Jump to content

wapiti

Habitué
  • Posts

    5626
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by wapiti

  1. Excuse-moi si je t'ai blessé. Je voulais juste dire que ton programme n'est pas très libéral, mais qu'en revanche il ressemble à s'y méprendre à un vrai programme politique Si ton ambition est de faire de la politique, tu as donc peut-être de l'avenir. Mais par pitié ne dis pas que ton programme est libéral. Je te propose un truc, reprend chaque point de ton programme, et explique nous à quel défaut de la société ou de l'Etat il prétend remédier. Nous pourrons t'indiquer en retour comment les libéraux analyse le problème. PS: ouvre un fil dédié pour ça le cas échéant. EDIT: bon ok, je Freedom Fighter m'a devancé, ça m'aprendra à lire.
  2. Le wiki libéral est ton ami. Certes, certains libéraux ne sont pas aussi intransigeants qu'un Bastiat ou un Rothbard, mais je doute que tu puisses trouver un seul penseur considéré comme libéral dont les idées justifient un tel programme.
  3. En effet, tu n'as pour l'instant rien de libéral, en revanche tu as très bien compris ce que c'était que la politique : raconter n'importe de vaguement différents de ses concurrents et pouvoir faire joujou à la démocratie tranquille. PS: d'un coté, c'est peut-être bon signe, si tu pense que "libéral" est un argument de vente, tout n'est peut-être pas perdu, attention tout de même à la publicité mensongère.
  4. Sûrement un truc pour distraire la gallerie, quand on a pas d'idées, on se rattrape sur des conneries sans importance.
  5. Et bien tu m'auras appris quelque chose aujourd'hui, c'est vrai ? l'UDF a des idées ?
  6. Tu sais, tu ne votes pas pour l'instant, alors tu n'as pas besoin de prendre parti pour l'une ou l'autre de ces crapules !
  7. Bonjour tienouchou, Remarque bien que la question du sondage est "avant d'être libéral, vous étiez …", les résultats que tu vois ici ne signifient donc pas que "les libéraux sont de droite", mais qu'ils étaient de droite avant de parvenir à l'illumination ;-)
  8. J'ai déplacé le débat sur la démocratie ici : Libéralisme et démocratie
  9. Les privatisations de quoi ? Parce que les routes (hormis les grands axe, je parle de la petite départementale qui relie mon village à celui d'à coté, par exemple), c'est un peu différent d'une usine ou d'une ferme.
  10. Je ne pense pas qu'il existe de SA avec uniquement 50 M de petits porteurs, mais je doute que ce soit très viable. Et vu que ce n'est pas viable, les administrateurs proposeraient sans doute une vente ou par morceaux de l'ensemble du réseau routier, assortie de clause garantissant aux usagers réguliers de ces routes qu'il pourront toujours les utiliser à un prix raisonnable. Personnellement, je pense qu'hormis les grands axes, une sorte de copropriété entre les usagers régulier d'une route (les habitants quoi) est la solution la plus réaliste.
  11. Ça reste totalement arbitraire, et même démocratique, horreur
  12. Ton système, je veux bien, on crée un grosse société pour gérer les routes, on attribue des actions aux contribuables. Quels sont les statuts de cette société ? Comment sont prises les décisions ? Autant de problèmes qui ne peuvent avoir qu'une réponse arbitraire (il n'existe pas de mode de gestion collectif canonique, un mode de gestion collectif ne tire sa légitimité que de l'unanimité au moment du contrat).
  13. Le problème de la privatisation des routes, et toutes les objections que ça soulève (personne qui achèterai une route pour faire chier le monde par ex.) est dû au fait que les routes existent déjà et sont déjà utilisées par tout le monde. Si quelqu'un construisait une route qui avant n'était pas utilisée, et n'en autorisait pas l'usage, ça ne choquerait personne. Si quelqu'un achète une route existente pour la bloquer (le fait que ce soit improbable n'est pas un argument), c'est là qu'il y a un problème. Moi je pense que puisque ces routes existent depuis longtemps, qu'elles ont été payées par le contribuable et utilisées par le contribuable, tout le monde a acquis un droit de passage dessus. Donc si privatisation il y avait, il faudrait formaliser ce droit de passage, et l'acquéreur d'une route devrait le respecter. Après tout le problème est dans la formalisation de ce droit de passage qui implique forcément une sorte de contrôle des prix.
  14. Espèce de jalou va ! si tu crois que tu va passer sur Yahoo avec tes multiples épisode de la guerre des tranchées avec les PF
  15. Salut, Bienvenue parmis nous, on essaiera d'être indulgents envers un gaulliste en reconversion
  16. En effet, les nôtre sont plus malins que ça !
  17. Putain, vous les belges, vous avez une affection particulière pour les francs-maçons. Si je compte le nombre de fois ou j'ai entendu parler de francs maçons, au moins la moitié du temps ça doit venir de belges, or je ne fréquente pas 50 % de belges, loin de là.
  18. Oui, ben dans ce cas, je ne considère pas ça comme un mariage. Il y a aussi des frères et soeurs qui se pacsent.
  19. Oui, d'accord avec toi. Enfin l'essentiel, c'est que le mariage à une signification morale et que l'Etat n'a donc pas à s'accaparer cette institution.
  20. Oui, sûrement. Mais ça resterait quand même dans ce cas une copie du mariage religieux. Rien n'empèche par ailleurs un couple de se considérer comme mari et femme après avoir fait une fête avec leurs amis et publié une annonce dans un journal pour le faire savoir. Ce qui est génant, ce n'est pas que les athées copient le mariage religieux, c'est que l'Etat endosse le rôle d'autorité morale. Il y a entre autres un régime fiscal de faveur pour les couples officiellement mariés, et donc uniquement pour ceux qui satisfont aux critères moraux de l'Etat (couple et pas polygamie, pas pour les homos, etc …).
  21. C'est la meilleure, celle là Oui, bon … ben l'Etat ça sert à rien, donc à n'a qu'à le supprimer …. attends, si, c'est indispensable pour le mariage, bon ben faut le garder alors Sérieusement, j'ai toujours pas compris grand chose. Mais le mariage civil ne garantie en rien que la communauté de je ne sais où valide ton mariage. Le mariage, civil, c'est un plagiat du mariage religieux. Le mariage religieux a un sens parce que l'union est validée par une autorité morale reconnue. Or une autorité morale ne peut être reconnue que volontairement. Ce n'est pas le cas de l'Etat : outre son immoralité notoire, les décisions ne sont pas prise à l'unanimité, donc elles ne sont pas moralement reconnue par tous (cf. mariage gay).
  22. Je suis pas sûr d'avoir tout saisi Chitah En gros, selon moi, le mariage sert à rendre public un engagement réciproque, et éventuellement à le faire approuver par une autorité morale. Mais il peut y avoir pleins de manière de rendre public cet engagement réciproque, que l'Etat en ait le monopole implique forcément des conflits (cf mariage gay) parce que certains tout le monde ne veut pas être rangé dans la même case. Certains n'accepteraient pas, et c'est compréhensible que l'union entre Chitah et sa peluche soit considérée officiellement comme un mariage au même titre que le leur.
×
×
  • Create New...