Jump to content

FabriceM

Membre Adhérent
  • Content Count

    8440
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

1 Follower

About FabriceM

  • Rank
    Apprenti-sage.
  • Birthday 12/09/1989

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    @_dXf_

Recent Profile Visitors

6029 profile views

Bookmarks

  1. [Sérieux] Immigration : questions et débats libéraux
    [Sérieux] Immigration : questions et débats libéraux

    C'est bien, c'est le concours de la pureté idéologique, les autres ce sont des 'petits racistes', des libéraux traîtres.

    Cela fonctionne sur liberaux.org , mais  si vous voulez que les idées libérales se diffusent dans la société, c'est pas gagné.

    Il y a déjà peu de libéraux en France, insultez ceux qui ne sont pas dans la ligne orthodoxe, votre égo sera gagnant mais pas le libéralisme.

     

    Quel serait le problème avec la pureté idéologique ? Le libéralisme n'est pas une auberge espagnole, pas plus que n'importe quelle autre théorie politique du pouvoir. Il se trouve qu'il existe certains fondamentaux du libéralisme qui ne peuvent être évacués par quelques tours de passe-passe sophistiques. La liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression ont toujours représenté le socle fondateur de toute idée libérale. Et la liberté s'entendait dans tous les sens depuis la liberté religieuse jusqu'à la liberté de presse en passant par celle de circulation, de réunion, d'association, etc. À l'époque où le libéralisme avait du poids et pouvait peser sur la politiques des pays occidentaux, cette liberté de circulation n'a jamais fait problème ni été remise en cause. On a rappelé qu'avant la Première Guerre mondiale, on se déplaçait en Europe sans passeports et sans contrôles frontières. Et l'empire russe, qui fermait et contrôlait ses frontières et imposait aussi bien le passeport pour ses nationaux en interne que pour les étrangers, était perçu comme particulièrement rétrograde et despotique sur ce point.

     

    Dénaturer le sens profond du libéralisme n'est certainement pas la meilleure manière d'en diffuser les idées au 21e siècle. Car, tant qu'à courir après des adhérents supplémentaires en trahissant les idéaux libéraux, pourquoi se limiter à l'évacuation de la liberté de circulation ? On devrait pouvoir également faire de jolis scores auprès des intolérants si l'on passait à la trappe la liberté religieuse. Il devrait même avoir moyen de séduire nombre de personnes tentées par les idées gauchistes si l'on se montrait plus souple quant à la protection de la propriété ou la libre disposition des revenus et de l'épargne. Pourquoi les libéraux, par "pragmatisme", devraient-ils seulement tenter de séduire les xénophobes et pas ceux qui estiment que l'État devrait avoir un rôle bien plus important que celui de simple veilleur de nuit ?


×
×
  • Create New...