Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/10/19 in all areas

  1. 1 point
    Tu ne fréquente pas les bons cercles. Les milieux pro-business à la BFM étaient à fond sur le modèle chinois dans les années 2000, puis une partie des économistes mainstream suite à la crise de 2008 s'y sont intéressés discrètement, puis ceux parmi les hauts fonctionnaires à être fans de modernisation de l'État, plus récemment une part des gens traumatisés par Trump et le Brexit... (Tiens tiens, ça ressemble pas mal aux milieux où le "centrisme autoritaire" a du succès. Coïncidence ? Je ne crois pas.) Ce n'est pas la seule à le penser. Pour ma part, je pense que c'est probable mais pas inéluctable (en fonction des réactions extérieures, et du niveau de stabilité interne), et plutôt à l'horizon d'une génération que d'une décennie. Mais les Européens n'y comprennent en effet absolument rien, c'est dramatique.
  2. 1 point
    L'institut conficius, pour peu que j'ai pu en juger, est partout. Et je dis pas ça pour la forme, je les ai vu aussi bien subventionner des colloques sur la Chine que des cours de yoga ou de cuisine (sur les campus hein). Pour revenir sur "attiré par le modèle chinois", ma vision du soft power chinois est celle-ci (on peut penser que j'ai tort, c'est une impression vue de quelques années passées dans un labo de recherche) : contrairement au modèle américain, la Chine, par son soft power, n'entend pas faire adhérer au projet chinois, ou faire aimer le Parti, comme les USA voulait faire adhérer au rêve américain et à sa politique. Pour moi, le projet chinois est autre. La Chine tente de forcer le respect de sa culture, comme tu le dis et d'inspirer une crainte. C'est pour ça que je disais plus haut que les gens sont à la fois attiré par la Chine (sa culture, son histoire mais aussi sa force, son économie, son régime, sa "droiture", ...) et à la fois, ils craignent les revers de cette médaille (nationalisme, force, économie, ...). Et comme je le disais, je pense que c'est exactement ce qui est recherché. Au contraire des américains d'il y a 40 ans ou plus, ou récemment, on ne cherche pas à faire adhérer aux valeurs mais à montrer qu'on est très puissant et qu'on va quand même gagner. Je ne connais pas un seul universitaire "africaniste", par exemple, qui nest pas à la fois ébahis, inquiet, réjouis, craintif, ... de l'impact de la Chine en Afrique. Personne ne sait quoi en penser. A la fois on te dit que la Chine fourni des routes mais aussi s'accapare des terres et crée de la dette envers ces pays. Personne ne sait trop quoi en penser mais tout le monde est sur que c'est inéluctable. Personnellement et parce que je suis libéral, je ne crois pas qu'a long terme la Chine gagnera. Je pense fermement qu'une fois son rattrapage terminé, la Chine - sauf grands changements - s'écroulera sous son poids. Le parti est incapable de controller une économie comme la Chine, c'est le retour de la présomption fatale. Et s'ils n'y arrivent pas, soit ils feront marche arrière à toute berzingue et c'est le retour au nationalisme économique et on sait comment ça fini (retour à la pauvreté), soit c'est scénario URSS et arrivée (plutot violente par ailleurs) de l'économie de marché capturée par la nomenklatura locale (syndrome russie également). A titre d'exemple j'ai une amie franco-chinoise docteur de LSE qui déteste le modèle chinois qu'elle trouve effrayant mais qui pense que la Chine va tout bouffer et qu'elle sera le maitre du monde dans 10 ans et que c'est inéluctable et que les européens n'y comprennent rien.
  3. 1 point
    Mais je pense que les habitants de Taïwan, Hong Kong et Singapour ne se considèrent pas chinois (je connais des gens de Taïwan et HK). HK: presque anglais. Taïwan: élite intellectuelle de la Chine antique (mais n'est pas le même que la Chine "aujourd'hui").
