Jump to content

Zmaj

Utilisateur
  • Posts

    219
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Zmaj

  1. En tant que personne d'origine étrangère, je n'ai pas trop à me plaindre d'avoir le droit de vivre ici, par contre si il y a bien une chose que je n'apprécie guère chez les "Wallons", c'est ça : "foutus étatistes peureux pleurnichards et sans vision" Ayant une formation d'informaticien généraliste, j'ai fait mon stage en web-dev (NodeJS Angular ...), je postule pour un emploi en Help-Desk et là, le recruteur me regarde complètement ahuri : "Mais qu'est-ce que vous êtes ici ?". Sans parler du fait que pour n'importe quoi, il faut justifier 2 ans d'expérience au minimum dans ton secteur, sur ton langage/framework/logiciel bien précis sans quoi bien sûr tu ne pourrais pas accomplir la tâche demandée. Tout le monde vit aux crochets de l'Etat même les "entrepreneurs", quand tu veux te lancer, on te parle des "bourses" ou subsides de la Région Wallonne plutôt que des Business Angel, bien sûr, ils ont d'abord exigé qu'on leur forme totalement leurs employés, mais c'est pas suffisant, il faut aussi qu'ils soient parfaitement expérimentés sinon on prend pas. Qu'on aime ou pas De Wever ou Macron, au moins, ils incarnent un "renouveau" dans leur paysage politique respectif, en Wallonie, on a les mêmes partis depuis ma naissance, si ce n'est que le PTB a viré son stalinisme complètement archaïque pour nous faire du Tsipras. La Wallonie, c'est paraît-il une dette équivalent à 184% d'une année de PIB et plus de 10 % de déficit public.
  2. La NVA quitte le gouvernement suite au Pacte de Marrakech. Je pense qu'ils vont récupérer une bonne partie des électeurs du Vlaams Belang qui lorgnait depuis un petit temps ses voix.
  3. C'est le paradoxe, les gens gagnent 1200 € par mois mais avec le loyer, la voiture, l'assurance, l'essence ... à la fin il ne reste quasiment rien pour manger bien qu'on ne soit pas dans un état de disette.
  4. En voilà d'autre : Quand j'étais petit, j'avais entendu ce que les policiers italiens avaient fait aux anarchistes lors du sommet de Gênes en 2001, je vois que ça a traversé les Alpes. Macron a commis une erreur capitale, il a humilié l'Armée en virant le Général de Villiers comme si c'était le comptable de la boîte. Il n'a jamais admis qu'on puisse ne pas être adorateur du Jupiter qu'il est, ses tendances dictatoriales risquent de le mener au chaos. Et comble de tout, son mépris envers les "gens qui ne sont rien", "les gaulois réfractaires" ... risquent de lui coûter cher ... Ce qu'il ne comprend pas c'est que bien des gens sont à bout financièrement et sont prêt à aller à l'affrontement. Macron a coupé toutes les têtes qui dépassent, la seule tête que le peuple pourra avoir c'est la sienne puisqu'il n'a pas voulu d'un vrai Premier ministre.
  5. Mantes-la-jolie, 6 décembre 2018 : https://www.koreus.com/video/policier-lyceen-classe-sage.html Today is historic too ... La France n'est plus la patrie des droits de l'homme mais un pays proto-fasciste, il ne manque plus que les exécutions, les charniers ... Dire que ma mère a fuit le Chili de Pinochet dès qu'elle a eu 18 ans en partant à l'autre bout du monde pour au final voir ce cirque macabre à "4h de routes de chez moi" ... et dans le pays des droits de l'homme !!! Je crois que la dernière fois qu'on a vu des images pareilles, c'était Srebrenica 1995 : On peut aussi montrer ça : Imaginons si Erdogan, Poutine, Orban, Trump ... avait fait ça ...
  6. Exactement ça. A noter aussi que je viens de me faire la réflexion, pourquoi l'hyper-violence du Brésil ou de l'Afrique du Sud, j'en suis arrivé à la conclusion que plus que l'écart de "race", c'est que les riches classes moyennes blanches permettent d'alimenter un trafic de drogue juteux qui peut se permettre de s'équiper en conséquence. Pourquoi pas Cuba ? Parce qu'il n'y a pas de riches en-dehors de l'Etat. Un proverbe dit "Plus grosse est la rivière, plus gros sont les poissons". Imaginons un écosystème avec des lièvres, on pourrait y mettre des renards, imaginons un autre avec des buffles et des gazelles, on pourrait y mettre des lions ...
