Jump to content

Carl Barks

Nouveau
  • Content Count

    84
  • Joined

  • Last visited

About Carl Barks

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Milton Friedman

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. ... Macron dénonce à l'OIT les dérives d'un "capitalisme fou" https://www.lepoint.fr/politique/macron-denonce-a-l-oit-les-derives-d-un-capitalisme-fou-11-06-2019-2318207_20.php
  2. J'ai lu tout ça un peu en diagonale, donc désolé si je redis quelque chose déjà exprimé. Mais de mon point de vue, c'est très simple. Sans aller jusqu'à judiciariser la chose, l'exploitant du transport devrait avoir pleinement le droit d'expulser un passager au comportement inapproprié (et par la même occasion, il a la prérogative d'évaluer ce qu'est un comportement de ce type: là, avec la quantité de témoignage, ça paraît jouable).
  3. Pardon si quelqu'un l'a posté ailleurs: https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/pourquoi-il-faut-dire-non-a-letat-facebook-1026564 Je ne suis pas très (euphémisme) convaincu. Et puis ce passage: Bientôt, il deviendra impossible d'exister en société sans compte Facebook, comme j'y parviens encore. Le réseau social métamorphosé en entreprise-monde agrégera nos contacts, nos opinions, nos achats et nos revenus pour nous connaître intimement Je ne sais pas, ça me semble un peu sur le déclin Facebook. Personnellement, je n'utilise que Messenger avec ma compagne et quelques amis.
  4. Je viens de lire et j'allais le poster. C'est mesuré et rempli de remarques intéressantes sur le bien-fondé et le bilan de l'alliance. Ce passage m'a semblé particulièrement parlant: But the biggest threat to Paulo Guedes' free market agenda, according to the political scientist Almeida, might not be Carvalho or Araújo or Bannon. It's the "industrialists of São Paulo" and the "agriculturalists of Mato Grosso"—crony capitalists with an economic stake in protectionism and regulation, who will wield influence in Congress to resist his policies. "I'm not sure how long Paulo Guedes will [tolerate] the defeats he'll endure in this government," Almeida says.
  5. Ce débat sur érotisme et pornographie me fait penser à ce passage de Jean Louis Bory au Masque et la Plume: "Quand on fait des fellations sur des cantates de Bach, c'est de l'érotique, mais la paire de fesses reste la même" Par contre, je n'ai pas de bonne phrase sur jésuites et jansénistes, désolé.
  6. Mais Hayek parle surtout en tant que partisan de la concurrence monétaire, non ?
  7. Moi, après pondération par importance accordées aux thématiques (en gros surpondérées pour tout ce qui est économique), j'ai LR qui coiffe de peu l'UPR. Peut-être suis je légèrement moins eurosceptique que d'autres ici - j'ai tendance à cocher la case neutre sur les sujets liés à l'UE. Par contre, j'ai bien l'ODS et l'Alliance libérale danoise en tête au niveau européen.
  8. Pareil à mon travail depuis quelques semaines, c'est très pénible. On nous a mis des micro poubelles pour nos déchets papiers sur nos tables (l'idée étant de les emmener ensuite au coin tri). C'est ridicule, rien ne tient dedans.
  9. Cet article Je ne sais pas par où commencer tellement c'est accablant Juste ce paragraphe allez Hélène de Virieu, éditrice en sciences humaines pour la maison d'édition Les Arènes, estime que Le Dîner d'Adam Smith est une réussite dans un genre qu'elle nomme «gonzo-économie». «Katrine Marçal décortique un système avec rage et humour, en y mêlant son parti-pris et sa vie. Quand nous avons présenté le livre en interne, toutes les femmes de l'équipe ont exprimé leur envie de le lire, ce qui est très bon signe.» Effectivement très drôle, c'est à coup sûr l'ouvrage idéal pour s'initier à l'économie féministe même si on ne dispose pas particulièrement des bases (ce qui est le cas de l'auteur de ces lignes, en toute franchise). Vers la fin, quand même, on sent quand même vaguement affleurer la vague prise de conscience que l'auteur (du livre comme de l'article) ne comprend rien à l'économie et que c'est peut-être un peu gratuit de taper sur le libéralisme.
  10. Un excellent thread que j'ai retweeté aussi sec.
  11. En tout cas, le papier sur l'opposition Oakeshott/Kristol était très intéressant, merci !
  12. Effectivement, si on s'en tient à une tradition britannique du libéralisme qui passerait par l'utilitarisme de Bentham, transiterait par le versant socialisant de Mill et aboutirait au credo quasi-social démocrate d'un Beveridge, je vois en quoi il est en rupture. Mais pour faire le lien avec l'un de mes précédents messages, quand Hayek explique qu'il n'est pas conservateur, il m'apparaît proche du conservatisme à la Oakeshott (en tout cas, si tous les conservateurs revendiqués se réclamaient de ce dernier, je crois que ce topic n'existerait pas).
×
×
  • Create New...