médaille prestigieuse (soit 1% des troupes) sont issues de structures sociales très particulière etc. Ca n'a rien d'insurmontable mais le gros du boulot est fait par une toute petite minorité des combattants.
  38. 0 point
    Je savais qu’il etait anti-separatiste. Vargas Llosa est un mec bien, il aurait pu se contenter a raison de dénoncer le nationalisme catalan, mais il a trop trainé avec les libéraux espagnols qui ne sont pour la liberté que si on ne touche pas à la grandeur de l’Espagne et s’il n’y a pas trop d’immigrés. Quand tu vois des anarcaps espagnols pester en défilant avec le drapeau espagnol t’as compris...Il n’y a que Juan Ramon Rallo qui est honnête intellectuellement et cohérent puisque lui aussi préfère une solution légale, mais une solution quand même qui se base sur l’autodétermination des individus, une loi qui protégerait ceux qui veulent se séparer et ceux qui ne veulent pas se séparer, une loi qui garantirait la possibilité d’enclaves et repartirait correctement actifs et passifs. Il est le seul qui échappe aux propagandes des deux côtés, puisque de l’autre on trouve Xavier Sala-i-Martin qui est un peu trop gentil des fois avec les nationalistes catalans. Je voyais une video de l’institut Mises aux États-Unis, un débat entre Jeff Deist et Daniel Lacalle le nouveau directeur de l’institut Mises en Espagne. Meme Jeff Deist hallucinait devant les arguments présentés par celui-ci, sa mauvaise foi, son soutien implicite au contrat social en parlant de constitution, son relativisme quand il lui pose sa question sur les violences policières dimanche dernier. Les libéraux espagnols sont cohérents quand ca les arrange...un peu comme les libéraux français ou américains a la réflexion. Le fameux Lacalle est membre du parti populaire de Rajoy quand même, et beaucoup dans la galaxie libérale à Madrid sont des partisans du PP honteux qui ferment leur bouche quand il s’agit d’analyser la dette publique du gouvernement de Rajoy, les sauvetages a la banque,ne rien dire sur ses augmentations d’impôts, et quand il faut denoncer le gauchisme d’un parti catalan ils oublient de le faire avec Podemos et le PSOE.
  39. 0 point
    J'ai retrouvé un excellent texte de Mises sur le sujet : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-lutte-comme-facteur-de-l-evolution-sociale.aspx?article=3660149190G10020&redirect=false&contributor=Ludwig+von+Mises.
  40. 0 point
    À la limite si on prend ça du point de vue utilitariste c'est même plutôt une analyse économique sur la division du travail qu'il faut (l'histoire du docteur et de sa secrétaire et ce qui s'ensuit). Je dirais que c'est une question intéressante en soi de savoir dans quelle mesure c'est avéré ou pas. Et que ça serait un point positif d'avoir une expertise là dessus de la part de non-racistes ne serait-ce que pour assainir le pool sociologique... Parce qu'à l'heure actuelle ceux qui s'intéressent sérieusement et de bonne foi à la question n'ont pas d'autre choix que de se taper les délires racistes en même temps (puis d'être eux-mêmes considérés comme des racistes par défaut) et c'est dommage.
