Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/08/18 in all areas

  1. 1 point
    Une grande partie du problème vient que les deux parties ne partagent pas la même histoire et ne peuvent analyser les choses de la même façon. L'Europe de l'Ouest est resté en dehors de l'occupation soviétique et a développé des Etats soc dem bien lourds. Il ne faut pas oublier qu'une bonne partie de l’intelligentsia européenne reste fascinée par le communisme, en particulier en France. A l'Est ils ont vécu 40 ans d'occupations communisme qui les ont vaccinés contre le socialisme et le bureaucratisme mais cela ne suffit évidement pas à en faire des anar cap. Il y a aussi le prisme de nos dirigeants et médias qui est très progressiste. On emmerde la Pologne par ce qu'elle interdit encore l'IVG... Il ne faut pas oublier que Donald Tusk, le Pdt Européen, s'est fait virer par l'actuel parti au pouvoir en Pologne. Qu'il utilise les mécanismes européens pour aider son parti à revenir au pouvoir ne serait pas surprenant. Disons qu'il est qd même bien juge et partie dans cette affaire. Autre point à noter ce sont des régions qui ont vécu sous la menace et l'occupation ottoman durant des siècles. Le dernier siège de Vienne date de 1683 et il faudra attendre le XIXème siècle pour écarter la menace turque. Que l'on veuille ou non cela marque alors lorsque Merkel souhaite l’installation d'un million et plus de réfugiés venant du moyen Orient c'est évident que cela ne pouvait pas bien se passer. Bref, se sont des pays qui ont eu une histoire très différentes de la nôtre. Je veux bien croire qu'il ait du progrès à faire sur l'échelle des libertés politiques c'est évident, le passage d'un système totalitaire à un régime libre n'a rien d'évident. Entre les élites traditionnelles qui ont été massacrés ou marginalisé et le maintient au pouvoir dans beaucoup de ces pays des anciennes élites coco cela n'aide pas à reconstruire un état libre rapidement. Je dirais qu'une bonne partie de ce qui se passe est que l'on est entrain de terminer de liquider le passé. je pense en particulier à cette réforme de la justice polonaise qui visait à se débarrasser des derniers juges formés à l'école communiste. Bref, ils ont encore du chemin à faire mais ils ne se débrouillent pas trop mal.
  2. 0 points
  3. 0 points
    Qui sont ces "ils" ? Les peuples d'Europe centrale ? Les élites dirigeantes et intellectuelles ? Les élites d'Europe centrale ont été exposées à la philosophie libérale moderne après la chute du mur (et avant pour certains - Orban a étudié à Oxford). Plus tard, alors que différentes voies étaient possibles, ils ont choisi une voie plus conservatrice, mais ce serait stupide de dire que c'est parce qu'ils n'ont jamais porté attention à la philosophie libérale moderne. La vraie question est posée par @Zagor : Je vois deux éléments, qui dialoguent entre eux : - tous ces pays ont été vassalisés par la Russie ; ces phénomènes historiques marquent profondément un peuple et le recentrage de la politique sur des questions nationales paraît assez logique. Ca peut être comparable à tous les réveils nationaux du XIXème siècle en Europe ; - une forme de dégoût face aux sociétés d'Europe de l'Ouest. En même temps, qui voudrait de nos banlieues, hein ? C'est bien évidemment l'immigration polonaise qui a causé le Brexit. Les nombreuses jeunes filles violées à Rotterham par des gangs polonais, ainsi que la réputation des polonais de vivre d'aides sociales, et à créer des no-go zones, ont pesé sur l'opinion publique. La menace de Bruxelles d'imposer des quotas de réfugiés polonais à sans doute fait pencher la balance. J'ai un peu fait la tournée des pubs gallois la semaine suivant le Brexit. Pour les gens de gauche contre, c'était la faute aux racistes anti-polonais. Pour ceux pour, le "million de Merkel" a énormément, énormément joué.
  4. 0 points
    C'est gé-nial : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/04/08/alcoolise-et-arme-un-maire-de-l-essonne-menace-des-gens-du-voyage-avant-d-etre-place-en-garde-a-vue_5282636_1653578.html
  5. 0 points
  6. 0 points
    Ça a toujours et partout été le secret du développement. Je ne vois pas en quoi ce ne serait pas bon pour le développement des pays que tu cites.
  7. 0 points
    Une convention, c'est vachement utile. Si tu n'en es pas convaincu, va rouler à contre-sens sur l'autoroute une heure ou deux.
  8. 0 points
    Le meilleur des plaidoyers contre la guerre.
  9. 0 points
    Manger de la merde au second degré n'empêche pas qu'au final on a mangé de la merde.