  7. Oui, c'est l'exemple parfait sauf que l'Etat devient la nouvelle mafia.
  8. C'est pas comme si ils avaient bénéficié d'un rabais. Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers ... ah non pas le courage. Rien ne changera sauf qu'ils n'auront plus voix au chapitre.
  9. C'est le Royaume-Uni qui n'en veut plus de cette "amitié entre les peuples", maintenant dégustez et ne nous blâmez pas ... https://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/602329/Gibraltar-war-Spain-Britain-Brexit-Donald-Tusk-cripple L'illusion du Royaume-Uni sur sa puissance actuelle et même passée me fera toujours rire ...
  10. "La blanche pour le mariage, la métisse pour le lit, la noire pour le travail" Proverbe brésilien. Il y a encore une "ségrégation" dans les esprits, c'est indéniable. Concernant Lula, il paraît qu'il a un "parler" assez prolétaire et que la "bonne bourgeoisie" n'en veut plus ... Concernant Bolsonaro, la population brésilienne en a marre de la corruption endémique du Brésil et surtout de sa criminalité, la démocratie et l'Etat de droit sont un terreau plus fertile pour la criminalité que la dictature militaire et donc la population est tentée de rappeler ses bourreaux. En recevant mon oncle du Chili, il m'a raconté qu'il est nostalgique du temps de Pinochet ainsi que de plus en plus de chiliens qui sont las de la criminalité colombienne ou haïtienne au Chili. Tropa de Elite 2 : L'ancien capitaine de la police militaire s'investit en politique :
  11. Il y a eu : - un attentat à Istanbul commis par un gars originaire de la sphère russe pour expliquer à Erdogan ce qu'il ne fallait pas faire. - L'assassinat de l'ambassadeur russe par un guléniste - Coup d'Etat pendant que John Kerry était à Moscou pour "négocier" depuis Incirlik
  12. Il faut dire qu'Erdogan en avait marre de s'opposer à la Russie, il a fait un voyage à Saint-Pteersbourg, il y a eu l'assassinat de l'ambassadeur russe par un Guléniste, puis la tentative de coup d'Etat depuis la base d'Incirlik pendant que John Kerry était à Moscou sauf qu'une bonne part de la Turquie était derrière Erdogan. Lavrov disait que les USA se comportaient au Moyen-Orient comme un singe avec une grenade. de Gaulle avait la modestie d'arriver en Orient complexe et compliqué avec des idées simples, les USA devraient s'en tenir au principe médical, premièrement, ne pas nuire.
  13. Abdulhamid II avait accepté une Constitution en 1878 après les défaites ottomanes, il devait "moderniser". Tout le monde se réjouit, puis il l'a déchiré et a dirigé l'Empire comme un dictateur. Les Jeunes-Turcs, laïcards style Grand-Orient, font une révolution, tout le monde jubile, puis dictature et génocides contre les Arméniens, Grecs et Syriaques. Atatürk arrive et remplace le Calife, tout le monde se réjouit, enfin un modernisateur, un vrai de vrai, puis ça devient un despote oriental occidentalisé. Menderes, islamo-conservateur à la Erdogan arrive, tout le monde à la campagne est content de voir enfin un des leurs gouverner le pays, puis il a tenté de devenir dictateur et la monnaie s'est dévaluée fortement au passage. Au final il a été pendu. Erdogan, pareil, sauf qu'il a échappé à la mort. Il serait urgent de limiter à 8 ans le pouvoir en Turquie comme aux USA.
  14. Les mecs de droite sont plus raffinés, ils l'ont poignardé juridiquement et l'ont balancé en taule. Entre des candidats depuis leur cellule (Lula au Brésil, Demirtas en Turquie), d'autres qui se font arrêter avant (Sarkozy ou Ingabire au Rwanda), d'autres qui sont lynchés (Trump ou Fillon) ou perquisitionnés (Fillon ou l'avocat de Trump) et un qui se fait carrément coffrer alors qu'il est Président (Morsi en Egypte) ... La démocratie recule ...