  41. 0 point
    Vous avez réussi à tenir sans vous insulter alors que je ne pouvais pas trop intervenir par manque de temps. Félicitations. Du coup voici un résumé de la discussion jusqu'à présent (qui est un patchwork organisé de vos posts avec une partie en plus que j'ai rédigé sur le QI). N'hésitez pas à me dire si j'ai oublié ou mal représenté certains points (que ça soit le point de vue libéral ou l'autre). Si vous avez des sources à ajouter pour chaque argument ça serait super. 1 - Espèce, sous-espèce et race : questions de taxonomie Tous les groupes humains peuvent se reproduire entre eux et avoir une descendance fertile, ce qui signifie par définition que l'humanité (Homo sapiens) est une seule et même espèce. On pourrait parler de différentes sous-espèces dans des cas extrêmes comme les aborigènes d'Australie mais c'est un des rangs les plus arbitraires de la taxonomie (généralement l'espèce est la dernière subdivision universellement admise). Il concerne des groupes qui pourraient se reproduire entre eux mais qui ne le font pas pour cause de long isolement géographique, tout en développant des traits particuliers. Pour vous donner une idée voici l'article Wikipédia sur les sous-espèces de Canis lupus. Notez que la dernière sous-espèce indiquée est Canis lupus familiaris, le chien domestique, pour lequel il est dit "La sélection artificielle menée par l'Homme a conduit le chien à être le mammifère terrestre montrant la plus forte variation morphologique et comportementale. Des centaines de races différentes ont été créées." En effet, une race est par définition le résultat d'une sélection par élevage. Il n'y a pas d'élevage d'humains pour sélectionner tel ou tel trait, il n'y a donc pas de races humaines au sens taxonomique. 2 - Génétique des populations et clusters de variation : questions d'anthropologie génétique Ceci étant il existe évidemment différents groupes humains présentant des variations génétiques. L'Homme habitant des biotopes très différents (en fait, à peu près tous) depuis des dizaines de milliers d'années, les êtres humains de chacun de ces biotopes ont reçu des pressions de sélection légèrement différentes (qui explique par exemple qu'on trouve des blonds à peau claire et aux yeux bleus autour de la Mer Baltique davantage qu'autour du lac Tanganyika ; ou encore des myopathes en Europe, des drépanocytaires autour du Golfe de Guinée ou des thalassémiques autour de la Méditerranée). En outre il y a des différences en ce qui concerne les croisements de sapiens dans différentes parties du monde avec différents pré-sapiens. Donc nous ne sommes pas tous exactement la même espèce, à 5% près ou moins (mais ces découvertes vont fort avancer, on balbutie). En même temps, justement ça rend particulièrement stupide de parler, par exemple d'une race noire africaine, alors que c'est justement le continent ou il y a le plus de différences, le plus de races si l'on veut, et de très loin par rapport au reste du monde qui est uniforme par comparaison. L'Afrique est en grande partie intertropicale et la biodiversité est beaucoup plus importante dans ces régions (Gradient Latitudinal de Biodiversité), donc il parait normal que les homo sapiens ayant évolué plus longtemps dans cette zone aient une population plus diversifiée que les européens et les asiatiques (l'Amérique est un autre cas particulier). Étant admis donc qu'il existe des clusters de variation génétique, qu'on peut par abus de langage appeler "races", quel est le réel impact de ces variations ? Un résultat important est que la variabilité interne est plus importante que la variabilité externe, c'est-à-dire qu'en moyenne la différence d'ADN entre deux individus choisis au hasard au sein de la même race est plus importante que celle entre les moyennes de ces deux races. Cela n'implique pas cependant que les différence entre races sont nulles ou même non-significatives. La division du travail (y compris à grande échelle) implique un énorme effet de sélection et l'évolution culturelle est non-linéaire : de petites différences initiales finissent par avoir de gros effets. Cependant on pourra toujours appliquer le même raisonnement aux variations intra-races qui sont plus importantes (et tomber plutôt dans un raisonnement en termes de classes sociales). 