Jump to content

Vargileus

Utilisateur
  • Content Count

    158
  • Joined

  • Last visited

About Vargileus

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Ma référence
    Michel Drac

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Montréal

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Cette année en tout cas il y avait bien explicitement le terme "indien" dans la déclaration d'impôts. C'était même tellement brut de décoffrage que je me suis renseigné pour savoir si on ne parlait pas des habitants de l'Inde. La phrase était approximativement "Cochez cette case si vous êtes un indien"
  2. Je ne pensais pas posséder un si beau plumage !
  3. Un bon hacker pourrrait bien se faire plaisir. A moins que ces caméras ne soient connectées à aucun réseau, pas même local, ni même en Bluetooth
  4. Là dessus je pense qu'on va se rejoindre, si tu n'est pas libre, c'est que tu es à la merci d'autrui, donc on peut tout te faire Corrige moi si j'ai caricaturé la pensée Ce que je dis c'est que par la force des choses, t'auras beau lutter, c'est la force des choses. Là je pense qu'on atteint un point de clivage non réconciliable, c'est la différence entre le tragique et l'utopique Donc en France tu considère que l'avocat commis d'office joue contre son client ? Des exemples où par exemple en France, récemment on a pu enfermer quelqu'un sans motif ? Dans la logique libérale, ce n'est pas grave de se tromper, non ? ça fait partie de la liberté de faire des choix et d'en assumer les responsabilités ? Okay, je vais la justifier du mieux possible. Dans l'Histoire humaine, des communautés sédentaires se sont développées, de sorte à croître de plus en plus. Le mode de production est passé progressivement de l'autosuffisance à la surproduction dans l'objectif d'échange contre d'autres biens. Tout comme l'apparition progressive des monnaies est venue comme moyen d'échange, donc une solution technique à un problème technique, le besoin d'un commandement de plus en plus sophistiqué est apparu. Il intervient à la fois comme une solution technique au problème de l'organisation de la société (armée, lois, justice, police) et aussi comme une conséquence du tropisme naturel de l'homme a dominer ses semblables, que ce soit physiquement, esthétiquement, culturellement, intellectuellement, sur le plan du charisme, du courage, en vérité n'importe quelle caractéristique humaine différenciante (donc possiblement tout). Corrrigez moi si c'est une donnée partiale, mais Michel Drac cite Pierre Clastres, qui a visité des sociétés primitives, qui affirme que ces sociétés ont conscience de ce tropisme et luttent activement contre ce tropisme afin d'éviter l'émergence d'un chef contraignant. Nulle doute qu'un chef se montrant trop contraignant sera menacé physiquement ou menacé d'expulsion, ce qui revient quelque part à une condamnation à mort. Rien qu'en interne donc, on voit qu'une société peut user de coercition pour éviter la coercition d'un individu dominant. De plus dans ces sociétés, l'économie de marché n'existe pas. Seul le mode de production autosuffisant est appliqué, et les communautés restent petites. Que ce soit un bien ou un mal, peut importe, mais le fait est que ces sociétés ont préféré la stabilité à la croissance. La question se pose, as-ton vraiment le souhait de vivre dans une société primitive ? Je peux comprendre ce choix. Mais dans ce cas je ne vois pas comment on peut concilier ça avec l'économie de marché. Enfin, ces sociétés primitives, du fait notamment de la déforestation orchestrée par des États ou des corporations, se retrouvent sans lieu de vie, donc dépossédées de leur bien le plus cher, même si cela ne correspond pas stricto sensu à une propriété privée. On peut dire que cette déforestation est orchestrée de manière coercitive, ils n'ont pas leur mot à dire et aucune capacité de négociation. Cela montre bien l'inexorabilité de la coercition, que ce soit par des États ou par des corporations