  4. 0 points
  5. 0 points
    A quand un fil sur le cinéma pour adultes ?
  6. 0 points
    Les « capitalistes » ne sont pas forcément nos amis, ni nos alliés.
  7. 0 points
    https://www.google.com/amp/s/www.wsj.com/amp/articles/trump-to-sign-executive-order-requiring-agencies-to-offset-administrative-spending-increases-11570678080
  8. 0 points
  9. 0 points
    C'est franchement pas bon pour l'Europe. Nous avons vraiment des dirigeants nuls : ils ont vraiment crus aux films de BHL sur les kurdes. Alors que c'était évident (au vu des rapports de force) que des miliciens kurdes ne feraient pas le poids face à un acteur géopolitique majeur comme la Turquie. La véritable alternative aurait été de s'entendre avec les Russes (et Assad) qui auraient probablement demandé moins qu'Erdogan (levée de sanctions, normalisation). Mais cela voulait dire reconnaître que l'on s'est complètement planté.
  10. 0 points
    Sauf que le 2 reprend des scènes du 1 alors que le 3 ne fait pas ça avec le 2, donc quitte à faire des petits paniers, je mettrais plutôt le 1 & le 2 ensemble et le 3 tout seul dans son coin.
  11. 0 points
    Hong-Kong : le capitalisme américain se couche devant l’ogre chinois Miam.
  12. 0 points
    C'est plus subtile que ce que tu ne laisses entendre (cf. voir l'article que je viens de partager sur l'influence de la Chine dans les universités occidentales), l'aspect "contrôle des discours/coercition" étant invisible pour beaucoup de monde... Qui sont les personnes contrôlées/forcées de tenir un certain type de discours ? 1/ Les sinologues (occidentaux), s'ils veulent avoir accès à des documents ou se rendre dans le pays. Ils sont donc obligés d'éviter certains sujets dans leurs articles/conférences/etc. (typiquement, on ne parle pas de Taïwan, du Tibet, etc.). 2/ Les étudiants chinois dans ces universités occidentales. Dans certains cas, ces étudiants n'ont, dans les faits, pas besoin d'être contrôlés : s'ils ont la possibilité de venir étudier à l'étranger, c'est qu'ils ont un "crédit social" correct, de l'argent voire de la famille au sein du PCC -> Ils font donc partie des bénéficiaires du régime chinois. Pour ceux qui auraient des opinions plus critiques (ils existent), il y a la menace qui plane sur leur famille restée au pays. 3/ les administrations des facs accueillant étudiants chinois et Instituts Confucius. Comme ces étudiants comptent pour une bonne partie des étudiants étrangers, ils apportent pas mal d'argent à ces universités -> ces administrations vont donc se montrer plus sensibles aux demandes des instituts. Donc oui, il y a contrôle/coercition de la parole de certaines personnes pour que leur discours soit neutre voire bienveillant ou élogieux envers la Chine. Les autres (la majorité des gens), qui ne voient pas ce contrôle, auront, eux, droit à ce discours neutre voire bienveillant. Bref, ils seront bien soumis à une forme de soft-power sans avoir vraiment conscience de ce qui se passe en coulisse. (Pour le dire plus simplement, la Chine a sous-traité sa propagande aux personnes qu'elle contrôle par menaces, que ces menaces soient physiques ou pécuniaires).
  13. 0 points
    En effet, j'ai cette chance, mais ils font quoi ces instituts dans le détail? Perso j'ai jamais croisé quelqu'un attiré par le modèle chinois, par sa civilisation oui ok mais sinon... Par contre les chinois que j'ai croisé au boulot (ingénieurs) sont très nationalistes c'est vrai.
  14. 0 points
    Ah, si tu doute de l'efficacité des insituts confucius, tu ne fréquentes plus assez les campus. *ils sont partout* Je remarque autour de moi que la Chine intrigue, inspire, provoque l'admiration autant que le rejet et la crainte. J'ai l'impression que c'est un peu ce qui est recherché.
