Jump to content

Cognac

Nouveau
  • Content Count

    48
  • Joined

  • Last visited

About Cognac

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  1. J'ai dit que c'était des rétros noirs...... ? Récapitulons : une première photo type conspiration est publiée : une voiture à gauche avec retros qui semblent noirs, une voiture à droite avec retros blancs/métallisés. Je publie une photo "aérienne" où on voit justement des rétros clair (blanc/métallisés). D'où ma conclusion : la photo où on voit les rétros noirs sont probablement le fruit du reflet. Si un truc clair reflète un élément noir, miracle, il devient noir........
  2. À un moment j'pense qu'il faut respirer un coup arrêter de systématiquement chercher la bête au point d'exclure toute explication alternative. Je ne dis pas que ce qu'on lit est avéré et juste, mais c'est absolument pas aberrant de faire tout ceci avec ses papiers sur soi, d'abandonner son véhicule pour en voler un autre par la force et de ne pas prendre le temps de faire un check-up complet de la précédente voiture et d'épousseter le tableau de bord......... Même quand on prépare un voyage et qu'on planifie tout ça arrive d'arriver à l'aéroport en constant avoir oublié son passeport chez soi. Alors dans la précipitation, laisser un sac dans la voiture et y voir automatiquement la conspiration ou je ne sais quoi, c'est assez désespérant....
  3. D'un autre côté... qu'est-ce que ça change de l'avoir ? S'ils agissent masquer et parviennent à ne plus être suivi, t'es bien content d'avoir ta carte d'identité lors d'un barrage ou contrôle en te disant qu'ils ne savent rien et que ça va passer. De la même manière que conduire en respectant les limitations aide à passer inaperçu.
  4. Mais pourquoi se limiter à cela ? Liquidons aussi ceux qui leur ont servi du café dimanche dernier ! Sérieux, on se croirait en Corée du Nord ! Bang, condamné sur trois générations. Chapeau....
  5. Suspects localisés ? Cela signifie-t-il qu'on sait précisément où ils se trouvent et donc qu'on prépare l'interpellation ?
  6. Mais mon point n'est aucunement d'empêcher l'attaque de la salle de réunion. Ni même de s'en tirer sans aucun mort. Ni même de "gagner" à coup sûr. Mon point est le suivant : - un gugus avec un revolver est parfaitement en mesure de tuer ou au moins blesser un terroriste, peut-être pas dans la rue, mais dans l'immeuble ça ne semble pas aberrant, - il y a manifestement un problème lorsque, selon certains témoignages, il y a des coups de feu avant l'arrivée des terroristes dans la salle de réunion et que, dixit la police reprise par l'AFP, le policier sur place n'a pas pu riposter. J'ai donc hâte d'avoir le détail des infos, j'espère qu'on en aura des fiables grâce à d'éventuelles caméras de sécurité.
  7. Ca c'est une explication qui serait satisfaisante. Mais pour l'instant des infos qu'on a on dirait que tout le monde était pépère dans la salle de réunion.
  8. Mmmmh, oui, dans un stand de tirs les salles sont peut-être "un peu" insonorisées....... comme tout hall d'entrée d'immeuble parisien évidemment. Lors d'une fusillade dans un immeuble, une balle dans la tête avec un sig sauer c'est loin d'être inefficace. Surtout avec "des mecs comme ça" qui n'ont pas vraiment l'air de prendre des précautions même si, manifestement, ils sont déterminés et n'ont pas froid aux yeux.
  9. Et il faudrait ajouter que dans nos armées occidentales il est important de préserver la vie des unités engagées... tandis que chez des gens qui pratiquent notamment des opérations kamikazes et se font volontiers martyr, la protection des combattants n'est pas forcément une priorité absolue.
  10. De ce qu'on sait en rassemblant par ci par là des témoignages : y'aurait eu des coups de feu au n˚6 et ensuite au n˚10 lorsque le chargé d'accueil est tué. Donc, t'es embauché pour protéger quelqu'un et, en plein Paris, t'entends ce qui pourrait être des bouts de tôle tombés à terre et tu ne prends aucune précaution ? S'il y a un chantier à proximité ok, mais est-ce le cas ? Et puis avez-vous regardé les vidéos ? C'est pas des ptits pistolets qui tirent, c'est des kalach'. Donc à ce stade, il n'y a que deux possibilités : - soit le policier sur place était pour une obscure raison dans l'incapacité totale de réagir, - soit les témoignages recueillis se révèlent faux et il n'y a eu aucun tire avant la boucherie dans la salle de réunion (donc la surprise totale).
  11. C'est pire que ce que je pensais ! Avant même d'entrer chez Charlie Hebdo, ils auraient tiré deux fois !
×
×
  • Create New...