  15. Ca va beaucoup plus loin que jouer un "double jeu", il a armé et encadré divers factions de rebelles, de l'ASL jusqu'à Daesh. Il a aussi envoyé quelques terroristes en Belgique et en Allemagne qui avait eu la mauvaise idée d'armer les Kurdes, il a aussi soutenu des rebelles en Libye où il aurait aussi envoyé un terroriste à Manchester en 2017 pour "punir" les Britanniques de leur engagement avec le Général Haftar. Il semblerait qu'il ait aussi envoyé un terroriste au début 2018 lorsque le gendarme a été tué. Du coup, il n'est plus en odeur de sainteté en Europe et aux USA. A noter aussi qu'ils (Américains) ont tenté de le tuer en 2016. http://www.trt.net.tr/francais/turquie/2016/03/18/erdogan-ceux-qui-laissent-cette-loque-du-pkk-flotter-dansent-au-milieu-d-un-champ-de-mine-453288 Erdogan: "Ceux qui laissent cette loque du PKK flotter, dansent au milieu d'un champ de mine" Recep Tayyip Erdogan a sévèrement réagi à la Belgique qui a autorisé à l'organisation terroriste PKK de monter une tente à proximité du siège du Conseil européen Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a sévèrement réagi à la Belgique qui a autorisé à l'organisation terroriste PKK de monter une tente à proximité du siège du Conseil européen. M. Erdogan a pris la parole au cours de la cérémonie tenue à l'occasion du 101e anniversaire de la victoire des Dardanelles et critiqué le manque d'honnêteté et de sincérité des pays occidentaux, notamment la Belgique, concernant le terrorisme. "Ceux qui laissent cette loque de l'organisation terroriste flotter, dansent au milieu d'un champ de mine" a-t-il dit, avertissant qu'il était inévitable de finalement marcher sur cette mine. Il a exprimé que l'Etat turc et la nation turque ne sont pas dupes. "Vous réchauffez un serpent dans votre sein. Ce serpent peut aussi vous mordre. Renoncez à soutenir des activités lorsqu'elles sont contre la Turquie, alors que vous les autoriseriez pas quand s'il s'agit de votre propre pays" a-t-il dit. M. Erdogan a déclaré que le manque de sincérité et d'honnêteté face au terrorisme revenait à capituler face au terrorisme. https://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2650943/2016/03/18/Erdogan-s-en-prend-a-la-Belgique-Charles-Michel-reagit.dhtml Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a pressé vendredi l'Union européenne d'abandonner sa complaisance envers les rebelles kurdes, cinq jours après un attentat suicide meurtrier à Ankara revendiqué par un groupe kurde. L'homme fort de Turquie s'en est également pris à la Belgique, affirmant que des sympathisants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit) avaient récemment été autorisés à arborer des drapeaux du mouvement près du bâtiment de la Commission européenne. "Il n'y a pas de raison que la bombe qui a explosé à Ankara (...) n'explose pas un jour dans une autre ville en Europe", a dit M. Erdogan, "malgré cette réalité, les pays Européens ne font pas attention, comme s'ils dansaient dans un champ de mines". Négociations Les propos du président turc, prononcés lors d'un discours officiel à Canakkale (nord-ouest), interviennent alors que le Premier ministre Ahmet Davutoglu se trouve à Bruxelles pour négocier avec l'Union européenne un plan d'actions sur les migrants. La Belgique pointée du doigt M. Erdogan a également pointé la Belgique du doigt, lui reprochant d'avoir autorisé des sympathisants du PKK à arborer des drapeaux du mouvement près du bâtiment de la Commission européenne. "Ce n'est pas honnête, ce n'est pas sincère", a fulminé M. Erdogan. "Aujourd'hui, ils ont enlevé les drapeaux, les posters. Qui essayez-vous de tromper?". "Tout ça signifie capituler face au terrorisme. Ils ont capitulé face à la terreur", a-t-il jugé. Attentat Dimanche soir, une voiture piégée a foncé sur un arrêt de bus de la très fréquentée place Kizilay d'Ankara, faisant 35 morts et plus de 120 blessés. Cet attentat a été revendiqué jeudi par un groupe radical dissident du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), en représailles aux opérations menées par l'armée et la police turques contre la rébellion dans plusieurs villes du Sud-Est anatolien. "Eradiquer" le PKK" M. Erdogan a promis "d'éradiquer" le PKK. Depuis l'attentat d'Ankara, il a relancé sa guerre contre tous ceux qu'ils considèrent comme ses "complices". Il a demandé au Parlement de lever l'immunité de députés prokurdes et la police turque a multiplié ces derniers jours les arrestations de partisans de la cause kurde. https://www.huffingtonpost.fr/2016/02/26/police-turque-daech-discussion-international_n_9325054.html Discussion compromettante entre la police turque et un cadre de Daech ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- La Syrie, l'URSS et surtout l'Arménie avaient soutenu le PKK contre la Turquie. Erdogan, en bon frère musulman, soutient ses "frères" en Syrie comme l'URSS a tenté de soutenir les révolutionnaires communistes en 1919. Cela dit, pour la Syrie, il est difficile de se plaindre de ce pays, c'est une sorte de justice immanente car ce pays a mis de l'huile sur le feu dans la guerre civile au Liban en armant divers factions et en tuant des tas de chefs hostiles à la mainmise syrienne sur le Liban comme Gemayel ou Rafic Hariri. https://www.youtube.com/watch?v=LiEmejQ8Glg
  16. Le calice jusqu'à la lie. http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/05/21/venezuela-maduro-largement-reelu-au-terme-d-un-scrutin-tres-conteste_5302124_3222.html Venezuela : Maduro largement réélu au terme d’un scrutin très contesté Le président sortant aurait remporté près de 70% des suffrages. Mais son principal concurrent, ainsi que l’ensemble de l’opposition, dénoncent une farce électorale. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/05/21/venezuela-maduro-largement-reelu-au-terme-d-un-scrutin-tres-conteste_5302124_3222.html#ExoSd2zTHrKI6DCb.99
  17. Toi aussi, tu ne sais pas parler, quand on explique que les diplômés ne se marient qu'entre-eux, ça ne veut pas dire que les autres ne le font pas mais qu'il n'y a pas ou plus de mariages "socialement mixtes".