  15. 0 points
    d'où l'absence d'instituts culturels (appelons les par exemple Confucius) sur d'autres continents (disons au hasard l'Afrique) ? Ce n'est donc pas si simple. Et la force pure n'est pas uniquement économique : cf ce qui se passe en Asie Pacifique avec la présence militaire chinoise.
  16. 0 points
  17. 0 points
  18. 0 points
    Le "succès" de la Chine renforce une des craintes que j'ai pour le futur: Qu'aidé par la technologie (informatique, big data, IA ...) le communisme puisse marcher (d'un point de vue purement utilitariste). Il y a une petite musique (faible pour l'instant) d'admirateurs à demi mot du modèle chinois ... qui sait, si on partait dans un déclin palpable en Europe si cette petite musique n'augmenterait pas...
  19. 0 points
    Si on voulait comparer la période qui s'est ouverte avec Deng Xiaoping, c'est à dire la période de l'économie socialiste de marché (sic), qui a culminé avec l'ouverture à l'OMC (et le grand tournant vers l'innovation et la tech qui a généré les BATX) avec une autre période de l'histoire, ça serait à mon avis la NEP en URSS : au début des années 20, l'URSS libéralise son économie momentanément pour tenter de rattraper son retard économique et assurer la transition vers le communisme réel. C'est aussi pour ça que les cartes se brouillent et qu'il est difficile de voir clairement un projet dans l'empilement de mesures pragmatiques, à mis chemin entre dirigisme et économie de marché qui caractérisent la Chine d'aujourd'hui. Maintenant, autre remarque, la narration du modèle ou du rêve chinois me semble aussi être un produit destiné à l'export, une forme de communication publique ou soft power en particulier destinés aux pays africains pour les séduire (et les récupérer face aux Européens et aux Américains).
  20. 0 points
    J'ai adoré le titre de ce fil et j'ai cliqué avec avidité, mais il est trompeur et je suis déception.
  21. 0 points
    Ça en devient un problème de langue, c'est ça l'approche multidisciplinaire 🤣 Pour ma part, j'ai entendu les deux formules lorsque j'ai appris les multiplications, l'une est certainement plus juste que l'autre mais ne vaut-il pas mieux privilégier les différentes façons de résoudre un problème plutôt que de formater de manière rigide un apprentissage. 5 * 3 c'est, 5 fois 3 auquel cas 3+3+3+3+3 ou bien 5 multiplié 3 fois donc 5+5+5 ? J'imagine bien le prof ayant fait une leçon sur la "repeated addition strategy" et voulant vérifier la connaissance acquise mais bon, l'élève aurait pu avoir un +1 pour avoir solutionner de manière innovante le problème que des voix se seraient élevées, peut-être à juste titre, pour dire que l'enseignement manque de rigueur etc. Ça me rappelle toujours cette histoire sur les trois oiseaux perchés sur une branche. Un chasseur tire un coup et dégomme un piaf. Combien d'oiseaux reste sur la branche ? 3 - 1 = 2 ou bien... aucun le coup de feu ayant fait fuir les deux rescapés ?
  22. 0 points
  23. 0 points
    L'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs :
  24. 0 points
    Ce qui me frustre le plus, d'un point de vue intello, est l'absence totale de pensée claire venant de là bas. Qu'est-ce que c'est que cette saloperie de "rêve chinois" ? Un coup c'est le rêve américain mais en Chine, le coup d'après, c'est l'écologie et la société du futur, puis c'est la piété filiale et les valeurs traditionnelles confucianistes... A force de couper toutes les idées susceptibles d'être subversives, j'ai l'impression qu'ils ont juste littéralement tué la pensée, et se contentent désormais seulement de postures et de professions de foi. Quand on lit Xi, pareil, il y a un simple pragmatisme comptable, une raison seulement instrumentale, sans aucune réflexivité ni finalité. Je préfère encore le petit livre rouge, lui au moins avait un sens. Et rien de tout ça, et du modèle chinois, n'est intrinsèque à la culture chinoise, c'est important de le rappeler. Taïwan, Hong Kong, Macao et Singapour sont eux aussi chinois, et ils se passent très bien du communisme. On peut même dire que depuis la révolution culturelle, la RPC est le pays le moins culturellement chinois de la région.
