Jump to content

UnHommeLibre

Nouveau

Everything posted by UnHommeLibre

  1. Ca revient au même, non ? Dans la mesure où il faut y rester un certain temps, qui peut être perdu/vainc, le temps d'apprendre la langue pour rencontrer des locaux et échanger avec eux me semble difficile à éviter ? Les deux choses qui permettraient d'accélérer les choses sont d'avoir déjà appris l'anglais ou rencontrer d'anciens expatriés de son propre pays sur place. Mon but serait de taper juste d'entrée de jeu ! Au final j'ai trouvé un site qui permet de mettre en relation des expatriés (par exemple des français en Suisse italienne) : https://www.internations.org/lugano-expats/french/fr
  2. Il est vrai que les beaux chiffres, qui font idéaliser des lieux, n'aident pas à se projeter, et peuvent même conduire à faire de belles erreurs... Le plus compliqué c'est justement d'être en mesure de déterminer quelles sont les valeurs et caractères de la population du lieu envisagé. C'est pire quand en plus il faut apprendre la langue locale, pour au final se rendre compte que tout ce travail était vainc... Mais comment font les gens qui semblent aller et venir de pays en pays ? Sans apprendre la langue, et sans connaître personne ?
  3. Il est excellent, merci ! Très bons sites ! Il y a eux aussi à ne pas négliger : Human Freedom Index 2021 https://www.cato.org/sites/cato.org/files/2022-03/human-freedom-index-2021-updated.pdf Switzerland #1, New Zealand #2, Denmark #3, Estonia, Ireland, Finland, Canada, Australia, Sweden, Luxembourg Heritage.org https://www.heritage.org/index/ranking Singapore #1, Switzerland #2, Ireland #3, New Zealand, Luxembourg, Taiwan, Estonia, Netherlands, Finland, Denmark Ca a l'air magique la Suisse... 🤩
  4. En parlant de pays crypto-friendly, la Suisse l'est, tout spécialement la Suisse italienne, car la municipalité de Lugano va accepter le règlement des impôts en Bitcoin : https://bitcoin.fr/le-plan-b-de-lugano-suisse/ https://bitcoinmagazine.com/business/lugano-switzerland-will-make-bitcoin-legal-tender Vous y êtes déjà allés y vivre ? Ca ressemble à quoi la mentalité d'un Suisse-Italien ?
  5. Le dernier article de h16 traite justement des intentions de l'Etat français (et ses amis de l'UE) qui ne vont pas en s'arrangeant : https://h16free.com/2022/05/04/70342-avec-macron-le-flicage-numerique-est-en-marche-acceleree-et-cadencee
  6. J'avais tort sur mon passage souligné ci-dessus. Pour citer le dernier article de @h16 ici : https://h16free.com/2022/05/04/70342-avec-macron-le-flicage-numerique-est-en-marche-acceleree-et-cadencee C'est pour cela que, j'en remet une couche, je n'incitais personne à réellement frauder. C'est un jeu sans fin et inutilement risqué quand on peu tout simplement quitter la France et vivre heureux là où on nous traite bien.
  7. Tout comme la surveillance par le fisc de la population sur les réseaux sociaux ou Hadopi. C'est risible mais l'intention est là et ça n'évolue vraiment pas dans le bon sens... Quand on voit comment ne serait-ce que le pseudo-nymat est sans cesse attaqué, la cryptographie aussi... Ils tapent comme des mouches contre une vitre, et finiront par trouver un passage pour se faufiler ! Ha oui j'avais oublié, très bon !
  8. Désolé, je ferai plus attention la prochaine fois à mes formulations, d'autant qu'il va de soit que je parlais à des fins éducationnelles uniquement, tout ceci restant théorique et très risqué.
  9. Pff, tout le monde sait que les libéraux sont tous d'affreux mondialistes qui n'ont que faire des traditions locales !!
  10. Non tu ne t'es pas mal fait comprendre, je parlais "à la condition que, alors j'imagine que", car j'avais du mal à envisager que ceux qui étaient censés en bénéficier semblent se tirer une balle dans le pied. Comme à chaque fois j'en suis choqué et voudrait en comprendre la raison. Merci pour les infos supplémentaires !
