Jump to content

Vilfredo Pareto

Utilisateur
  • Content Count

    641
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Vilfredo Pareto

  1. En même temps, le métro n'appartient pas aux usagers. /Concern trolling
  2. C'est aussi ce que je pense. J'ai fait un petit post à ce sujet au-dessus, je ne sais pas si tu l'as lu...
  3. Le truc de Thaler ? Tu avais déjà fait eu un débat avec Nihiliste frustré là-dessus. Il défendait le droit au boycott comme au nudging en cas de non-agression précisément si j'ai bonne mémoire. En relisant le sujet, il y avait aussi ce commentaire de @Tramp : De mon point de vue, il n'y a pas de problème libéral à manipuler les gens pour leur faire faire ce qu'on veut. Ça défavorise honteusement les idiots dans la société mais c'est pas forcément un mal . Ensuite ton sujet était parti en débat plus large pour savoir si le libéralisme doit combattre la limitation de la liberté par la pression sociale et pas par l'Etat. Tu écrivais aussi Ce qui me paraît contradictoire : anarcapiquement parlant, il ne peut pas y avoir de "non-coercition étatique" comme tu l'écris. Il ne peut qu'y avoir coercition s'il y a Etat, et une coercition illégitime (parce que l'Etat fait peser les externalités négatives sur toute la population (sinon ce n'est pas un Etat)). Donc je ne pense pas qu'on peut légitimer d'un point de vue anarcap une intervention de l'Etat pour résoudre une coercition non-étatique ; l'Etat ne peut être considéré comme le "minimum de violence légitime" pour faire cesser l'agression. Reste à définir la coercition "non-étatique" : il s'agit de la menace d'agression ou d'une agression effective. La manipulation n'entre pas nécessairement dedans. Et si tu penses que oui, pourquoi, dans cette logique, ne pas pénaliser les dealers ? Ou alors comment définis-tu manipulation ? Quel degré de manipulation non coercitive est acceptable ? D'un point de vue pas particulièrement anarcap maintenant, le nudge repose sur le principe que des gens font de mauvais choix ou de mauvaises décisions (j'ai pas compris comment c'était défini mais en même temps j'ai pas lu le bouquin) que l'on peut corriger sans les agresser (apparemment les exemples sont un changement de design dans l'architecture ou repeindre le mur des toilettes). D'abord on peut très bien imaginer dans ces deux cas que personne ne vienne se plaindre et change son comportement sans s'en rendre compte. Ensuite, comment même quelqu'un pourrait-il se plaindre que le patron de l'entreprise ait repeint les murs des toilettes ? Que la mairie la copropriété du quartier ait changé la forme des poubelles ? Si elle ne te plaît pas, va fonder ta propre entreprise de poubelles ! Le truc c'est que si j'ai envie que tu changes de comportement, je peux faire tout ce que je veux avec ce qui m'appartient pour poursuivre cet idéal, même si ça implique de reconstruire toute ma maison de telle sorte que tu arrêtes d'oublier de fermer les portes ! Ou faut-il suggérer que les gens ne font pas ce qu'ils veulent avec leur propriété tant qu'ils n'agressent personne ? Je ne considère pas, en effet, que ce changement de comportement soit une violation de la liberté, parce que ce changement de comportement, tu l'as voulu ou tu l'as opéré sans y penser (je vois pas de troisième possibilité), donc tu y as librement consenti. Et si tu ne veux pas consentir, tu es libre d'aller voir ailleurs. C'est comme quand Hayek suggère qu'une obligation sociale d'aller à un dîner mondain est une coercition (et puis quoi encore ?). L'approche anarcap, en éliminant l'espace public, a le mérite de simplifier les choses. Dans un espace public, le nudge => l'Etat, mais n'importe quel minarchiste dira fort justement que s'occuper de la manière dont les gens ouvrent et ferment les portes n'est pas une fonction régalienne. Ergo, --> poubelle. https://en.wikipedia.org/wiki/Nudge_theory Ça fait beaucoup de théorie pour des problèmes qui se règlent dans la sphère privée et tout naturellement.