  5. La notion de sécurité a-t-elle un sens quand la liberté disparaît ? Les tribunaux privés ça ressemble quand même pas mal aux tribunaux islamiques ou juifs, par très liberhallal tout ça Si je suis la logique, ce n'est pas grave si une boite frauduleuse gagne des parts de marchés parce que de toute façon on ne peut rien y faire. Mais dans ce cas rien n'empêche que cette boîte se retrouve en situation de monopôle et finisse donc par ressembler à une police d'État. En fait, c'est avec ça que j'ai du mal, c'est le soi-disant ordre spontané. J'ai l'impression que ça demande une énergie considérable de lutter contre les adversaires du libéralisme pour au final se retrouver avec un choix : lutter avec les mêmes armes pour survivre, et donc renoncer au libéralisme, au moins temporairement, ou mourir en gardant ses idéeaux, mais du coup ça ne progresse pas Tu considère qu'un mauvais avocat est pire que de se défendre soi même ? Là on est directement dans la caricature. T'as des exemples ? Pourrais-tu développer ?
  6. T'es prêt à accepter de perdre toute intimité pour pouvoir être en sécurité ? Quelle preuve ? Plus équitable car reposant au moins sur un même corpus de lois, applicables à tout le monde. Après, l'interprétation des textes et la couleur politique du juge influent évidemment, il est vrai En France, la présomption d'innoncence permet de prévenir ce genre de problèmes, par exemple. Il ne s'agit pas de promettre la lune, mais de choisir la situation la plus probablement et vraisemblablement avantageuse pour la société Pourtant je pensais que dans la philosophie libérale les hommes ont un libre arbitre Mais il sera nécessairement cassé. Si des États ont pu émerger, alors ils semble improbable que des États ne puissent plus émerger à l'avenir. La solution au problème de l'État serait l'ingénierie sociale et la coercition, donc quelque chose qui ressemble quand même méchamment à...un État
  7. Quand deux compétiteurs qui aurait chacun une partie de la solution au problème décideraient de conserver leur savoir pour éviter de se faire distancer. L'Histoire humaine est une conjonction de coopération/compétition, je ne pense pas qu'il faille opposer les deux, ce sont des notions complémentaires
  8. Mais à quel prix ? Dans ce cas pourquoi ne pas truffer son quartier de caméras de sécurité ? Pourquoi pas dans les maisons directement ? C'est surtout pas le même principe. Le but de la justice n'est pas tellement d'en avoir pour son argent, mais surtout d'être jugé de manière équitable quel que soit ton niveau de vie. C'est pas anodin je trouve, un tribunal ça manifeste une volonté de vivre ensemble, peut-on dire que c'est monnayable ? Ouais, en gros autant ignorer le problème Si je devais caricaturer ta pensée de la même manière, je pourrais dire "Quand tu es pauvre, tu est jugé par un juge mandaté par certainement plus riche que toi, et sans avocat. J'espère que tu t'es bien entraîné à l'éloquence petit chenapan". ça me fais penser que si t'as un certain budget tu peux même payer pour te débarasser physiquement d'un pauvre que t'aimes pas : tu portes plainte contre lui, tu paye le juge et comme le pauvre n'a aucun moyen de se défendre, c'est super simple J'ai l'impression que tu confonds l'outil et l'usager. Quand un boulot est mal fait, il me semble que tu vas condamner l'outil, alors que j'aurai plutôt tendance à condamner l'usager Si l'ordre spontané fonctionne, ça veut dire qu'on est dans le meilleur des mondes possibles. Et dans ce cas, inutile d'avoir une vision prescriptive
