Jump to content

Alchimi

Membre Adhérent
  • Content Count

    6075
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by Alchimi

  1. Se mettre en danger =/ être en danger. Les deux tireurs ont poursuivis (sur des présomptions) la victime qui était à pied, elle. Après s'être préalablement armés. Ils n'étaient victimes de rien si j'ai bien lu. Ils n'avaient pas été cambriolés. (Par contre ils jouaient aux vigilantes) Plus c'est gros plus ça passe.
  2. S'ils le poursuivent et l'interceptent, ce n'est pas de la légitime défense.
  3. Ancien flic = bullshit. Ça ne lui donne aucune latitude légale. Et a par l'illusion de contrôler la situation parce que "je suis un ancien flic je sais ce que je fais", on peut doucement lui rétorquer que pour un ancien flic il a fait un peu complétement nimp. Laissés libres= Leurs identités sont connues alors ils peuvent encore se faire arrêter par après. Mais effectivement que ça ne passe pas je trouve ça normal aussi. Leur victime aurait-elle était laissée libre? Et la légitime défense a bon dos. Ils étaient armés, en voiture, et on intercepté une personne piétonne non armée pour la seule raison qu'il courait dans la rue. C'est le mort qui était en situation de devoir se défendre. Pas eux. La légitime défense ne tient pas.
  4. Ça pue à 350 km. Probabilité 1, la plus grave: De l’exécution sommaire aka du tir sans sommation. Proba 2: Les mecs étaient tellement nerveux qu'ils l'ont mis en joue et à la moindre réaction interprétée comme hostile, ils ont tirés. La victime à eu une réaction échaudée par la présence des armes, forcément ils ont fait feu. Proba 3: La victime a effectivement agressé physiquement le premier qui lui a braqué une arme dessus pour le désarmer, l'autre a fait feu. Déjà grave en soit, la victime était encore l’agressé à ce stade des faits. Puis deuxième coup de feu?
  5. C'est encore une histoire où les gars ont joués aux justiciers non? Non parce que poursuivre quelqu'un en étant armé (et pas qu'un peu, un fusil à pompe), le suivre en voiture alors que le mec court, chercher à lui bloquer la route en queue de poisson... Et ce, juste parce qu'il l'ont vu en train de courir. (Ça me rappelle la vidéo du gars en voiture qui vidait son chargeur sur une bagnole "suspecte" alors que ses gamins étaient à l'intérieur de sa propre caisse). Les mecs devraient faire de la taule. Ils sont dangereux. C'est a minima de l'homicide involontaire. De la part de mecs qui ont joués aux miliciens. Et le signalement d'un deuxième coup de feu par les témoins me laisse penser qu'entre la version des faits par les tireurs présentée ici et la réalité des faits il doit y avoir une nuance certaine.
  6. A la rigueur on pourrait craindre une propagation dans les files d'attentes/regroupement de clients... Mais bon croire qu'un gars tout seul au milieu d'un lac propage le virus, c'est comme vouloir interdire les randonnées en montagne en solitaire. Si le mec est pas dangereux en solitaire chez lui, il sera pas dangereux en solitaire dans la pampa/le lac.
  7. Je viens d'entendre deux patrons de bar/salon de thé discuter dans ma rue, et j'ai cru comprendre que les restos en suisse ont rouvert, mais c'est 2m entre chaque clients/tables (bon encore ça hein) et surtout: ils doivent noter les noms des clients. @Rincevent Tu sais si c'est vrai?
