Jump to content

austrasien

Nouveau
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

About austrasien

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Nancy, France
  • Interests
    Orthodoxie. High-Tech. Jeux de société. Airsoft. Troller les gauchistes.

Recent Profile Visitors

82 profile views
  1. Merci pour ces éléments intéressants !
  2. Bon en tout cas c'était une maladie mentale, ce qui est le propos du pape.
  3. En même temps tout ce petit monde joue les vierges effarouchées alors qu'il y a 20 ans l'homosexualité était reconnue au niveau mondial et à l'unanimité comme une maladie mentale, et pénalisée en France jusqu'en 1980. O tempores, o mores… On s'offusque bien vite de quelque chose qui était la norme il y a deux décennies. Un peu de modération que diable !
  4. Je suis justement allé chez l'opticien il y a quelques jours, et on en a discuté. Le mec me disait qu'à partir de 40 ans, la rétine s'est automatiquement adaptée à la lumière bleue en créant son propre filtre (jaunissant) et que donc, les verres anti lumière bleue ne servent pas à grand chose pour les gens de plus de 40 ans. En gros pour lui ça n'a d'intérêt que pour quelqu'un de moins de 40 ans ET qui est gêné par la lumière bleue (puisqu'en gros si on met le filtre sur le verre, on empêche l'œil de créer son propre filtre naturel). Je ne sais pas ce que ça vaut mais vu que c'est une option payante sur tous les verres, il a plutôt intérêt à me vendre le concept que l'inverse…
  5. De façon plus globale, est-ce que tout ce qui enfreint la moralité doit être puni même si personne ne s'en plaint ?
  6. Je pense que l'exemple n'est pas équivalent, car actuellement une société de sécurité ne peut pas avoir d'armes à proprement parler (armes à feu, engins blindés, missiles…). Donc en gros ça reste du 1 vs 1 voire même avantage au gérant qui peut être armé. Dans le cadre d'une société de contractors, en gros ça revient à dire que l'armée serait une société privée et le risque de putsch me semble élevé. Après c'est vrai que rien ne l'empêche déjà en l'état actuel, c'est-à-dire que privé ou public, l'armée reste la plus puissante sur le territoire national donc cela relativise ma crainte. Comme je le disais plus haut, un état extrêmement minarchiste avec un tyran à vie qui gère peut-être l'armée et est l'interlocuteur pour les affaires de diplomatie extérieur, et qui doit référer de tout aux pouvoirs inférieurs. Ensuite pour les niveaux inférieurs (provinces, régions, villes ou autre) l'application du principe de subsidiarité. Donc tout doit être fait au niveau le plus bas (individu, famille, quartier, ville, province…) et on ne doit déléguer au niveau au-dessus que ce qui ne peut pas être fait au niveau inférieur. Les liens entre les niveaux inférieurs et les niveaux supérieurs seraient gérés de façon démocratique avec de réels contre-pouvoirs (interdire les carrières politiques, punition si l'élu fait de la merde, possibilité de le révoquer…). Il y aurait donc un roy extrêmement limité dans ses pouvoirs, et une gestion subalterne autonome par capillarité des pouvoirs.
  7. Qu'est-ce qui garantirait ces sociétés privées de contractors de ne pas prendre le pouvoir par la force, puisqu'elles auraient plus de moyens que les particuliers ? @Mégille merci beaucoup pour ta réponse, j'apprécie Tolkien mais je ne connaissais pas sa position sur la question. Si l'état (j'obéis à JRR, je mets une minuscule) est une nécessité dans une forme minarchiste, alors je pense qu'une monarchie (càd un chef nommé à vie) est probablement la forme la plus adaptée (avec le régicide comme outil efficace pour changer de tyran). Pour le reste, je défends le principe de subsidiarité : tout ce qui peut être fait à un niveau inférieur DOIT l'être. Je pense que le roy n'aurait qu'une ou deux missions à gérer. PS : est-ce impossible d'éditer un message ?
  8. Lol. Désolé c'est l'autocorrection, je voulais dire minarchisme, vous l'aurez deviné. Cependant l'autocorrect n'est pas trop à la ramasse, car je verrais bien ce minarchisme dans une forme de féodalisme. En fait il me semble difficile de supprimer l'État et de gérer de façon subsidiaire deux fonctions régaliennes : la diplomatie extérieure (quoi que… si on nomme des représentants mais ça reste une délégation de pouvoir) et la défense.
  9. Bonjour à tous, comme mon pseudo l'indique je suis de Lorraine, plus particulièrement de Nancy. J'ai 29 ans, 2 enfants. Je m'intéresse depuis plusieurs années au libéralisme qui me semble être le système économico-politique le plus juste et le plus moralement acceptable. En ce moment je suis en train de lire pas mal de livres sur le sujet, et j'ai encore du cheminement à faire dans la réflexion, en particulier pour trancher entre l'anarcap et le monarchisme (est-ce que l'État peut être rationnellement supprimé en tenant compte des enjeux du monde réel ? càd sans rester dans l'utopie). J'ai hâte de lire les discussions qui ont déjà été menées sur ce forum et de participer, dans la mesure de mes faibles connaissances, aux nouvelles. Au plaisir d'échanger !
×
×
  • Create New...