Jump to content

Salim32

Utilisateur
  • Content Count

    600
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Salim32

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Czech Republic

Recent Profile Visitors

500 profile views
  1. Au vu des cas précédents récents et assez similaires (voir par exemple l'article et vidéo ci-dessous sur St Donatien à Nantes) l'ordre de grandeur du cout des travaux se situe vers les ... ... ... 10 Millions d'Euros et 6 ans https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/patrimoine-six-ans-de-travaux-necessaires-pour-la-basilique-saint-donatien-de-nantes_3402679.html Meme si on multiplie (au pifomètre) par 10 ou 20 le cout de restauration de Notre Dame, il y a de quoi être inquiet sur le devenir de la cagnotte restante et le sur-gonflage des devis ... C'est peut-etre pas le bon chantier auquel il faut donner si on veut faire un geste pour le patrimoine.
  2. Je me répond à moi même. J'ai discuté tout à l'heure avec un ami pompier volontaire et il m'a dit "Et ... tu fais quoi du gel ?" ... Effectivement.
  3. J'en ai toujours eu au dessus de la tète dans tous les open-space où j'ai travaillé et n'ai jamais vu la moindre fuite. On en saura plus dans quelques temps, ce sujet va forcement etre évoqué
  4. Non justement les systèmes de sprinklers sont totalement passifs (sans électricité ou vanne à actionner) : il s’agit d'une canalisation métallique maintenue en permanence sous pression sur laquelle les diffuseurs (sprinklers) sont fixés. Ces derniers sont bouchés par une bille d'un alliage fondant à très basse température (par exemple 100°C) libérant l'eau. https://fr.wikipedia.org/wiki/Extincteur_automatique_à_eau Aucune idée si ca aurait put sauver la charpente mais je ne vois aucune raison qui explique l'absence de ce système de base (Il y en a peut etre une mais ce n'est pas ceux qu'on pense)
  5. Je ne serais pas du tout derangé que la visite devienne payante pour payer (à postériori) les réparations. C'est le cas dans d'autres merveilles en chantier permanent comme Sainte Sophie à Istanbul, La Sagrada Famillia à Barcelone ect
  6. Question probablement très idiote, comment ce fait-il que la charpente ne soit pas equipée de canalisation et sprinklers (comme dans les grand bâtiments publiques / commerciaux) je ne vois pas d'obstacles technique et esthétiques évidents.
  7. Et si cela masquait autre chose de plus profond: À savoir qu'un bonne part des individus (au pifomètre 50%) dans notre modèle urbain post-industriel ont un cycle de vie fondamentalement déficitaire ? Et que c'est pour ça qu'il a besoin de carburant “externe” ? Il faut être zinzin pour croire qu'on peut se contenter de bosser 40 ans avec juste un salaire (et donc une productivité) de survie et que cela va permettre de poursuivre cette survie 30 ans en ne produisant plus rien tout en ayant pas d'enfants pour se mettre à leur charge le jour venu ... Je pense qu'expliquer cette croyance mystique a un habitant d'un pays africain le ferait bien rigoler. C'est confortable de vivre et travailler dans des villes aux individus atomisé même pour 1500€ et d'externaliser absolument tout (sa bouffe, son chauffage, la construction/rénovation de sa maison / appart ect) mais la retraite venu, on n'est plus qu'une pure charge et ce pour 25 / 30 ans. Quand je compare au cycle de vie d'un bon campagnard en semi-autonomie ca fait peur Ca fait un peu trop fin de l'Histoire comme point de vue, nous ne savons absolument pas ce qui peut se passer d'ici 50/100 ans, il semblerait même que le déclin démographique ait touché l'Empire romain puis que la natalité ait repris à la faveur de la diffusion du christianisme à l'époque. Encore une fois Il faut prendre du recul historique, notre génération n'est pas le centre du monde.
  8. Notre logiciel libéral nous empêche de voir un aspect important qui se cache derrière le "grand-remplacement": La majorité collectiviste (95% du spectre politique) part du postulat que la population (le stock) doit être remplacé "après usage" et même croitre, peu importe l'origine des flux (endogène/exogène), en premier lieu pour payer les retraites et plus généralement pour fournir du carburant à l’économie de l'endettement. Alors qu'un Libéral philosophiquement (pas un patron de PME vaguement pro business) est par principe neutre sur ces questions. C'est une différence fondamentale, et il ne faut pas tomber dans ce piège. La population française pourrait baisser à 40 M d'habitants en 2050 du fait de notre faible fécondité je m'en contre-fout et rien de dit que 15 ans plus tard la fécondité ne remonterait pas en flèche pour x ou y raison. Il faut prendre du recul historique, notre génération n'est pas le centre du monde.
  9. Tant qu'a faire dans l’écologique il y a mieux: https://www.lepoint.fr/societe/pyrenees-atlantiques-devoree-par-les-vautours-deux-heures-apres-sa-chute-03-05-2013-1663234_23.php
  10. Oui dans le meilleur des mondes libéraux mais dans le contexte soc-dem gluant actuel peut-on vraiment affirmer que cet enchainement se produise (en particulier à cause du smic) ? (c'est une question qui, sois dit en passant, se pose pour toutes les "libéralisation asymétriques/sectorielles" ... par exemple faire sauter les APL et HLM sans en meme temps liberaliser tout le secteur de l'immobilier/foncier ne se passerait pas très bien).
  11. Je suis d'accord que les troubles ont beaucoup de chances de partir vers moins de liberté, mais sans un "pschitt de dégrippant" comme le sont ces troubles, est-ce que les choses peuvent réellement bouger plutôt que de moisir pendant ta durée de vie et au delà? Je ne vois pas de limite à l'avancée irrépressible du léviathan en France et je ne crois pas à son contrôle efficace par le peuple via le [train train quotidien - élection] tous les 5 ans. On prend beaucoup le coté économique de la lorgnette sur ce forum mais beaucoup de libertés rognés sont bien plus importantes; on arrivera peut être paisiblement via des élections à faire maigrir l'Etat de 57% du Pib à 40% l’économie tournera à plein mais on ne récupérera jamais l'essentiel de nos libertés comme fumer dans les bars et construire sur sa propriété sans qu'il y n'y ait eu de gros troubles avant.
  12. L'immobilier participe largement à ce dont nous avions parlé dans un autre fil, l’insécurité d'une bonne part de la population qui se retrouve en mode marche ou crêve ...
  13. Tout à fait d’accord le phénomène GJ est un petit black swan, le genre de truc qui débloque provisoirement le statut quo, fait bouger les lignes ect, hors pour que les choses changent (vers le meilleur ou le pire) c'est indispensable (Trump joue exactement ce role aux USA) sinon "mort lente". 3) C'est le pire du capitalisme de connivence associé à du socialisme tuant à petit feu. Je partage ce point de vue: le choix entre "la mort lente mais paisible" ou "il faut que ça pète peu importe le résultat (mais dans l'espoir d'un mieux)" pour moi basculer du second vers le premier c'est devenir vieux.
  14. Salim32

