Jump to content

Prouic

Habitué
  • Posts

    2534
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13

Everything posted by Prouic

  1. Ca va loin ton anarchisme. Tu devrais essayer de passer des nouveaux signes arithmétiques tant que tu y es Je veux dire le + c'est quand même beaucoup trop proche de la croix gammée, et en plus c'est matriarcal à mort: ♀ . Inacceptable d'un point de vue promotion cisgenre.
  2. Franchement j'ai toujours apprécié la culture pop US, mais à force je trouve que Marvel pousse le bouchon un peu loin. Entre: - Thanos qui a butté la moitié de l'univers sous l'oeil avisé des malthusien en herbe. (et pourtant c'etait le MECHANT dans le film quand même, il y avait des indices) - Black panther qui m'explique tout le film qu'il y a 2 milliards de noirs opprimés dans le monde (- mon collègue de bureau apparemment, le seul à s'en être sorti j'imagine.) Au fait c'est moi ou il n'y a MEME PAS 2 milliards de noirs dans le monde ? - Et Captain Marvel qui dit se taper de l'avis de son public dominant , car il n'est ni gros, ni à lunettes , ni avec un bouton sur le front, alors que celui-ci a le mauvais goût de payer le film pour se le faire entendre. Ca commence à être beaucoup trop SJW et écolo pour moi cette histoire. A 12 euros le place, sans compter les pubs, perso j'apprécierais qu'ils arrêtent de me verser des torrents de caca dans le cerveau. Ca va pas m'empecher de les voir vu que j'aime bien l'univers, mais de la à payer, ca c'est fini.
  3. Grâce à ça il fera en permanence la même heure à Brest et Israël. Ca sent quand même le complot facile pour briller en société ! TIL que le time zone de wikpiedia il à trop de la gueule: (c'est vrai qu'en vivant à Toulouse le décalage G%MT+2, c'est bien débile)
  4. Haha clair que quand je vois ce que je fais, je pourrais le faire plus loin ...
  5. Il y a combien de pays qui n'ont pas de limite de vitesse haute ?
  6. Ha, désolé , j'ai naïvement cru que ça constituait un sujet. Sinon, la vie, la mort, entre les deux ça va toi ?
  7. My 2 cents sur la polémique Spielberg du jour, revival de la polémique cannoise de l'année dernière: (je sais pas s'il faut un nouveau sujet pour ça. De toute façon je ne peux pas encore en créer ) https://www.lepoint.fr/pop-culture/cinema/steven-spielberg-fait-campagne-contre-les-films-netflix-aux-oscars-04-03-2019-2297918_2923.php Après réflexion et lecture des pages wiki des oscars plusieurs choses me viennent en tête: - On prend mondialement les oscars pour ce qu'ils ne sont pas: l'élection du meilleur film planétaire. Il est vrai qu'avec leur récentes nouvelles catégories , ils entretiennent un certain flou artistique. Du coup on veut y rentrer tous les films, ce qui ne semble pas être la méthode: il faut un certain nombre de jours en salle, les films étrangers ne sont clairement pas représentés impartialement etc. - La démarche Spielberg de dire qu'un film Netflix devrait être aux emmy plus qu'aux oscars a un certain sens. Il semble que les catégories sont assez bien divisées, et si les oscars ne prennent pas tous les films, les grammy non plus, car il n'y avait que des séries gagnantes l'année dernière. Donc si l'award du cinema oublie des film et que c'est grave, pourquoi l'award de la télé oublie des films et ça ne l'est pas. - Je pense que derrière le côté "Netflix c'est pas du cinéma", il doit surtout y avoir une démarche de réalisation/ production plus que de format: Netflix ne subdivise pas ses abonnements en fonction du nombre de visionnage, et n' a donc pas à faire au problème des recettes differenciées par film, qui se répercute IMHO directement sur la capacité de réalisation. Donc un film de cinéma n'est pas fait dans des conditions similaires à un film de télévision même netflixien . Est ce important si on trait du format film plus que du format cinema ? Est ce que les oscars ont juste un problème d'image publique ou est ce qu'il ont un problème de status et de réglementation, ça n'est pas clair. Il est vrai par exemple que John Williams gagne des grammies alors qu'il fait des musiques de film. S'il n'y a pas de sensibilité dans ce sens, pourquoi y en aurait-il dans le sens des oscars ? - Il faut commencer par déterminer ce qui constitue exactement un film d'un non film, car dans tous les cas on prend de l'image en mouvement. Le problème c'est qu'hormis la finalité d'un film les autres paramètres sont tous duplicables. Le temps ne joue pas , des séries faisant maintenant une 1h30 l'épisode et en plus certains films sont juste des séries déguisées ( coucou black panther). Le ratio à l'image est évidemment hors course aussi. Je comprends donc que spielberg atteche une importance (si c'est le cas) à la dimension de contrainte de réalisation, car sinon y a aucune raison de pas voir débarquer Game of Throne saison 8 dans les oscars 2020.
