Jump to content

banquier alpin

Nouveau
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

About banquier alpin

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral écologiste
  • Ma référence
    Tocqueville

Contact Methods

  • Website URL
    https://bendetook.wordpress.com/

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  • Interests
    Liberté, cohésion sociale et environnement.
    https://twitter.com/BanquierAlpin

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Borne est mauvaise sur ces sujets et arrogante comme pas permis. La crise du Covid n'a rien à voir avec le réchauffement. Son plus grand péché à mon sens est cette obsession de faire mourir le nucléaire français au nom d'un misérable accord électoral PS/EELV...
  2. Merci ! Tenez-moi au courant si vous souhaitez de l'aide pour des traductions.
  3. Bonjour Mégille. J'avoue que je n'ai pas un auteur libéral à citer en particulier, faute d'en avoir trouvé. Ou alors beaucoup sont pertinents si l'on considère que l'environnement est un bien public (ou bien commun) dont la préservation est un sujet de gouvernance. Spécifiquement je sais que Bertrand de Jouvenel s'est intéressé à l'écologie mais je n'ai pas exploré cette voie en particulier. Chez les économistes qui souscrivent plus ou moins au principe d'un marché libre, les solutions "market-based" sur le climat semblent attirer un certain consensus (de Pigou à Nordhaus, disons), à rebours des de la décroissance. Les travaux d'Elinor Ostrom sont aussi intéressants (mais pas nécessairement éclairants dans le cadre de problèmes globaux comme le climat par exemple). À titre personnel je trouve la réflexion sur l'environnement s'est plus fortement déployée en dehors des cercles libéraux alors que ce sujet prenait de l'importance dans le débat public. Mais cette réflexion semble s'être focalisée sur les problématiques éthiques avant de parler de politique : c'est l'objet de la deep ecology, qui veut rompre avec la philosophie morale traditionnelle pour considérer les choses naturelles comme des sujets moraux. (À ce sujet j'avais lu avec beaucoup d'intérêt cet article de la Stanford Encyclopedia of Philosophy: "Environmental Ethics".) Les préconisations libérales me semblent importantes à creuser car si j'admets que des contraintes doivent être imposées (mode et forme des contraintes à discuter...) pour préserver l'environnement, beaucoup en tirent prétexte pour recycler leurs pulsions constructivistes, appelant généralement au collectivisme et à un contrôle social à peu près total.
  4. Merci Tipiak. [emoji4] Il me semble que Contrepoints s'efforce de consolider sa crédibilité en publiant le vrai nom des auteurs. À titre personnel, je préfère rester prudent et sous pseudo mais, dans ces conditions, pourquoi pas en effet. Envoyé de mon ANE-LX1 en utilisant Tapatalk
  5. Bonjour chers libéraux, je me décide à m'inscrire sur votre forum afin d'apprendre et discuter. Je me suis déjà incrusté à deux réunions de l'assoce à Bruxelles puis à Paris et tout cela m'a fait une très bonne impression. Cela fait un bail que je me réfère plus aux auteurs libéraux qu'aux canons du marxisme (au prix parfois de regards courroucés ou de caricatures un peu difficile à démonter) et j'avoue que j'oscille beaucoup entre une critique assidue (et inconfortable) de notre culture dirigiste et une sorte de "à quoi bon !" tranquillisant mais coupable. 🙃 Sujets qui m'intéressent : crise de gilets jaunes, environnement — trouver dans les deux cas des réponses satisfaisantes et fondées sur la liberté individuelle plutôt que sur un contrôle resserré des personnes. Dans la vraie vie, comme mon nom l'indique, je bosse dans une banque. Mais aussi : j'aime bien la montagne, je pratique assidûment la course à pied, j'ai un goût pour les langues étrangères (vivantes ou mortes) et la bière, je traite régulièrement mon copain de socialiste (regard courroucé aussi). J'habite (hors confinement) à Paris si vous souhaitez trinquer.
×
×
  • Create New...