    Immobilier

    Libéralement parlant c'est beaucoup plus compliqué que ça. On se situe ici dans une relation de type mafieuse entre: Tes amis en tant que "commerçant rackété" en échange de La protection contre la concurrence. Par l’état/mairie en tant que mafioso ... En effet combien vaudrait ce terrain si l’État n'avait pas le pouvoir de déclarer (au compte goute) tel ou tel terrain privé constructible ? Probablement pas grand chose, un peu plus que le prix agricole (~10000€/ha =>1€/m²) mais loin tres loin du prix demandé ou meme offert (particulièrement dans une ville de 35000 habitants ou le terrain ne manque probablement pas sur place ou à qques km) Bref, Don Corleoné prend simplement sa part
  15. Dans ce que j'entends autour de moi, un truc qui passe très mal c'est l'absence totale d'effort budgétaire de la part du gouvernement lui même (typiquement les députés qui se votent des hausses de salaire et autres avantages, les myriades des chauffeurs de tel ou tel ministre ect) bien plus que le traditionnel "les riches apatrides contre les pauvres". Il aurait sans doute marqué des points politiques colossaux en montrant un peu l'exemple à la base (même si c'est des bout de chandelle techniquement) Les Français sentent quand même bien qu'il va y avoir un inévitable serrage de ceinture dans les années à venir mais voir ces ploucs mal élus "s’empiffrer"de plus en plus ca ne passe plus.
×
×
  • Create New...