3 - Quotient intellectuel, hérédité et populations : questions de psychométrie Reste à savoir si on peut réellement isoler une caractéristique qui serait (1) génétique, (2) particulièrement dépendante de la race (par rapport à la variabilité intra-race), (3) déterminante pour la réussite d'un individu et (4) mesurable. Cette caractéristique, pour les ethno-différencialistes, c'est le Quotient Intellectuel (QI). Il y a un certain nombre de choses à savoir sur le QI avant d'aller plus loin. Tout d'abord ce n'est pas un seul test mais plusieurs avec des présupposés différents. Historiquement le premier de ces tests a été conçu pour repérer les enfants ayant un handicap mental. Ainsi un enfant de 10 ans avec un score s'approchant de la moyenne des enfants de 6 ans sera dit "attardé" avec un "âge mental de 6 ans". Ce n'est que plus tard que d'autres versions du QI ont été mises au point pour les adultes. Dans tous les cas la moyenne est fixée à 100 (et remise régulièrement à jour, ce qui change les scores) et l'écart-type à 15 (pour que 95% de la population se trouve entre 70 et 130). Typiquement un test de QI comporte un entretien clinique suivi de la passation de plusieurs échelles portant sur la mémoire (par exemple capacité à retenir une suite de nombres), le langage (par exemple capacité à nommer le plus de noms d'animaux en une minute) et la logique (tous les puzzles qui vous viennent à l'esprit quand on parle de QI). Le tout est extrêmement standardisé (ce qui pose un gros problème pour la traduction des items) et doit être fait par un psychologue spécifiquement formé. Dites-vous bien que les tests de Mensa, les machins en entretien d'embauche ou les trucs que vous trouvez en ligne c'est de la merde. À l'issue d'un test de QI on obtient un score qui est supposé corrélé à un mystérieux "facteur g", lui-même représentatif de l'intelligence. D'un point de vue statistique le QI est assez fiable (une personne qui le passe plusieurs fois aura un résultat équivalent), avec une erreur standard de 3 points (donc une différence de moins de 6 points est considérée comme du bruit). Il est toujours utilisé pour diagnostiquer les problèmes de développement. Il est corrélé plus ou moins modestement avec la réussite scolaire, la performance au travail et le revenu dans les sociétés occidentales. Le QI à l'âge adulte est également fortement corrélé à celui des parents. Ce qu'il faut retenir pour notre sujet est que le QI est fait pour évaluer une personne donnée par rapport à ses pairs et n'a jamais été conçu pour comparer des populations. En admettant qu'un tel usage soit légitime, si les différences entre populations sont liées à la génétique comment expliquer le retard de 10 ou 15% en moyenne des Allemands de l'est avant la chute du mur et leur rattrapage en une ou deux générations, l'écart entre les siciliens et les immigrés siciliens aux USA ou celui entre les Européens des pays riches (UK, France...) et pauvres (ex URSS, Balkans...) ? On a déjà parlé des difficultés de calibration liées aux différentes langues et aux conditions plus ou moins sérieuses de passation du test de QI. On sait aussi qu'il varie en fonction de la nutrition et de l'éducation. Ce dernier point semble une nouvelle fois pointer vers une formulation du problème en termes de classes. Après tout, le sous titre de The Bell Curve n'est-il pas "Intelligence and Class Structure in American Life" ? Dans ce cas ne serait-il pas plus rationnel de pratiquer directement l'eugénisme en fonction du QI plutôt que de se concentrer sur la race ? 4 - Cultures et ségrégation : questions de politique La mouvance plutôt "ethno-différencialiste" que "race-realist" rebondira sur l'importance des différences culturelles pour dire que justement, ce qu'ils appellent "race" ne doit pas s'entendre au sens purement génétique mais aussi en interaction (et inter-détermination) avec les traditions et les modes de vie. L'homme blanc c'est la civilisation occidentale, qui n'a pu émerger que grâce à une ségrégation de fait. Une vie commune entre les races n'est par conséquent possible ou souhaitable qu'à la condition d'une reconnaissance mutuelle des différences. Bien sûr cet amalgame entre population et culture se rapproche dangereusement des dérives d'une certaine extrême gauche antiraciste qui considère tout métissage ou assimilation comme une trahison (ou au minimum de l'appropriation culturelle). Par ailleurs ce postulat méconnait gravement le fait qu'une culture et une identité évoluent naturellement dans l'Histoire. La bloquer en l'inscrivant dans la loi c'est nier son caractère organique. Une telle réflexion devrait plutôt conduire au non interventionnisme d'État en la matière, ce dernier ayant fait bien plus de mal aux cultures que les dynamiques naturelles. Pour finir, même en admettant que les différences racialo-intellectuelles discutées ici soient avérées, cela ne changerait rien du point de vue libéral. L'égale dignité reconnue aux individus est avant tout une exigence morale (qui se traduit en droit et en politique par l'isonomie et l'égalité de marché). C'est en outre la manière la plus raisonnable de gérer les talents et les compétences : traiter en gros ce qui doit être traité en détail est un problème commun à tous les collectivismes et les protectionnismes. La liberté et la division du travail restent les meilleurs garants de la paix sociale tandis que l'état providence, en imposant indirectement un certain mode de vie via les lois et la fiscalité, rend la vie plus difficile pour ceux qui sont du mauvais coté de la courbe en cloche.
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00
×