  18. http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/02/07/en-guinee-violences-meurtrieres-apres-les-elections-locales_5253275_3212.html http://www.rfi.fr/afrique/20170812-kenya-emeutes-bidonvilles-election-presidentielle Quand on dit que par exemple qu'un comportement rappelle celui du Tiers-Monde, ça ne veut pas dire que ce comportement est spécifique au Tiers-Monde mais que généralement, dans le tiers-monde ce comportement est caractéristique. Notons avec amusement tes lacunes.
  19. Les loyers urbains coûtant généralement plus cher, les centres urbains étant généralement pourvoyeur d'emploi de bureau plutôt qu'usine, les jeunes qui y sont généralement des jeunes diplômés ayant de bons revenus, et quand on voit la carte électorale, c'est là où Orban ne gagne pas toujours. Mais le coeur du problème est là, on a des campagnes conservatrices et des villes "bobo" et cela un peu partout (cf Trump, Brexit, Orban, Erdogan ...) On finit par se demander si il y a encore un "pays". En Orange c'est Orban bien sûr comme sa cravate d'ailleurs. Emmanuel Todd avait fait un bon travail pour expliquer que les pays ont de nouvelles "castes", les diplômés ne se fréquentent qu'entre eux, ne se marient qu'entre eux, voyagent tout le temps, ont des hobbys différents des looks différents ... A cela on rajoute une ethnicisation qui se renforce un peu partout ... On se retrouve avec des sociétés différentes au sein d'un pays, les jeunes "bobos" de Moscou, Budapest, Izmir ... risquent de se retrouver gouverné par des conservateurs à la Poutine, Orban ou Erdogan pour longtemps sans pouvoir réagir, ce qui entraînera quelques "révoltes". En Afrique, l'ethnie minoritaire perd toutes les élections tant qu'elle le reste, ici c'est pareil, les jeunes "occidentalisés" sont descendus dans la rue contre Erdogan en 2013 mais ça ne change rien il continue à remporter toutes les élections. Pour en revenir aux "radicaux", généralement, ils viennent des petites villes et non des grandes villes pour les plus jeunes, quant aux "vieux radicaux", ils habitent à la campagne.
  20. D'après un bruit qui court, ils auraient utilisé des fonds alloués ailleurs pour renflouer je sais pas quoi, il semble évident qu'il s'agisse de magouilles comptables, autre fait important, il y a une coupe dans le budget infrastructure, au début, on se dit ce n'est pas trop grave, sauf que quand ça n'est pas entretenu comme il le faut, il faut quand même douiller après et bien lourd. Les anciens pays industrialisés (USA & Allemagne par exemple) ont négligé ces investissements pour investir dans le militaire pour les USA et la réduction de dette pour les Allemands sauf qu'à la fin on se retrouve avec de vieux ponts, de vieux chemins de fer, des routes mal entretenues et ça finit par peser. La Pologne vient d'avoir ses infrastructures payées par la méchante Bruxelles donc ça va mais dans 10 ans ...
  21. La dette serait passé d'à peu près 54% du PIB l'année passée à 50% cette année, en espérant qu'ils n'appliquent pas une comptabilité publique aux normes grecques.
×
×
  • Create New...