Jump to content

SDforever

Nouveau
  • Posts

    16
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral écologiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    66

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir, Je vous mets le lien pour arriver sur la pétition en ligne, un moyen parmi d'autres pour faire avancer des idées. Je verrai à l'usage. Le vote du PLUi est prévu en avril. D'ici là, tournée des maires car ce sont eux (elles) qui votent et j'aimerais qu'il y ait un projet plus libéral. Merci d'avance pour vos avis. https://www.mesopinions.com/petition/politique/dites-plui-villages-hameaux-conflent-dites/115621
  2. Bonjour à toi et à la Savoisie dont je suis originaire. Ok pour l'avis qui correspond à ce que je pense des difficultés. Le mécanisme est blindé je sais mais pas indestructible non plus, les temps changent et les règlages légaux sont à revoir à la lumière des droits fondamentaux économiques. En France il y a une situation de forte tutelle traditionnelle de l'Etat. Le fédéralisme politique ou économique est anti jacobin et donc dénigré pour l'instant. merci pour ton avis.
  3. Bonjour à toutes et tous, Une concertation sur un PLUi (document d'urbanisme qui définit les règles pour de nombreuses années) va se finir le 20 novembre. Il sera soumis au vote des 47 maires de la com com en avril. On peut trouver le projet sur le site de la com com Conflent-Canigo. Le projet ne me semble pas du tout libéral, ni même en légal tant il détruit des droits essentiels pour une majorité, sous couvert de langue de bois écologique, ou pro-lobby agricole. C'est un tremplin au clientèlisme le plus grossier. Qu'il y ait quelques règles c'est ok, mais là je trouve que c'est abuser. C'est ultra réglementaire, bureaucratique et technocratique. Je vais mettre une pétion en ligne et je discute avec les maires des communes autour de moi. Il y a un intérêt de leur part. Jusqu'où iront-ils, jusqu'à ne pas le voter je ne sais pas mais c'est un début. Je cherche maintenant à poursuivre. Pétition et réunion sur le sujet. Vu le danger je me prépare à une action en justice (mais là je n'y connais rien): les droits fondamentaux sont je trouve bafoué, le tout en plein confinement qui empêche pratiquement, sinon par voie électronique de participer à la concertation. Je joins quelques lignes et toutes les observations sont bienvenues. merci. V2PLUIdesvillagesethameaux.odt
  4. Merci pour la réponse. Certains thémes comme le fédéralisme ou l'écologie bien sûr sont des points forts d'EELV mais leur conception de l'économie du travail et de la monnaie n'est pas libérale pour deux sous si j'ose dire. (qu'en est t-il de la mienne c'est à voir aussi) Chez certains élus que je connais car on vit dans la même vallée de montagne, il y a même du dogmatisme qui rappel les meilleures années des communistes français ou pire. Les subventions (européennes ou autres) ne les dérangent pas, bien au contraire, c'est de l'argent facile et clientèliste ainsi que l'inégalité des citoyens devant la loi non plus quand ça les arrange (je pense en particulier à la safer et au droit de préemption sur le foncier que les agriculteurs (éleveurs) toutes tendances politiques confondues exercent sans état d'âme pour se constituer des domaines fonciers dignes de l'ancien régime). Pour l'habitat aussi les positions d'EELV concernant le mitage des terres, la construction neuve sont ambiguëes ou intéressées je parle toujours des militants que je connais ( il y a une élue régionnale parmi eux ce n'est pas la base EELV)) Ils se posent trop en prêtres de l'écologie portant la bonne parole aux ignorants. Pour le travail leurs proposition sont dirigistes voir collectivistes et n'ont rien à voir avec une économie de marché encadrée par des lois qui encouragent l'initiative privée et la recherche de la réussite économique. Je cherche plus un modèle politique et économique qui mènerait à un exemple comme la Suisse (Vert'Libéraux) ou le travail est encouragé, et pas l'assistanat d'état comme le propose EELV avec le Revenu Maximum Universel et ses effets ''positifs'' sur la société. Le fédéralisme et l'écologie sont des orientations régulatrices d'une économie qui serait libérale, car la dignité humaine passe par la liberté de gagner sa vie et pas de dépendre d'une autorité pour avoir de l'argent.
  5. Je reviens sur le forum des nouveaux après un petit tour d'horizon. Je propose à la lecture une esquisse de programme politique. Je cherche au moins une personne pour faire un parti politique pour porter le projet. Je cherche à préciser des idées et méthodes dans ce sens. J'en ai quelques unes. L'ensemble n'est pas très solide mais la théorie sans expérimentation c'est limité. Si un parti existe avec ce programme, même plus ou moins je suis preneur de ne pas refaire le travail. J'ai cherché mais rien de trop proche. Le fédéralisme et l'écologie c'est plutôt à gauche chez nous le libéralisme économique est souvent associé à une droite qui ne se risquera pas dans des propositions tranchées, surtout à remettre en question la structure politique du pays. grandeslignesFranceFédérale.odt