  4. attaboy! Se demande-t-on si Du Pouvoir est un livre nazi sous prétexte que Jouvenel a été tenté par le fascisme dans sa jeunesse avant de virer du bon côté de la force et de finir écolo cité par Baudrillard ? Alors pourquoi se demanderait-on si Hayek est libéral sous prétexte qu'il n'est pas d'accord pour privatiser la police ? Je pense qu'un auteur a une pensée cohérente en gros, avec des grandes idées : dans Hayek, l'ordre spontané, l'évolution culturelle, la concurrence des monnaies, la dispersion de l'information. Sa pensée est un monument de la philosophie libérale au XXe siècle pour ces raisons-là. Je ne trouve pas très intéressant d'insister sur ce qu'à côté il a pu dire au sujet de la sécu ou du revenu de base. Et au fond, à part Hoppe, personne ne songe à dire que Hayek n'est pas libéral. Donc pourquoi la question se pose-t-elle ? Je précise que cela n'enlève rien à mon NAPisme modéré. Je pense que les NAPistes tendent à avoir raison mais deux libéraux peuvent avoir un désaccord sans que l'un cesse d'être libéral. Exemple : ce forum Et en cas de désaccord, le libéral NAPiste a souvent raison de mon point de vue.
  5. https://cosmosmagazine.com/space/space-is-watching
  6. A Paris c'est littéralement une manif par jour quasiment. Mon bus encore arrêté en plein milieu de service (pas loin de l'Assemblée, je ne sais pas si c'était les pompiers,j'ai même pas l'impression), le conducteur ravi bien sûr nous l'annonce la gueule enfarinée. Le Châtelet bloqué la semaine dernière, les GJ le samedi, la PMA la semaine dernière aussi et j'ai hâte de voir les retraités. Et dire qu'on se plaignait quand il n'y avait "que" la place de la République qui était devenue un squat... /!\ https://paris.demosphere.net/manifestations-paris /!\ ne pas rater la marche "ExisTrans" des intersexes à la République (lmao) le samedi.
  7. This is liborg. On peut leur reprocher de bombarder des réfugiés et des journalistes, non ?
  8. oui, wrong topic je cherchais juste un endroit ou poster cet article. Merci pour cette précision.
  9. La récolte de cette année au Brésil devrait atteindre un record historique. https://www.argusmedia.com/en/news/1993233-brazil-set-to-post-record-harvest-conab?backToResults=true
  10. Sauf que le 2 reprend des scènes du 1 alors que le 3 ne fait pas ça avec le 2, donc quitte à faire des petits paniers, je mettrais plutôt le 1 & le 2 ensemble et le 3 tout seul dans son coin.
  11. Merci. Moi j'aime bien pour la perfection technique du film (le choix du format 1:85, les plans intimistes) et la maîtrise qu'a Spielberg de son univers (le début dans la banlieue avec la famille de Cruise puis le début de l'attaque est une définition du fantastique). Et puis je l'ai vu jeune, ça a dû me marquer. Je trouve que c'est la définition la plus exacte par Spielberg lui-même de son cinéma, de ses thèmes, de ses héros. Bien sûr, moi aussi je préfère Jurassic Park, Save Private Ryan et Minority Report.
  12. @Rincevent et @Prouic aiment bien Retour vers le futur 3. Ce qui veut dire qu'ils le préfèrent à Retour vers le futur 2. Nous allons donc régler ça par un bras de fer un sondage because democratic traditions are the least evil ones of which we know et que les sondages permit the change of retour vers le futur préféré without bloodshed, comme l'a si sagement dit Popper.
  13. not sure if serious or trolling Le 2 est génial, rien que de voir les scènes du 1 en arrière-plan parce que les personnages reviennent dans les décors du premier film, c'est une idée de génie. Même si c'est compliqué à comprendre.
  14. Au fait, tu mettais le 3 dedans parce que ça fait partie du fun (d'autant que quand on passe la nuit en slip à regarder les 3 en récitant toutes les répliques, c'est toujours celui devant lequel on dort) ou parce que tu l'aimes bien ? Et on est tous d'accord que le 2 est le meilleur ?
  15. Paprika (j'avais oublié les mangas en effet)
  16. blasphème (en plus y a celui-là mais pas Blade Runner) c'est un peu bête cette machine à tout soigner en 20 secs Je suis d'accord avec certains films, je ne fais qu'ajouter :
  17. J'ai eu moins qu'à openpsychometrics. Le test est conçu différemment. et lol
  18. Parce que ça me fait plaisir. Parce que je pense que le meurtre est une oeuvre d'art (cf. troll). Il est bon de voler le pistolet mais il est également (à ne pas prendre dans le sens proportionnel) bon de ne pas le voler. Ce n'est pas ma faute si Jack est parti en rampage dans le quartier (la preuve, c'est qu'il l'aurait tout aussi bien fait si je n'avais pas été là à me demander si je dois voler un pistolet pour l'en empêcher). Les deux stratégies sont incommensurables, sinon pour le coup on est utilitariste (greater good).
×
×
  • Create New...