  11. Bienvenue à toi ! Concernant les cryptomonnaies, je suis sur ce sujet depuis 2014, donc n'hésite pas à m'interpeler pour en savoir plus. Je viens justement d'écrire quelques paragraphes sur comment Bitcoin peut être utilisé pour contourner les droits de successions
  12. C'était qui "les familles" ? Toutes celles du pays, ou celles avec un parti pris, et si oui lequel ? Parce que si on demande à la population générale, étant pauvre et n'ayant rien à léguer, j'imagine qu'elle aurait facilement pu laisser son envie (dans le même sens que celui de la jalousie) finir d'achever l'aristocratie.
  13. C'est certainement la meilleure chose de cette grave crise menant à l'effondrement des Etats : éliminer les imbéciles, qui sont si nombreux qu'ils en arrivent à en tirer une force sur nous, tels des parasites. Bientôt fini le dysgénisme, le QI moyen de la population mondiale ne va pas tarder à remonter dans les décennies à venir !
  14. C'est l'égalitarisme au carré : l'équité. Elle permet de justifier la discrimination positive par exemple... C'est devenu au contraire excessivement facile, du moins pour le donateur, car pour le donataires c'est encore compliqué, mais plus pour très longtemps (10 ans maximum). Plutôt que de décéder avec une monnaie mourante sur un compte bancaire ou sur des livrets d'épargne aux taux inférieurs à l'inflation, ou encore sur une assurance-vie remplie d'obligations d'Etat en faillite, le plus judicieux et le moins risqué me semble de tout convertir en bitcoins. Il faudra sortir ses bitcoins des plates-formes d'échanges (dans les années à venir vous ne pourrez plus, les politiciens sont déjà en train d'anticiper) et se mettre d'accord sur la succession avec des jeux de signatures multiples (Google : multisig) pour éviter qu'un des enfants ne partent avec la caisse, y compris et surtout de votre vivant ! Voilà, c'est tout, personne ne vous demandera quoi que ce soit... jusqu'au jour où des héritiers voudront les dépenser. Pour rester assez binaire, deux cas se présenteront à eux. Soit l'économie du pays dans lequel ils sont n'accepte pas Bitcoin comme monnaie (légalement ou au black), auquel cas il lui faudra changer de pays, ou passer commandes sur internet, ou être patient. Soit l'économie l'acceptera de manière plus large et l'Etat aura bien de mal à suivre les factures des uns et des autres (hors achat de véhicule ou logement). Quant à ceux qui me diront que la blockchain de Bitcoin est transparente et n'offre donc pas d'anonymat, d'autant plus que les bitcoins du donateurs "porteront" son nom au moment de l'achat sur la plate-forme de change (qui d'ici à quelques mois/années devra faire des remontées systématique à TRACFIN, les politiciens anticipent cela aussi déjà), je leur répondrai tout simplement que bon nombre de développeurs sont déjà en train de renforcer notre confidentialité (Google : mixing, lightning network, taproot). Ne pas oublier non plus que les Etats vont s'effondrer, et s'ils vont se montrer bien plus offensifs fiscalement dans leur chute, ils auront malgré tout d'autant moins les moyens de lutter efficacement contre ces fraudes tentatives de légitime défense.
  15. D'une manière générale, le but des gauchistes est de nous voler nos ressources à défaut d'être capables d'en créer, soit au mieux pour se les accaparer à titre personnel (du moins à leur caste politique), soit au pire pour les redistribuer et en tirer du pouvoir sur ceux les recevant, le tout couvert par des explications morales aberrantes que les receveurs acceptent par pur intérêt et avec mauvaise foi car s'imaginant honnêtes. Même le partage successoral à parts égales entre les enfants du défunt est une grave atteinte au principe de propriété privée, mais a un but bien précis et arrangeant pour les gens au pouvoir : limiter que l'arrivée de lignées avantagées dans leurs successions ne leur prennent le pouvoir. Ils divisent pour mieux régner. L'explication morale avancée est encore une fois l'égalitarisme, et tout le monde est prêt à l'accepter avec mauvaise foi quand il est le receveur, alors que dès que l'on se met à la place du donateur, on comprend sans mal la duperie.
