Jump to content

Omaha

Nouveau
  • Posts

    57
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Omaha

  1. Après, un humoriste c'est encore autre chose, certes. Je préfère ne pas imaginer Bigard président. Ou Franck Dubosc. Ou Jamel Debbouze.

     

    D'après sa fiche Wikipédia, en plus d'être acteur et réalisateur, il est chef d'entreprise, producteur et écrivain.

    De plus il " a travaillé comme enseignant à la faculté de Sciences économiques et à l'école des Sciences de la communication de l'université Saint-Charles de Guatemala."

    Donc apparemment, il est loin d'être qu'un "clown".

  2. L'Opéra de Paris enquête sur une facture de téléphone d'un montant de 52.000 euros sur deux mois imputable à un portable professionnel d'un délégué syndical FSU, selon un communiqué de l'établissement public confirmant des informations du Parisien aujourd'hui. «La ligne a été coupée immédiatement lorsque nous avons reçu les factures portant sur les mois de juillet et août dernier», a indiqué le directeur général adjoint de l'Opéra Jean-Philippe Thiellay.

    La facture correspond à un échange de données depuis l'Espagne, où ce délégué du syndicat FSU, une des cinq organisations syndicales représentatives à l'Opéra, était en vacances. Le délégué a expliqué qu'il avait été piégé par les frais d'itinérance ou roaming. Le Parlement européen a voté mardi la fin de ces frais à partir du 15 juin 2017. «Des informations ont été demandées à la société SFR. Elles ont permis de vérifier que la facturation s'expliquait par une surconsommation de données depuis l'étranger, ce que l'utilisateur de la ligne avait dans un premier temps contesté», indique un communiqué envoyé ce matin par l'Opéra.

    La direction de l'Etablissement public a demandé le détail des communications à SFR par lettre recommandée le 28 octobre, en fixant un délai au 10 novembre. «A l'issue de ce délai, la direction de l'Opéra fera usage de toutes les voies légales, notamment civiles et disciplinaires, pour que l'intérêt de l'établissement soit défendu», précise le communiqué. Jean-Philippe Thiellay explique que l'octroi d'un téléphone portable fait partie de la délégation syndicale, et que deux syndicats en faisaient usage «sans qu'il y ait jamais eu d'anomalie».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/29/97001-20151029FILWWW00216-paris-52000-de-facture-de-portable-a-l-opera.php

  3. Franklin Nieves, l'un des procureurs qui avaient instruit le dossier à l'encontre de l'opposant, «a été destitué et a bien sûr perdu ses droits à la retraite, malheureusement», a déclaré Mme Ortega dans un entretien à la chaîne privée Venevision.

    Il s'agit d'un licenciement pour «abandon de son poste de travail», a-t-elle précisé.

    Dans une vidéo diffusée vendredi, M. Nieves avait annoncé qu'il quittait le pays sud-américain avec sa famille en raison de «pressions» du gouvernement et de ses supérieurs pour défendre la condamnation de Leopoldo Lopez à 13 ans, neuf mois et sept jours de prison.

    «Vous allez entendre des critiques et des injures à mon encontre, car j'ai refusé de continuer avec ce simulacre» de procès, dont l'appel doit être jugé prochainement, affirme M. Lieves dans cette vidéo, ne disant pas dans quel pays il se rend, mais promettant de livrer bientôt de nouveaux détails sur ce dossier.

    http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201510/26/01-4914071-venezuela-un-procureur-trop-critique-demis-de-ses-fonctions.php

    Et :

    Les parlementaires vénézuéliens du Parti socialiste (PSUV) au pouvoir ont déposé plainte mercredi contre le principal chef d'entreprise du pays, Lorenzo Mendoza, accusé de «trahison à la patrie», ce qui pourrait lui valoir de nombreuses années de prison, a annoncé un des plaignants.

    M. Mendoza, 50 ans, est également accusé d'«usurpation de fonctions» car, selon les plaignants, il aurait remplacé le gouvernement dans la négociation de possibles accords avec le Fonds monétaire international (FMI).

    La plainte, déposée par 101 députés - sur les 167 que compte le Parlement monocaméral - accuse aussi l'homme d'affaires d'«association de malfaiteurs», a expliqué le parlementaire Pedro Carreño en présentant le document.

