Jump to content

UnHommeLibre

Nouveau
  • Posts

    29
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    Monde

Ideas

  • Tendance
    Minarchiste

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ca revient au même, non ? Dans la mesure où il faut y rester un certain temps, qui peut être perdu/vainc, le temps d'apprendre la langue pour rencontrer des locaux et échanger avec eux me semble difficile à éviter ? Les deux choses qui permettraient d'accélérer les choses sont d'avoir déjà appris l'anglais ou rencontrer d'anciens expatriés de son propre pays sur place. Mon but serait de taper juste d'entrée de jeu ! Au final j'ai trouvé un site qui permet de mettre en relation des expatriés (par exemple des français en Suisse italienne) : https://www.internations.org/lugano-expats/french/fr
  2. Il est vrai que les beaux chiffres, qui font idéaliser des lieux, n'aident pas à se projeter, et peuvent même conduire à faire de belles erreurs... Le plus compliqué c'est justement d'être en mesure de déterminer quelles sont les valeurs et caractères de la population du lieu envisagé. C'est pire quand en plus il faut apprendre la langue locale, pour au final se rendre compte que tout ce travail était vainc... Mais comment font les gens qui semblent aller et venir de pays en pays ? Sans apprendre la langue, et sans connaître personne ?
  3. Il est excellent, merci ! Très bons sites ! Il y a eux aussi à ne pas négliger : Human Freedom Index 2021 https://www.cato.org/sites/cato.org/files/2022-03/human-freedom-index-2021-updated.pdf Switzerland #1, New Zealand #2, Denmark #3, Estonia, Ireland, Finland, Canada, Australia, Sweden, Luxembourg Heritage.org https://www.heritage.org/index/ranking Singapore #1, Switzerland #2, Ireland #3, New Zealand, Luxembourg, Taiwan, Estonia, Netherlands, Finland, Denmark Ca a l'air magique la Suisse... 🤩
  4. En parlant de pays crypto-friendly, la Suisse l'est, tout spécialement la Suisse italienne, car la municipalité de Lugano va accepter le règlement des impôts en Bitcoin : https://bitcoin.fr/le-plan-b-de-lugano-suisse/ https://bitcoinmagazine.com/business/lugano-switzerland-will-make-bitcoin-legal-tender Vous y êtes déjà allés y vivre ? Ca ressemble à quoi la mentalité d'un Suisse-Italien ?
  5. Le dernier article de h16 traite justement des intentions de l'Etat français (et ses amis de l'UE) qui ne vont pas en s'arrangeant : https://h16free.com/2022/05/04/70342-avec-macron-le-flicage-numerique-est-en-marche-acceleree-et-cadencee
  6. J'avais tort sur mon passage souligné ci-dessus. Pour citer le dernier article de @h16 ici : https://h16free.com/2022/05/04/70342-avec-macron-le-flicage-numerique-est-en-marche-acceleree-et-cadencee C'est pour cela que, j'en remet une couche, je n'incitais personne à réellement frauder. C'est un jeu sans fin et inutilement risqué quand on peu tout simplement quitter la France et vivre heureux là où on nous traite bien.
  7. Tout comme la surveillance par le fisc de la population sur les réseaux sociaux ou Hadopi. C'est risible mais l'intention est là et ça n'évolue vraiment pas dans le bon sens... Quand on voit comment ne serait-ce que le pseudo-nymat est sans cesse attaqué, la cryptographie aussi... Ils tapent comme des mouches contre une vitre, et finiront par trouver un passage pour se faufiler ! Ha oui j'avais oublié, très bon !
  8. Désolé, je ferai plus attention la prochaine fois à mes formulations, d'autant qu'il va de soit que je parlais à des fins éducationnelles uniquement, tout ceci restant théorique et très risqué.
  9. Pff, tout le monde sait que les libéraux sont tous d'affreux mondialistes qui n'ont que faire des traditions locales !!
  10. Non tu ne t'es pas mal fait comprendre, je parlais "à la condition que, alors j'imagine que", car j'avais du mal à envisager que ceux qui étaient censés en bénéficier semblent se tirer une balle dans le pied. Comme à chaque fois j'en suis choqué et voudrait en comprendre la raison. Merci pour les infos supplémentaires !
