Jump to content

Le Clown

Utilisateur
  • Content Count

    538
  • Joined

  • Last visited

About Le Clown

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Ma référence
    Max Weber, Kant

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Interests
    _ L'économie, notamment l'histoire de la pensée économique<br />_ La philosophie, surtout l'épistémologie<br />_ Le basket<br />_ Le métal, surtout quand il est progressif<br />_ Les Echecs<br />_ Le whisky
  1. C'est vrai que le déroulement du match est assez étrange. Pendant trois quart tems les Colts ont largement ralentit l'attaque des Pats en mettant une bonne pression sur Brady et leur jeu au sol était performant. Puis au 4ème QT les Colts ont soudainement baissé de régime. Leur ligne offensive a disparu : Manning se fait sacker 3 fois, Addai n'avance plus. Et en défense, ils n'arrivaient plus à mettre la pression sur Brady et forcément avec les receveurs des Pats quand y'a pas de pression sur leur QB c'est coton, ensuite les arrières défensifs, aussi bons fussent-ils (et ceux des Colts sont très bons) peuvent pas faire grand chose. Manning m'a un peu déçu, Marvin Harrison a fait cruellement défaut. En même temps ce match a permis de voir que la défense au sol des Pats est très moyenne et que de manière générale leur défense lâche des big plays. Un petit espoir pour leurs adversaires !!
  2. Il y a beaucoup d'arrêt de jeu et de coupure pub, c'est vrai. L'avantage, c'est que Sport+ passe un match tous les dimanches de 23h à 1h en léger différé : le match est en entier, mais les actions s'enchaînent donc on s'endort pas ! J'aurais bien aimé pouvoir pratiquer ce sport mais bon mon physique est un peu… léger, le basket me convenait mieux (même si je suis loin d'être un géant) !
  3. Je me suis plus ou moins abonné à Sport+ pour le foot US et la NBA (5 euros par mois en plus de mon abonnement à mon FAI). Apparemment, il semblerait que sur la TNT France 4 passe le match entre les Colts et les Pats ce soir…
  4. Je ne sais pas s'il y a des fans de foot US ici, mais en tout cas ce soir a lieu le choc entre les indianapolis colts et les new england patriots, les deux seules équipes invaincues de la saison, les deux équipes les plus régulières depuis 5 ans et qui comptent dans leur rang les deux meilleurs quarterback du 21ème siècle. Une longue nuit pleine de caramels, de yards et de touchdowns en persepective !!
  5. C'est vrai. Cela dit, Problèmes Economiques c'est une sélection d'articles académiques, donc pas vraiment facile d'accès. A mon avis, un peu trop hard pour des lycéens. Par contre, c'est très bien pour initier en douceur les étudiants à la lecture scientifique. Pour ma part, j'apprécie moyennement la "nouvelle" (ça fait deux-trois ans quand même) formule où chaque n° porte sur un thème particulier. Ca fait plusieurs années que j'y suis abonné et je commence à accumuler les n° non lus parce que le thème ne m'intéresse guère (et par manque de temps et aussi, il faut le dire, par fainéantise).
  6. En économie, voici les blogs que je consulte le plus souvent : Econoclaste Blog de O. Bouba-Olga (maitre de conférence à l'université de Poitier) Blog d'une maitre de conférence L'économie sans tabou (blog de B. Salanié, peu actualisé depuis quelques mois) Optimum Ecopublix Voilà pour les principaux… ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout ce qui se raconte sur ces blogs mais disons qu'ils sont la garantie d'analyses sérieuses par des gens qui savent de quoi ils parlent.
  7. Ni Enjeux-Les Echos ni Challenges ne proposent des articles de fond. The Economist est pas mal mais idem dans l'ensemble. La vérité c'est que alter-éco occupe seule un créneau dans la presse francophone : des analyses de fond théoriques des problèmes économiques et sociaux. C'est à dire ce qui correspond le mieux à la série ES… Le seul substitut crédible aujourd'hui ce sont les blogs d'économie et de sociologie, il en existe de très bonne qualité, pas forcément "libéraux" mais au moins sérieux sur le plan des analyses. Personnellement, c'est ce que je recommande comme lectures quotidiennes à mes étudiants en première année de fac.
  8. Fort heureusement, le darwinisme ne se réduit pas à la sociobiologie.
  9. Justement, en parlant de Science… http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-…1-853716,0.html
  10. Le Clown

    Le fil du poker

    Tiens, ça date un peu mais je viens de voir ça : http://www.cardplayer.com/poker-news/article/8867 Le champion du monde 2004 de poker serait donc libéral. Cela me fait d'ailleurs penser que les joueurs de poker constituent un vivier électoral en puissance pour un parti libéral, étant donné les bâtons dans les roues que met l'Etat concernant le jeu en ligne.
  11. Le Clown