  16. Citations de la vidéo : C'est comique de tenter de culpabiliser/moraliser ceux qui seraient "privilégiés" (donc de jure selon eux, mais bel et bien de facto selon moi pour bien faire la distinction que vous m'avez expliquée) mais sans en avoir conscience, quand on sait que seuls les individus des classes sociales justement les plus favorisées ont conscience du concept d'échelle sociale (ou du moins l'acceptent et donc l'intègrent dans leurs pensées). C'est stupide, mais au final ça doit toucher un très grande nombre de personnes (classes sociales basses et en grande partie la classe moyenne, qui eux justement n'ont conscience de rien, et à raison), et comme la quantité l'emportera sur la qualité... On pourrait tourner la phrase en dérision en la retournant contre eux : "if you're stupid, you're almost always unaware of your stupidity and you will do anything to maintain it, including keeping others who do not have that stupidity oppressed." Ca à l'air tellement vrai tant c'est simpliste, mais c'est oublier que ce sont les plus doués, qui, devenant les plus riches en créant de la richesse, permettent aux moins doués qu'eux de sortir de la pauvreté absolue (car relativement parlant, les riches seront de plus en plus riches que les pauvres, qui pourtant seraient restés à zéro sans eux). C'est bel et bien du vol de ressources (vos capacités, votre temps) par moralisation/culpabilisation interposée.
  17. Merci à tous pour vos message de bienvenue ! C'est assez intimidant le nombre de messages que vous avez tous à vos compteurs, j'ai vraiment l'air d'être un tout, tout petit nouveau à côté... J'imagine très bien !
  18. Intéressant, je passais effectivement à côté de l'emploi de cette expression. "Donc tout le monde est privilégié", oui mais sur des pouvoirs ou ressources différentes, forcément ! Certains ont des privilèges supérieures aux autres, ceci étant mesurables par la quantité de ressources obtenus, c'est mon propos initial, d'où l'attitude de ceux qui ont moins et nous inventent des expressions fumeuses, ou refusent cet état de fait. Ca évolue oui, mais bien peu, on ne devient pas une autre personne. D'ailleurs si on peut reconnaître le visage d'une personne même 30 ans sans l'avoir vu, on peut aussi reconnaître sa personnalité 30 ans après sans trop de difficulté. Tout comme il existe toujours des personnes capables de créer des cordes de manières très primitives par exemple. C'est devenu inutile pour accéder à des ressources puisque des machines peuvent le faire pour nous de manière excessivement plus rentables... On trouve plus efficace au fil du temps, mais ces outils restent dans nos esprits au cas où, vu leurs succès passés !
  19. Sauf que je n'utilise pas le mot dans le sens historique, bien qu'il y ait en effet le côté discriminatoire bien sous-entendu dans l'expression "privilège blanc". Je crois comprendre ce tu veux dire en disant "de fait comme de droit" dès qu'on rattache tout cela au sens historique, ce que je ne faisais pas ici. Je ne parle que "de fait", pas "de droit". Je découvre donc que je passe à côté de la moitié de cette expression ! Après j'ai quand même la sensation que le but final reste le même de toutes façons...
  20. La définition qui renvoie explicitement à un statut juridique n'est que l'une des définitions existantes, cf. le Larousse : 1. Personne qui jouit d'un privilège social, d'un avantage reconnu juridiquement : Les privilégiés de l'Ancien Régime. 2. Personne qui dispose de plus d'avantages matériels que les autres : On a augmenté les impôts des privilégiés. 3. Personne favorisée par rapport à d'autres sur un plan quelconque : Seuls quelques privilégiés ont pu entrer. Le QI est figé, seul la vieillesse le dégrade. La personnalité est figée, seule l'humeur dû au contexte semble la changer. La culture/expérience qui en découle évoluera, mais ne changera pas son hôte sur ces deux précédents points. Les qualités d'un individu sont quantifiables ici en terme de ressources extraites, qui si sont supérieures, sont qualifiées de privilège. Ce dernier étant déplaisant pour ceux qui en sont dépourvu, c'était mon seul propos. La verve poétique n'est qu'un moyen de s'accaparer de la ressource (de l'argent pou vivre, des femmes) ou du pouvoir (célébrité) pour accéder indirectement à de la ressource (des femmes par exemple encore pour rester simpliste). C'est mesurable, il suffit de quantifier sa célébrité, compter ses revenus, regarder les femmes qui l'entourent...