  25. 0 points
    Trump sur la possibilité d'apporter une aide aux Kurdes: «Ils ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ne nous ont pas aidés en Normandie» https://mobile.twitter.com/limportant_fr/status/1182042397045338112?s=12 "unmatched wisdom"
  26. 0 points
  27. 0 points
    Sondage en ligne Le Point https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/faut-il-multiplier-les-installations-d-eoliennes-en-france-09-10-2019-2340177_1923.php?fbclid=IwAR3Y5-IPPn-a27uAyUKZyBEJcdNnOU5YvelNBWdAtAlbLSjh8K1ZVXaj4Js
  28. 0 points
  29. 0 points
    Oh purée je me souviens d'avoir vu tourner ce jeu chez un pote il y a loooooongtemps. Je devais pas avoir dix ans. Je n'avais pas vu d'images de ce jeu depuis mais j'en garde encore le souvenir des lemmings avec les lemmings qui bloquent tout les autres. J'avais peur pour la vie de tout les petits bonhommes étant gamin. Ça ne me rajeunit pas.
  30. 0 points
  31. 0 points
  32. 0 points
  33. 0 points
  34. 0 points
    L’importation du taboo du blackface est de l’appropriation culturelle. Un équivalent serait de voir les Américains commencer à s’excuser pour l’Algerie.
  35. 0 points
    @FlorentPirot nous quitte déjà (autopromotion, spamming et absence de cohérence).
  36. 0 points
    Même si c'est surtout une blague pour se moquer des éco-hystériques, celui-ci est quand même faux, à la fois par ce qu'il est et ce qu'il laisse entendre. Si le fait qu'il y aie un paquet d'écolos débiles et autres éco-fascistes doit être une excuse pour justifier n'importe quoi, on est mal barré. Et ce sera surtout merveilleusement contre-productif à l'utilisation, vu que presque n'importe qui peut le contredire facilement et se dire que "ahlala, ces climato-sceptiques sont effectivement tous des...". Réagir au manichéisme par le manichéisme inverse, c'est idiot. Humain, mais idiot.
  37. 0 points
    Merci sherlock. J'ai très bien compris l'intérêt du graphique, et dans un monde ou on m'interdit un steak tartare alors qu'un con est en train de commander sa tesla pour remplacer sa voiture qui a 3 ans, sans se rendre compte qu'en plus d'être dans la course au lithium il va faire peter la grille européenne, et surtout jete un produit qui a déjà payé son impact CO2 pour un en devenir , je trouve que ce graphique est de très bonne guerre. Accessoirement les graphique simplistes ne sont pas obligatoirement faux, dommage pour le "donc". De plus ce graphique n'est absolument pas trompeur. C'est ton interprétation motivé par l'idéologie sous jacente qui te permet d'avancer une argumentation bancale comme quoi le graph est trompeur pour justifier que la mise en forme te défrise car elle est partisane. "Mé..mé.. à cause de ce graphique on voit pas que c'est pas bien de polluer". "A cause de ce graphique les français vont penser qu'ils polluent pas en comparaison des autres, donc pas d'effort commun." Ca t'embête que les valeurs globales soient remises en perspective pour les gens, comme moi à priori, qui sont assez bête pour ne pas y lire un objectif politique. Manque de bol , moi j'y ai lu DEUX objectifs politique, celui d'H16 de contrer l'idiotie de vouloir changer quelque chose d'insignifiant technologiquement comme la taxe verte auto pour couvrir un manque dans les caisses, et ceux qui vont justement pleurer car le graphe les défrise et sauter dessus pour vendre que 2 microgrammes de cyanure ca tue un teddy Riner donc "comparaison n'est pas raison tu vois". Donc, cette ambivalence , ben ça a fait ma journée Enfin, ton graphique ne m'intéresse pas, un parce que je l'ai vu 133 fois ce mois ci, et deux car la balance je m'en carre. La seule question que je me pose c est de savoir si je reste sur ma démarche économie = écologie, si je dois faire un effort supplémentaire car je suis un abruti qui met le monde à feu, ou si l'humanité pris au niveau de chaque individu a un melon démesuré au point tel qu'il pense avoir avoir un impact décisif sur le monde dès qu'il tire la chasse. C'est toujours pas clair après 500 pages de forum, mais ce qui est sûr c'est que je suis en rejet de tous les gens qui essaient de me vendre leur politique verte comme une religion, et qui n'ont pas la cohérence de s’apercevoir qu'un seul graphique met à mal leur pathos. La croisade ne fait que commencer !