  10. 0 points
    L'Allemagne y a subventionné des infrastructures modernes pour ensuite délocaliser une partie de la production à faible valeur ajoutée, ces pays ont été en quelques sorte les passagers clandestins de la réussite allemande dans la mondialisation. Responsabilité locale dans ce "succès" ? Proche de 0%. C'est comme encenser Merkel pour la réussite allemande de 2005 à nos jours ... C'est "facile" de devenir un pays à revenus intermédiaires surtout quand on est aux portes d'un centre industriel comme l'Allemagne. Vous mettez une fiscalité pas trop élevée, un accord de libre-échange, une bureaucratie pas trop étouffante et une justice moyennement corrompue et en 10 ou 15 ans, on délocalise chez vous pour profiter de la main d'oeuvre bon-marché. Le "miracle" pour la Pologne sera de monter en gamme et de devenir un pays à revenu plus élevé comme ceux de l'Ouest. Car la main d'oeuvre polonaise commence à être chère, si un accord est fait avec l'Ukraine les Allemands songeront bientôt à produire certaines pièces là-bas. Pareil pour la Roumanie, où une importante communauté allemande y vit et même un Président. Le miracle économique selon moi c'est d'arriver à produire d'aussi bonne qualité que les "anciens". Le Japon a réussi à se hausser au niveau des Occidentaux. La Corée du Sud a réussi à placer quelques entreprises électroniques parmi les géants via une politique mercantiliste agressive. Mais il n'y a aucune marque polonaise ou hongroise connue, ces pays ne font que sous-traiter et ne se sont imposés comme leader mondiaux nul part. Et surtout ils sont en déclin démographique presque irréversible.
  11. 0 points
    Pour se prémunir de certains types d’inondations, New-york travaille sur des bouchons gonflables : Un petit reportage : Pour info, les villes connaissent deux grands types d’inondation. Il y a celles rapides venant de tempêtes ou du relief. Prague en 2002, s’est pris une lame qui a submergé les réseaux. La direction du métro a tardé pour fermer les sas. Une ville comme Paris ne fait face qu’à des crues lentes. La RATP a donc le temps de fermer son réseau et peut utiliser d’autres techniques de protection. L’interet du bouchon est sa vitesse, son coût bien plus faible que des portes et il peut se déployer en présence d’eau.
  12. 0 points
    Si on accepte d'intégrer un peu de machiavélisme. - L'opposition veut mettre Lula en prison comme ça on est sûr qu'il ne se présentera pas aux présidentielles. - Lula en se présentant à la police fait office de "prisonnier politique" à la Mandela et se redonne une aura. Je suis pour le combat contre la corruption bien entendu. Après, dites-moi qui au Brésil n'est pas corrompu ? En soi, le Brésil n'est pas si différent de la France où on sort les boules puantes à quelques mois des présidentielles sauf que Fillon ou Sarkozy ne sont pas embastillés.
  13. 0 points
    Qu'est-ce qui permet de dire que les entraves au liberalisme en Pologne et en Hongrie sont passagères ? D'experience, il n'y a rien de plus immortel qu'un programme gouvernemental temporaire et ils ont quand même été communistes 45 ans...
  14. 0 points
    J'ai l'impression qu'auparavant les fous suicidaires ne fonçaient pas en voiture sur la foule, mais peut-être qu'à l'époque je ne faisais pas attention, et peut-être surtout qu'ils sont justement influencés par les modes opératoires qu'ils voient à la TV, qui se trouvent être islamistes. En tous cas j'ai pris la peine de vérifier au-delà des journaux français généralement prompt à mettre le terrorisme religieux sur le compte de la folie, mais en l'espèce il n'y a aucun indice islamiste, pas même de revendication de l'EI je crois.
  15. 0 points
  16. 0 points
    C’est de la responsabilité de l’institutrice. En même temps, si ma fille risque la mort si elle mange un œuf de Pâques au chocolat au lait, il n’est pas dit que la mettre sous la responsabilité d’une personne qui doit gérer 20 autres enfants 6 heures par jour soit le choix le moins risqué. Une structure spécialisée peut-être? Pas dit que ça existe.
  17. 0 points
    Je n'aime pas lire sur internet. J'évite au maximum de le faire. Et j'aime beaucoup trop l'odeur et la texture du vieux papier. Sans parler du plaisir d'agrandir ma bibliothèque.
  18. 0 points
    Je connais très bien la Hongrie mais assez mal la Pologne. En effet, Orban (et la grande majorité des hongrois) ne s'oppose à l'UE quasiment que depuis que celle-ci a voulu imposer des quotas de migrants. Tout le groupe de Visegrad a alors fait front contre cette idée. M'enfin, on est en HS, je m'arrête donc là. Ceci dit un fil sur le groupe de Visegrad ou des fils sur chacun de ces pays serait intéressant. J'aurai pas mal de chose à partager sur la Hongrie et un peu sur la République Tchèque (je n'ai pas regardé si un tel fil existe).
