Jump to content

Filibert

Utilisateur
  • Content Count

    490
  • Joined

  • Last visited

About Filibert

  • Rank
    Jeune Padawan
  • Birthday 12/31/1982

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Hayek

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    (né en 1982)

Recent Profile Visitors

8657 profile views
  1. Tyler Cowen en a fait un résumé (je ne vous garantis pas que ce résumé est objectif) : https://marginalrevolution.com/marginalrevolution/2019/12/charles-murrays-human-diversity.html
  2. Je trouve incroyable que personne n'ait mentionné la série "Baron noir". - La saison 1 a été diffusée en février 2016 (huit épisodes de 50 minutes chacun). - Production Canal+. Bien filmé, très bonne photographie. Habituellement, je ne regarde jamais les séries françaises, mais celle-ci est tout à fait correcte (un peu sur le même esprit que le "Bureau des légendes") - Présente le parcours d'un homme politique véreux français, PS à envergure nationale, député-maire de Dunkerque. - Les deux premiers épisodes sont un peu lents, avec avec peu de dialogues, mais les 6 suivants sont captivants. - Kad Merad joue plutôt bien (sic) et Niels Arestrup est assez crédible. - Beaucoup de détails authentiques sur la vie des cabinets ministériels. Série écrite par Eric Benzekri qui a été à bonne école en terme d'homme politique démago ! (membre du cabinet de Jean-Luc Mélenchon ministre délégué à l’Enseignement professionnel, et membre de l'équipe de Julien Dray lorsqu'il est maire de Sainte-Geneviève-des-Bois). - Pas de biais idéologique marqué.
  3. Pour parler à la sensibilité "libérale de gauche" du PS, éviter qu'ils retirent leur soutien et votent au centre en 2017. Les grands technocrates de gauche sont plutôt de cette sensibilité. La politique c'est l'art de plaire au plus grand nombre de courants et groupes d'électeurs, bien qu'opposés entre eux, en tenant des propos pouvant être interprétés de plusieurs façons, et le moins possible définitifs. Madelin, c'est Juppé qui l'a viré, il ne le supportait pas.
  4. 4 points de pourcentage de différence entre "ma fille épouse un musulman" et "mon fils épouse une musulmane". Étonnant.
  5. Quoi qu'on pense de la culpabilité de J.Sauvage, il n'est pas normal que Hollande remette en cause la décision de 2 cours d'assises (soit de 2/3 des jurés de chacun des deux procès). Il le fait rarement ou jamais, et il le fait dans cette affaire pour des raisons bassement électorales, pour flatter le lobby féministe et les médias qui font preuve d'un fort part-pris. Par ailleurs, concernant sa culpabilité ; même si nous ne sommes pas aussi aptes à juger qu'en étant en salle d'audience, je note seulement que, loin de l'image construite par les médias, le relevé du procès montre qu'on quelqu'un qui a menti sur les coups reçus le jour-même, sur les médicaments pris, sur l'horaire du crime (16h contre 19h), etc. http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/gatinais/2014/10/28/assises-du-loiret-jacqueline-sauvage-est-jugee-pour-l-assassinat-de-son-mari-direct_11193933.html
  6. Pour info, une petite étude économique sur l'arrivée des bobos dans les centres-villes en France http://www.parisschoolofeconomics.eu/fr/economie-pour-tous/grand-public/5-articles-en-5-minutes/janvier-2016/la-conquete-des-centres-villes-par-les-bobos-elements-d-analyse-politico-economique L'article complet, en anglais, risque de vous décevoir (construction d'un modèle mathématique, avec trois scénarios, puis petit test économétrique sur des données). Mais le résumé de l'article ci-dessous, en 40 lignes, basé probablement sur un ressenti général, est intéressant : En gros, les bobos prennent le pouvoir en centre-ville, font monter le prix des logements, et chassent les cadres traditionnels vers la banlieue.
  7. Probablement la CIA, le MI6 ou le Mossad....
  8. Quand les écoles d'architecture seront rattachées au ministère du logement/équipement, plutôt qu'au ministère de la culture comme aujourd'hui, ça ira sans doute déjà mieux.....
  9. Ils pensaient réussir à réparer assez vite, aussi ils ont laissé l'électricité et donc les passagers dans les rames. Finalement, ils ont échoué et donc évacué les passagers. Ils ont toutefois mis en place assez vite des bus de remplacement. Demeurent certainement des problèmes de protocoles en gestion de crise, et surtout de communication vis-à-vis des "usagers".
