Jump to content

EvaristeGallois

Utilisateur
  • Posts

    260
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    France

Recent Profile Visitors

905 profile views
  1. Après ce débat, je vais de ce pas demander à l'ambassade de l'Ukraine le statut de réfugié, leur pays a l'air d'aller dans une meilleure direction que le notre.
  2. J'attends toujours de voir ce qu'il y a de libéral en Koenig, en tout cas, on ne trouvera pas ça dans son programme. ?
  3. Allez on ajoute "Remplacer l'élevage intensif en Europe par un élevage plus durable, plus sain, plus respectueux du vivant [...] mieux répartir les aides de la PAC, de manière à permettre les éleverus les plus vertueux de dignement vivre de leur travail." "L'humanité n'est pas propriétaire de la planète." "Pour les plateformes dont les utilisateurs pourraient enfreindre la loi [Quelqu'un m'explique ce que ça veut dire ???], obligé d'identifier l'identité de chaque titulaire d'un compte" "Ainsi les GAFA devront-ils reverser une grande partie de leurs bénéfices colossaux à ceux qui produisent la matière première de leur industrie : les utilisateurs." Etc etc etc. Sérieux, j'ai du mal à voir le libéral caché dans son programme a part le baratin concernant la décentralisation et la réductions des normes. Sérieusement, pourquoi aller supporter un gus qui va déformer un peu plus le terme de libéral, portant un programme Hamon compatible, et qui fera jamais plus de 3% si jamais par miracle il obtenait ses parrainages ? Si vous voulez soutenir le candidat "le plus libéral compatible", allez voter Pécresse, ça vous prendra 15 minutes, et au moins quand vous serez déçus parce qu'elle suit le prolongement de Macron, Hollande, Sarkozy et Chirac, au moins, vous aurez pas perdu votre temps.
  4. Bon déjà la bonne blague le mec se qualifiait de jacobin il ya 2 (3?) ans et maintenant qualifie Macron de jacobin ? Sérieusement, il lui a pris quoi pour se revendiquer d'un tel titre (il en parle dans son bouquin, on parle pas juste d'un mauvais terme utilisé sur un plateau télé), puis de se rendre compte qu'il fait un contre-sens, et se mettre à utiliser ce terme pour qualifier ses opposants ? Sérieusement, il enchaîne les clowneries, j'ai pas envie d'un nouveau "libéral" autproclamé à la Macron, qui ne fait que déteriorer encore plus la compréhension que les gens ont du terme. Sinon, pour le volet économique, son programme parle de Revenu universel. je suis allé voir son programme. 500€ balles par adulte(plus bas que le RSA, ça va lui attirer les électeurs d'Hamon), financé par un IR à 30% pour tout le monde. (Enfin tout le monde mais "Maintien d'une surtaxe pour les très hauts revenus", faut quand même faire payer les riches, on est libéral, pas ultra libéral non plus ) Bref grosso modo 300 milliards de dépense par ans. Sauf que l'IR, pour le moment ça ramène 100 milliards par an, du coup, je me suis demandé si magiquement, avec son nouveau système à 30%, comment on allait être à l'équilibre. Mais bon faisons le calcul. Revenu salarial moyen (2017), 20940 par salarié (faut pas prendre l'équivalent temps plein évidemment). Nombre de salariés, 25 millions. 523 de milliards donc. Avec 30% d'IR, ça fait 157 milliards d'euros. Il manque donc 143 milliards à son calcul. Du coup, si il veut faire marcher son truc, faut augmenter les recettes de l'Etat, ou baisser les dépenses de 143 milliards par ailleurs, Bon, prenons les dépenses publiques qu'il parle de supprimer avec ça. Le RSA ? 8.5 milliards, plus 1.5 milliards de RSA activité. L'ASS ? 2.5 milliards. Réductions FIllon ? 20 milliards sur la seule estimation que j'ai trouvé. Bon, c'est tout ce qu'il cite, j'imagine que c'est les plus gros. Les "..." dans un programme, on sait très bien que ça veut dire "on essaiera de trouver d'autres choses". Super on a 32 milliards sur les 143 milliards. Bon, pour les 110 milliards restant, on fait quoi ? On passe la TVA de 20% à 33 % ? J'ai fait mes calculs en 5 minutes, hésitez pas à les rechecker, j'ai peut être fait des boulettes, mais dans tous les cas, son programme "libéral" pue l'explosion du périmètre de l'état, des taxes, et/ou de la dette publique. Super
  5. "Élu du canton de Creney-près-Troyes, Philippe Pichery préside le Conseil départemental depuis 2017. Ingénieur du bâtiment et des travaux publics, il a une solide expérience de l'administration et des collectivités." ??????????
  6. Vu son discours sur le grand remplacement, j'ai l'impression que sa vision est que les hommes de Davos tentent de favoriser le multiculturalisme en nous forçant à accepter des hordes de sauvages venant de l'autre côté de la Mediterranée...
  7. Pour moi tout se résume à la fin de l'article Pour lui, les étrangers sont en train de coloniser la France à la manière des nazis, et donc du coup, qu'importe que Zemmour ne soit pas libéral, la préoccupation c'est de chasser l'envahisseur. Honnêtement, quand on en arrive là, je pense que la sénilité est une bonne explication.
  8. Ah ouai, je vois Bon, l'explication est donc tout simplement la sénilité, c'est triste.