  38. 0 points
    les chimpanzés montrent-ils du doigt et qu'est-ce que ça veut dire ? https://aeon.co/essays/how-clint-the-chimp-revised-theories-of-language-and-cognition
  39. 0 points
    Quand je parle de manque de culture éco basique, je pense en particulier à cette journaliste éco de BFM qui a pourtant vécu en Asie et que j'ai vu à une réunion organisée par un think tank : 'ça n'est pas une démocratie occidentale, mais c'est un pays ultracapitaliste et ça marche !' On se contente d'opiner du chef devant l'explication chinoise officielle : il y a un capitalisme à la chinoise (on enrobe ça d'un bullshit moral confucianiste en général) qui repose sur sa super bureaucratie (personne ne se pose la question de la fonction de la bureaucratie en économie, truc qui ne produit rien et n'existe que comme output du système de production, générant ses propres incitations politiques pour se développer). Il y a d'ailleurs des économistes français qui trouvent ça génial, et qui estiment que la France peut et doit s'en inspirer (ce sont les guignols de l'école de la régulation).
  40. 0 points
    J'ai remplacé "socialisme" par "interventionnisme" dans le titre car le contenu de l'article parle d'interventionnisme plus que de socialisme.
  41. 0 points
    OQTF en 2015 jamais exécute ...
  42. 0 points
    Je m'intéresse assez sérieusement au sujet depuis quelques mois (et j'en parlerai plus en détails) et je remarque une chose : il y a quelques années, bcp de voix en Occident (ama sous influence de la propagande de Pékin) célébrait le capitalisme autoritaire de Pékin comme un nouveau modèle émergent face à une démocratie libérale occidentale qui avait du plomb dans l'aile. Le discours tenu était en général le suivant : les réformes dans le sillage de Deng Xiaoping ont acté la propriété privée dans le cadre de ses réformes agraires+la bureaucratie s'est modernisée (elle accompagne la modernisation du pays et sa croissance économique de ouf) (cf les 4 modernisations). Aujourd'hui, on découvre petit à petit que ce modèle n'en est pas un, que c'est un état autoritaire/totalitaire qui fonde sa légitimité sur une croissance de rattrapage qui, en ralentissant, risque d'ébranler un peu la nomenklatura qui gouverne le pays, et que cette croissance/innovation est essentiellement due à l'ouverture du pays à la mondialisation liée à l'adhésion du pays à l'OMC en 2001. Xi est en train d'opérer une marche arrière toute vers le maoisme, parce qu'il voit ça, et qu'il ne veut pas que la Chine finisse comme l'URSS (la hantise du PCC). Du coup coup de booste en matière de grands travaux (routes de la soie) et politique impérialiste classique. La Chine, c'est la dystopie coco du 21e siècle, mais une certaine gauche comme certains secteurs business ne le voient pas encore, par intérêt et par manque de culture éco basique aussi.