  11. Bienvenue à toi ! Concernant les cryptomonnaies, je suis sur ce sujet depuis 2014, donc n'hésite pas à m'interpeler pour en savoir plus. Je viens justement d'écrire quelques paragraphes sur comment Bitcoin peut être utilisé pour contourner les droits de successions
  12. C'était qui "les familles" ? Toutes celles du pays, ou celles avec un parti pris, et si oui lequel ? Parce que si on demande à la population générale, étant pauvre et n'ayant rien à léguer, j'imagine qu'elle aurait facilement pu laisser son envie (dans le même sens que celui de la jalousie) finir d'achever l'aristocratie.
  13. C'est certainement la meilleure chose de cette grave crise menant à l'effondrement des Etats : éliminer les imbéciles, qui sont si nombreux qu'ils en arrivent à en tirer une force sur nous, tels des parasites. Bientôt fini le dysgénisme, le QI moyen de la population mondiale ne va pas tarder à remonter dans les décennies à venir !
  14. C'est l'égalitarisme au carré : l'équité. Elle permet de justifier la discrimination positive par exemple... C'est devenu au contraire excessivement facile, du moins pour le donateur, car pour le donataires c'est encore compliqué, mais plus pour très longtemps (10 ans maximum). Plutôt que de décéder avec une monnaie mourante sur un compte bancaire ou sur des livrets d'épargne aux taux inférieurs à l'inflation, ou encore sur une assurance-vie remplie d'obligations d'Etat en faillite, le plus judicieux et le moins risqué me semble de tout convertir en bitcoins. Il faudra sortir ses bitcoins des plates-formes d'échanges (dans les années à venir vous ne pourrez plus, les politiciens sont déjà en train d'anticiper) et se mettre d'accord sur la succession avec des jeux de signatures multiples (Google : multisig) pour éviter qu'un des enfants ne partent avec la caisse, y compris et surtout de votre vivant ! Voilà, c'est tout, personne ne vous demandera quoi que ce soit... jusqu'au jour où des héritiers voudront les dépenser. Pour rester assez binaire, deux cas se présenteront à eux. Soit l'économie du pays dans lequel ils sont n'accepte pas Bitcoin comme monnaie (légalement ou au black), auquel cas il lui faudra changer de pays, ou passer commandes sur internet, ou être patient. Soit l'économie l'acceptera de manière plus large et l'Etat aura bien de mal à suivre les factures des uns et des autres (hors achat de véhicule ou logement). Quant à ceux qui me diront que la blockchain de Bitcoin est transparente et n'offre donc pas d'anonymat, d'autant plus que les bitcoins du donateurs "porteront" son nom au moment de l'achat sur la plate-forme de change (qui d'ici à quelques mois/années devra faire des remontées systématique à TRACFIN, les politiciens anticipent cela aussi déjà), je leur répondrai tout simplement que bon nombre de développeurs sont déjà en train de renforcer notre confidentialité (Google : mixing, lightning network, taproot). Ne pas oublier non plus que les Etats vont s'effondrer, et s'ils vont se montrer bien plus offensifs fiscalement dans leur chute, ils auront malgré tout d'autant moins les moyens de lutter efficacement contre ces fraudes tentatives de légitime défense.
  15. D'une manière générale, le but des gauchistes est de nous voler nos ressources à défaut d'être capables d'en créer, soit au mieux pour se les accaparer à titre personnel (du moins à leur caste politique), soit au pire pour les redistribuer et en tirer du pouvoir sur ceux les recevant, le tout couvert par des explications morales aberrantes que les receveurs acceptent par pur intérêt et avec mauvaise foi car s'imaginant honnêtes. Même le partage successoral à parts égales entre les enfants du défunt est une grave atteinte au principe de propriété privée, mais a un but bien précis et arrangeant pour les gens au pouvoir : limiter que l'arrivée de lignées avantagées dans leurs successions ne leur prennent le pouvoir. Ils divisent pour mieux régner. L'explication morale avancée est encore une fois l'égalitarisme, et tout le monde est prêt à l'accepter avec mauvaise foi quand il est le receveur, alors que dès que l'on se met à la place du donateur, on comprend sans mal la duperie.
×
×
  • Create New...