  10. L'étude citée par l'article de Slate porte sur un escalator très particulier, très long, où peu de personnes ont envie de marcher. La "voie" de gauche reste donc peu utilisée. (cf. schéma au milieu de l'article: http://www.theguardian.com/uk-news/2016/jan/16/the-tube-at-a-standstill-why-tfl-stopped-people-walking-up-the-escalators ) Ses conclusions ne s'appliquent donc pas aux escalators "normaux" que l'on rencontre à la RATP, où à mon sens le débit est supérieur lorsque la voie de gauche est réservée à ceux qui marchent. :-)
  11. Extrait du discours d'Hollande : "à compter de la rentrée 2016, chaque jeune se verra confier un livret citoyen. il le recevra le jour de ses 16 ans. Ce livret retracera l'histoire de tous ses engagements, chaque action y sera consignée. De l'école jusqu’à l’âge de 25 ans." Chaque jeune sera donc inscrit dans ce parcours d'engagement." Sérieusement, ça me fait penser à une mauvaise dystopie. On va pouvoir séparer les bons citoyens et les mauvais citoyens grâce à leur petit livret citoyen. Bien sûr, créer de la valeur ajoutée, payer des impôts, ça ne compte pas pour être un bon citoyen. J'imagine que la moitié des enfants égareront leur petit livret, donc dans 3 ans, on décidera de le numériser pour en faire un "compte personnel de citoyenneté"... Depuis 40 ans, chaque année qui passe nous rapproche du totalitarisme mou... C'est désespérant.
  12. La légitimité viendra aussi de la majorité parlementaire obtenue un mois après. Il n'est pas du tout certain que les législatives de juin 2017 donnent une majorité au président élu. Le "corps électoral" ne raisonne pas comme un seul homme qui chercherait à donner une cohérence à ses votes. Ce sera alors le camp opposé au Président qui gouvernera. Ainsi, même si le candidat du PS (je ne suis pas convaincu que ce sera Hollande. Peut-être Valls) passe le 1er tour de l'élection présidentielle et qu'il gagne donc probablement face à Marine Le Pen, je prévois une Assemblée nationale à droite (par exemple : 44% gauche / 51 % LR-UDI / 5% FN). Ce sera alors la crédibilité du Premier ministre de droite qui sera en jeu, avec la nécessité de rassembler des députés LR-UDI assez opposés (des antilibéraux type Guaino aux 'libéraux/réformateurs' type Fillon). Pour ne pas se faire vider par l'Assemblée nationale, il devra aller au plus petit dénominateur commun. Pas beaucoup de réformes, donc... Et, alors qu'il ne reste que 15 mois, beaucoup de choses peuvent se produire, au choix : - Sarkozy –président de LR– fixe des règles pour la primaire de novembre 2016 qui lui sont trop favorables, et Juppé et Fillon refusent d'y participer. Il y a donc deux candidatures à droite qui font jeu égal : Sarko et l'alliance Juppé-Fillon et aucune n'accepte de se retirer. - Juppé gagne les primaires, une partie de LR fait scission pour intégrer un très grand "Rassemblent Bleu Marine". - Suite à une réformette du Code du travail, les députés frondeurs PS font tomber le Gouvernement, et on récupère Martine Aubry comme Premier ministre, puis des primaires de la gauche assez explosives. - les législatives donnent : 43% gauche / 46 % LR-UDI / 11% FN. Grosses difficultés pour former un gouvernement....
  13. En cas de forte inflation, un problème avec les investissements en bourse est qu'ils seront connus des banquiers, donc de l'Etat : pour des actions qui suivront simplement l'inflation, l'Etat prendra 30% ou 40% des plus-values (hors PEA limité à 150.000 euros et assurance-vie, le taux de taxation est le taux marginal de l'impôt sur le revenu, en France + auquel s'ajoutent les "prélèvements sociaux"), donc il y aura tout de même perte en réel de 30% du patrimoine à la revente. Et je vois bien ce pourcentage de taxation augmenter dans les années à venir (pour punir les "profiteurs" et contribuer à l'effort national). L'or ne connaitra pas ce problème ; il pourra en connaître d'autres (taxation à la revente, qu'il faudra déclarer car l'argent liquide aura quasiment disparu et qu'il sera impossible de franchir les frontières avec. Risque de vol en cas de délinquance massive).
×
×
  • Create New...