  6. Bonjour, Je propose à la lecture une esquisse de programme politique, pas forcément original, mais peut-être libéral a vous de juger. Je cherche au moins une personne pour faire un parti politique pour porter le projet le plus tôt possible. J'écris dans ce sens et j'ai donc un peu plus à proposer en lecture. Je pense que les grandes lignes sont posées ici. Si un parti existe avec ce programme plus ou moins,je suis preneur de ne pas refaire le travail. J'ai cherché mais je n'ai pas trouvé du proche. Le fédéralisme et l'écologie c'est plutôt à gauche en France et le libéralisme économique est souvent associé à une droite traditionnelle qui ne se risquera pas dans des propositions tranchées surtout à remettre en question la structure politique du pays. A vous.
  7. Merci bien pour le lien je vais me renseigner.
  8. Je réponds à la question sur le fédéralisme, oui c'est plus de pouvoir local en maintenant quelques règles fédérales communes qui assurent la liaison. La possiblité de l'indépendance existe aussi. bonne soirée à toutes et tous.
  9. Je sais pas trop, SDforever si ça peut le faire.
  10. Je réponds à quelques questions posées sur le nucléaire bien que ne m'y connaissant pas plus que ça. Sortie progressive c'est à dire on développe d'autres sources, on économise, et on réduit le nucléaire en fonction. Il faut du temps. Cette durée permet aussi d'améliorer l'amortissement des investissements qui sont lourds. S'en détacher maintenant c'est aussi le faire dans de bonne conditions. Nous sommes aujourd'hui en paix, l'économie fonctionne. Tchernobyl c 'était la fin d'une dictature centralisée, à bout de souffle. Fukushima un désastre induit peut-être par la vanité et la cupidité de certains membres de Tepco, dans un pays ou ce genre d'accident ne devait pas arriver compte tenu de l'état économique et de l'histoire du Japon...Le centralisme et la vanité ça peut arriver ailleurs, et je ne parle pas de la guerre, d'accidents naturels... Pour la question du thorium c'est je trouve compliqué car il est associé à l'uranium (à certains isotopes) pour faire fonctionner les projets de centrales. Il présente des avantages conceptuels sécuritaires (combustible liquide) mais l'amorçage de la réaction est compliqué. Point de vue radiations c'est je crois assez comparable sinon pire pour les produits ultimes. C'est un surgénérateur qui dégage plus de combustible nucléaire qu'on en rentre enfin c'est vulgarisé comme ça. Le prototype de ces centrales, c'était Crey-Malville et la filière à fait long feu... Certains pays disposent de beaucoup de cet élément (Inde) et son motivé par cette filière trop proche de l'actuelle je le crains pour que ça vaille d'insister face à la fusion qui fait ses preuves techniques (Chine) de plus en plus. Les plasmas durent plusieurs minutes en dépassant le breakeven c'est à dire le point de rentabilité énergétique. Autre argument pour se séparer du nucléaire civil c'est la non prolifération. Moins il y a de centrales par le monde moins on pourra fabriquer de bombes, mais c'est un autre débat.
  11. Merci pour les réponses et les questions. Je vais répondre sur le forum du nucléaire. Question comment changer son nom ou pseudo vu que j'ai mis mon nom et que pour un avatar c'est assez moyen.
  12. merci pour les nouveaux messages de bienvenue et le conseil pour l'avatar. Le nucléaire est une industrie de pointe liée à son origine à des besoins militaires en France donc organisée par le pouvoir politique. (gaullisme) Sur cette question je rejoins le point de vu des Vert'Libéraux Suisse même si les situations de départ ne sont pas comparables (poids économique énorme en France) dans les deux pays, c'est à dire une sortie progressive, programmée dans le temps et claire du nucléaire à métaux lourds. (uranium). (c'est à dire pas de nouveaux projets) Pour la fusion, (Cadarache pour le prototype préindustriel), les conséquences environnementales ne sont apparemment pas du même ordre de grandeur. C'est un débat à part entière et s'il y a des points comparables (association du publique et de grandes industries privées de nombreux pays), grande concentration de capital en un point donc vulnérabilité...il y a aussi des différences importantes. Beaucoup d'argent publique est engagé. C'est un prototype qui sera achevé dans 5 ans. Si c'est un succès on le saura bientôt, et inversement. Dans ce cas surtout de l'argent perdu mais probablement pas de dégâts environnementaux. Simple avis personnel, à ce stade, laisser faire jusqu'au bout en chercheant à comprendre le plus possible les implications, c'est à dire profiter du délai avant les premiers plasmas.
  13. Merci pour les réponses. L'écologie est un thème passionnel pour certains (es) et donc délicat pour les libertés des autres. Il y a un besoin de réponses pour beaucoup de citoyens (nes). Une réponse libérale est importante car sinon ce sont des conceptions dirigistes qui régneront. Un parti politique libéral et écologique c'est à étudier parmi d'autres moyens de maintenir ou de faire progresser l'autonomie de chacun (e). Associer fédéralisme, libéralisme et écologie c'est peut-être rester marginal politiquement mais c'est aussi occuper le terrain. Je continus de me présenter mieux. J'ai toujours été sensible aux questions de liberté et de politique. (lectures de jeunessse) J'ai fait fait des études de géographie. J'ai une activité individuelle indépendante de métallerie dans les Pyrénées-Orientales, en Catalogne Nord. J'emploi les deux termes car Ils symbolisent des tendances fortes ici et qui renvoient à des questions fédérales. Je rejoins ce forum car certaines libertés se construisent à plusieurs et aussi se défendent à plusieurs(es). Et j'en vois des menacées ou je vis. Question basique comment on se fait un avatar pour pour échapper à celui d'office. Merci. Bonne soirée à tous (toutes)
×
×
  • Create New...