     

    Selon un avocat pénaliste consulté par l'AFP, s'exprimant sous couvert d'anonymat, le délit de trahison à la patrie peut mener, dans les cas les plus graves, à des peines de 20 à 30 ans de prison.

    Lorenzo Mendoza dirige les entreprises Polar, le plus grand producteur alimentaire du pays, et figure à la 690e position du classement mondial des personnes les plus riches établi par la revue Forbes, avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars.

    La plainte à son encontre se fonde sur un dialogue téléphonique qu'il aurait tenu avec l'économiste vénézuélien Ricardo Hausmann, diffusé le 14 octobre dernier dans une émission télévisée présentée par le président de l'Assemblée et numéro deux du PSUV, Diosdado Cabello.

    Dans ce dialogue, M. Hausmann dit avoir été en discussions avec le FMI et estime que le pays, en grave crise économique, ne peut s'en sortir sans une aide internationale de 40 à 50 milliards de dollars, ce à quoi Lorenzo Mendoza acquiesce.

    M. Mendoza, qui affirme que la conversation incriminée était privée et a été enregistrée de manière illégale, assure que les accusations sont «une tentative de manipuler l'opinion publique» dans un climat politique compliqué pour le parti au pouvoir, qui multiplie les offensives à l'encontre de ses opposants.

    http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201510/21/01-4912415-le-principal-chef-dentreprise-du-venezuela-accuse-de-trahison.php

  4. Dans les commentaires de l'article du Monde, je lis: "Sauf que ce type profite de sa notoriété pour vendre un bouquin - procédé douteux. Sauf que ce type, en plus, "profère" des vérités ... qui n'en sont pas. Sauf que ce type devient un danger public dès lors qu'il remet en cause le processus péniblement construit depuis 50 ans visant à la prise de conscience par l'opinion publique du bouleversement anthropique du climat. Cette mise " à pied " est bénéfique à l'atmosphère mondiale, passablement irrespirable. Normal qu'il saute."

    « On ne peut tolérer dans l’Etat totalitaire ni critique publique ni même la moindre manifestation de doute, parce qu’elles pourraient affaiblir l’adhésion des masses.» Hayek, La Route de la Servitude.
  5. Un faux juif marche dans la rue. Personne ne l'emmerde. Enquête sur un complot sioniste.

     

    http://www.koreus.com/video/envoye-special-kippa.html

    Pour la dame qui lui dit "shalom" : Quand que le journaliste lui répond "salam alikoum", on dirait qu'elle se dit "WTF" et lui dit même "on dit : shabbat shalom". Donc je me demande pas si cette dame est juive, or le reportage a l'air de la faire passer pour une musulmane.

     

  6. André Manoukian :

     

    Quand je vais en Allemagne, je me fiche de savoir s'il y a un gros logo BMW derrière la scène d'un festival de jazz, du moment que la musique est bonne. En France, nous avons beaucoup de retard sur le mécénat privé. Les organisateurs de festivals ne connaissent pas le secteur privé. Voilà pourquoi, nous restons sur le vieux modèle culturel du tout-Etat, tout-subventions dans nos festivals.

     

  7. Ça chauffe :
     

    L’Equateur paralysé par une grève générale

     

    En Amérique du Sud, l’Equateur paralysé par une grève générale. La principale organisation indigène du pays a appelé à un “soulèvement” contre le Président Rafael Correa. Parti d’Amazonie, le cortège a parcouru 800 kilomètres à pied pour rallier Quito, la capitale.

    Ils ont rejoint une grande manifestation organisée par une opposition hétéroclite, constituée de partis de droite, de syndicats de travailleurs, de retraités, de médecins et d’avocats. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre.

    Les manifestants exigent le retrait d’une série d’amendements qui permettent à Rafael Correa de se présenter pour un nombre illimité de mandats. Ce ras-le-bol intervient alors que les droits fondamentaux des Équatoriens sont régulièrement bafoués : censure des médias, répression brutale des manifestations.

    Au pouvoir depuis 2007, le président de l’Equateur a dénoncé une campagne de déstabilisation et une tentative de coup d‘État.
    http://fr.euronews.com/2015/08/14/l-equateur-paralyse-par-une-greve-generale/

  8. En fait en eco, vous ne parlez jamais d'offre et de demande, d'utilité marginale, d'équilibre, de production, de rendements décroissants, de substitution etc ?