  9. Donc tu estimes qu'une augmentation du nombre de caméras de surveillance est un bénéfice pour la sécurité ? Je vois là un gros risque de complaisance. Rends moi justice face à l'autre société et je te payerai plus cher. Je ne vois pas où il y a de la justice là dedans. Juste la loi du plus offrant Et si ton client ne s'en rend pas compte parce que le système est bien rodé ? A condition qu'il y ai concurrence évidemment Quand tu es pauvre, tu as l'avocat d'office. C'est pas extraordinaire mais c'est mieux que rien du tout. Quand tu es pauvre, tu bénéficie plus ou moins du même niveau de sécurité que tes voisins, mêmes plus riches. Je trouve que c'est un peu illusoire de penser les quartiers comme des espaces hermétiques. De plus, les citoyens d'un État Nation sont à égalité sur une chose, quoiqu'il arrive, la sécurité extérieure En quoi ce serait moins le foutoir avec plusieurs organismes privés ? D'ailleurs, ça serait encore pire, chacun aurait le loisir de constituer le mille feuilles législatif qu'il souhaite, et en plus ça serait différent du voisin, donc j'imagine même pas le bordel pour s'y retrouver là dedans Et c'est là que je me demande : pour réaliser vos rêves libéraux, j'ai l'impression qu'il faudrait des communautés beaucoup plus petites et séparées pour que ça fonctionne. Ca peut-être un bien ou un mal, ça se discute, mais j'ai l'impression que ce mode d'organisation à grande échelle ralentirai considérablement l'Histoire, puisque en compétition/coopération avec toutes les autres communautés. Cela rend je trouve difficile la réalisation de grands projets ou de découvertes technologiques majeures. Sans compter que j'imagine mal une révolution industrielle se dérouler dans ce merdier. L'autre grande faiblesse, je trouve, c'est qu'il ne suffit que d'un seul État en formation pour absorber toutes les autres communautés et vous retrouver sous coercition non choisie
  10. Donc ça peut aller jusqu'à l'homicide si le besoin se fait sentir Laquelle, si nous sommes sur un marché concurrentiel de la justice ? Je ne vois pas en quoi frauder empêcherai les bénéfices, ça serait même le contraire je trouve Et si aucun accord n'est trouvé ? Donc en gros un client trop pauvre n'a pas vraiment le droit d'être protégé dans son intégrité physique et matérielle T'as vraiment l'impression que les lois en France changent tous les 4 matins comme tu dis ? D'une certaine manière changer de pays, c'est un peu comme résilier ta souscription
  11. ça serait intéressant de vérifier ça, personnellement je n'en sais rien. De plus, quand bien même ça se vérifie dans la réalité, il serait intéressant de savoir si c'est attribuable à une certaine forme de "moralité" ou si les lois et l'application des peines en cas de conduite frauduleuse sont suffisamment dissuasives À condition qu'il existe une concurrence Oui, dans tous les cas aucune solution n'est parfaite, ça tombe sous le sens La question intéressante à ce poser à ce sujet, c'est : jusqu'à quel niveau de coercition cette police peut aller pour assurer la tranquilité du quartier ? N'y a t-il pas un risque d'élimination par voie violente entre ces différentes polices en concurrence, afin d'évincer les moins forts ? Qui va décider des règles à tenir, qui va les faire appliquer ? Si on part dans un système où chaque fonction régalienne est privée, qui en dernière instance se réfère à quoi ? Si même les règles de vie de base sont changeante en fonction de sa souscription, je ne vois que le séparatisme comme solution
  12. Certes, mais comment évaluer le bilan ? Le problème d'un bilan purement chiffré inciterait les policiers à être le plus zélé possible, quitte pourquoi pas à se créer tout seul du boulot, en mode pompier pyromane
  13. Attends, on parle de police ou de justice là ? C'est quand même légèrement différent. Sinon, je dirais quand même donner les moyens financiers pour dissuader de la tentation d'être corrompu. Beaux salaires, mais sélection stricte à l'entrée (éducation, comportement, analyse psychologique) afin d'éviter les brebis galeuses au maximum
  14. Dans l'absolu le problème est le même. Que on soit gouvernés par un État ou par une/des organisations paracriminelles et/ou privées revient au même. Dans tous les cas les juges sont corruptibles
  15. Ça dépend, des fois je suis "inspirateur" (je ne sais plus l'acronyme) En vrai oui j'aime beaucoup débattre
×
×
  • Create New...