Jump to content

Lupus

Nouveau
  • Posts

    82
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male

Ideas

  • Ma référence
    Lao Tsi
  1. +1: à mettre en parallèle avec la propagande FNiste qui voudrait qu'on entre catholique en prison et qu'on y ressort musulman-extrémiste-futur-Merah.
  2. Le faire buzzer je ne sais pas, mais dans atlantico: http://www.atlantico.fr/decryptage/pour-alain-madelin-incapacite-francaise-reformer-vient-meconnaissance-profonde-economie-1045000.html (je savais pas ou poster mais c'est rare qu'on parle de ça dans Atlantico, ils sont, je crois, plus sur une ligne droite dure, de villiers)
  3. Senscritique c'est surtout un repaire de snob marxiste.
  4. "en psycho" C'est utile un psychologue, ça soigne par la parole et sans médocs. Ce que les médecins n'ont pas le temps de faire (parler avec le patient) car ils doivent travailler rapidement. Pour ce qui est de l'histoire de lard (cf. h16 égalité taxes bisous ), je suis d'accord. (sauf peut-être ceux qui font en plus du droit et qui finissent dans les enchères, mais ce n'est pas la majorité.
  5. Belle vidéo, beau travail. Merci du partage
  6. Très gros point internet pour toi, sir. Je trouve aussi que Art + politique c'est chiant. edit: enfin, je me comprends art majeur quoi, pas de lard mineur.
  7. Qobuz j'hésitais à me prendre un compte chez eux, ça à l'air sympa. Deezer est trop mainstream (radio) et y'a pas toute la musique savante.
  8. L'electro se limitait à Skrillex, maintenant c'est devenu du hardstyle à 128 BPM, genre tsunami. Tout le monde se copie, il n'y a plus aucune originalité, d'ailleurs, même les berlinois me déçoivent, plus aucune originalité non plus dans la scène underground, juste du son indus i-né-cou-table et lent, très lent. J'aime le hip hop genre un peu old school, quelques mixe de DJ abdel ou cut killer: en boîte, ça fait très NYC, dans le délire: je kif. Mais à écouter tous les jours, non. Je ne considère pas ça comme de l'art car c'est plus un passe temps qu'une authentique "contemplation mystique" que pourrait me procurer d'autres musiciens à texte, par exemple: les têtes raides, brassens, nougaro, gaisbourg). (mais pour faire sa petite routine workout le matin: Eminem>all https://www.youtube.com/watch?v=_1xXYeNrW9k ; shut up and lift)
  9. Justement, j'en ai rencontré des poètes contemporains coco (munistes) qui soutenaient que le rap (slam), était le descendant de la poésie. Pour résumé: n'est pas Céline qui veut. Le rap... Pour dire quoi ? Les soirées entre potes ? La misère sociale ? On sait déjà tout ça. Depuis NTM, y'a plus rien dans le rap. Ils avaient vu juste joey et le babtou ar'too (ça vient de St d'nis !! direct issus d'la génération fonky tacchini !!), c'est un peu les daft du rap. Les autres sont moins bons. J'aime bien les samples, les instrus par contre. Sans paroles, juste le groove, je trouve que ça vaut mieux qu'avec des paroles pas terribles.
  10. Loana à ses débuts en plus bronzée, d'ailleurs le décolleté transparent... C'est de mauvais goût je trouve.
  11. Le rap c'est ou booba ou un rebeu d'extrême-gauche avec un keffieh se la jouant rap conscient "intelligence du peuple" en critiquant Israel et la police. Oui, je préfère le Jazz.
  12. Yep: nous ne sommes que des signaux électrochimiques qui transitent de neurones en neurones. Ces cellules sont faites de macromolécules, d'atomes, de particules élémentaires où interviennent des principes quantiques et là intervient l'indeterminisme, qui n'est pas une justification d'un quelconque libre arbitre potentiel. Je peux dire que je suis hasard, mais je ne contrôle pas ce hasard (chaos, entropie): je ne fais qu'obéir aux lois physiques, d'ailleurs il est possible que l'univers se régénère à chaque instant indépendamment du passé. La conscience n'existe pas et lors d'une discussion, ce sont des cerveaux (de la matière...) qui interagissent. Avant j'étais agnostique, depuis cette discussion et quelques recherches je commence à être déiste. Non pas d'un dieu comme principe de départ, comme architecte qui aurait pris des vacances ne se souciant pas, ainsi, de l'Homme où même des étoiles bref, de l'univers mais plutôt comme principe de Tout, d' "Etre", présent à chaque instant et régissant la matière, qu'il est, peut-être.
  13. Pour le libre arbitre y'a mitrand aussi: "Je crois aux forces de l'esprit et je ne vous quitterai pas."
  14. Sommes nous déterminés pas le hasard ?
×
×
  • Create New...