  8. Ouh malheureuse Pandore, le sujet de discussion sur les gouts et les couleurs que tu viens pas de créer!
  9. Si la photo date d'il y a 30 ans, alors j'étais encore un peu jeune à l'époque pour connaitre...
  10. @Wayto Le big bang pour l'instant reste encore un peu terra incognita je crois... La dernière fois que j'ai lu de la vulgarisation à ce propos, ils étaient tout content de faire remonter les connaissances théoriques de fractions de seconde en fractions de seconde juste avant le big bang! (cad que la difficulté de comprendre/calculer ce que se passait augmente à mesure qu'on se rapproche de l'instant 0) Autant dire que plus on s'en rapproche plus nos connaissances actuelles de la physique rendent l'arme. C'est encore considéré comme une singularité physique. CAD que, comme les trous noirs, on considère que c'est "à part" de notre univers, donc ne remet pas en cause le reste. (Certains ont même surnommé la singularité physique des trous noirs et leur horizon des événements comme une "censure cosmique"; tu vois le vœu pieux). Mais je sais qu'en physique quantique y'a des trucs un peu foufous qui se passent. Et qui peuvent peut être donner des pistes pour mieux comprendre le big bang. Mais la vulgarisation scientifique est à la bourre sur ces sujets là. C'est sans doute pas aidé par le fait que les physiciens sont encore en train de se torturer les méninges sur tout ça..
  11. Causal veut dire se comporte de manière soumise au principe de causalité. Ie la cause précède l'effet. Nul part dans l'univers on a observé des manifestations physiques qui ne pourraient être expliquées que par une violation de la causalité, aka quelque chose qui remonterait le temps à rebours, et dont nous observerions l'effet avant la cause. Donc notre univers respecte la causalité. Pas de voyage temporel à rebours possible. C'est pour ça que quoi que des petits malins en disent, on ne peut avoir de voyage plus rapide que la lumière, même par système de propulsion TGCM "qui ferait que les voyageurs serait en dehors du temps" etc, comme certains l'ont fait remarquer ici, parce que, si l'interaction entre ces hypothétiques voyageurs et notre univers reste possible, alors ils pourraient nous transmettre des informations venant de notre futur. Donc violation de causalité, (et l'univers explose, probablement). Évidemment, on pourrait gruger en disant que dans ce cas là toute communication entre voyageurs d'un autre univers ou tu peux FTL et le nôtre est impossible... mais dans ce cas là, ça règle le problème. Et garde le statu quo de la relativité. Check mate athei... euh wait.
  12. Le leader suprême de la galaxie vient de faire une apparition publique. Repassez une autre fois pour la glanost au pays du matin calme du nord.
  13. Attention, j'adore ce téléfilm génial qui aurait mérité de sortir au cinéma, mais je crois avoir lu qu'en réalité le développement du Bradley fut moins l'horreur ubuesque décrite là dedans, et que la logique choisie pour le dit Bradley tenait la route... (enfin, il me semble). Ce qui n’empêche pas ce film d'être non seulement ultra drôle, mais de décrire parfaitement la réalité, hein.
  14. La Garonne ne pue pas. Elle sent le terroir. cpaparey. (Et puis sans blague, elle ne pue pas. Par contre les punks a chiens qui te squattent la daurade h24 des que le soleil revient, ça...)
  15. Alors après on a bien des théories assez folles en physique quantique avec les histoires de tachyon, de branes et de multivers... le petit problème c'est que pour l'instant on ne sais pas "lier" la physique quantique et la relativité (saint graal de la science actuelle d'ailleurs). Et l'univers observable reste sinistrement causal, cet enquiquineur. Mais à (très très trèèès long) terme, qui sait? Depuis que j'ai découvert la théorie du cerveau de Boltzmann j'ai appris à me relaxer un coup avec toutes ces histoires.
  16. Je sais, c'est frustrant, mais c'est comme ça.
  17. Eeeeh non, même si on a un vaisseau qui sort "magiquement" de notre univers pour voyager et qui ne revient que pour "s'arrêter ", on retombera malgré tout dans le problème de la causalité, c'est justement décrit dans l'extrait que j'ai partagé, je le reposte ici spécifiquement: (je vire les diagrammes pour la clarté ce coup si, mais il suffit de se référer à mon post plus haut) Même si le vaisseau peut magiquement s'affranchir de la relativité, à partir du moment où il peut avoir une interaction avec nous, notre univers, on retombe dans le problème. Toute forme de voyage plus rapide que la lumière implique du voyage temporel, et tout voyage temporel implique une rupture de la causalité. C'est le sale petit secret de la SF. C'est comme ça (pour l'instant, je suis d'accord que nos connaissances évolueront, mais le problème de la relativité de papa einstein c'est qu'elle est bien plus fondamentale que l'on ne le pense dans la vie de tout les jours).
