Aller au contenu

RayRhacer

Nouveau
  • Compteur de contenus

    88
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

6 Neutre

À propos de RayRhacer

  • Rang
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral de gauche
  • Ma référence
    Elie Halévy

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon

Visiteurs récents du profil

165 visualisations du profil
  1. Émeutes racistes à Charlottesville

    Il y a peut-être une question qui mérite tout de même d'être examinée et que l'échange entre @Cugieran et @Rincevent souligne : L'apparition et (surtout) le décollage de l'alt-right (dans son ensemble) est-elle une conséquence du renforcement de l'extrême-gauche / SJW / Whatever ? Si on prend le cas de l'URSS en 1917, c'est la faible opposition tsariste (cosaques à part) qui conduit à la victoire républicaine puis communiste. Avec l'Allemagne des années 30, c'est la même chose, l'effondrement (relatif) des communistes conduit à la montée des milices armées (en particulier les SA). Si on regarde simplement ces deux exemples "canoniques", les renforcements ne semblent pas être concomitants... Cependant, ce qui rentre dans l'équation aujourd'hui, c'est les médias de masse et en particulier des réseaux sociaux. Il est probable (enfin ce n'est qu'une théorie) que l'extrême-droite et l'extrême-gauche n'aient pas réellement progressé avec le temps, mais plutôt que les heurts entre les deux groupes conduisent à beaucoup de virtue signalling sur les réseaux sociaux. (ce qui correspond bien au comportement des jeunes sur internet, la recherche d'attention) Cela à conduit les groupes des extrêmes à se constituer une vitrine publique l'alt-right et les SJW pour toucher plus fortement sur les réseaux avec de nouveaux codes (le même, le #...). On peut même ajouter que c'est d'abord la vague de SJW qui a conduit au succès de l'alt-right, avec à l'origine les trolls qui se sont moqués de toute cette niaiserie. Au final, quand on regarde les réseaux sociaux, on observe bien une montée de l'extrême-gauche qui conduit à la montée de l'extrême-droite ; sous de nouvelles modalités bien sûr. Cependant, lorsque je regarde les chandelles et les rassemblements pour la victime ou à l'inverse les membres de 4chan et de JVC, je ne retrouve pas des groupuscules violents comme les antifas et les nazis. Je me demande donc si toute cette agitation ne cache pas une absence de changement dans les faits. much ado about nothing [Attention, je ne dis pas que le monde va mieux pour un libéral, mais que le risque vient plus de l’enlisement dans l'état-nounou]
  2. Bellune - Présentation

    Bienvenue !
  3. Tri sélectif, libéralisme et morue séchée.

    C'est comme la politesse en fait, ça devrait apparaître comme un ordre spontané et pas comme une obligation. (d'ailleurs, si on regarde la politesse, l'apprendre ex nihilo semblerait bien plus compliqué que de trier correctement)
  4. Tri sélectif, libéralisme et morue séchée.

    C'est sûr qu'avoir 6 poubelles ça prend de la place - enfin ça dépend de l'agglomération et si tu le fais tout les matins. Je me souviens aussi que l'on évitait d'acheter des bouteilles plastiques et autres parce que sa prend trop de place... ça structurait bien la consommation en tout cas. Après, je pense que l'état n'a pas à forcer les gens à trier et la pression sociale fonctionne déjà très bien pour ça.
  5. Tri sélectif, libéralisme et morue séchée.