  8. Pwaahahah tu as des citations en guise de backup pour des réparties de citations ! Killed by abyssal quoting.
  9. Heureusement que t'as aussi des citations venant de mangas, sinon je m’inquiéterais de ton âge :p
  10. (même si c'est a peu près à l'exact opposé aventurier que le shibari, convenons-en)
  11. Ha ben les pti chevaux parlons-en. Donc voilà, Charles, 4 ans aime les petit chevaux. Sauf que moi , jeter les dés, c'est égal à accepter la perte de contrôle, et ça c'est pas possible. Et vu qu' accessoirement, c'est pas l'école qui va faire correctement son boulot en arithmétique, on a corsé les règles du jeu. Je vous conseille donc les petits chevaux squared. - 2 à 4 dés dans votre main, selon votre envie de profondeur stratégique. - le 6 sort le cheval, évidemment, 2 6 sort deux chevaux. - Vous pouvez cumuler les scores de dés (pratique pour apprendre les sommes ou les multiplications), ou utiliser chacun des nombres indépendamment par cheval. - 2 chevaux ont le droit d'être sur la même place de l'échelle. - Et pour les plus joueurs, un double donne droit de rejouer les 2 dés en question (deux doubles à 4 dés .. ) Voilà, la partie passe de 45 minutes à 15, les gosses sont terribles avec les double six en fin d'échelle, et on y apprend vite une composante essentielle de la vraie vie: lancer plusieurs dés, c'est avoir plus de chances de manger les chevaux de devant: Charles se trompe rarement entre aller plus vite tout seul, ou manger les chevaux pour aller plus loin, selon le contexte. Demain je vis comment on améliore les billes. (premier message sur ma life, je pense être dans le ton :p )
  12. Si on peut faire une relation entre les *NT* et les libéraux, il est clair que l'attachement aux choses plutôt qu'aux gens est une composante majeure des gens attirés par les idées libérales. Hors cette composante est sous représentée dans l'ensemble de la population, d'où le probable ressenti que chez les libéraux ce qui les intéresse en premier , c'est le marché, l'argent, bref le truc pour s'acheter des biens, et non les gens. Et vu que dans la tête d'un collectiviste actuel, ce qui est à toi et à l'Etat sauf si t'es pauvre, quelqu'un qui voudrait garder des biens pour lui plutôt que le donner aux gens qu'il aime (car on aime le pauvre, évidemment) c'est plutôt mal vu. Bref, toujours la notion du sacrifice auquel les libiéraux se refusent. Si on ajoute le I du MBTI on a en plus ceux dont l'individualisme n'est pas une composante philosophique mais carrément intrinsèque à leur être. Du coup pas étonnant qu'on soit tout le temps en contradiction entre notre perception (faites vivre le marché, VOUS aurez plus pour moins cher) et la réalité (donne moi, j'ai la flemme d'être responsable, vu qu'il suffit que je sois un gentil pauvre). L'autre point faible AMHA, c'est que les libéraux sont souvent assez réfléchis pour être responsables, donc ils ont souvent un status financier acceptable, ou au moins conforme à leur attentes, et donc il ne sont pas: CUPIDES. Et on aujourd'hui je pense pas qu'on puisse aimer en France quelqu'un d'assez niais pour ne pas masquer sa cupidité, car ça veut dire qu'il joue pas collectif sur la haine des riches. (seul caste qu'on peut encore attaquer sans être SJWisé) Bref, Faut savoir vendre la place nécessaire de l'individu dans la société à un GJ, ce qui risque pas d'arriver si on reste rationnel dans notre argumentaire libéral classique, puisque cette raison n'intéresse personne d'autre que les NT... On a plus de chance d'y arriver en temps que coach de vie (coucou J.P. ) que de mise en oeuvre politique.
  13. Agreed. Je réponds en regardant mon chien les 4 pattes en l'air sur le canap'. Même pas sûr que la veille soit branchée.
  14. De mon côté c'etait échine de porc/spaghetti, je vais pencher côté social justice si tu continues à poster ça.
  15. "Un bon 7/10 sur l'échelle Cloud Atlas. " Parce qu'il y a une échelle négative de Cloud Atlas maintenant. Snif.
