Jump to content

Barbapapa

Yabon Nonosse
  • Content Count

    277
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Barbapapa

  1. Oups, c'est absolument exact. Méa Culpa. C'est cette manie de climatsceptique.com (entre autres…) de donner des valeurs de forçage en W/m2 sans en donner la période ( est ce des W/m2/siècle ou W/m2/décennie dont il s'agit, mystère…) qui m'a induit en erreur. Merci à Minitax de m'avoir corrigé, qui plus est avec beaucoup de tact et de finesse. Ceci dit, ces précisions de vocabulaires ne changent rien au fond du problème : Pourquoi, alors que depuis au moins le milieu du XIXème siècle, les fluctuations de température terrestre suivait avec une décennie de décalage, l'activité solaire,
  2. note modération : c'est [quote][/quote] (noter le sens du slash) Avant de discuter les détails, faut-il être d\'accord sur les prémices. La légitimité d\'un personne n\'ayant jamais publié un article de climatologie dans une revue scientifique et qui affirme que tous les autres se trompent est totalement nulle. Si vous pouviez rester courtois, ce serait aimable. Je connaissais pour l\'essentiel les liens fournis qui n\'ont pas grand chose voir rien, de scientifique, (vous allez voir le bien que je pense de climatsceptique) et en dehors de la science le résultat d\'un sonda
  3. Oui. Simplement accepter l'idée que des scientifiques puissent travailler honnêtement même si les conclusions sont désagréables, et ne pas oublier qu'il y a des standards en terme de publications et d'institutions qui permettent de juger si un travail est scientifique ou pas. Je préfère des scientifiques qui expliquent que leurs mesures/modèles sont entachés d'erreurs, plutôt que de les passer sous silence. C'est, je pense, infiniment plus honnête…..
  4. Merci. Je n'étais pas au courant de la coutume, et vais réparer cet oubli sous peu. "Transgresser les frontières : vers une herméneutique transformative de la gravitation quantique" a été publié au milieu de 1996 dans le numéro "Sciences Wars" de Social Text Social Text étant une revue se (s'auto-)décrivant dans ces termes : "Social Text covers a broad spectrum of social and cultural phenomena, applying the latest interpretive methods to the world at large."
  5. La preuve est décidément un concept bien élastique. Et qui également recycle efficacement moultes sciences (Cf Sokal et Bricmont). Oups, les sites ne manquent pas. Un exemple Mais peut-on réfuter scientifiquement ce qui prétend ne pas l'être tout en en utilisant les méthodes ?
  6. Faux. Lomborg a enseigné les statistiques, mais a suivi des études de sociologies dans des universités de sociologie et publié dans des revues de sociologie. Pour ses titres universitaires, difficile de dire tant son site officiel entretien le mystère….. Alors que prendre un pantin et le transformer en martyr est assurément un gage de progressisme….
  7. Mouarf…. Lomborg n'est pas un scientifique, c'est un prof de socio-politique qui a fait un bon coup de pub en publiant son bouquin. L'essentiel de sa défense auprès du ministère a consisté a dire que son bouquin n'était pas un ouvrage scientifique et ne pouvait être critiqué comme tel. Ce personnage n'est qu'une icône, fabriqué par BusinessWeek et autre pour se donner un petit verni scientifique. Il n'a pas plus de légitimité scientifique qu'un margoulin comme José Bové, autre exemple d'icône fabriqué pour servir une cause bien précise. Le personnage sent si fortement l
  8. Non, non : le rayon de la planète terre comme sa surface sont infinis, la population humaine n'a aucune limite physique et les ressources géologiques et minières sont telles la corne d'abondance. Ouf je vais passer incognito.
  9. Bien sur, l'histoire de la révolution Galiléenne est complexe, et comme on ne peut réduire la révolution française à la prise de la Bastille, on ne peut réduire cette révolution scientifique à quelques anecdotes. Mais l'argument des preuves insuffisantes a quand même été avancé : "Il (cardinal Bellarmin) écrit une lettre à Foscarini où il condamne sans équivoque la thèse héliocentrique en l'absence de réfutation concluante du système géocentrique. " source Wikipédia.
  10. Oui, mais pas n'importe quel poulet. Les sites cités par gadrel (à l'exception du 4eme qui demande reflexion) sont à la rigueur scientifique ce que le poulet de batterie aux hormones et gavé de farine de poisson est au poulet de ferme élevé au grain : à la limite, baignant dans la créme ou dans le gras cela peut passer, mais quand on enlève ces artifices, il ne reste plus qu'une bouillie sans consistance. Plus sérieusement, ces sites n'ont aucune rigueur scientifique et les conclusions sont orientés. Par exemple - Les travau
  11. Pour autant qu'un raisonnement inductif puisse servir de preuve, cette causalité est démontrée. Évidemment, le concept de preuve est capricieux et d'un maniement délicat, et on ne peut montrer un fait physique qu'avec un caractère probabiliste. Mais quand le GIEC tient pour une "quasi-certitude" un fait probabiliste, il est difficile de dire plus sans mentir. Certes, il est toujours possible d'opposer l'absence de démonstration à un ensemble cohérent d'observations concordantes. Le clergé a, par exemple, dans une poussée de fièvre idéologique, objecté à Galilé une "insuffisance
  12. Pour être plus précis "le réchauffement climatique d'origine humaine ne peut être démontré avec la rigueur d'un mathématicien (c.a.d. par inférence déductive)" mais, pour un être rationnel "l'ensemble des observations passées et actuelles permet par inférence inductive de conclure que le réchauffement climatique est d'origine humaine"
  13. La physique est, malgré la représentation que certains en ont, une science expérimentale. Les démonstrations "formules à l'appui" sont bien entendu l'idéal. Hélas, certains phénomènes sont plus difficiles à appréhender que d'autre. C'est peut-être injuste, mais la mécanique céleste tiens en une "formule", mais la météorologie non. On peut le déplorer, mais c'est ainsi. - Des preuves historique/préhistorique de réchauffement de même amplitude sur des durées comparables : lesquelles ? - Groenland = pays vert : l'islandis n'a jamais ne recouvrait pas entièrement le Groenland au X ème siècle,
  14. Certes, mais peut-on même prouver cette causalité si elle existe ? Si je voulais "prouver" que les activités humaines sont la cause du réchauffement actuel, il me faudrait 2 planètes terre, une avec des hommes, l'autre sans, et mesurer la différence. En l'absence d'une telle possibilité, les scientifiques ne peuvent qu'induire cette causalité. Et une induction est forcément réfutable…..
×
×
  • Create New...