  43. 0 points
  44. 0 points
    Ah, si seulement on avait un deuxième état chinois, non socialiste, pour servir d'échantillon test et nous permettre d'évaluer le rôle du "facteur rouge"... Wait, on a justement la République de Chine, qui s'en tire vachement mieux niveau pib/hab, IDH, etc. On peut aussi comparer avec Hong Kong, Macao et Singapour (à population principalement chinoise), ou encore avec la Corée du Sud et le Japon. Autres remarques importantes : - la réussite, partielle, de la Chine, est en grande partie du à la libéralisation, partielle, par Deng Xiaoping. Et Xi s'en écarte en étant de plus en plus dirigiste. - le bilan du pure communisme de Mao, c'est surtout l'étouffement de toute pensée critique avec la campagne des 100 fleurs, l'équivalent de 5 ou 6 fois la Shoah en deux fois moins de temps avec le Grand bond en avant, et la destruction de toute la culture du pays avec la révolution culturelle. - le succès actuel de la Chine est en partie overrated du fait des chiffres biaisés par leurs bureaucrates et par les grands travaux inutiles, villes fantômes, etc, qui font artificiellement grimper les agrégats économiques
  45. 0 points
    Le foie en produit que si le corps lui demande d'en produire (via hormones). C'est pas parce que tu avales des acides aminés qui peuvent être transformés en glucose, que cela va se faire automatiquement. Le corps va d'abord stocker ce dont il a besoin. Après, tu as une glycémie de base (aux alentours de 0.70 à 1.20gr de sucre dans le sang). Quand celle-ci est trop élevée, elle empêche la cétose nutritionnelle. C'est-à-dire que même si ton corps produit des cétones, si ta glycémie est élevée, il cherchera d'abord à faire diminuer ce taux de sucre avant d'utiliser les cétones. (ce qui explique pourquoi la cétonémie est surveillée de près chez les diabétiques de type2, car puisque le corps ne peut pas utiliser le sucre par manque d'insuline, il va produire des corps cétoniques, sauf qu'il est incapable de les utiliser et que ceux-là vont s'accumuler, et mener à une acido-cétose, mortelle) => La cétose nutritionnelle, ce n'est pas juste produire des cétones, c'est aussi être en mesure de les utiliser, et pour cela il faut une glycémie basse. Maintenant tu as ta glycémie de base. Quand tu ingères des protéines, de l'insuline va être sécrétée pour faire circuler ces acides aminés hors vaisseaux. Du coup, le peu de glucose (nécessaire à maintenir ta glycémie de base) que tu auras dans le sang sera lui aussi envoyé hors vaisseaux. Donc ta glycémie baisse, ce qui est aussi problématique, puisque risque d'hypoglycémie. Et là, tu as une autre hormone qui débarque, le glucagon. Il va permettre, entre autre, de casser le sucre stocké dans le foie sous forme de glycogène, pour libérer du sucre, et te permettre d'avoir un niveau de base. Et comme, c'est bien fait, il relâche ça progressivement, évitant d'avoir un pic de glucose.
  46. 0 points
    Pas sur le fil mais tu trouves des tas d'articles à ce sujet sur le oueb, et principalement du Dr Schwartz qui a beaucoup été sollicité et cité. Par exemple : https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/le-cancer/cancer-lespoir-du-traitement-metabolique https://www.bivea.fr/blog/actualite/cancer-un-traitement-simple-et-non-toxique-par-le-dr-laurent-schwartz http://guerir-du-cancer.fr/la-piste-nouvelle-du-dr-schwartz-pour-guerir-simplement-le-cancer/ Sur Contrepoints https://www.contrepoints.org/2017/08/07/296231-cancer-traitement-simple-laurent-schwartz https://www.contrepoints.org/2019/06/24/347578-la-fin-des-maladies-par-le-dr-laurent-schwartz
  47. 0 points
    "Le bébé au frigo, la bouteille dans le berceau" (proverbe vierzonnais).
  48. 0 points
  49. 0 points
  50. 0 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...