  16. je lis 250L par jour, et que 1000L rendent a 1.4 kwh une fois comprimé/décomprimé. 1000 litres d'H2 sous forme de gaz à 20° C, à la pression atmosphérique) qui contient 3 kWh, rend 1 kwh après compression/transformation. (2.55-> 2 -> *50% transfo = 1) (fun fact c'est contrepoints/michel gay qui remonte quand on cherche cette info https://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2015/07/Lhydrogène-cet-hallucinogène-Annexe-1.pdf Par contre j'arrive pas vraiment à retrouver les 20 panneaux nécéssaires: Selon monsieur bidouille ci dessous, on consomme 5451kWh par foyer par an (juste pour le particulier; non l'industriel/commerce) ce qui ressemble pas mal à ma conso propre. Soit 14.93 kWh par jour. s'il me faut 4 panneaux pour 1 kwh par jour de production, j'ai donc besoin de 4*14 panneaux, soit 89.6 m². Et ce alors que c'est lissé ! Ou alors on considère qu'on a pas besoin de compresser (ce qui me semble bizarre, car on utilise l'electricité l'hiver surtout), ce qui veut dire qu'il faut une cuve moyenne de 5451/365/3(kwh non compressé) = 5 m3. (5 * 1000l pour 3kwh). mais qu'il ne faut que 20 panneaux. Donc la valeur est ok, mais si l'elec est lissée à l'année ET que la génération est continue. on peut donc déjà tabler sur 20 m3 de cuve pour l'hiver et garder 90m² de panneaux ...
  17. Mmmh. Vu le prix de l'impôt à la source, je n'ose pas imaginer la mise en oeuvre de l'Etat pour continuer à récupérer sa manne une fois la ponction disséminée a 28 millions de foyers * 50 organismes. Il y aurait simplement la paie employeur. Les charges sont indexées dessus actuellement, elles continueraient à l'être, je vois pas pourquoi le mécanisme se met à poser problème. Le seul problème c'est bien la connaissance de l'employé de son nouveau coût sur le marché. C'est sûr que quand on fait +140%, c'est de suite plus dur à mettre dans la tête lors de la négo salariale que + 15%. D'ailleurs j'imagine pas la guerre sociale quand on s’apercevra que les gens au SMIC touchent encore moins qu'ils le croient en proportion des autres, puisque leur salaire ne monterait que de 40% alors que le français médian augmenterait de 90%. Vu comme on comprend bien le mécanisme de l'impôt sur le revenu en France (avec les tranches), je l'imagine assez bien extrapolé à l'ensemble des charges. J'imagine que ça suppose donc de rééquilibrer les coûts patronaux pour être flat et que la mesure soit 'égalitaire', donc ça voudrait dire que les pris du smic augmente pour que les autres baissent. Hâte de voir la tête des petits entrepreneurs Il faut pas oublier que le français est actuellement cupide d'un écart de 100€ avec son voisin. Autant il appréciera de voir sa paie prendre 40% , autant il appréciera moins de voir celle du voisin augmenter de 90% alors qu'il gagnait déja plus, car dans la tête d'un Français, on passe d'une injustice de 100€ a une injustice de 200€, good luck. C'est à dire qu'hormis l'opération arithmétique c'est déjà le cas. Aujourd'hui on peut faire total employeur vers net imposable - IR - CSG/RDS, donc à première vue en comparant les 2 nombres en bas à droite, on doit déjà s’apercevoir de -50% minimum (d'ailleurs pour commencer à évangéliser, il faudrait dire + 100% de charges, plutôt que -50% de salaire). Ca nécessite une division, mais c'est présent. Ce qui est moins clair c'est la dispersion des charges effectivement, mais tant qu'on a pas a les payer soi même, je pense qu'il y 95% des français qui s'en moquent. (vu qu'il a 5% d' INT* dans le lot). Après tout on peut déjà faire le calcul sur le brut depuis des dizaines d'années ce qui pourtant ne travaille personne. J'avoue cependant que ca aurait le mérite de mettre tout le monde sur le même niveau de comparaison monétaire (Je me rappelle avoir rappelé que la sécu prenait 400€ median, et les gens de chercher ou j'avais trouvé ce nombre délirant, vu que ce n'est pas dans le brut. https://embauche.beta.gouv.fr/ (et encore celui là est moins clair que l'ancien)
  18. Ca doit être la faute de capitalimsme.
  19. Et donc dans le vert, on enlève les 350 taxes diverses suivi de la tva, soit un joli - 30% de moins, si on considère une tva moyenne a 0.15, et le fait que nous savons que la somme des taxes diverses rapporte plus que la T.V.A . Donc en partant de 2, il nous reste 0.7*66%/ = 0.46 , c'est moi ou ça fait 3€ sur 4 à l'Etat ?