  9. J'ai été surpris de voir que Charles Gave semble supporter Eric Zemmour. On avait bien vu qu'il virait trèèèèès à droite sur les sujets de société, mais le voir rejoindre un candidat foncièrement anti-libéral, même d'un point de vue économique (car soyons honnête le combat de Gave dans le libéralisme était très centré sur l'économie) m'a surpris. Je ne le suis plus trop depuis quelques années et le début de son obsession pour le grand remplacement, mais ça m'a quand même fait un choc. J'avais déjà été surpris de son soutien à NDA, mais là, on va encore beaucoup plus loin. Des gens qui ont suivi ?
  10. C'est pas du tout comparable aux subprimes, tu n'as pas de risques systémiques liés aux ETF synthétiques. Dans un ETF synthétique, la contrepartie du swap s'expose aux actions sous jacentes de manière à être capable de répliquer exactement la valeur de l'indice sous-jacent de l'ETF. Et la contrepartie confie du collatéral au fond, qui fait que même si ta contrepartie de SWAP faisait faillite (On parle de la BNP ou la Sogé qui feraient faillite), le fond peut quand même délivrer la valeur de l'ETF au client, minus la différence de valorisation du collatéral et de l'indice sous jacent sur le dernier jour ouvré. Il n'y a aucun soucis. La BNP qui sert de contrepartie achète des futurs sur le S&P pour répliquer l'indice, et fout des entreprises du CAC40 en collatéral chez Amundi, ce qui permet que le fond soit éligible au PEA car détenteur à 100% d'entreprises françaises. Et même si la BNP faisait faillite, comme dit ci-dessus, la seule perte potentielle serait la différence entre la valeur du S&P et du Cac 40 sur la dernière journée ouvrée, vu que les ajustements de collat se font tous les jours. Il y a du collatéral, sinon ce ne serait tout simplement pas un ETF, mais un ETN (Comme par exemple les produits Boost chez Wisdom Tree par exemple). Tous tes ETF synthétiques ont nécessairement du collatéral, c'est une obligation légale.
  11. Y a 5-6 ans, j'avais assisté à la "Journée du Numérique" où Gérard Larcher avait tenu le speech de fin. Le type nous avait expliqué que quand il était jeune, on lui avait enseigné la " création destructrice" de Schumpeter, à laquelle il adhérait, et qu'il souhaitait que l'on fasse cela en France, mais en empêchant la destruction de nos fleurons français, juste en favorisant la création de nouvelles boites (Oui oui il était sérieux, ce n'était pas une blague...). Je m'étais dit à l'époque que nos politiques UMP avaient définitivement une notion à géométrie variable de ce qu'ils appelaient la concurrence et le libre marché. Mais là, pisser sur la concurrence, et parler du marché qui favorise le profit et le court terme au détriment du long terme et du bien public, je l'attendais plutôt dans la bouche de Besancenot ou de Poutou.
  12. Je ne suis pas sûr de comprendre le raisonnement. Il n'y a pas l'immunité collective ou rien. Il y a différents niveaux d'immunité, selon laquelle la maladie se propage (ou ralentit sa propagation) plus ou moins vite. Si l'état peine à utiliser ses stocks de vaccins, ouvrir la vaccination à une tranche plus large fait parfaitement sens.
  13. Dieu merci, les achats/ventes de titres dans le cadre d'activité de market making en sont exonérés, c'est pour ça que BNP Arbitrage ne doit quasiment pas en payer. Cf l'Article 235 ter ZD du CGI C'est payé par les investisseurs, ie les Asset Managers, les Hedge Funds, les assurances et les petit porteurs. Pas par les banques dans le cadre de leurs activités de market making.
  14. En me balladant sur le site des républicains https://republicains.fr/actualites/2021/04/15/gael-perdriau-nous-devons-en-finir-avec-la-societe-de-la-concurrence-pour-faire-emerger-la-societe-de-lemulation/ Je mets quelques perles Un mélange incroyables de contre sens, de termes mal employés, le tout pour défendre une position qui ne ferait rougir aucun politique du PS. L'UMP a pris un sacré virage à gauche depuis que Fillon a plombé l'élection de 2017.
  15. "Cette mesure ne coûterait, selon Guillaume Peltier, "pas un centime de plus". "Les 490 milliards d'euros de la protection sociale seront intégralement financés par un micro-prélèvement de 2 % sur les transactions financières et les paiements électroniques, qui rapporterait 540 milliards d'euros par an à l'État" Magic money everywhere. Sérieusement, il se rend compte que même si on taxait 100% du résultat net des banques françaises, ça représenterait 25 milliards d"euro ? Même taxer 100% des dividendes français, ça ferait une cinquantaine de millards d'euro. Une taxation sur les TF, t'as maximum 5 milliards à gratter Reste donc une "taxe sur les paiements électroniques". C'est à dire une nouvelle TVA. Même si on arrivait à l'appliquer à l'ensemble des payements, la TVA actuelle ramenant 150 milliards, il faudrait donc passer à une TVA à 100%. Wouoh, ça c'est du gain de pouvoir d'achat. C'est délirant ce genre de politiques qui n'ont pas le moindre ordre de grandeur en tête. Ca me rappelle les propositions sur Twitter aux US pour en finir avec la pauvreté, devant être financé par les "taxes sur les riches". Problème, même en nationnalisant la fortune de tous leurs milliardaires, ça finance leur programme sur à peine un an.
×
×
  • Create New...