     

    Si mais par exemple sur la concurrence (monopole, concurrence monopolistique, oligopole...)  : pas un mot sur le monopole des entreprises publiques. Alors que dans le même temps il nous disent que les monopoles sont engendrés par les défaillances du marché.

     

    Sinon ma prof de SES nous a dit qu'Adam Smith était le fondateur du capitalisme :facepalm:.

     

  9. Grave sécheresse en Corée

    Pas si grave que ça :

     

    « La pire sécheresse depuis cent ans se poursuit en Corée du Nord provoquant d’importants dégâts », a rapporté l’agence officielle nord-coréenne KCNA il y a quelques jours. Elle précise que ses greniers à blé dans les provinces de Hwanghae Sud, Hwanghae Nord, Pyongan Sud et Hamgyong ont été particulièrement touchés par le manque de pluie.

    Toujours selon KCNA, plus de 30 % des rizières du pays sont en train de s’assécher tandis que la pluviométrie avoisine zéro dans deux autres provinces du sud du pays. « Les niveaux des réservoirs sont au plus bas, les rivières et les ruisseaux s’assèchent ».

    La traditionnelle rhétorique alarmiste venant de la Corée du Nord laisse dubitatifs les observateurs sud-coréens ou les spécialistes de l’ONU, qui confirment l’existence d’une sécheresse à partir des images satellites, mais pas de l’ampleur décrite par Pyongyang.

    Selon un récent rapport publié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les récoltes risquent de baisser de 12 % cette année comparées à l’an dernier, à cause du manque d’eau.

    La FAO estime que 2,3 millions de tonnes de riz seront récoltées en 2015 contre 2,6 millions de tonnes en 2014. Quelque 130 000 hectares parmi les 540 000 hectares de rizières dans l’ensemble du territoire nord-coréen manquent d’eau. Les récoltes d’orge, de blé ou encore de pommes de terre vont également diminuer de 24 000 tonnes par rapport aux prévisions.

    http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Le-chantage-alimentaire-de-la-Coree-du-Nord-2015-07-10-1333109

  10. La présidente de l'Argentine Cristina Fernandez de Kirchner a mis en colère la communauté juive du pays quand elle a invoqué le personnage de Shakespeare, Shylock du " Marchand de Venise".

    Kirchner a déclaré que pour comprendre les problèmes économiques de l'Argentine, il faut regarder plus loin que "Le Marchand de Venise", invoquant le juif vindicatif prêteur sur gages.

    Kirchner s'est exprimée lors d'une visite du quartier Villa Lugano à Buenos Aires, où elle a rencontré des écoliers.

    Cette déclaration a été provoquée par le fait que les enfants disent qu'ils lisaient "Roméo et Juliette" en classe. "Vous devriez lire "Le Marchand de Venise pour comprendre l'économie", a t-elle dit.

    Les enfants se sont esclaffés, et Kirchner a ajouté: "Ne riez pas. L'usure et les suceurs de sang ont été immortalisés dans la grande littérature."

    Les remarques de Kirchner ont été sévèrement critiquées par la délégation des associations juives d'Argentine, qui représentent environ 250.000 membres.

    http://www.i24news.tv/fr/actu/international/ameriques/77683-150708-la-presidente-de-l-argentine-invoque-shylock-la-communaute-juive-en-colere

     

     

    Cette haine contre les créanciers (et les juifs ?) ...

  11. 10%,7 des candidats ont décroché la mention très bien contre seulement 0,8% en 1990. Une situation qui s'explique par une "élévation du niveau de formation" pour le ministère de l'Education nationale.

     

    :icon_ptdr:

  12. Je suis donc (et je ne le redirais jamais assez !) pour un contrôle fort de l'État, pour une régulation des marchés qui évitent les abus et les dérives mafieuses, pour un système de redistribution des richesses assis sur l'impôt, pour une forte dépense publique créatrice d'emplois et limitant les inégalités, et contre ce miroir aux alouettes du libéralisme qui ne produit que destructions, inégalités, souffrances, casse sociale, cadences infernales, aliénations, accidents du travail, burn-out et où, d'une manière générale, l'Homme passe après le fric et où celui qui n'a pas eu la chance de réussir est impitoyablement broyé par le système et éliminé de la société.

     

    Cette personne a sûrement fait un bac ES...

×
×
  • Create New...