Jump to content

MisesEnForce

Yabon Nonosse
  • Posts

    353
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by MisesEnForce

  1. Se souvenir que Kasparov a défendu les théories de Fomenko, qu'il a souhaité que l'on nuke l'Irak pour le Koweït. Puis penser à The Vision of the Anointed de Thomas Sowell.
  2. Fair enough, sauf que tu n'as pas envie de vomir en te brossant les dents, généralement.
  3. L'article est en effet merdique de chez merdique, il faut l'avouer.
  4. Qui fait la définition de "être woke" pour une série ? Dois-je conclure que mettre 50.1% de femmes parmi les soldat.e.s qui débarquent en Normandie dans un film qui ne tient aucun propos woke n'est pas woke ? Inventer un personnage non existant dans un œuvre, personnage appartenant à une race sans noirs dans l'œuvre, choisir une actrice noire pour l'interpréter et limite la flagshiper en promo de la série alors qu'elle n'aura qu'un rôle minuscule dans la série, c'est effectivement woke, oui. Je ne sais même pas pourquoi ils n'ont pas plutôt pris Arondir, qui lui au moins a un rôle a priori prépondérant. Mais qui ne me plaît pas pour les mêmes raisons. De la même façon, l'invention de Tauriel dans l'adaptation cinématographique du Hobbit ne m'a pas plu. Cela n'est évidemment pas fondamental et la série à plein d'autres défauts non-woke, certes, mais participe d'un certain climat.
  5. On remarquera qu'ils sont alors tombés par hasard sur Pippin et Merry qui avaient volé de grosse carottes. Je le sais car c'est mon livre d'ado et tout.
  6. Oui, ils vont voir les Marvel car ces derniers sont SJW. Comme les gens votant pour Macron qui votent pour lui forcément pour sa mesure "les 1000 1ers jour de la vie d'un enfant". Une fois de plus, moins voire plus du tout plaquer sa réalité sur la réalité, ça peut être pas mal. Oui, les gens votent avec leur pognon lorsqu'ils vont aux ciné mater un Marvel, mais pas forcément majoritairement pour le côté (très léger d'ailleurs) SJW. Et oui. Enfin, le coup du conspirationnisme ... Je ne pense pas que ce soit un complot hourdi par dieu sait quelle organisation apatride qui fait que mon management me dit explicitement lorsque je veux recruter "une femme ou qqun issu de la diversité". Et je ne pense pas que c'était le cas avant tu vois. Donc quelque chose a bien changé. Et étant libéral également, cela ne me plaît pas.
  7. Nope. L'obsession vient de petits groupes de pressions qui obtiennent ce qu'ils veulent car la masse dit à chaque "oh c'est pas grave et tout" et car lesdits groupes ont un pouvoir de nuisance grandement fantasmé. Que la masse soit lâche soit, mais c'est limite trollesque que de prétendre qu'elle est SJWiste.
  8. Et le bourgeois gentilhomme également, mon Molière. Tu connais aussi ?
  9. Je vois le "Tolkien n'a pas de nature" arriver gros comme une maison. 😉
  10. Certainement pas. Et puis, ce n'est pas une création. C'est une adaptation. Ils sont incapables de créer quelque chose en fait. Ils ne font que ressasser sur des choses leur ayant "plu" modulo le fait que l'histoire n'est pas assez ceci ou cela friendly, et ne font que les adapter pour corriger la réalité d'œuvres existantes afin de les rendre conforme à leurs idées. Exemple canonique : ce qu'ils sont en train de faire à WoW (qui n'avait cela dit pas besoin de SJWisme pour se casser la gueule).