  21. Plusieurs aptitudes sont distribuées (courbe de normalité) à la naissance en fonction du patrimoine génétique, au travers de traits de personnalités et formes d'intelligences diverses. Plus ces aptitudes sont fortes (mesurables pour certaines d'entre elles avec un test de QI), et plus il y aura la possibilité de créer de la richesse (mesurable grossièrement à l'échelle d'un pays en PIB/hab, ou par les revenus ou patrimoine d'un individu). Quand on est bien au dessus de la moyenne, cela s'appelle être privilégié. Quand quelqu'un a eu moins de chance à ce petit jeu auquel joue la nature, il possèdera en moyenne moins que ses voisins, et développera donc d'autres stratégies pour extraire de la ressource, directement comme le vol pur et simple, ou indirectement grâce à l'altération de la morale via des idéologies aberrantes telles que le communisme, l'égalitarisme, l'anticapitalisme, etc. Le terme "privilège de blanc" est essentiellement une tentative d'altération idéologique utilisée par des personnes issus de pays où le PIB/hab est plus faible que ceux des pays d'Hommes à la peau plus claire qu'eux. Si ce privilège est bien réel et mesuré, ceux qui l'emploient ainsi en parlent comme d'une injustice à réparer par des moyens coercitifs et sont donc dangereux. Ils cherchent à vous rendre immoraux aux yeux de la société, pour vous faire déchoir de votre pouvoir à accéder aux ressources. Il s'agit d'une envie hostile, et leur attitude ne les fait pas obtenir votre ressource, mais vous la fera perdre. C'est stupide car tout le monde y perd globalement car l'économie n'est pas un jeu à somme nulle, mais c'est la démonstration même de leur infériorité qui les fait utiliser ce genre d'outil.
  22. Nous sommes en 2022, et la France a déjà mis en place des boites noires pour surveiller internet, et réfléchit à la mise en place de vérification des courant de pensées des gens sur internet sous prétexte que de vilains russes feraient de l'ingérence, bref, cela empire depuis la création de ce sujet en 2016. Voici un lien, j'invite tout le monde à le consulter, c'est une mine d'or digne d'une très grande réputation dans le domaine de la vie privée : https://www.privacytools.io/ Si vous avez des questions précises (en anglais, car la francophonie a un niveau très très faible) : https://reddit.com/r/privacy ou suivre l'actualité sur les dérives juridiques de la France, le seul et unique site avec des articles de fonds : https://nextinpact.com Pour faire un résumé, pour se protéger au mieux (d'un peu de toutes parts) sans se prendre la tête : il faudrait installer une distribution Linux en choisissant un chiffrement des partitions, ou sinon au pire chiffrer Windows avec Veracrypt après l'avoir installé et utiliser ShutUp10++. Ensuite, qu'importe son système d'exploitation (téléphone Android, ou son ordinateur), utiliser le VPN Mullvad (la plus forte réputation, cf. PrivacyTools), le navigateur Brave (aucune extension n'est nécessaire, il faut juste passer les bloqueurs en mode agressif), le logiciel Signal pour communiquer/téléphoner (il commence à y avoir mieux, mais il y a énormément d'utilisateurs sur celui-ci), Protonmail pour ses mails, et Bitcoin pour son patrimoine (les gens n'imaginent pas ô combien cet outil est utile en terme de sécurité et discrétion). Et évidemment fuir les réseaux sociaux, et si possible éviter d'utiliser les outils des GAFAM (qu'on les aime ou non, qu'on les pense complices ou non, nos données leurs sont volées). N'hésitez pas à me poser des questions, même si mes conseils ici sont très légers, voire semblants trop faciles pour être les bons, ils le sont pourtant. Je fais ça depuis presque 20 ans.
  23. Oui, mais je leur ai dit que ma copine me ferait un partage de connexion ! Je n'en pense pas moins. Personnellement je l'ai juste tenté avec mes très proches, surtout pour les armer intellectuellement (pour mieux comprendre les évènements et leurs suites) ou financièrement (pour lutter contre les spoliations étatiques et la paupérisation). Sinon, s'il est déjà trop tard comme actuellement, autant accélérer le processus et voter communiste ou extrême gauche, le libéralisme reviendra de lui-même et d'autant plus vite. ;D
  24. Ma raison est que je croyais que je pourrai tenir ma position, résister, me battre envers et contre tous. Une boite de pop-corn à la main, un sourire en coin, les regarder se suicider avec l'effondrement de l'UERSS. Mais j'ai fini par comprendre que ces gens-là se jetteront dans le vide en nous tirant par le col de chemise.
  25. Il ne faut surtout pas les contrarier dans cette idée, laissons la sélection naturelle faire le travail pour nous.
×
×
  • Create New...