  19. 0 points
    Tiens, en parlant de Céline j'ai acheté "voyage au bout de la nuit hier"
  20. 0 points
    La beauté rassurante de Claire Danes.
  21. 0 points
    Ce n'est pas parce qu'un journaliste gaucho à dit que la Pologne et la Hongrie étaient illiberales qu'elles le sont. Ce n'est pas parce que le PM de la Hongrie a dit qu'il voudrait un état illiberal (Orban parle plutôt de l'immigration et on ne retient qu'un bout de phrase comme d'hab) que la Hongrie l'est. Surtout dans cet état où l'imposition sur les personnes et les sociétés est faible. Cela me hérissé le poil quand des français donne des leçons de liberté à la Pologne et la Hongrie alors que sur tous les sujets, elles sont plus libérales que la France.
  22. 0 points
    Le règle, c'est qu'une armée puissante est/serait une condition nécessaire pour une diplomatie nationale puissante. Le Vatican, c'est l'exception qui confirme cette règle. Un pays prospère mais théocratique, avec un Sex Ratio de 100% de mecs, aucune naissance, 100% d'immigration (très contrôlée, avec une discrimination très forte en faveur d'une seule religion) peut être considéré comme fonctionnant de façon plutôt atypique, proposant un modèle pas forcément facile à répliquer.
  23. 0 points
    *sélectionne la langue* *commence le test* question 1/117: il faut supprimer le mariage Qui ça ? Quel mariage? *ferme le test*
  24. 0 points
  25. 0 points
    Ben elle va pas venir imposer la volonté de la Confédération en dehors de ses frontieres. C'est comme ça que je comprends l'énoncé. Apres oui, civis pacem...
  26. 0 points
    Ne sous-estime pas l'armée suisse, hein.
  27. 0 points
    Oui, l'un des points forts c'est que le contexte est en phase avec l'actualité récente.
  28. 0 points
  29. 0 points
    Oui. La loi martiale. Les derniers qui ont essayé ont pris cher. Pour expliciter, pour moi la légalité a peu de chose à voir là dedans. Tout va dépendre de ce que souhaite le gouvernement central. Si il accepte, un procédé légal sera trouvé. Si il refuse, ce sera vu comme illégal.
  30. 0 points
    J'ai beau chercher, je ne trouve aucune logique, aucun début de raisonnement dans ce mouvement de contestation. Quel intérêt réel de pouvoir s'inscrire dans la fac de son choix sans qu'aucun minimum de compétences, de niveau soit exigé ? Est ce que ça leur viendrait à l'esprit que c'est comme si n'importe qui pouvait s'inscrire à un championnat de boxe sans avoir approché un ring ? Ou une compétition d'ortographe en ayant passé sa scolarité avec des zéros pointés en dictées ? J'ai entendu aussi une nana chougner parce que en 1ère année, à 500 dans un amphi, zéro formation à la prise de notes..... à 18 ans si tu as besoin de cours pour apprendre la prise de notes, laisse tomber ma poule. Alors l'idée c'est d'augmenter la capacité d'accueil des universités comme si ça allait augmenter la capacité des étudiants....
  31. 0 points
    Photo prise avec hubble représentant NGC 7635
  32. 0 points
    Bravo à Jean-Claude : http://voituredufutur.blogspot.fr/2018/04/mondial-de-lauto-une-ouverture-sans.html?m=1
  33. 0 points
  34. 0 points
    Mandy Moore (un petit air de Diane Lane sur cette photo)
  35. 0 points
    Allez, on lance le Mouvement d'Education a la Rationalité dans les Débats Economiques ...avec le soutien du Centre Universel du Libéralisme...