  20. Bravo pour l'effet de loupe sur CP. pour rebondir sur le ramassis de moisis de libertarianism.org (c'est un comble): The “classical liberalism” Peterson claims to offer to his audience can be found in more salient, concise, and consistent detail from past liberal thinkers like F.A. Hayek or Adam Smith. Moreover, much of what Peterson advocates in his lectures and books is in opposition to classical liberalism’s core tendencies, particularly Peterson’s belief that a lack of hierarchy and explicit rules results in chaos. After listening to Peterson’s lectures one comes away with the feeling that a lack of hierarchical order necessarily means that chaos abounds. This is a distinctly illiberal take if there ever was one. (…) Rather than viewing society as an aggregation of voluntarily associating individuals working together toward mutually advantageous ends, Peterson seems to view society through a lens of zero-sum atomistic individualism. Peterson encourages his audience to look inward for a sense of purpose, whereas Smith and other liberals envision a harmonious society where individuals enrich themselves through meeting the needs and desires of others. This process of creating value for others through positive-sum exchange is the backbone of any market economy, and a necessary ingredient for a society marked by liberal pluralism. Je pense qu'il s'agit plutôt d'user des règles de définition en vigueur, cad que liberal US actuellement ce n'est pas libéral. Peterson se réfère dans 90% de ses discours à la posture libérale US actuelle, qui est juste un bon relan de marxisme déguisé en progressisme (merci captain obprouic) . Donc par extension, vu qu'il ne développe jamais sa posture "classic liberal" pour s'en tenir à sa logique de l'ordre hiérarchique, je pense qu'on peut aisement déduire qu'il s'agit plus de se démarquer de la posture libérale actuelle plus que d'embrasser la posture passée. Vu qu'il se vante de parler prudemment, il ne peut clairement pas faire l'erreur de ne pas savoir de qui il emprunte le courant en se positionnant "classic", mais m'est avis qu'il s'agit surtout d'une tournure de phrase anti neo marx plus que pro classique. Il ne me semble pas qu'il ait beaucoup communiqué sur sa philosophie politique propre, afin qu'on s'assure de sa référence libérale, après j'ai pas mangé les 500 vidéos de sa chaine. mais ça "claims to offer to his audience can be found in more salient, concise, and consistent detail from past liberal thinkers like F.A. Hayek or Adam Smith." Bonjour le biais de confirmation. Par contre ce qui est sûr concernant sa théorie de la hiérarchie comme antidote au chaos, c'est qu'il ne considère pas que la hiérarchie s'applique uniquement à la société, mais simplement à son propre ordre naturel: je prefère les pommes aux poires est une hiérarchie de goût par exemple. Sans avoir de lien sous la main, je l'ai encore récemment entendu clairement sur cet aspect dans un amphi étudiant. Il n'y a donc pas du tout de relation directe entre sa philo de l'ordre et "la distinction non libérale" de l'article ci dessus. Ou alors il s'agit de penser que choisir c'est manquer de liberté car on perd forcément quelque chose. Je vous laisse m'éclairer sur le sujet, j'imagine que c'est traité par un référent libéral ... même si je pense que c'est un sophisme.
  21. Même si généralement je suis plutôt d'accord, concernant les stablecoin le ratio risque opportunité ici n'est pas en la faveur de l'éthique: je préfère perdre 30% de valeur en stable coin que m'entendre dire que je dois 100000€à l'Etat pour avoir fait 200000 de bénéfice théorique dans un monde ou 3 jours après la cloture des comptes annuels j'avais plus que 20000 au lieu de 200, soit un joli -80000 euros de performance Après perso, j'ai perdu un an de salaire avec la saisie de BTCe pendant la montée de BTC, donc le risque en crypto, c'est juste un lundi matin pour moi maintenant
  22. Est ce qu'on peut voir les stablecoin comme un moyen de rester en crypto sur les marchés et de ce fait éviter la déclaration des gains en fiat ? Car si oui ca veut dire que les stablecoin valent un tiers du marché (puisque les cryptos sont quand même aujourd'hui vues comme leur equivalet dollar pour une frange partie des possesseurs) .... En gros on fait donc le choix de s'assurer à valeur du fiat tout en évitant l'impôt sur les gains sur une valeur qui frise au global le tiers du marché, à 130 milliards c'est donc plutôt stable à mes yeux. Sachant que sur le moyen terme la valeur n'a pas coulé, pour moi le stablecoin porte bien son nom, la manière dont il est assuré derrière importe peu, puisque la nature de la crypto, c'est le risque.
  23. Il s'est passé quoi en pratique qui a affaiblit la confiance des stablecoins depuis 18 mois ?
×
×
  • Create New...