    Le fil du poker

    Je n'en suis pas si sur car la nature des deux jeux diffère assez largement. Un jeu comme Warcraft se déroule dans le cadre d'un environnement très contraignant (le programme en lui-même) qui peut être exploité. En revanche, au poker, hormis les règles du jeu, les joueurs ont bien plus de latitude en terme de stratégie je pense. D'ailleurs, la théorie du poker (notamment dans le hold'em) est déjà très développée, avec de nombreux concepts stratégiques. Mais tous les joueurs te diront que ce qui fait l'intérêt de ce jeu c'est qu'il faut en permanence adapter sa façon de jouer à la table où l'on se trouve (être plus ou moins agressifs, adapter sa range de mains de départ etc…); en clair il n'existe pas de stratégie universellement optimale, tout dépend de celui ou de ceux que l'on a en face. De plus, la stratégie de ce jeu est évolutive à travers le temps : en 30 ans, la façon de jouer au hold'em a beaucoup évolué et certaines stratégies qui fonctionnaient bien à un moment passent beaucoup moins bien aujourd'hui. Comme on dit, au poker, il faut jouer les joueurs et pas les cartes. Bon, et puis une autre différence avec Warcraft c'est que le poker pro existe au moins depuis 40 ans, alors que Warcraft a été stratégiquement "épuisé" en largement moins de temps. Edit : j'ajoute que le jeu est effectivement aujourd'hui plus ou moins normalisé en LIMIT hold'em, c'est à dire une variante dans laquelle on ne choisit pas la taille des mises et relances. Comme je le disais plus haut, il a été mis au point des programmes informatiques quasi-imbattables. Mais les possibilités stratégiques sont largement plus grandes au no-limit. Sans compter qu'il existe des dizaines d'autres variantes qui ont chacune leurs subtilités !
  12. Le Clown

    Le fil du poker

    Qu'entends-tu par là ? Oui et non. Sur un tournoi, niveau amateur ou professionnel, le hasard (la chance) a une place importante, c'est incontestable. Mais, au poker, pour évaluer son niveau, il faut le faire sur le très long terme. Par exemple, en cash-game (pas en tournoi donc), on estime qu'il faut jouer au minimum 10000 mains pour que nos résultats commencent à avoir une signification. A partir de là, tu peux commencer à calculer tes statistiques de gains (on raisonne en grosses mises gagnées toutes les 100 mains) accompagnées de leur variation (la variance). Et là, tu te rend compte que certaines personnes se stabilisent à des niveaux plus élevés que d'autres. Evidemment, au très haut niveau, tous les joueurs ont un peu près le même niveau et donc le hasard joue. Mais, ici aussi, sur le très long terme, le hasard s'efface et on peut comparer les résultats des joueurs.
  13. Le Clown

    Le fil du poker

    C'est vrai que le Sklansky est chaud, mais à vrai dire c'est le seul bouquin de poker que j'ai lu (avec "Le poker pour les nuls" ). Parfois il faut s'accrocher pour suivre mais au moins avec ce livre on comprend que le poker est d'abord une histoire de rationalité et de calcul, avant d'être une question de psychologie, de feeling et de hasard. Mais c'est vrai qu'il parait que celui de Montmirel est pas mal.
  14. Le Clown

    Le fil du poker

    Pour ceux qui voudraient s'y mettre, le forum de référence pour devenir un bon joueur est celui de l'éditeur de bouquin 2+2 : http://forumserver.twoplustwo.com/ubbthreads.php Et ce bouquin est le classique de base à connaître absolument (un peu du genre "Mon système" de Nimzovitch aux échecs pour ceux qui connaissent) :
  15. Le Clown

    Le fil du poker

    Je pense que personne ne cherche à prétendre que le poker est la solution miracle pour gagner plein d'argent sans forcer. Il y a très très peu d'authetiques professionels qui gagnent leur vie au poker. Et, parmi eux, il y a de tout : de ceux qui gagnent relativement peu en jouant à des tables à des tarifs raisonnables à ceux qui vivent à Las Vegas toute l'année et jouent au Bellagio sur les tables 4000-8000$ (!) les blinds (pour situer, cela veut dire que la mise minimale est de 8000$. Les joueurs s'installent à ces tables le plus souvent avec quelque chose comme 1 million de dollars en jetons… qui peuvent parfois s'envoler sur un seul coup!). Par ailleurs, je crois pouvoir dire sans me tromper que 90% du revenu des professionels est issus des parties quotidiennes jouées dans les casinos (le cash-game) et 10% au grand maximum provient des gains enregistrés en tournoi. La plupart d'entre eux ne roulent pas sur l'or et il leur est tous arrivé d'être broke, c'est à dire de ne plus rien à voir et d'être obligé de repartir à zéro. Mais des types comme Doyle Brunson vivent du poker depuis 60 ans (il a plus de 80 balais je crois) !!
×
×
  • Create New...