  11. Encore cette sexualisation. 🤣
  12. Arrêtons de finasser. Tout le monde ici comprend parfaitement ce qu'est une adaptation et ce qu'est le degré de fidélité d'une adaptation ou sa politisation, qu'elle soit en filigrane ou non. Faire mine de ne pas voir que le degré de fidélité est quasi-nul tout en disant qu'on est pissed-off par le SJWisme est de l'incohérence, a minima. Alors oui, cela se regarde, mais ce n'est pas une raison. Et oui, dans le fond, ce n'est pas grave, mais en sommant les pas grave on finit par se retrouver à la Comédie Française, salle Richelieu, devant un bourgeois gentilhomme où les passages faciles (sans chant) de Lully on été "adapté" à un orchestré de musique des balkans "car la musique originelle de Lully n'était pas assez adaptée au comique des situations décrites dans la pièces", et je n'invente rien, hélas. Si l'on veut promouvoir quoi/qui que ce soit, quel que soit l'agenda, c'est (où ça devrait être) autorisé, mais par respect, on peut prendre sur soi son manque de créativité et ne pas salir ce qui existe déjà. Surtout lorsque que comme Bezos on se dit fan de Tolkien. (Il a par ailleurs accompagné cette assertion d'un "mais j'ai toujours trouvé l'univers de Tolkien pas assez divers".)
  13. C'est à cette scène à laquelle je faisais référence avec mon "ninja style". Preuve qu'avoir vu la Lumière en Valinor confère des aptitudes qui discriminent solidement, même au sein d'un groupe de hauts généraux elfes que l'on récompensera tous par un retour en Aman.
  14. Ok, la bottom line est si je comprends bien est que tout est permis dans l'adaptation de cette œuvre ? Mais pourquoi ? Car c'est de la fiction non-réaliste et que du coup on peut se faire plaisir comme l'on veut ? Est-ce plus généralement le cas avec toute œuvre ? Christ on a cross.
  15. https://www.tumblr.com/blog/view/misesenforce/694467893366259712?source=share Où l'on voit sur un simple SUMPROD que la moyenne est de 4.76 et non 6.2
  16. Oui, cela ne me disait rien qui valût. C'est ce qui arrive quand on créé quoi que ce soit à partir de cibles commerciales tout en ayant un agenda politique. Ils bouffent autre chose. Ceci explique cela.
  17. En bon homo refoulé tu occultes (refoulement caractéristique) le fait que les clubs de golf ont un manche. Et puis souvent, les golfeurs sont des hommes ou des femmes alors que souvent les homos sont des hommes ou des femmes, ce qui prouve la plus que claire erotisation homosexuelle de ce sport qu'est le golf.
  18. Je pense aussi que beaucoup de gens n'hésitent pas, dans la vie de tous les jours ou dans des articles, blogs etc etc, à simplement promouvoir leurs propres modes de vies (ou opinions politiques, etc) afin de l'imposer aux autres comme une "normalité", cela pour plusieurs raisons, le plus souvent afin de se sentir eux-mêmes "normaux" ("oh je suis gay, il y a des homophobes et j'en souffre, ben si le monde entier devenait gay-friendly voire gay, ben ce serait plus facile pour moi", "oh je pense qu'il faut voler l'argent de certains mais pas le mien pour le donner à d'autres, donc il faut voter socialiste") ou afin d'obtenir un billet (discrimination positive etc). Comme toujours, le problème, ce sont les gens, qui acceptent tout cela sans broncher. Hors-sujet toutefois connexe : j'ai vu les deux premiers épisodes de la série The Rings of Power. Ok The Rings of Power du Silmarillion de Tolkien est un récit très global et décrit des évènements s'étendant sur une grande période temporelle, ce qui rend compliqué le fait de l'adapter au format série, j'en conviens. Toutefois, je persiste à ne pas comprendre pourquoi inventer des personnes qui n'existent pas, faire en sorte que certain.e.s soient noir.e.s (quitte à trahir l'œuvre), et faire en sorte que les moins important.e.s d'entre iels se retrouvent sur des posters de la série, posters