    Le problème du recyclage, c'est que c'est beaucoup une histoire d'éducation. J'ai grandi en France mais avec deux parents frontaliers et je connais le triage à 6 poubelles et ça ne m'avais jamais choqué jusqu'à ce que je sois étudiant à Lyon (depuis m'a nature de flemmard s'en est bien accommodé ). Je comprends la prise de tête que ça peut être pour un adulte, mais quand tu vis avec ça depuis l'enfance, c'est naturel. Bien sûr je pense que le marché répond mieux à la question que l'état (a minima il offre la possibilité de déléguer le tri). Je pense que la rhétorique d'une gestion privé des déchets passerait mieux si la "responsabilité" collective n’existait pas et que poursuivre les pollueurs étaient plus simple (et ça forcerait aussi les écolos à produire de vraies preuves plutôt que d'accuser à tout va).
  6. D'un autre côté, je trouverais dommage de changer la forme des cours. La qualité qu'on trouve est à des années lumières du reste de youtube - en même temps ce sont des profs d'université. De plus, je pense que leur idée principale est de faire avancer la plateforme et les MOOC plus que d'acquérir une popularité sur youtube pour faire passer les idées libérales.
  7. D'accord, merci C'est que je compte faire de la philo après ma prépa et qu'il faut bien que je choisisse une université si je n'ai pas l'Ens. Aron a complètement raison, toute l'épistémologie de Boudon touche à la philosophie (et en particulier à la praxéologie de Mises). Il en va de même avec l'économie, les mathématiques...
  8. Je suis sensé lire jusqu'au tome 3 mais j'ai décidé de chercher du coté anglais, l'histoire enseigné en France est une purge pour un libéral - ça devient plus chouette quand on fait de la macro/micro-histoire mais celle des cours... Tu as fait une prépa IEP du coup ? Si oui ça m'intéresse de savoir comment tu as basculé vers la philo !
  9. Merci, j'ai du lire Histoire du XXe siècle, tome 1 : 1900-1945 La fin du monde européen de Serge Berstein et Pierre Milza pour mes cours et la libéralisation sexuelle était attribuée à Lénine. Mais vu la bouse qu'est le livre, l'erreur ne me surprend pas trop...
  10. Émeutes racistes à Charlottesville

    Je pense qu'on peut quand même noter qu'il y a une différence de nature entre antifa et alt-right. C'est la différence entre détester quelqu'un pour ce qu'il est devenu où parce qu'il est né.
  11. Enfin ça, c'est la révolution d'octobre 1917 et Lénine. Dès le début des années 30, Staline est revenu en arrière.
  12. Émeutes racistes à Charlottesville

    Deux groupes d'imbéciles qui se tapent dessus. D'un autre côté, j'ai du mal avec le fait que l'on dise "si ils n'étaient pas venus, il n'y aurait pas de problème"... Il y a quand même une morte - à cause d'une voiture, hein, pas d'un jet de pierre - et même si on peut dire que la police n'a pas fait son travail, ça ne change rien. D'autant plus que je ne suis pas sûr que l'on puisse comparer les manifestants anti-fa américains aux black-blocks. Après, c'est sûrement mon biais gauchiste, mais j'ai l'impression que l'alt-right est plus à même de tuer que les anti-fa. J'ai pas les statistiques de destruction de voiture/vitrine par contre.
  13. C'est peut-être aussi que c'était la seule façon de s'amuser en URSS... Si tu as rien d'autre à faire, ben tu baises et mécaniquement le nombre d'orgasmes augmente (peut-être de manière marginale décroissante ou croissante). Cela n'enlève rien au fait qu'on est bien plus heureux (en moyenne) dans un pays capitaliste que communiste. De toute façon, c'est presque garanti que l'article dit n'importe quoi vu le nombre de source... En plus, les témoignages sont remplis de biais temporels.
  14. Les documentaires pour ou contre le kapitalism

    C'est sûrement la meilleur des réponses, mais je pensais plutôt à quelque chose de plus rapide à lire
  15. Les documentaires pour ou contre le kapitalism

    C'est horrible, mon fil d'actu est pollué par la promotion du doc. Il faut vraiment que quelqu'un d'ici, avec les compétences qu'il faut, en fasse une critique pour envoyer les gens dessus. Et la promotion de Polanyi est d'un comique, surtout vu la place que lui accorde l'économie aujourd'hui...
×