  18. Je ne vois pas dans quel univers vous pensez que les distances astronomiques sont équivalentes à aller se chercher sa baguette en R5. Et n'oubliez pas que la mission d'origine des voyagers était de prendre en photo les géantes gazeuses, pas d'atteindre le nuage de Oort et de sortir du système solaire! En clair, leur vitesse de mission n'as jamais été pensée pour ça. Hors pourtant, elle sont maintenant en train de sortir du système, et l'une d'entre elle fonctionne encore! On s'en est même encore servi tout récemment pour des mesures de la relativité/gravité. Des missions à sonde robot visant les étoiles les plus proches sont étudiées de manière théorique. Il y a également le projet "Breakthrough Starshot" qui est très sérieusement discuté. Personne n'a prétendu que les voyages interstellaires se feront en un trimestre comptable.
  19. Nah. Regarde les cylindres d'O'Neill. C'est ce genre de modèles qui pour l'instant emporte les faveurs.
  20. Nos sondes Voyager sont déjà en train d'en sortir. Quand à la présence humaine, des scientifiques s'en posent la question de manière théorique, mais très sérieuse... Pour l'instant, le plus probable avec nos connaissances, c'est le vaisseau générationnel lent. (On ne sait pas faire de "mise en léthargie" si chère à la SF, ni même si c'est possible. Et les radiations produites par une vitesse trop élevée sont rédhibitoires).
  21. Non, absolument pas! Sinon tu ne pourrais pas accélérer plus vite dans une voiture que quelqu'un à pied!
  22. Allez, parce que le sujet me fait toujours méditer sur la nature profonde de l'univers (on ne rigole pas dans le fond), voici la seule potentielle machine à voyager dans le temps qui pourrait fonctionner à priori: https://en.wikipedia.org/wiki/Tipler_cylinder En gros, un cylindre massif (infiniment long dans la théorie d'origine "parce que c'est plus simple à calculer") en rotation sur lui même, pourrait créer un distortion qui permettrait de remonter le temps. Deux problèmes: 1) On ne pourrait pas remonter plus loin en arrière dans le temps avant la construction de ladite machine. C'est ballot. 2) Le cylindre étant d'une dimension absolument folle (on parle de quelque chose d’extrêmement massif, genre "trou noir" massif, d'une grande longueur, et en rotation rapide, genre à des vitesse relativistes-comprendre un % élevé de la vitesse de la lumière), non seulement il faut assembler un objet infaisable, mais il faudrait des étoiles massives tout autour rien que pour stabiliser le bordel par gravitation... bref une technologie digne d'un pouvoir quasi divin à notre échelle. Si une telle civilisation capable de construire un truc comme ça existe, la vraie question serait plutôt: à quoi bon? (Et surtout "Ou sont-ils?" Une civilisation pareille serait capable de capter l'énergie non pas juste de galaxies mais de l'univers entier, ce serait au moins une type III Kardashiev... Autant dire, à notre échelle, des dieux). Sans compter qu'il resterait toujours le "léger" problème de la rupture de la causalité si on remonte le temps... Donc pour résumer il faut construire un artefact qui transcende ce qu'il est sans doute possible de faire dans notre univers, et en plus on ne sait même pas de manière sûre si ça peut marcher...
  23. Alors je sais que je me décharge du fardeau de la réponse en renvoyant à un long (mais fort intéressant) texte mais: http://www.projectrho.com/public_html/rocket/fasterlight.php Avec le long extrait de l'articvle de cet excellent site avec le diagramme espace temps de Minkowski TLDR que je copie/colel tel quel de l'article: "Pick two: Relativity Causality FTL" Je conseille vraiment ce site, "Atomic Rockets" soit dit en passant. (je l'avais déjà mentionné sur liborg).
×
×
  • Create New...