que je retrouve sur des bus, dans le métro depuis plusieurs jours. J'apprends également que le rating de la série sur Amazon Prime n'est plus possible (car elle se fait descendre) et que sur IMDB (dont Amazon est propriétaire) les notes inférieures à 6/10 auraient été virées. Je suis allé voir sur Rotten Tomatoes, il y avait un spread d'autour de 5 (sur 10) entre la note des critiques du site et la note des users du site - je vous laisse deviner dans quel sens était le spread. La série se regarde (mais bon, tout se regarde hein), est donc très woke comme fièrement annoncé et promu, relativement mal réalisée (mauvaise gestion d'événements nombreux se passant à divers endroits, injections intempestives de faux suspense) malgré les (à cause des ? "lol") moyens déboursés. Galadriel est cute (merde je la sexualise) bien que ridiculeusement ninja style à un moment et j'ai bien aimé l'intro de la série et il ne m'aurait pas choqué que ce style introductif soit celui de la série, bien qu'on ne fasse par contre pas de fric sur 6 saisons bookées avec un tel style. Moi ce que je trouve amusant dans tout cela, c'est que produire pour $450M une série pour en effacer les reviews qui ne conviennent pas montre surtout que les trucs visibles/qui transparaissent dedans (hués par certains, applaudis par d'autres) ne sont en aucun cas un vrai trend sociétal et ont besoin d'être lobbied par tous les moyens pour passer. Mais bon, je suis un gros raciste (c'est pour "cela" d'ailleurs que j'ai le label apparemment à vie "yabon nonosse") et un sale {homo|transo|insert whatever you want here-o}phobe.
  19. Moi au début je pensais que Tolkien adorait Grothendieck car on ne peut trouver nulle part dans l'œuvre de Tolkien de sentiment négatif envers les éléments de géométrie algébrique, ni envers le séminaire de géométrie algébrique. Puis après j'ai réfléchi et tout, et je me suis dit : attends, si Tolkien adorait tout concept qu'il n'évoquait jamais dans son œuvre, alors je me suis dit : effectivement, il devait être bi. Puis j'ai réfléchi et tout et je me suis : à aucun moment il n'écrivait qu'il détestait dans la vie uniquement tailler des pipes à des soldats, du coup j'en ai conclu qu'il était strictement gay, en fait. Truc sympa aussi : Tolkien adorait également Derek and the Dominos, comme moi. Ce qui m'a vachement conforté à chaque que je rencontrais quelqu'un qui n'aimait pas Derek and the Dominos ou critiquait certains de leurs morceaux/membres. Je ne sais pas si c'est la détresse (ou un besoin de se rassurer) qui fait que certain.e.s font systématiquement de leur expérience personnelle quelque chose d'universel, quitte à bucheronner les citations pour leur faire dire ce qu'elles ne disent pas, mais c'est bien chiant. Surtout quand leur faire remarquer entraîne les jérémiades classiques.
  20. Où l'on apprend que les employés fonctionnaires (dont le mythique Jean-Claude Pantel) d'un centre de sécurité socialie de Marseille sont harcelés par "entités". (Issu de la série Les portes du futur, de feu Jimmy Guieu. Le lien avec le complot est que Jimmy Guieu explique in fine tout les phénomènes "paranormaux" par des causes qui nous sont cachées par certaines grandes organisations comme les MJ12.)
  21. Now we're talking. Je le connais, mais il ne va pas aussi loin dans son analyse du monde que va Paul Ponssot qui arrive clairement à identifier les entités sans âmes comme vecteur principal du mal. Il donne même toute une architecture du contrôle : nous sommes contrôles par les media contrôlés par les grandes lignées contrôlées par les sociétés secrètes contrôlées par les entités sans âmes qui sont à la solde du Démiurge pour nous maintenir dans la Fausse Création. Enfin, la diction et la voix de Paul Ponssot sont priceless. Et je ne parle même pas de son accent anglais.
×
×
  • Create New...