  36. 0 points
  37. 0 points
    @Citronne ouais, c'est pas trop mon obsession, mais je reconnais qu'il y a un petit coté sauvage assez sexy actuellement, celui-ci est carrément trrrrès sexy
  38. 0 points
    15 jours après, voici un des passages en question (au cas où vous auriez eu la flemme de regarder 3h de Larry Elder et Dave Rubin ) : @Hayek's plosive / @Fagotto
  39. 0 points
  40. 0 points
    Une bonne assurance-vie permet de sortir une avance allant jusqu'à 70% de son montant en 72 heures. C'est (e.g.) le cas de celle de Boursorama. A 10k€ de laissés en trop sur le livret A, c'est quand même +100€ laissés sur la table chaque année en intérêts non gagnés, qui en plus bénéficient aux offices HLM dont on connait la réputation... Sinon cf. http://info-finances.com/2-vraies-et-2-fausses-alternatives-au-livret-a/
  41. 0 points
    Derrière les idées reçues anti-capitalistes, il y a 95 % du temps des mêmes antisémites recyclés, cherche pas. Et oui, y compris chez les Juifs de gauche. Et de quelle époque. Les Juifs russes étaient à 80% communistes en 1910 (en tout cas, ceux qui avaient une opinion politique) ; aujourd'hui, il va falloir lutter pour en trouver un seul qui le soit resté. Dans tous les cas, la politique et les Juifs, c'est... compliqué, disons (mais je peux répondre aux questions, si besoin est). Si les Juifs étaient par nature tous de gauche, ou tous de droite, je crois que je le saurais depuis longtemps. Le sens du vent peut changer, mais dans tous les cas, les Juifs, c'est le peuple "très". Quand ils sont de gauche, ils sont très à gauche. Quand ils sont à droite, ils sont très à droite. Quand ils sont étatistes, ils sont très étatistes. Quand ils sont libéraux, ils sont très libéraux. Et c'est rigolo, ça marche aussi avec plein d'autres épithètes non politiques.
  42. 0 points
    Lisez, ou relisez cet écrivain énooorme et magnifique qu'était Frédéric Dard en commencant par exemple par le premier des ses livres qu'il signe San Antonio sans que le fameux commissaire y figure (au lieu de vous tortiller les méninges, pour rester polie, bande d'intellos) : Y a -t-il un Français dans la salle, suivi par : Les clés du pouvoir sont dans la boite à gants. J'ai tout lu de lui, excepté ses autres bouquins sous ses multiples pseudos, avérés ou supposés.
  43. 0 points
  44. 0 points
    C'est clair qu'on est là dans un moment décisif du quinquennat. Il est difficile de bien comprendre ce qu'il y a dans la tête de Macron. J'ai le sentiment qu'il attendait ce bras de fer avec les syndicats. Il y a un point positif dans les manœuvres de Macron depuis le début de son mandat et qui n'avait jamais été tenté par ses prédécesseurs : c'est de vouloir renvoyer les syndicats à leur rôle, s'occuper uniquement des négociations au sein des entreprises (c'est le sens de la loi travail) et les écarter des négociations nationales des projets de loi. Le président de l'UNSA m'a clairement dit de vive voix que les syndicats avaient la crainte d'être écartés de leur rôle "politique" au plan national avec Macron. A mon humble avis c'est bien ça qui se joue actuellement et certainement pas la défense du statut de cheminot puisque les salariés actuels ne sont pas touchés par les réformettes de Macron. Je reconnais un certain courage à Macron d'oser ce bras de fer. Et j'espère bien qu'il va tenir et mettre une raclée aux syndicalistes.
  45. 0 points
    J'attends l'application de CAS9/Crispr pour refaire/corriger le génome de ces gamins allergiques. Je suis sûr qu'on trouvera des glands pour réclamer l'interdiction d'une telle technique du diable qui transforme l'humain en OGM.
  46. 0 points
    Assez intéressant. Finalement l’intersectionnalité est une stratégie de pouvoir exemplaire. Tu rentres dans une association qui défend une autre cause que la tienne, tu proposes un programme intersectionnel, tu démontres que ta cause est prioritaire, tu fais pression sur tous ceux qui ne veulent pas s’y subordonner jusqu’à ce qu’ils se cassent, et tu conserves l’infrastructure et les financements. Rien de nouveau me direz vous, ça fait de l’ntersectionnalité une bonne vieille stratégie de phagocytage des familles, mais celle là comprend sa propre justification idéologique.
  47. 0 points
    Elle est pas mal du tout cette nouvelle saison de Homeland. On commence à y avoir plus clair à l'épisode 6 qui sont les "méchants" après quelques rebondissements (qui ne sont peut-être pas finis). Ce n'est pas toujours super original, mais c'est bien ficelé pour de la série d'espionnage et ça intègre bien des éléments modernes (réseaux sociaux, crypto-malware)
  48. 0 points
  49. 0 points
  50. 0 points
    Tiens, encore un pourri : Le Monde - Le maire du Kremlin-Bicêtre mis en examen pour avoir détourné des fonds afin de jouer au PMU Jean-Marc Nicolle est soupçonné d’avoir demandé aux entreprises une commission en échange de marchés publics dans sa ville pour financer son addiction au jeu. http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/30/le-maire-du-kremlin-bicetre-mis-en-examen-pour-avoir-detourne-des-fonds-afin-de-jouer-au-pmu_5278701_823448.html
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...